L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SUBARU > LEGACY (MKIV) 3.0 R






ESSAI (21-02-2005)
SUBARU
LEGACY
(MKIV) 3.0 R
(2005-)
39 700 Euros (01/02/2005)
16 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES SUBARU LEGACY (MKIV) 3.0 R
MOTEUR
Type: 6 cylindres à plat, 24 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique multipoints.
Cylindrée en cm3: 3 000
Alésage x course : 89,2 x 80
Puissance ch DIN à tr/mn: 245 à 6 600.
Puissance au litre en ch: 81,66
Couple maxi en Nm à tr/mn: 297 à 4 200
Couple au litre en Nm : 99
TRANSMISSION
Intégrale + ESP
Boîte de vitesses (rapports): 6 rapports manuelle.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 495
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,10
ROUES
Freins : 4 disques ventilés AV (316 mm) et AR + ABS.
Pneus : AV et AR 215/45 ZR 17.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 237
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : ND
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : ND L/100 Km.


L'habitacle en plus d'être spacieux, est en outre bien fini et très bien équipé. A moins de 40 000 euros, la Legacy 3.0R est vraiment une bonne affaire.


Un 6 cylindres à plat comme on les aime : disponible, de la puissance et du son...


En bonne Subaru, la Legacy 3.0R est dotée d'une transmission intégrale.


Pour les familles avec baggages, un break existe également avec le moteur 3 litres.


Dynamiquement, la Subaru Legacy 3.0R vient chasser sur les terres de BMW. Elle se place à merveille, reste vive et agile et donne du plaisir à son conducteur. Objectif atteint !

BIEN :-)
Ligne
Efficacité châssis
Moteur
Performances
Prix affiché
Finition et équipement
Confort
PAS BIEN :-(
Freins peu endurants
Poids encore élevé
Réseau Subaru encore peu dense en France

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (21/02/2005)

UN AIR DE PAS Y TOUCHER !
En France, la Subaru Legacy est une berline peu connue et répandue. Malgré une présence en rallye à la fin des années 80 et au début 90, la Legacy restera toujours une inconnue pour la majorité des français. Alors avec sa nouvelle Legacy, quatrième du nom, Subaru va-il inverser cette tendance à l'anonymat ? Pas sûr au premier coup d'œil, mais après une lecture plus précise de la fiche technique et un essai à la clé, la Legacy 3.0 R mérite amplement que l'on s'y attarde...

Texte : Gabriel LESSARD
Photos : D.R.

Chez Subaru, la Legacy était jusqu'à présent à l'opposé de l'Impreza pétillante et sportive. Certes efficace, la Legacy perdait de sa superbe avec un moteur un peu trop atone et une boîte automatique imposée. Une grande berline placide avec une transmission intégrale efficace. Difficile dès lors de se faire remarquer sur le marché français dans une catégorie trustée par les trois ténors allemands : BMW, Mercedes-Benz et Audi. C'est le salon de Genève qui est retenu par Subaru pour le lancement européen. Pour sa quatrième génération de Legacy, Subaru a innové. Le concept global reste identique avec une transmission intégrale et une berline 4 portes ou un break 5 portes et surtout un moteur à plat.

DESIGN
La ligne générale a pris du glamour et est devenue beaucoup plus sexy par rapport aux précédentes générations. Les règles et les équerres ont enfin été jetées aux orties. La ligne générale est fluide et équilibrée. L'avant est fin et aérodynamique. Les designers ont réussi à ne pas tomber dans la mièvrerie et donner du caractère par le dessin des blocs optiques et une calandre largement ouverte. Les surfaces vitrées sont importantes tandis que l'arrière semble hésiter entre un coffre traditionnel et un hayon. Vue de l'arrière, on croirait apercevoir une berline Volvo S60 tant les similitudes sont grandes. L'habitacle nous réconcilie avec Subaru. Si dans les Impreza sportives, tous les ingrédients étaient bien présents (compteurs, sièges baquets,…), la qualité du dessin et des plastiques employés étaient décevants. Désormais, la Subaru Legacy 3.0R change la donne. L'habitacle est vaste et bien fini. Certes, tout est noir, mais la qualité est irréprochable, tant dans le choix des plastiques qui offrent un grain agréable au toucher, que dans le choix des assemblages. L'équipement de série est pléthorique et il faudra être réellement difficile pour ne pas y trouver son compte, surtout à moins de 40 000 euros. Les sièges offre un confort de bon aloi et maintiennent bien le corps.

