L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > NISSAN > 350Z Roadster






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (12-07-2004)
NISSAN
350Z
Roadster
(2002)
environ 40 000 Euros (01/07/2004)
20 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
NISSAN 350Z Roadster

MOTEUR
Type: 6 cylindres en V à 60°, 24 soupapes 2x1 arbre à cames en tête
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique
Cylindrée en cm3: 3 498
Alésage x course :
Puissance ch DIN à tr/mn: 280 à 6 200.
Puissance au litre en ch: 80,04
Couple maxi en Nm à tr/mn: 371 à 4 800
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 6 manuelle ou 5 automatique.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 600
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 5,71
ROUES
Freins : Disques ventilés AV et AR.
Pneus : 225/45 ZR 18 AV et AR.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 250
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : 6,5
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : 11,4


Dommage que la qualité percue des modèles US soit si mauvaise... Sinon le design est plaisant et original, rt l'équipement complet.


Même V6 que le coupé, ce 3,5 litres de 280 ch dérive en réalité de celui qui équipe les Renult Vel Satis et Epace IV ! Politique de groupe oblige...



Sur la route, ce roadster Nissan 350Z se montre très sportif et étonnament efficace. Un vrai régal pour l'esthète du ruban bleu...


Lorsque l'Automobile Sportive se lâche... sur parcours autorisé bien entendu. Faire varier les tonalités du V6 fut pour nous un immense bonheur auditif.

BIEN :-)
Ligne
V6 agréable et volontaire
Performances
Châssis sportif
Tarif annoncé
PAS BIEN :-(
ESP non déconnectable totalement
Finition sur les modèles US bâclée
Poids en hausse

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (12/07/2004)

Z A L'AIR
Si le marché américain déguste depuis 2002 le coupé Nissan 350Z comme en Europe, il peut jouir également depuis deux ans du roadster. Devant le succès remporté aux USA, le roadster devrait être officiellement commercialisé en Europe dès l'année prochaine. Avant de pouvoir le découvrir en concessions dans le réseau Nissan, nous vous proposons un premier essai...

Texte : Gabriel LESSARD
Photos : D.R.

Après des années sombres, Nissan, sous l'impulsion de Carlos Goshn et la bienveillance de Renault, semble en voie de sortir d'affaire. Lorsque les comptes s'améliorent, il est temps alors de renouer avec un passé riche en coupés sportifs. Aussi, lorsque Nissan commercialise en 2002 ses coupés 350Z, la référence à la Nissan-Datsun 240Z commercialisée en 1969 est évidente. Véritable coupé de légende chez le constructeur japonais, plus d'un million de véhicules furent produits depuis 1969, preuve de la justesse du concept de Nissan : une ligne, du caractère, des performances, un moteur et surtout un prix serré ! Depuis cette date, plusieurs génération de coupés badgés du célèbre " Z " dont les coupés ZX (280, 300…). Mais avec les difficultés financières et un avenir incertain, Nissan met un terme temporairement sur sa stratégie de modèles sportifs. Heureusement, cette période trouble semble être dépassée, et le retour des coupés et roadsters 350Z est une excellente nouvelle...

DESIGN
Dans un créneau déjà encombré (Mercedes SLK, Porsche Boxster, BMW Z4 et Honda S2000), il est vital de posséder un pouvoir de séduction immédiat, même à l'arrêt. Pari réussi pour le roadster Nissan 350Z, tant son physique est une réussite totale. Reprenant comme base le design du coupé, le roadster a supprimé le toit type fastback, et possède ainsi une longue malle de coffre surmontée de deux petits bossages. Ils cachent la capote qui se replie électriquement dans son logement. Déjà séduisant et original en coupé, le roadster semble encore plus ensorcelant ! A ses côtés, la Porsche Boxster ou la Honda S2000, les plus anciennes de leur segment, prennent quelques rides et manquent sérieusement d'inspiration. De profil, le Nissan 350Z roadster affiche une ligne très pure et équilibrée, tandis que sa proue et sa bouche béante, semble prête à avaler le bitume… Comme souvent, lorsque l'on passe d'un coupé à un roadster, les places arrière (souvent symboliques) font les frais du décapsulage. Si en photo, le Nissan 350Z roadster semble trapu et petit, il mesure tout de même 4,30 mètres de long. Ce résultat visuel est le fruit du design ramassé et également des jantes alu de 18 pouces de série qui améliorent l'harmonie des formes et des lignes. Bravo aux designers ! Assis devant le volant frappé du " Z ", on apprécie le dessin des sièges. En revanche, il manque encore quelques réglages pour pouvoir trouver une position de conduite idéale. Le design intérieur est plaisant et original, notamment avec cette batterie de cadrans ronds, qui surplombent la console centrale. Mais la finition bâclée " à l'Américaine " vient tout gâcher. Les coupés Nissan 350Z commercialisés en France et en Europe sont améliorés avant les livraisons en concessions. Espérons que les roadsters qui seront livrés en Europe dès 2005 recevront le même traitement… Nissan nous l'a promis. L'équipement de série est conforme à celui du coupé, à savoir complet. Avec la capote rangée dans son logement, le coffre n'est pas d'une très grande contenance. Qu'importe, le roadster est un plaisir qui se déguste à deux !

