L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > MG > ZR 160 MkII






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (14-03-2005)
MG
ZR
160 MkII
(2004-)
19 800 Euros (01/03/2005)
10 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MG ZR 160 MkII
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbre à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique intégrale.
Cylindrée en cm3: 1 796
Alésage x course : x
Puissance ch DIN à tr/mn: 160 à 6 900.
Puissance au litre en ch: 89,08
Couple maxi en Nm à tr/mn: 174 à 4 700
Couple au litre en Nm : 96,88
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 145
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,15
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR.
Pneus : AV et AR 205/45 R 17.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 210
400 m DA en secondes: 16,2
1 000 m DA en secondes: 29,5
0 à 100 km/h : 9,1
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : 10 L/100 Km.


L'habitacle offre une présentation agréable ponctuée de touches de couleur. En revanche, les matériaux et l'assemblage ont bien vieilli !...


Pour sa ZR 160 MkII, MG sort le grand jeu que les amateurs de tuning apprécieront certainement...

BIEN :-)
Caractère sportif
Esthétique agressive
GTI à l'ancienne
Sonorité moteur
Tarif
Moteur de caractère
PAS BIEN :-(
Dans les vieux pots…
Freinage
Tuning touch ?…
Performances décevantes
Efficacité châssis
Avenir de la marque ?

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (14/03/2005)

PETIT LIFTING…
Pour les 80 ans de la marque MG, le groupe MG-Rover a offert un petit lifting à sa MG ZR 160. Rien de révolutionnaire, mais un visage plus actuel et surtout plus en harmonie avec la nouvelle ligne stylistique de la gamme MG et Rover. Malgré ces artifices esthétiques, la MG ZR 160 ne peut masquer indéfiniment l'âge de ses artères. Toutefois, la MG ZR 160 avec un tarif serré, et un esprit très GTI d'antan affiche toujours des arguments intéressants...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Depuis 1995, la marque MG est revenue à la vie avec la MG F, petit roadster 2 places à moteur central arrière. Véritable réussite esthétique et voiture agréable à conduire, le label MG était lancé. Mais la cession du groupe Rover par BMW a mis un coup d'arrêt au développement des marques Rover et MG (Land Rover étant cédé pour sa part au groupe Ford). Alors les repreneurs anglais du groupe MG-Rover (c'est son nom) ont du parer au plus pressé. Dans leurs objectif, il y avait le développement de la marque MG à travers une véritable gamme. Alors, comme au temps de la " belle époque " de British-Leyland, c'est la gamme Rover qui va servir de base de départ de la marque MG, comme ce fut le cas par exemple avec la MG Metro. En 2001, le groupe MG-Rover dévoile la MG ZR 160. A travers ses habits sportifs et ses couleurs vives, il faut y voir la Rover 25 version délurée, elle-même évolution de la Rover 2000 commercialisée depuis… 1995 ! Une longévité dans un segment peu courante de nos jours qui indique clairement les difficultés rencontrées par le groupe MG-Rover. Depuis 2004, MG a offert à sa ZR 160 un petit restyling bienvenu qui l'actualise avec succès. Toutefois, il est probable que ce style très sportif et déluré ne plaise pas à tous. Ses détracteurs diraient de la MG ZR 160 qu'elle ressemble à ces personnes qui viennent de s'acheter leur première panoplie de tenue de sport alors qu'ils débutent seulement dans leur activité… Avec ses boucliers avant et arrière retravaillés, ses entrées d'air béantes, ses nouvelles jantes alu de 17 pouces, un becquet arrière et ses teintes vives, la MG ZR 160 MkII en offre pour son argent, surtout à moins de 20 000 euros !! L'habitacle n'est pas épargné avec de nouveaux sièges baquets, des touches de couleur de la carrosserie ça et là et un équipement déjà bien garni d'origine. En revanche, la MG ZR 160 MkII ne peut masquer la qualité des matériaux employés et leurs ajustages qui datent sérieusement l'auto. Malgré toute la cosmétique et la présentation possible, on ne peut indéfiniment effacer les outrages du temps qui passe...

