L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PAGANI > ZONDA C12 F






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

PRESENTATION (07-11-2005)

PAGANI
ZONDA
C12 F
(2005 - )

571 700 Euros (01/10/2005)
ND CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PAGANI ZONDA C12 F
MOTEUR
Type: 12 cylindres en V, 48 soupapes, 2x2 arbres à cames en tête
Position: longitudinal central AR
Alimentation: Injection électronique.
Cylindrée en cm3: 7 291
Alésage x course en mm : x
Puissance ch DIN à tr/mn: 602 à 6 150.
Puissance au litre en ch: 82,56
Couple maxi en mkg à tr/mn: 77,5 à 4 000
Couple au litre en mkg : 10,62
TRANSMISSION
AR + autobloquant
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 6 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 370
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 2,27
ROUES
Freins : 4 disques ventilés percés céramiques (Æ 380x34 mm) + ABS.
Pneus : Michelin Pilot Sport 2 AV 255/35 ZR 19 et AR 335/30 ZR 20.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 345
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : 3,6
0 à 200 km/h : 9,8
Consommation moyenne : ND L/100 Km.


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PAGANI ZONDA C12 F cliquez vite ici ou sur les photos !!!!


>> For Free Wallpapers Downloads of PAGANI ZONDA C12 F just clic here or clic on the phtos !!!!


>> Pour télécharger gratuitement en fond d'écran les photos de PAGANI ZONDA C12 F cliquez vite ici ou sur les photos !!!!

BIEN :-)
Look !
Charisme
Performances
Tenue de route
Sportivité exacerbée
Exclusive
Freins carbone-céramique
PAS BIEN :-(
Pas de moteur " maison "
Réseau embryonnaire
Pas pour tous…

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (07/11/2005)

SUPREME CAR !
L'intérêt des productions artisanales est d'être modifiées, transformées au coup par coup en fonction de la réaction et du retour des premiers clients. Les unités de production sont souvent flexibles et malléables, ce dont ne peuvent se prévaloir les grands constructeurs ou les marques établies. Pagani appartient justement à cette race de petits constructeurs qui remet au goût du jour sa pourtant très convaincante Pagani Zonda C12. Avec sa Zonda C12 F, Pagani poursuit sa quête de l'excellence pour aller tutoyer les ténors de sa catégorie… avec succès !...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Horacio Pagani voue un immense respect à Juan Manuel Fangio. Il faut reconnaître que le géant argentin de la course automobile, passé malheureusement depuis à la postérité et au panthéon des champions d'exception, a fortement imprégné de son empreinte le projet d'Horacio Pagani par ses multiples conseils. Le résultat de la réunion des deux hommes a donné naissance à l'une des supercars les plus efficaces et fantastiques du moment. La Pagani Zonda a défrayé la chronique des revues autos spécialisées avec des performances de premier plan, bien avant que les Ferrari Enzo, Mercedes SLR et Porsche Carrera GT ne viennent lui voler la vedette. Alors certes, Horacio Pagani n'est pas homme à s'en laisser compter et a réagi prestement. Il a tout simplement développé sa gamme avec l'apparition d'un roadster, puis d'une variante plus affûtée comme la Pagani Zonda C12 S 7.3. Mais la quête de la perfection et de l'excellence semble toujours à portée de main. Alors, Pagani a remis la Zonda dans les bureaux d'études et sur les pistes d'essai pour proposer une version encore améliorée : la Pagani Zonda C12 F.

DESIGN
Si semblable et pourtant si différente. C'est le premier constat qui saute aux yeux de l'amateur éclairé. Le " vulgum pecus " ne verra là qu'une Zonda de plus, mais l'initié dont le regard est aiguisé par la passion, va remarquer moult détails qui sont propres à la Pagani Zonda F. La forme générale reste identique, puisqu'elle a déjà fait ses preuves tant esthétiquement qu'en efficacité aérodynamique. Ce dernier facteur ne peut pas être pris à la légère et peut parfois dicter le style d'une supercar en raison des vitesses supersoniques atteintes. Le regard de la Zonda est plus affirmé avec ses nouveaux feux avant tandis que les rétroviseurs extérieurs sont désormais fixés sur les ailes avant et non plus sur les montants de pare-brise. Cela sont les modifications les plus visibles. Mais pour offrir une aérodynamique améliorée, Horacio Pagani a allongé le nez de l'auto et lui a offert un nouvel extracteur arrière. De même l'aileron arrière est désormais en une seule partie et de multiples aérations et prises d'air ont fleuri sur la carrosserie. L'amélioration dans les moindres détails ! De profil, la Pagani Zonda C12 F affiche un physique qui lui est propre avec un cockpit très avancé et le compartiment moteur derrière. L'habitacle offre également son lot d'émotion. Une atmosphère encore jamais vue à bord d'une Supercar. Il n'y a guère que TVR pour proposer des habitacles aussi surprenants et originaux. Cuir rouge matelassé, placage carbone et bois laqué, un volant digne des dernières Formule 1 mais avec un look de Vintage. Les aérateurs centraux semblent avoir été posés à la va-vite sur la console centrale comme si les designers les avaient oublié ! Les compteurs sont regroupés derrière le petit volant. L'équipement est correct, mais reste succin. Non, disons plutôt que l'essentiel est là, puisque toute l'attention du conducteur doit être portée sur le plaisir de conduite et même de pilotage… Les rares et privilégiés clients de la marque ne seront pas surpris car l'habitacle est en tout point identique à celui des autres modèles déjà produits par Pagani.

