L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > LEXUS > SC430






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (02-02-2004)
LEXUS
SC430
74 550 Euros (20/01/2004)
21 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
LEXUS SC430
MOTEUR

Type: 8 cylindres en V, 32 soupapes 2x2 arbre à cames en tête
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique
Cylindrée en cm3: 4 293
Puissance ch DIN à tr/mn: 286 à 5 600
Puissance au litre en ch: 66,62
Couple maxi en mkg à tr/mn: 43,5 à 3 500
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 5 automatique
POIDS
Données constructeur en kg: 1 740
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,08
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 252
400 m DA en secondes: 15,2
1 000 m DA en secondes: 27,3
0 à 100 km/h : 7,1

Dès les premiers traits de crayon, les designers de Lexus se sont attachés à donner une vraie personnalité à leur futur roadster, sans singer certaines productions germaniques...


Fidèles à leurs habitudes, les japonais de Lexus ont soigné la conception et surtout la finition de leur auto dans les moindres détails. A noter que si le dessin de la planche de bord est de facture très classique, la réalisation, les matériaux sont sans reproches et l'équipement pléthorique !


Un bon gros V8 de 4,3 litres sous le capot. S'il n'est heureusement pas culbuté, quoique destiné en priorité au marché US, il développe "seulement" 286 ch. Il se rattrappe par un couple copieux à bas régime et une douceur de fonctionnement sans égal.


Tant que la chaussée n'est pas déformée, tout va bien pour ce roadster à la démarche chaloupée. Mais dès que les courbes se resserrent et l'asphalte se dégrade, il faut songer à lever le pied...


On doit reconnaître que la Lexus SC430 ne souffre d'aucune faute de goût sur son design et parvient même à imposer son style. Reste pour elle à se faire connaître en Europe, et c'est bien son plus gros challenge.

BIEN :-)
Finition
Equipement pléthorique
Luxe
Performances correctes
V8
Prix/équipements

PAS BIEN :-(
Image ?
Freinage
Rigidité

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (02/02/2004)

SOLEIL LEVANT…
Lorsque Toyota décide de s'attaquer aux ténors du segment haut de gamme, c'est à visage couvert qu'il se présente sous le label Lexus. Si dans nos contrées la marque Lexus ne rencontre qu'un faible écho, il n'en est rien au Japon et aux USA. Afin de compléter sa gamme en pleine construction, Lexus a présenté depuis son roadster SC430. Son objectif ? Concurrencer directement la star du segment : le Mercedes SL !

Texte : Gabriel LESSARD
Photos : D.R.

A l'instar de Honda avec sa marque Acura, Toyota a créé la marque Lexus pour concurrencer plus nettement les constructeurs européens spécialisés dans le haut de gamme (Mercedes, BMW et Audi) mais également Cadillac. Si jusqu'à présent, Lexus avait pris comme modèle Mercedes-Benz, depuis quelques années, des modèles spécifiques à la marque voient le jour. Pendant plusieurs millésimes, Lexus avait commercialisé aux USA avec succès un coupé baptisé Lexus SC400. Pour renouveler ce coupé qui a rencontré un franc succès outre-Atlantique, Lexus a adopté une démarche différente en optant pour le concept du coupé-cabriolet. On connaît en effet l'avantage de ce type de configuration qui permet à son utilisateur d'avoir une auto multi-usages. Avec son SC430, Lexus parvient-il à chambouler la hiérarchie établie dans son segment ?…

CONCEPTION
La Lexus SC430 bénéficie d'un design qui est réellement innovant. Il n'est plus question pour les designers de Lexus de singer la marque à l'étoile. Le résultat obtenu est d'ailleurs très réussi puisqu'il donne une impression perçue de qualité et robustesse. L'équilibre général du dessin est très réussi et donne un profil très lisse et pure. L'un des points forts de ce roadster SC430 est évidemment son toit rigide escamotable électriquement. En seulement 25 secondes, on peut ainsi passer du coupé au cabriolet, à l'arrêt et même en roulant à très faible allure !! Côté équipements électroniques de sécurité active et passive, Lexus s'est lâché puisque tout ou presque est monté en série : VSC (contrôle de stabilité en courbe), TRC (antipatinage), EBD (freinage d'urgence couplé au répartiteur électronique)… Les places arrières sont plus symboliques que réelles.

AMBIANCE LUXE !
Pour son modèle amiral, Lexus s'est rappelé au bon souvenir de tous et fait honneur à la réputation japonaise. Comme souvent le dessin de la planche de bord est très classique, mais ce qui impressionne le plus est la qualité d'assemblage et des matériaux employés. Quelques mariages de tons tant dans les garnitures que dans les cuirs sont parfois osés, mais la finition ne souffre aucunement la critique. Toujours dans la tradition japonaise, la dotation de série est réellement impressionnante surtout à ce niveau de prix. Si bien entendu le cuir et le bois sont de la partie, les sièges sont électriques et chauffants, une chaîne CD 440 W flatte vos tympans, et un GPS DVD vous évite les mauvaises surprises sur la route.

MOTEUR
Il convient d'être très clair dès le départ. Le V8 4,3 litres atmosphérique de la Lexus SC430, est tout sauf un moteur sportif. Avec ses 32 soupapes, il ne développe " que " 286 ch à 5 600 tr/mn et 43,5 mkg de couple à 3 500 tr/mn. Il est donc très orienté sur le couple et le confort que sur la sportivité pure et les haut régimes. Sa puissance spécifique est d'ailleurs relativement faible rapportée à la cylindrée. Lisse et discret, ce V8 met à profit sa distribution variable (VVTi) et ses quatre arbres à cames en tête pour offrir une onctuosité de fonctionnement. Pour accompagner ce V8 moelleux, rien de mieux qu'une boîte automatique à 5 rapports.