MOTEUR
Spécialement créé pour la dernière Legacy, ce 6 cylindres à plat avec 2 arbres à cames en tête réunit douceur et puissance sportive que seul un moteur de grande cylindrée atmosphérique peut délivrer. Les inserts en acier placés au palier vilebrequin lors de la fonderie du bloc moteur en aluminium montre l'attention au détail que l'on trouve dans les moteurs de la Legacy. Ce système permet de conserver un jeu idéal entre le vilebrequin et le bloc moteur, tout en réduisant les bruits et en abaissant la consommation d'essence, de même que la conception très efficace des segments des pistons et de l'arbre à cames. Les performances, le couple et la réponse de l'accélérateur sont augmentés grâce à un nouveau système de commande électronique du papillon des gaz et aux importantes modifications du moteur. De nouveaux échappements à pulsations constantes de longueur égale sont montés. Ils augmentent un couple réduisant le bruit et créant une nouvelle variation du son classique Subaru. L'effet d'ensemble est celui d'une facilité de conduite suprême, sans effort, quel que soit votre trajet. Comme tous les nouveaux moteurs, il est conforme aux réglementations européennes les plus strictes sur les émissions.

CHASSIS
L'allégement a été un des objectifs prioritaires des ingénieurs Subaru. La structure de la carrosserie a été entièrement revue et rationalisée. En conséquence, la réduction de poids permet d'augmenter les performances de conduite d'ensemble, et d'accroître la sécurité et la protection de l'environnement. A titre d'exemple, la structure du cadre a été élargie et renforcée, et est désormais plus solide et plus rigide. L'utilisation massive de l'aluminium (du capot avant au hayon arrière) contribue aussi à la diminution de poids, et tous les points, depuis le système de fixation du moteur jusqu'à celui de fixation de la direction ont été revus pour atteindre le même résultat. Les systèmes de suspension ont été révisés. A l'avant, par exemple, la chasse a été doublé pour profiter au maximum des performances des pneus plus larges en ligne droite, ou en virage. Les voies avant et arrière sont plus larges, et la géométrie de la suspension a été revue; un nouveau faux châssis a été conçu, dans le but d'améliorer la stabilité de conduite et de réduire les bruits de la route. Ce choix technique donne une tenue de route fiable, une négociation de virages sure et un confort de conduite optimal. Les avantages apportés par le centre de gravité abaissé du moteur et le système des quatre roues motrices permanentes permet d'avoir une auto vive et efficace. Ainsi, avec la taille de la carrosserie augmentée, les allègements de poids d'ensemble demeurent la priorité, tandis que la disposition et la géométrie des systèmes de suspension ont été profondément remaniées, à l'avant et à l'arrière. Le freinage est performant et la Subaru Legacy 3.0R offre désormais un agrément de conduite, même à allure soutenue, sans faille.

Un châssis plaisant et efficace
La chaîne cinématique Subaru réunit un centre de gravité bas, spécifique au moteur boxeur de Subaru, ainsi qu'une totale symétrie de la transmission. Cette combinaison assure un équilibre idéal et une répartition parfaite des masses en garantissant que les 4 roues motrices permanentes donnent une adhérence étonnante et une excellente motricité dans toutes les conditions de conduite. Développée et perfectionnée au cours des années, elle vous permet de savourer les performances de la nouvelle Legacy au maximum, en sachant que la sûreté de conduite apporte une grande tranquillité d'esprit. Bien avant que les autres constructeurs aient même commencé à explorer le potentiel des quatre roues motrices dans les routières, Subaru avait déjà su tirer profit de ses avantages. Les résultats d'un raffinement continu sont plus qu'évidents dans la Legacy de la dernière génération. La disposition symétrique de la transmission et le poids léger, ainsi que les moteurs compacts apportent une nouvelle stabilité aux manœuvres de conduite, que ce soit en accélération, au freinage ou pendant les virages. Peu importe la surface sous les pneus, ce système donne toujours la puissance de manière responsable aux roues qui adhèrent, garantissant ainsi une conduite plus sure et plus confortable…

