L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
GUIDE






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > GUIDE OCCASION > VOLKSWAGEN > CORRADO G60
::
GUIDE OCCASION (09-08-2010)

VOLKSWAGEN
CORRADO
G60
(1988 - 1991)

PRIX NEUF (1989) : 202 000 FF
COTE (2010): 5 000 €
PUISSANCE FISCALE : 7/8 CV

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES VOLKSWAGEN CORRADO G60
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbre à cames en tête.
Position: Transversal AV
Alimentation: Injection électronique Digifant + compresseur G + refroidissement de l’air de suralimentation.
Cylindrée en cm3: 1781
Alésage x course (en mm) : 81 x 86,4
Puissance ch DIN à tr/mn: 160 à 5600
Puissance au litre en ch DIN : 89,83
Couple maxi en Nm à tr/mn: 225 à 4000
Couple au litre en Nm : 126,33
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5
POIDS
Données constructeur en kg: 1115
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,96
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø 280 mm) et 2 disques pleins AR (Ø 280 mm) + ABS Teves.
Pneus : 185/55 R15 AV et AR.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 225
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : 8"3
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne (L/100 Km): 8,6
g60

face

corrado g60

g60 ar

interieur vw

compresseur g60

moteur g60

vw corrado g60 roule

BIEN :-)
Ligne !
Comportement équilibré
Polyvalent (4 vraies places)
Finition
Technique originale (G60)
Prix d’achat
PAS BIEN :-(
Coûts d’entretien
Etagement de boîte trop long (4 et 5) et commande trop lente
Performances décevantes
Très rares en bon état d'origine...
Manque global de caractère


vw corrado g60

©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 09-08-2010

NOUVEAU SOUFFLE ?
Après le Scirocco, Volkswagen change le patronyme de son coupé en même temps que sa philosophie. Fini l’esprit Grand Tourisme « démocratique », c’est le sport qui est à l’honneur. Avec son originale mécanique à compresseur "G", Volkswagen revient donc au premier plan de la performance sur un créneau pourtant en pleine désafection. En fait, VW mise alors sur la baisse du marché des petites sportives, les "GTI" qu'il a lui même créé et qui a causé la perte des petits coupés à la fin des années 70 ! Osé non ? Fidèle à ses principes d'innovation technique, VW présente donc une véritable voiture "image" : le Corrado G60.

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

D’ailleurs, Corrado n’est-il pas un dérivé du verbe espagnol « correr » qui signifie courir ? Et comme les constructeurs nippons ont démontré qu’il existait une clientèle avide de coupés sportifs à prix encore abordables pour le plus grand nombre, pas de raison pour le constructeur de Wolfsburg de laisser passer le train. D’ailleurs, Opel et son coupé Calibra était également de cet avis. C’est au salon de Paris 1988, que VW dévoile donc son Corrado, qui, d’une certaine manière, va se poser en alternative GTI face à la Golf éponyme. Et petite nouveauté technique, le Corrado recèle sous son capot un compresseur en G déjà apprécié sous le capot de la petite Polo G40 et qui fera également les beaux jours de la Golf Rallye et de la Golf GTI G60. Ou comment dégoter plus de puissance et surtout de couple dès les bas régimes pour rivaliser avec des six cylindres plus prestigieux sur le papier…

DESIGN
Les stylistes de VAG se sont fait plaisir ! Une ligne râblée et trapue qui à elle seule imprime sa génétique sportive à nos rétines. La proue est criblée de phares rectangulaires et accroît encore sont agressivité. Boucliers carrés et massifs, poupe relevée avec des gros feux, le Corrado G60 ne peut renier son style très daté des années 80-90… vous avez dit Youngtimer ? La ligne de caisse remonte et fait la jonction avec le becquet arrière discrètement intégré qui se relève automatiquement à 120 km/h et réduit jusqu’à 64% l’effet de portance sur l’essieu arrière. L'aérodynamique soignée permet d'ailleurs au coupé Corrado G60 d'afficher un Cx de 0,32. Dans les détails, les plus fins observateurs auront noté les balais d’essuie-glace logés sous le capot moteur, tandis que les nouvelles poignées de portes ne comportent ni bouton, ni manette. Les larges portes donnent accès à un univers qui ne dépaysera pas l’habitué des modèles frappés du logo VW. C’est sobre, noir et gris foncé, mais bien fini avec des plastiques de qualité inspirés de ceux de la Golf 2. La planche de bord est loin d’être un modèle d’élégance, car massive et très carrée, mais est complète. De style cockpit, avec une forme courbée s’avançant vers le conducteur, il abrite trois grands cadrans ronds aux chiffres et aiguilles de couleur blanche se détachant sur fond noir, qui indiquent respectivement vitesse, régime moteur, ainsi que de façon combinée, température de l’eau et jauge à carburant. En complément de ces indications, l’ordinateur de bord multifonctions déjà décliné à l’envie chez VAG (durée du trajet, kilométrage parcouru, vitesse et consommation moyenne, température extérieure et huile) est de la partie, comme un voltmètre et la température de l’huile en complément qui sont situés en bas de la colonne centrale. L’équipement de série est réduit au minimum vital dont la direction assistée selon une tradition allemande avec tout le reste en option : climatiseur, sellerie cuir, colonne de direction réglable en hauteur, toit ouvrant électrique, vitres électriques. A noter que le Corrado G60 se veut pratique avec un coffre d’une capacité de 300 dm3 allant jusqu’à 838 dm3 une fois la banquette arrière rabattue.