SUR LA ROUTE
Lorsque l'on est installé à bord du Lexus SC430 avec le toit fermé, le silence est de mise. Malgré le V8 sous le capot, il presque inaudible, à l'instar des grosses berlines Lexus LS et GS. Dommage car un bon feulement de V8 flatte toujours l'oreille du connaisseur. Boîte auto sur Drive et la Lexus glisse sur l'asphalte. Quelle douceur de fonctionnement ! Les passages des rapports sont imperceptibles et le couple suffisant du V8 autorise une onctuosité de tous les instants. A noter que lorsque le toit est fermé, le coffre dispose d'une contenance très honorable pour la catégorie. La planche de bord, bien que très classique est agréable à l'œil et offre surtout un équipement pléthorique. Bon, testons un peu les capacités routières de ce coupé-cabriolet nippon. Une fois le toit replié et les lunettes de soleil sur le nez, bousculons un peu cette belle auto. Dès les premiers virages enchaînés à vive allure, il faut se faire une raison. Si vous maîtrisez un tant soit peu le volant, l'électronique et la boîte automatique se chargeront de vous remettre dans le droit chemin. Et lorsqu'ils n'agissent pas, c'est le châssis qui va avouer très rapidement ses limites. En effet, dès que la chaussée se dégrade, le SC430 perd de sa superbe et fait remonter des vibrations. Et lors de passages appuyés dans les courbes, la caisse montre des signes de rigidité insuffisante et on retrouve alors les sensations procurés par le lot commun des cabriolets peu rigides : tortillements, perte de précision dans les trajectoires et petits grincements. Rassurez-vous, cela arrive tout de même à des vitesses déjà répréhensibles par le législateur. Il faut donc utiliser le roadster SC430 comme une vraie auto de luxe, une découvrable cossue et bourgeoise avant tour conçue pour le marché américain qui en absorbe environ un petit millier chaque année. Dire que la version américaine a des suspensions plus souples !… Restent les accélérations qui sont honnêtes avec 27,3 secondes au kilomètre départ arrêté et environ 7 secondes pour le 0 à 100 km/h. Rapide, mais sans sensations.

:: CONCLUSION
Considéré ou même juger la Lexus SC430 comme une auto sportive serait une erreur fondamental. Elle n'a pas été conçue pour cela. Toutefois, l'offre de Lexus sur ce segment de marché est cohérente, et dispense des arguments de poids : rapport prix/équipements, look, finition et exclusivité. Après tout, pour celui qui est soucieux de son image et est amoureux des belles autos, et qui ne souhaite pas froisser le ministre des transports, la Lexus SC430 est un choix opportun. Et puis vous roulerez décalé, ce qui n'est pas pour nous déplaire…

CE QU'EN PENSENT NOS CONFRERES :
"A l'exception du brake-by-wire, la Lexus SC 430 dispose des même aides à la conduite (ABS, EBD, BA, TRC, VSC). Elle s'offre de série le contrôle de pression des pneus que la Mercedes (Mercedes SL NDLR) n'a qu'en option. La SC européenne diffère de l'américaine par des réglages de suspension revus à la fermeté. Un bon choix si l'on se cantonne dans les revêtements proches du billard. Par contre, les roues de 18 pouces digèrent mal les surfaces dégradées. La carrosserie - toit replié surtout - est alors prise de tremblement typique des cabriolets flasques. Ce côté invertébré vient gâcher un bilan flatteur : on imagine mal que des secousses puissent traverser un monument de silence et de bien-être."
LE MONITEUR AUTOMOBILE - 11 avril 2002.

"La Lexus SC430 reprend trains roulants et moteur (V8 4,3 litres) de la GS. Sa suspension à double triangulation rivalise avec celle des meilleures berlines allemandes alors que la rigidité structurelle de la caisse limite au maximum les effets pervers de la torsion. Saine et sereine, la propulsion japonaise n'exige aucune propension particulière au contre-braquage. D'autant qu'elle possède une panoplie d'aides électroniques à la conduite, digne des plus luxueuses Mercedes-Benz. […] La SC souffre, à l'évidence, d'un diamètre de braquage anormalement élevé pour une propulsion à moteur longitudinal."
AUTOMOBILES CLASSIQUES - Septembre 2001.

"Ce coupé/cabriolet de grand luxe tente de rouler sur les plates-bandes de la Mercedes SL. Comme l'allemande, la Lexus propose un toit rétractable et un environnement haut de gamme. La qualité de réalisation est à l'avenant. Mais pour ce qui concerne les sensations, elles sont de la même veine que celles vécues à bord du SL, c'est-à-dire… très édulcorées ! Le V8 est onctueux mais manque gravement d'enthousiasme, et les commandes sont trop filtrées. On peut donc voyager rapidement comme à bord d'un TGV, mais pour les sensations…"
SPORT AUTO - Juin 2003.


Devis d'assurance pour une LEXUS SC430

AVIS

Avez vous rencontré des problèmes pour la fermeture du toit sur la SC 430 ? Si oui lesquels; Merci de me répondre. j-ph b...
Lire tous les avis sur la LEXUS SC430

Vous possédez une SC430 ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets LEXUS sur le forum :
Forum
RECHERCHE