:: CONCLUSION
Avec ses airs de ne pas y toucher, la Subaru Legacy 3.0R est une véritable routière à abattre. Performante, désormais agréable à l'œil, et dotée d'un habitacle triste mais bien fini et très bien équipé, la Subaru Legacy 3.0R se distingue en outre par une tenue de route d'une efficacité diabolique qui permet de mieux mettre en valeur le 6 à plat. Et comme Subaru a pensé à nous, son tarif canon de moins de 40 000 euros pour une auto de cette catégorie la place hors de portée de ses concurrentes allemandes directes. Sacrés japonais !...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Chose promise, chose due, voici la Legacy " B " à boîte manuelle, 6 vitesses comme il se doit. Un bonheur n'arrivant jamais seul, elle reçoit un châssis sport avec amortisseurs avant inversés upside-down comme ceux de l'Impreza STI. Ces Bilstein se combinent avec des ressorts hélicoïdaux plus courts et des roues passant de 17 à 18 pouces de diamètre. Elles n'en laissent que mieux apparaître des freins, de taille, mais pincés par de vulgaires étriers flottant " à la BMW ". Elles chaussent d'efficaces 215/45, que l'on entend à peine. Avec la mise au point des suspensions, et la transmission intégrale bien sûr, le silence de fonctionnement reste une grande spécialité de Subaru."
LE MONITEUR AUTOMOBILE - 9 septembre 2004 - Subaru Legacy 3.0R.

Comparez les tarifs des assurances pour une SUBARU LEGACY (MKIV) 3.0 R

Vous avez aimé cet article ? Merci de le partager :)



Avis des propriétaires

Propriétaire d'une berline legacy 3.0 R depuis bientôt 4 ans. Achetée avec 150.000 kms, j'ai parcouru a son volant 30000 kms ... Du bonheur au quotidien. Mon exemplaire est un des premiers sortis d'usine (octobre 2003) et n'existe qu'en 299 exemplaires au monde avec la même configuration (noir obsidien, cuir beige, boîte auto avec différentiel à glissement limité, pack hiver, j Toit ouvrant electriqu3, jantes alu en 17). Les points positifs : Sa rareté, on vient de le voir ... Sa discrétion, peu de gens savent ce que c'est et tant mieux ... Son confort, car pour une voiture de plus de 17 ans elle est équipée du full cuir (électrique et chauffant a l'avant), toit ouvrant et 4 vitres électriques, clim automatique, sono de très bonne qualité, gps tactile, un grand coffre ... Ne manque que le xénons (de série a partir de la phase 2) Sa fiabilité, avec son moteur à chaîne, une boîte automatique a convertisseur, 4 roues motrices (considéré comme le meilleur 4x4 du monde avec le Quattro d'Audi), de l'électronique mais pas trop, des plastiques et assemblages de qualité ... La conception même du véhicule avec un flat 6 (pas de vibration, son magique jusqu'au rupteur) et 4 roues motrices ... Ses performances, avec 235 km/h en pointe (sur circuit évidemment), elle n'a pas à rougir face à bons nombres de sportives. Même sur petites routes elle e défend honorablement sans avoir il est vrai l'agilité d'une gti ... Pour les aspects négatifs : J'aurai dû acheter un break avec la boîte manuelle (la specB) 😂😂 Le freinage, qu'il faut avant tout autre chose améliorer (l'auto est lourde et avec la boîte automatique il n'y a aucun frein moteur) si l'on veut quelque chose de performant et de l'endurance ... La sonorité d'origine totalement inexistante, alors que le son du flat 6 est tellement jouissif du ralenti jusqu'au rupteur. Pour y remédier, la mienne possède un catback inox sans intermédiaire et deux petites silencieux arrières ... La consommation en ville qui avoisine les 18 l/100 alors que sur nationales à bon rythme on relève 13 l/100 et sur autoroute (régulateur enclenché) on est sous les 10l/100 ... Côté mécanique, le changement des bougies est une des opérations les moins faciles en raison de l'architecture moteur) ... Mais ce n'est à faire que tous les 100.000 kms. Mes conseils pour l'achat : Bien vérifier que l'entretien soit méticuleux (en temps et en heure avec des produits de qualité) que ce soit pour le moteur (vidange tous les 6000 kms), la boîte (vidange tous les 60.000 kms) ou la transmission ... Inspecter la rouille (les rares occasions viennent de contrées où le sel est utilisé en abondance l'hiver) ... Quelques petites pannes sont récurrentes (lève vitres électrique, moteur de centralisation par exemple) mais sont faciles à résoudre ... Au final, si vous cherchez une berline (ou un break) confortable, fiable, performant et passe partout, foncez vous ne le regretterez pas. Enfin la côte est toujours soutenue compte tenu de la fiabilité et des rares occasions sur le marché français ...

Lire tous les avis sur la SUBARU LEGACY (MKIV) 3.0 R

Vous possédez une LEGACY (MKIV) 3.0 R ? Publiez votre avis !


VOUS POURRIEZ AIMER


Forum
Les derniers sujets sur SUBARU :