L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > MAZDA > MX-5 NB FL 1.8i






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (20-08-2009)
MAZDA
MX-5
NB FL 1.8i
22 050 Euros (01/09/2003)
9 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES
Type: 4 cylindres en ligne 16s
Cylindrée: 1840 cm3
Puissance: 145 ch à 7000 tr/mn
Couple: 168 Nm à 5000 tr/mn
Transmission: AR BVM5 + autobloquant Torsen
Poids: 1120 Kg
Pneumatiques: 195/50 VR 15
PERFORMANCES
Vitesse maxi: 207 KM/H
0 à 100 Km/H: 8"9
1000m D.A: 30"
80 à 120 Km/h (3è/4è/5è): 6"2/8"9/12"5
CONSOMMATION

Ville/route/mixte: 10,4/8,5/9,6 L/100km


Avec son physique de pop star, le roadster Mazda MX-5 possède une réelle personnalité à laquelle il est bien difficile de résister. Le moteur 1.8 lui apporte un surcroît de sportivité bienvenu : un régal !

BIEN :-)
Plaisir de pilotage sportif
Prix compétitif
Equipement
Performances satisfaisantes
PAS BIEN :-(
Bruit
Consommation
Couvre-capote
Moteur manquant de couple

- Offre partenaire -

LA FORCE DE L'AGE
Après avoir relancé la mode des petits roadsters façon "sixties" Mazda se doit de remettre régulièrement au goût du jour son petit Mx5, qui poursuit très honorablement sa carrière (14 ans !) et perpétue un succès pour le moins mérité...

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : D.R.

PRESENTATION
650 000 clients plus tard, le roadster Mazda MX-5 n'en finit pas de séduire, après s'être offert un léger lifting en 1998. Si le concept de base accuse aujourd'hui le poids des ans, notamment en matière d'ergonomie, la réalisation parvient à rester à la page. Concernant le design, le MX-5 adopte un nouveau bouclier avant et arrière pour moderniser son look et le tour est joué ! Certains regrettent d'ailleurs le charme néo-rétro du premier Miata avec ses phares escamotables. Plus sportive, plus agressive dans son regard, la carrosserie du Mazda MX-5 semble avoir pris du muscle. Intérieurement, la liste des équipements de série s'allonge avec le temps et adopte quelques nouveautés technologiques désormais incontournables, notamment en matière de sécurité (ABS, Airbags). Pour le reste, le roadster Mazda reste fidèle à ses origines. Assis les fesses parterre, les reins bien calées dans le siège baquet, on éprouve toujours autant de mal à trouver une position de conduite dans cet habitacle manquant de règlages. Dur de vieillir... Le petit volant en cuir Nardi est agréable en main mais ne se règle pas et se trouve malheureusement positionné un peu bas pour les grandes jambes. La planche de bord redessinnée est jolie et les matériaux d'excellente qualité. La finition n'est pas plus critiquable, le MX-5, c'est du sérieux ! La capote, bien que manuelle, est d'un maniement toujours aussi simple... au contraire du couvre-capote en plastique. La fabrication de la "bâche" est également de bonne facture puisque son épaisseur laisse imaginer une isolation phonique et thermique de bon niveau. Enfin, sa lunette arrière est en verre et dégivrante. Si le prix de base proposé par Mazda est attractif, il n'inclue cependant pas le cuir ni d'autres équipements désormais fréquents tels que la clim, les antibrouillards, le changeur CD ou les jantes alliage en 16". Mais ne vous inquiétez pas, le rapport prix/équipement du roadster Mazda mx-5 reste globalement bien placé.

