header


L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > AUDI > R8






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

PRESENTATION (25-12-2006)

AUDI
R8
(2006 - )

106 900 Euros (01/12/2006)
NC CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES AUDI R8
MOTEUR
Type: 8 cylindres en V à 90°, 32 soupapes
Position: central AR
Alimentation: Injection directe Bosch
Cylindrée (cm3): 4163
Alésage x course (mm): 84,5 x 92,8
Puissance maxi (ch à tr/mn): 420 à 7800
Puissance spécifique (ch/L): 100,9
Couple maxi (Nm à tr/mn): 430 de 4500 à 6000
Couple spécifique (Nm/L): 103,3
TRANSMISSION
4x4 permanente + autobloquant électronique
Boîte de vitesses (rapports): 6 manuelle ou R-Tronic
POIDS
Données constructeur (kg): 1565
Rapport poids/puissance (kg/ch): 3,72
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques percés ventilés
Pneus Av-Ar: 235/40 ZR 19 - 285/35 ZR 19
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 301
400 m DA: ND
1 000 m DA: ND
0 à 100 km/h: 4"6
0 à 200 km/h: ND
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km): 11,4

BIEN :-)
Ligne unique
Finition, ergonomie
Moteur très réussi
Prédispositions sportives évidentes
Utilisable au quotidien
PAS BIEN :-(
Options nombreuses...
Image suffisante ?
Concurrence féroce !


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 25-12-2006

LA REINE DES ANNEAUX
Audi donne vie au nom et aux gènes du quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans, l’Audi R8, dans une voiture de sport spectaculaire. Trois ans après la révélation de l’étude Audi Le Mans quattro, la version de série de l’Audi R8 est présentée à l’occasion du Salon de l’Automobile de Paris comme nouvelle voiture de sport à moteur central : une voiture fascinante et le fer de lance sportif de la marque Audi...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

L'Audi R8 est commercialisée depuis le 28 septembre 2006. Pourtant, n'espérez pas la croiser sur la route car les premières livraisons auront lieu au cours du premier semestre 2007. Produite en petite série dans un nouveau hall spécialement conçu à cet effet dans l’usine Audi de Neckarsulm, sa construction est organisée comme dans une manufacture. De petites équipes de spécialistes suivent chaque étape de la production et surveillent attentivement la qualité de chaque composant et de chaque pièce. Ils garantissent ainsi que chacun des 15 véhicules construits au maximum par jour présente le niveau de qualité habituel de la gamme de produits Audi. Cette démarche totalement nouvelle chez Audi hisse la marque parmi les rares constructeurs de supercars. Première voiture de sport à moteur central d’Audi, la R8 a pourtant bénéficié d'un niveau important de connaissances acquises en sport mécanique, par l'un des constructeurs les plus engagés. Après les victoires en rallye des années 80 avec la fameuse Audi Sport Quattro, les triomphes des voitures de supertourisme et DTM, l’engagement dans les courses de longue distance a sans aucun doute constitué l'ultime couronnement pour les techniciens d'Audi. Les bolides R8 ont ainsi passé la ligne d’arrivée des 24 Heures du Mans en première place à 5 reprises : de 2000 à 2002, et en 2004 et 2005, montant même par deux fois sur les trois premières marches du podium. Outre une capacité à concevoir des moteurs puissants, la démonstration de maîtrise mécanique en est encore plus spectaculaire. Pour promouvoir ce "savoir-faire", Audi a transposés tous les gènes d'une authentique voiture de sport dans un bolide homologué pour la route : ainsi est née l'Audi R8.