MOTEUR
Sous le capot du Nissan 350Z roadster, on retrouve la stratégie des synergies de groupe. Ce V6 3,5 litres de 280 ch n'est autre que le moteur Nissan qui est par ailleurs également monté sur les Renault Vel Satis et Espace ! Cela nous amène à regretter encore plus que Renault ne développe pas des produits similaires équipés de ce V6 musical et enjoué. Pour passer sous le capot des coupés et roadsters 350Z, le moteur Nissan a reçu pour l'occasion une cartographie et un diagramme de distribution spécifique. Ainsi, outre le gain de puissance (aux USA ce V6 développe 7 ch de plus), c'est surtout le gain de couple qui est appréciable. Le roadster Nissan 350Z offre donc 371 Nm de couple à 4 800 tr/mn. Plutôt haut perché ce couple, surtout comparé à ses rivales directes, mais pour autant, la disponibilité et l'agrément de ce V6 à bas régime est surprenante. La sonorité moteur particulièrement travaillée, est très flatteuse à l'oreille et invite à jouer avec l'accélérateur pour faire varier les tonalités. Terrible ! Les sensations de poussée et d'accélération sont franches et nettes, mais moins efficaces que sur le coupé en raison de la prise de poids liée à la rigidification de la coque. La boîte mécanique à 6 rapports offre un maniement particulier qui demande une certaine accoutumance. Pour les habitués du pied gauche au repos, une boîte automatique à 5 rapports peut être choisie en option.

CHASSIS
Pour passer du coupé au roadster, Nissan affirme avoir mis en priorité numéro une la rigidité accrue. Ce choix, plutôt pénalisant sur la bascule (1600 kg tout de même !), se révèle évidemment payant sur la route. Pas à un seul instant de notre prise en main, la caisse n'a montré de signes de faiblesse. L'auto vire toujours à plat, même si les ingénieurs châssis ont eu la bonne idée de la régler en bonne propulsion. Ainsi, lorsque l'on pousse le Nissan 350Z roadster dans ses retranchements, il n'hésite pas à survirer. Mais, hélas, le castrateur ESP intervient pour vous remettre en ligne et vous signifier vos excès. Certes, il est déconnectable du tableau de bord, mais partiellement. Dès que vous pressez la pédale de freins et que l'auto survire, l'ESP se réactive pour intervenir comme le PSM de Porsche… Dur à avaler pour une sportive. Bien chaussée en 245/55 ZR 18, le Nissan 350Z roadster offre un bon niveau de confort et permet ainsi au conducteur de profiter d'un cruising de circonstance, s'il est sur le bord de mer. Le freinage est puissant et endurant. Globalement, hormis cet ESP qui temporise nos ardeurs, le comportement routier des Nissan 350Z roadster est non seulement efficace mais en outre très sportif. Une conduite dynamique comme on aimerait en voir plus souvent...

:: CONCLUSION
Sur un segment déjà encombré, Nissan a frappé un grand coup ! Certaines rivales déjà anciennes attendent désormais leur renouvellement avec impatience. Puissant, mélodieux, efficace, sportif et beau, le Nissan 350Z roadster devrait en outre afficher un prix discount. Difficile donc de lui résister, et on regrette alors juste qu'il n'y ait pas de version light avec quelques chevaux de plus bienvenus. Une version 350Z Nismo S-Tune prochaine de 300 ch ?...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Au premier virage, la 350Z plonge à la corde. Aucune contorsion particulière n'est à noter. Deux coups de gaz plus tard, la Nissan ingurgite une enfilade de S. L'équilibre n'est pas sans évoquer celui d'une BMW. Faut-il le rappeler qu'il s'agit d'un compliment ? Le naturel sous-vireur sanctionne les éventuels excès d'optimisme, en toute progressivité, en laissant la confiance s'installer. La direction, dont le toucher peut dérouter au premier abord, permet de garder le contact avec la route et d'anticiper les réactions. La Nissan se prête parfaitement à l'exercice de la conduite musclée. Aucun grief donc, si ce n'est des commandes d'embrayage et de levier de vitesses qui demandent une certaine accoutumance. Le freinage est efficace, même si les déclenchements de l'antiblocage se révèlent gênants à rythme élevé. On note enfin que Nissan laisse a possibilité de conduire en en liberté (surveillée) une fois déconnecté le contrôle de trajectoire ESP. Lors des survirages en revanche, la moindre action sur les freins rétablit l'action des puces électroniques. Frustrant, comme sur une Porsche Boxster dotée du PSM."
SPORT AUTO - Juillet 2004 - Nissan 350Z Roadster.

"Fort en sensations comme les roadsters de jadis, mais offrant la technologie et la fiabilité d'aujourd'hui, le roadster 350Z est à coup sûr extrêmement séduisant pour qui aime les voitures à forte personnalité. Si, comme on nous l'a promis, la qualité apparente des voitures qui seront vendues sur le vieux continent est irréprochable, il sera bien armé pour s'imposer."
LE MONITEUR AUTOMOBILE - 1 Juillet 2004 - Nissan 350Z Roadster.


Devis d'assurance pour une NISSAN 350Z Roadster

AVIS

la présentation du coupé 350z n'est plus à faire, alors pour le cabrio qui amène en plus les sensations d'espace, luminosité et liberté, ce doit être tout simplement l'euphorie sur la route. attention à ce que les pouvoirs public ne l'inscrive pas au tableau des produits stupéfiants !...
Lire tous les avis sur la NISSAN 350Z Roadster

Vous possédez une 350Z Roadster ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets NISSAN sur le forum :
Forum
RECHERCHE