MOTEUR
La base du moteur G60 dont est équipé le Corrado est le moteur éprouvé et robuste de la Golf 1 GTI 1800 développant 112 ch. Grâce au compresseur G60 à commande mécanique, ce « cœur de GTI » bande ses muscles avec une nouvelle puissance de 160 ch à 5 600 tr/mn et un couple flatteur de 225 Nm dès 4 000 tr/mn. Les chiffres suivant illustrent l’exceptionnelle souplesse de ce moteur : dans la plage de régime comprise entre 2 400 et 5 700 tr/mn, le couple est de 200 Nm. L’avantage du compresseur G selon VW était notamment un couple disponible plus élevé (30 à 40% de plus) dans des plages de régime faible et moyen. Sans suralimentation mécanique dans le cas de la Golf ou du Corrado G60, une telle puissance aurait nécessité une cylindrée d’au moins 2,5 litres. Le taux de compression est désormais de 8,0:1. La culasse a du subir un traitement thermique supplémentaire et le joint de culasse a été renforcé. D’autre part, les axes de pistons ont été consolidés et rallongés, le boulonnage de bielles renforcé. En raison des températures très élevées qu’elles ont à supporter, les soupapes d’échappement sont refroidies au sodium et les soupapes d’admission blindées. VW reste fidèle à la boîte manuelle à cinq rapports à commande par câbles. Les performances sont annoncées pour une vitesse maximale à 225 km/h et un 0 à 100 km/h en 8"3. Un son moteur finalement assez quelconque, et une poussée très franche dès les plus bas régimes mais trop lisse ?

CHASSIS
Toujours traction avant, le Corrado G60 reprend les essieux avant type McPherson (Jambes de force, bras triangulés inférieurs, barre stabilisatrice et déport autostabilisant) et arrière (bras combinés, jambes de force et barre stabilisatrice) de la Golf 2 et de la berline Passat avec les paliers autocorrecteurs d’essieu arrière. Ils dirigent automatiquement les roues arrière en fonction de la vitesse dans les virages et donc de la force latérale. Dans les roues alliage de 15 pouces chaussées de pneus en 185/55 R15, sont logés des disques de freins de 280 mm de diamètre, dont deux ventilés sur l’essieu avant. Le dispositif de freinage est complété d’un ABS Teves. La direction à crémaillère est avec assistance hydraulique. Le poids total du Corrado G60 est de 1115 kilos lui conférant ainsi un rapport poids/puissance de moins de 7 kg/ch DIN. Sur la route, le coupé Corrado G60 reste finalement assez pataud. Efficace, sain et stable, mais manquant de vivacité. Nous sommes loin des sensations procurées par les Peugeot traction contemporaines et le caractère sportif se trouve être trop peu exploité sur le coupé Volkswagen.

ACHETER UNE VOLKSWAGEN CORRADO G60
Produite uniquement pendant 3 petites années, le Corrado G60 a vite été effacé par le Corrado VR6, plus sonore et nettement plus performant et noble. Le G60 a toujours manqué d’aura, très critiqué par la presse en son temps en raison de performances plutôt banales au regard de la puissance revendiquée et d’une absence de sensation le tout cumulé à un bel appétit en carburant. Fausse bonne idée ?... Toujours est-il qu’en trouver un aujourd’hui n’est pas si simple à partir du moment où vous êtes exigeant : pas de tuning et un entretien suivi. Le plus dur est là justement, c’est d’en trouver un « full stock » et entretenu. C’est d’autant moins simple que le compresseur G60 est souvent réputé fragile car mal entretenu et que la pièce est hors de prix à remplacer (environ 1500 euros de pièce seulement). Il n’est pas rare de voir des propriétaires le remplacer par un compresseur de Mercedes SLK 230 Kompressor, plus fiable. L’entretien doit avoir été régulier (tous les ans ou tous les 10 000 km), avec des huiles de qualité tandis que le liquide de frein doit avoir été changé tous les deux ans. Les gros kilométrages ne font pas peur à ce coupé teuton et il ne sera pas rare de tomber sur des autos avec largement plus de 150 000 km au compteur. Attention à surveiller la corrosion aux endroits usuels en raison d’une fabrication ailleurs qu’à Wolfsburg (chez Karman). Enfin, si vous savez que l’auto convoitée provient d’Allemagne ou de Belgique, prudence, prudence… d’autant plus que la fourchette de prix oscille entre 3000 à 7000 euros selon les états, souvent pas très frais.

:: CONCLUSION
Souvent oublié, dans l’ombre de son « grand » frère VR6, le coupé Corrado G60 de Volkswagen mérite le détour à plus d’un titre ! Il jouit non seulement de prix d’achat très abordables, mais en prime vous gratifie de sa ligne trapue qui lui sied si bien. Pratique et polyvalent, le VW Corrado permet un niveau de performances minimum qui l’autorise à se sentir sportive. Reste à en trouver un en bon état, car dans ce domaine, cela devient rare de trouver une auto entretenue et sans tuning avec un historique limpide. A redécouvrir d’urgence !



Comparez les tarifs d'assurance pour une VOLKSWAGEN CORRADO G60

AVIS
AVIS > AVIS VOLKSWAGEN > AVIS CORRADO G60
Vous possédez une VOLKSWAGEN CORRADO G60 ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des VOLKSWAGEN CORRADO G60 ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur VOLKSWAGEN :
Annonces
RECHERCHE


Liens
Actualites
Actualites
Newsletter
Newsletter