UNE GTI COMME ON EN FAIT PLUS…
Comparée à une Rover 25, la MG ZR 160 MkII est surbaissée et repose sur des jantes alu de 17 pouces chaussées en monte généreuse : 205/40 R 17. Les suspensions sont également plus fermes et les freins sont plus gros, bien que non ventilés à l'arrière. Secondés par un ABS, ces derniers offrent toutefois une pédale spongieuse qui nuit à l'efficacité et surtout au feeling lors des phases de freinage. Sur la route, la MG ZR 160 MkII est rigolote et rappelle certaines GTI des années 80: des sensations et du caractère. La large monte pneumatique offre une adhérence importante et l'auto suit donc quelque peu la route. Mais dès que le rythme s'intensifie, on sent très nettement que le train arrière et avant ne sont pas en accord. Dommage, car les sensations sont là, mais pas l'efficacité pure. Peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse… Sous le capot frappé du logo du Morris Garage, la MG ZR 160 MkII abrite le 1,8 litres Rover VVT qui est monté dans le roadster MG TF 160. Avec ses deux arbres à cames en tête et son calage et levée variable à l'admission, il octroie à cette MG un certain caractère. Sa sonorité est évocatrice, mais dans la réalité, ses 160 ch semblent peu vigoureux. Cela est confirmé par les performances chrono en main qui donne des chiffres peu convaincants pour la catégorie des compactes. Toutes ses concurrentes directes (Peugeot 206 RC, Renault Clio RS et Mini Cooper S) descendent largement sous les 29 secondes au kilomètres départ arrêté, alors que notre " bonne vieille " MG ne peut faire mieux que 29,5 secondes (soit le même temps environ qu'une Peugeot 205 GTI 1.9, décidément !). Mais la MG ZR 160 MkII n'a pas la prétention d'être la reine des burns. Son propos est de faire mouche sur plusieurs tableaux : ne pas coûter trop d'argent à ses concepteurs (faute de budgets de développement disponible), offrir du plaisir à ses clients et maintenir la présence de la marque sur le segment très concurrentiel des compactes sportives que l'on appelait au bon vieux temps des années 80, les GTI ! A ce titre, par ses qualités et ses défauts, la MG ZR 160 MkII peut revendiquer fièrement ce titre...

:: CONCLUSION
Difficile de rester de marbre devant cette MG ZR 160 MkII. Certes, elle la joue un peu " too much " sur le look et l'homogénéité n'est pas son fort. Mais pour palier à des performances pures décevantes et un comportement routier qui date quelque peu comparé à la concurrence, la MG ZR 160 MkII offre un rapport prix/caractère étonnant et un cœur généreux. N'est-ce pas là finalement tout l'attrait d'une GTI ?...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Si les pneus sont plus généreux (de larges galettes 205/45), les suspensions se raffermissent et les freins s'agrandissent. C'est la plus petite des trois berlines MG qui enfile le survêtement le plus sportif. Avec de tels boucliers, calandre, bas de caisse et sortie d'échappement, pas d'équivoque possible. Le traitement se poursuit dans l'habitacle, avec des inserts de la couleur de la carrosserie dans les sièges, qui offrent un bien meilleur maintien. Et l'on en passe. Le 1800 VVT du roadster MG TF dote la ZR de performances très correctes sans qu'elles soient pour autant détonnantes.On prend beaucoup de plaisir à la conduire, mais surtout grâce à son châssis. Plus incisive que la Rover (on le serait à moins avec de tels " gommards "), la MG conserve néanmoins un train arrière frustre. Qui déconseille à piloter à 100%."
LE MONITEUR AUTOMOBILE - HS Guide d'achat 2004-2005 - MG ZR160 MkII.


Devis d'assurance pour une MG ZR 160 MkII

AVIS

Vous possédez une ZR 160 MkII ? Ajoutez votre avis !





VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets MG sur le forum :
Forum
RECHERCHE