MOTEUR !
Contraint d'évoluer pour satisfaire aux nouvelles normes anti-pollution, le 1800 cm3 Mazda a adopté un système de calage d'admission variable à l'admission, portant sa puissance à 145 ch obtenus à 7000 tr/mn. Le couple évolue peu et sa valeur maxi haut perchée (5000 tr/mn) se limite à 168 Nm. Sur le papier, on peu donc s'attendre à un tempéramment sportif et volontaire, en accord avec les vocations d'un tel roadster. N'attendons pas plus longtemps pour vérifier tout cela : moteur ! Discret au démarrage, le 4 cylindre en ligne du Mx-5 émet une sonorité plus grave et sportive que le 1.6. Bon présage ? Et oui ! Car de fait, le MX5 1.8 s'adresse effectivement aux promeneurs les plus sportifs. Les performances sont d'ailleurs là pour prouver qu'il ne se limite pas à la balade comme ses petits frères équipés du 1.6. Ainsi, le 1000m DA est atteint en 30s mais au-delà des chiffres, le nouveau moteur qui prend ses tours avec une certaine allégresse tout en donnant de la voix, procure un grand plaisir au pilote. De plus l'augmentation de cylindrée est favorable au couple et donc aux reprises, même si le creux à bas régime reste pénalisant et oblige à jouer de la boîte pour s'acquiter de dépassements rapides et sûrs. Ce n'est pas une corvée car tout y invite : son maniement rapide et ferme, ses débattements courts et son étagement bien adapté au caractère pointu du moteur. Seul regret, il y eu le temps d'une série limitée en France une boîte à 6 rapports qui se serait mieux encore acquitté de la tâche que cette BVM 5. En retour, la consommation peut paraitre élevée en rapport aux performances et à la cylindrée. Comptez sur un bon 9 L/100 Km en moyenne. Mais il faut dire aussi qu'au fil du temps, le roadster Mx-5 a laissé de côté le régime "Slim Fast" et accuse désormais 1120 Kg sur la balance...

SUR LA ROUTE...
Soyons clairs d'entrée de jeu : équipé d'un différentiel autobloquant de type torsen qui participe activement à améliorer son comportement, le mazda mx-5 dans cette version 1.8 L est plus plaisant que jamais à piloter. Dès les premiers kilomètres on apprécie sa direction vive et légère, à même de vous faciliter une conduite "artistique"... Pour tout amateur de propulsion, la Mx-5 permet avec une puissance modeste de réaliser de jolies figures imposées. Jouant du transfert de masses dans les courbes, on s'amuse comme un petit fou, spécialement sur circuit. Les pneus d'origine sont très accrocheurs et progressifs mais attention, le mx5 reste une propulsion et réclame une certaine attention car le survirage en est toujours la "qualité" première. Abus de confiance à éviter sur le mouillé... Le Mx-5 n'est ni équipé d'antipatinage, ni d'esp. Tout juste un ABS aidé d'un répartiteur électronique pour le freinage, par ailleurs très efficace (130 à 0 km/h en 66 m). Une fois l'amusement terminé, le pilote pourra également faire profiter sa belle d'une conduite coulée à laquelle le roadster Mazda n'est pas non plus hostile, bien que dans ce cas son petit 1.8 accuse son manque de couple à bas régime et sa suspension renfocée, son manque de confort.

:: CONCLUSION
En conclusion ? Cours de pilotage à préscrire pour tous les novices du genre ! En effet, rares sont les autos de ce prix capables de procurer autant de sensations de conduite ! Avec le moteur 1.8 L, le plaisir et la sportivité augmentent et le prix du Mazda MX-5 reste mesuré. A n'en pas douter, les roadsters ont encore de beaux jours devant eux, du moins tant qu'il y aura encore des gens comme vous et nous pour en apprécier les qualités...


Devis d'assurance pour une MAZDA MX-5 NB FL 1.8i

AVIS

bonjour je suis proprietaire depuis deux en et demie de cette merveilleuse machine surnaumer mon crapeau du a son avant un peu ecraser que du bonheur avec se vehicule don je me sert tout les jours consomation tres resonable a mon gout pour une essence modele de 1998 et tout d.origine je n.ai jamais eu au un vehicule aussi solide batterie d.origine j.amais vue ça controle ras je la recommande vivement et ne suis pas pres de vendre la mienne ...
Lire tous les avis sur la MAZDA MX-5 NB FL 1.8i

Vous possédez une MX-5 NB FL 1.8i ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets MAZDA sur le forum :
Forum
RECHERCHE