MOTEUR
La mécanique de la Pagani Zonda fut l'objet de multiples débats passionnés à la rédaction de L'Automobile Sportive qui lui valu jusqu'à présent son absence dans notre guide d'achat. A la différence de Ferrari, Porsche, Mercedes et même l'Edonis ou la Koenigsegg, Pagani a opté pour une mécanique d'origine Mercedes-Benz. Certes n'imaginez tout de même pas qu'elle a été installée sous le capot arrière de la Zonda sans modifications importantes. C'est le V12 Mercedes qui a retenu l'attention de Pagani. Avec sa cylindrée de 7,3 litres, il est en fait repris de la version C12 7.3 S. Mais toute l'admission et l'échappement ont été revus ainsi que la gestion électronique moteur. Les valeurs ainsi affichées par ce gros cube sont impressionnantes et se passent de commentaires : 602 ch à 6150 tr/mn et 77,5 mkg à 4000 tr/mn. Toutes les pièces mobiles de ce moteur de rêve ont été revues et allégées afin de limiter l'inertie propre aux gros cubes. Si vous vous attendiez à conduire une auto au caractère moteur comme celui d'une Dodge Viper, il faudra repasser. Pour démarrer ce V12 allemand, il suffit d'une pression sur le bouton start situé sur la planche de bord. Après le bruit du démarreur passé, c'est le grondement du V12 qui se fait sentir. Non seulement il tonne fort mais en plus il pousse jusqu'à épuisement… du pilote ! Avec ses 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et surtout son 0 à 200 km/h en 9,8 secondes seulement. Il faut d'ailleurs un certains temps pour s'accoutumer aux accélérations dantesques de la Pagani Zonda. D'ailleurs lorsque la Pagani Zonda C12 F ne pousse plus, elle est à 345 km/h ! Une transmission manuelle à 6 rapports se charge de commander les douze cylindres goulus.

CHASSIS
Horacio Pagani, malgré toutes les modifications apportées, est resté fidèle à la coque centrale en carbone et ses deux faux châssis tubulaires avant et arrière. Bien qu'identique, cette structure est plus légère tout en étant aussi résistante à la torsion. C'est là le secret de l'efficacité de la Zonda. Horacio Pagani a cherché à améliorer tout en faisant la chasse aux kilos. Roues, système d'échappement et admission, coque… tout est passé à la traque aux kilos. Résultat, 1370 kg seulement sur la bascule dans les mêmes valeurs que ses rivales directes. Sur la version F, les combinés ressorts/amortisseurs ont été améliorés et participent activement à l'efficacité générale de la Zonda. Ils réussissent le tour de force d'améliorer encore le comportement routier comparé à la Zonda C12 S, alors même que la largeur des pneus a progressé. La motricité est sans faille, quoique aidée par un système de contrôle de traction, et l'agilité de la Zonda est étonnante. Précise et agile, nul besoin de tirer outre mesure sur le volant. Une conduite tout en finesse et précision est requise. Un véritable plaisir d'esthète. Ses freins en céramiques généreusement dimensionnés cachés derrière les jantes en magnésium permettent des décélérations impressionnantes. Le système vous fait penser à celui de la Ferrari Enzo ? Normal, puisque c'est une évolution du système Brembo monté sur la Ferrari.

:: CONCLUSION
La Pagani Zonda C12 F est une supercar qui semble intemporelle tant Horacio Pagani la fait évoluer depuis plusieurs années. Toujours aussi désirable, toujours aussi performante et compétitive, elle s'offre en pièce de choix face aux valeurs plus " conventionnelles " de la catégorie. On nous rétorquera que Pagani ne peut pas se prévaloir d'un réseau étendu, mais sa mécanique d'origine Mercedes lui permet de trouver des palliatifs dans le réseau de la marque à l'étoile. Mais Horacio Pagani sait jouer avec malice sur la fibre passionnelle qui sommeille en chacun de nous et surtout en chacun de ses clients. Une fois de plus, il fait mouche...

PRODUCTION :
Pagani Zonda C12F : 25 exemplaires

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"En terme de comportement routier, on retrouve les caractéristiques de la C12 S : un guidage ultra précis du train avant et une agilité hors pair. La Pagani prend ses appuis avec la rapidité d'une mangouste et d'un compromis efficacité/confort des nouveaux combinés progresse encore d'un cran. L'amortissement évolue davantage de progressivité, malgré la taille majorée des pneumatiques arrière (335/60 ZR 20). Quant à la tenue de cap à haute vitesse, il nous faudra attendre un prochain essai pour en juger."
SPORT AUTO - octobre 2005 - Pagani Zonda C12 F.

"Difficile de s'attarder sur un détail lorsque vous posez votre regard sur la Zonda F tant sa surface est vaste, sa ligne tout en courbure travaillée, ses proportions subtilement exagérées. Dans les détails, elle se révèle tout aussi exceptionnelle. Le châssis en fibre de carbone assemblé à la main, les fixations en aluminium poli ou encore les lanières en cuir, font de la Zonda un mélange de Formule 1, de montre suisse et de sac à main Hermès ! Certaines des retouches apportées à cette nouvelle version (poupe plus nette, positionnement des rétroviseurs au sommet des ailes avant) sont réussies. D'autant moins. Ainsi le style des nouvelles jantes dentées en magnésium et les instrumentations de bord à la présentation tourmentée sont-ils de trop ?"
EVO - Octobre 2005 - Pagani Zonda C12 F.


Devis d'assurance pour une PAGANI ZONDA C12 F

AVIS

Vous possédez une ZONDA C12 F ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets PAGANI sur le forum :
Forum
RECHERCHE