DESIGN
Au premier coup d’œil, l’observateur reconnaît immédiatement à quel véhicule il a affaire. L’arrière puissant semble bander ses muscles pour sauter, comme un sprinter au départ. Les proportions caractéristiques du véhicule sont déterminées par la position du moteur, derrière le poste de conduite. Cette disposition est typique des voitures de course : l’un des exemples les plus marquants est toujours la voiture de course Auto Union Type C Grand Prix, un des prédécesseurs légitimes de l’Audi R8. Le corps du véhicule donne une impression d’extrême compacité. Posée sur les roues aluminium de 18 et 19 pouces, large de 1,90 mètre pour seulement 4,43 mètres de long et 1,25 mètre de haut : ce sont des proportions de voiture de sport. Bien qu'unique dans la gamme et même dans l'histoire d'Audi cette architecture reprend des contours familiers. La cabine de l’Audi R8 s’avance loin vers l’avant. À l’arrière, juste devant l’essieu arrière, est logé le moteur, visible à la fois à travers la grande lunette arrière en forme de blason et à partir de l’habitacle. L’empattement de 2,65 mètres permet de loger une cabine étonnamment spacieuse et, juste derrière, le moteur longitudinal. Derrière les portes, entre le bas de caisse et le toit, se voûte un élément de guidage d’air, appelé sideblade, alimentant le V8 en air d’alimentation et de refroidissement. La peinture de ce sideblade est assortie au coloris de base. La partie avant est marquée par le trapèze de la calandre Audi Singleframe, flanquée à droite et à gauche de grandes prises d’air supplémentaires. Les quatre anneaux sont pour la première fois placés sur le capot avant, au-dessus de la calandre. Les bandes plates des phares avant à LED, qui ne manquent pas de faire sensation, regroupés sous une glace commune en verre clair, sont disposées dans le prolongement du bord supérieur des prises d’air. L’alternance de lignes concaves et convexes cisèle l’arrière à partir de la perspective latérale. Sous le béquet clairement dessiné, une surface verticale plane est délimitée sur les côtés par les feux arrière, qui sont bien sûr également à LED. La bande lumineuse du troisième feu stop couvre pratiquement toute la largeur du toit et délimite le capot-moteur transparent. Celui-ci attire également tous les regards. L’éclairage indirect du compartiment-moteur proposé en option l'illumine comme une véritable vitrine de bijoutier. On salive d'avance... Deux grands diffuseurs situés dans le pare-chocs arrière prouvent le souci d'aérodynamisme. De même, un béquet arrière qui se déploie automatiquement, accroit la déportance (effet ventouse) générée par la forme du dessous de caisse et par les diffuseurs. Huit couleurs extérieures sont proposées, allant du blanc ibis au noir fantôme nacré.

HABITACLE
L'architecture du poste de conduite intègre le conducteur entre le tableau de bord et la console centrale haute. Le combiné d'instruments au-dessus de la console centrale est légèrement incliné vers le pilote. Le volant aplati en bas est typique des Audi les plus sportives et facilite la montée dans le baquet. Fidèle à la devise selon laquelle la forme découle de la fonction, un regard suffit pour constater que les designers se sont concentrés sur l’essentiel pour la conception et le positionnement de tous les éléments. La haute qualité visible des matières et des finitions est typique des plus belles limousines de la marque, un bon cran au-dessus de l'artisanat des concurrents. On y retrouve également le sens de la fonctionnalité et de l'ergonomie qui caractérisent Audi. De série, les sièges sont couverts de cuir/Alcantara, les sièges tout cuir sont proposés en option. L’Audi R8 peut également être dotée en option de sièges baquet spécialement mis au point par quattro GmbH. Une option un peu déroutante à bord d'un tel engin que l'on imagine difficilement devenir un Daily Driver... quoique. Le confort à bord et le coffre de 100 litres indiquent un souci évident "d'utilisabilité". Parmi la longue liste des équipements de série, nous ne citerons que les phares Xenon Plus, les feux arrière et l’éclairage de jour en technologie LED, la radio à écran de 7 pouces, l’alarme antivol et les finitions cuir/Alcantara. Les équipements proposés en option satisfont à pratiquement tous les désirs. Un système audio de Bang & Olufsen de 465 W fournit un son Surround à travers ses 12 haut-parleurs ! L’acoustic parking sytem ainsi qu’une caméra de recul facilitent les manœuvres de stationnement, y compris dans les créneaux les plus étroits. Le système de navigation radio Plus, à grand écran couleur et clavier MMI, allie une grande variété de fonctions à une extrême simplicité de commande.

MOTEUR
Un déploiement de puissance digne d’une voiture de course jusqu’aux plages de régime les plus élevées et un couple maximum élevé, accompagnés d’une sonorité fascinante : ce sont les principales caractéristiques d’un moteur de voiture de sport parfait. Un moteur fascinant aussi bien par son potentiel que par sa valeur pratique. Avec le nouveau V8 de 420 ch à 7800 tr/mn, l’évolution de l’injection directe FSI a atteint un nouveau paroxysme. Cette technologie a déjà remporté de nombreux succès dans la voiture de course Audi R8. Les chiffres prouvent l’impressionnant potentiel du moteur huit cylindres. Le couple maximum de 430 Nm est disponible de 4500 à 6000 tr/min. 90% du couple maximum sont situés dans une large plage de régime comprise entre 3500 et 7600 tr/min. Le moteur huit cylindres garantit une traction maximum dans pratiquement toutes les situations de conduite. Les performances sont impressionnantes : la R8 accélère en 4,6 secondes de 0 à 100 km/h. Pas de limitateur électronqiue, la R8 atteint une vitesse maximale de 301 km/h et marque ainsi son ambition d'aller chasser sur les terres de Porsche et Ferrari. Comme chez Ferrari d'ailleurs, le moteur atteint des sommets de régime maximum : 8250 tr/min ! La sonorité dantesque, un déploiement régulier des forces et des réactions spontanées sur l’intégralité de la plage de régime forment un bonheur complet, sans oublier la grande souplesse et la nervosité de ce V8. Le graissage à carter sec de l’Audi A8 fournit les conditions idéales pour des accélérations longitudinales et transversales maximales – une technologie empruntée directement au sport automobile. Elle permet un montage bas du V8 et fournit donc un centre de gravité bas et une amélioration supplémentaire de la dynamique de marche. Deux boîtes de vitesses sont proposées : une boîte manuelle à 6 rapports et, en option, la boîte de vitesses mécanique séquentielle Audi R tronic (évolution du E-gear Lamborghini et non DSG comme on aurait pu le penser). Son actionnement à l’aide du joystick sur la console centrale et, surtout, les palettes fixées au volant mettent en évidence son concept ergonomique emprunté au sport automobile, et qui y est établi depuis longtemps. La meilleure preuve en est le vainqueur des 24 Heures du Mans, l’Audi R8 : ses pilotes passaient eux aussi les vitesses au volant. La technologie « shift by wire » fournit de très courts passages de vitesses et un excellent rapport poids/puissance avec une boîte de vitesses très compacte. Le mode sport garantit un plaisir de conduite maximum grâce à ses passages de vitesses très rapides. Un mode automatique est également disponible. La transmission intégrale permanente va de soi pour une Audi aussi puissante. Elle répartit variablement la puissance sur l’essieu avant et l’essieu arrière par viscocoupleur. Dans l’Audi A8, la conception de la légendaire transmission quattro a été adaptée à la répartition de la charge sur les essieux, typique pour les véhicules à moteur central.

CHASSIS
Le châssis est composé de doubles bras transversaux à l’avant et à l’arrière, en aluminium forgé : à l’avant, ils sont constitués en haut et en bas de bras transversaux triangulaires. À l’arrière, un bras triangulaire en haut et un bras triangulaire à bras de triangulation en bas garantissent un guidage optimal des roues ; cette géométrie est la base idéale pour l’agilité, la précision de braquage et un comportement autodirectionnel clairement défini. Une direction hydraulique à crémaillère directe fournit une sensation optimale de la route. La suspension et l’amortissement ont été choisis assez fermes en faveur d’une dynamique de marche maximum. Ils offrent cependant un confort exceptionnel, surtout en association avec le système d’amortissement adaptatif Audi magnetic ride proposé en option (1500 euros) à la place des amortisseurs à gaz de série. Motif : ces amortisseurs bénéficient d’une technologie novatrice. Au lieu de l’huile d’amortisseur conventionnelle, ils contiennent un fluide magnéto-rhéologique, c’est-à-dire un liquide dont la viscosité peut être influencée par un champ électromagnétique. Cet effet permet d’influencer à tout moment et en un clin d’œil la caractéristique d’amortissement par l’établissement d’une tension aux électroaimants. Audi magnetic ride met à profit cette propriété pour fournir, dans chaque situation de conduite, la bonne force d’amortissement et optimiser ainsi le confort de conduite et la dynamique de marche. Un ordinateur détermine la situation de conduite actuelle en quelques millièmes de secondes à l’aide de capteurs. Un commutateur du poste de conduite permet au conducteur de choisir entre deux programmes de conduite, selon qu’il désire une conduite très sportive – faible viscosité du fluide magnéto-rhéologique – ou un plus grand confort. A ce titre la gestion de la transmission intégrale est différente de la Lamborghini Gallardo. L’Audi R8 est dotée en série de roues de 18 pouces de style à 6 bras. Des roues de 19 pouces sont proposées en option. Les pneumatiques 235/40 à l’avant et 285/35 à l’arrière. Le comportement routier qui en résulte devrait offrir à la fois une tenue de route sensationnelle, des réactions nerveuses à chaque ordre du conducteur et une grande sécurité. Plus tard, des disques de freins céramiques seront proposés en option. Notons également que sleon Audi, l'ESP serait déconenctable.... entièrement ! Capable même de ne pas se remettre en service si on ne le lui demande pas ! D'autre part la répartition du couple entre les deux essieux varie de 0 à 100% et l'on peut donc se retrouver ave cune propulsion pure dans certains cas. Des attributs pour le moins inédits sur une Audi, à vérifier dès que possible sur l'asphalte d'un circuit...

:: CONCLUSION
Deux choses s'imposent après cette première présentation de l'Audi R8. Tout d'abord, il ne s'agit pas d'une Lamborghini Gallardo dégriffée comme les mauvaises langues n'auront de cesse de le faire croire, d'autre part cette authentique GT est bien plus proche de la philosophie d'une Porsche 911 que de celle d'une Supercar et de sa démesure. Parfaitement étudiée pour un usage quotidien, très performante, superbement construite et animée par une mécanique fiable, le nouveau porte-drapeau d'Ingoldstat pourrait bien faire de l'ombre à l'icône de Stuttgart même si au gré des options, son tarif la met quasiment en confrontation avec la Ferrari F430 ou l'Aston Martin V8 Vantage... une belle bataille en perspective !


Devis d'assurance pour une AUDI R8

AVIS

Vous possédez une R8 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
Forum
>Sujets AUDI sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE