L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > LAMBORGHINI > SILHOUETTE






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

RETRO (28-11-2007)

LAMBORGHINI
SILHOUETTE
(1976 - 1979)

env. 30.000 Euros (2007)
NC CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES LAMBORGHINI SILHOUETTE
MOTEUR
Type: 8 cylindres en V à 90°, 32 soupapes
Position: tranversal central AR
Alimentation: 4 carburateurs double-corps Weber 40 DCNF
Cylindrée (cm3): 2996
Alésage x course (mm): 86 x 64,5
Puissance maxi (ch à tr/mn): 260 à 7500
Puissance spécifique (ch/L): 86,8
Couple maxi (Nm à tr/mn): 272 à 5750
Couple spécifique (Nm/L): 90,8
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle
POIDS
Données constructeur (kg): 1240
Rapport poids/puissance (kg/ch): 4,7
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm): Disques ventilés (278)
Pneus Av-Ar: 195/50 - 285/40 VR 15
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 260
0 à 100 km/h: 6"5
1000 m D.A. : 24"1

Le V8 de la Lamborghini Silhouette fournit 260 ch à 7500 tr/mn, c'est plus que le 3L des Ferrari 308.


La Silhouette fût la première découvrable "de série" à sortir des usines de Sant' Agata.

BIEN :-)
Design Bertone réussi
V8 italien, plein de caractère
Châssis efficace
Performances
Pur collector !
PAS BIEN :-(
Manque d'image
Grande rareté !
Coût de l'entretien

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (28/11/2007)

POUR LA FORME
La tentative de Lamborghini pour lancer une petite supercar, l'Urraco a plongé l'entreprise en grande difficulté financière. Un échec commercial majeur pour celle qui devait apporter à Lamborghini la stabilité financière mais qui ironiquement, par un triste coup du destin, l'a amené un peu plus près du gouffre. Ultime tentative de sauvetage du projet, la Silhouette sera le coup fatal porté aux finances..

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : D.R.

La Lamborghini Urraco n'était pas une mauvaise voiture, bien au contraire, mais une multitude de circonstances malheureuses en ont compromis la réussite. Georges-Henri Rossetti et Reine Leimer ont désormais le contrôle total de Lamborghini. De façon incompréhensible, il vont tenter de capitaliser sur l'un des plus gros investissements de l'entreprise en développant un nouveau modèle à moindre coût sur les bases de l'Urraco. La Silhouette en clin d'oeil au Groupe 5 de la FIA, ou "Tipo P118" en interne, va tirer partie des enseignements du premier projet. Le châssis est identique à celui de l'Urraco P300 mais les voies sont sensiblement modifiées pour permettre le montage des jantes Campagnolo type "téléphone" chaussées de larges Pirelli P7 à taille basse. Le V8 dans sa version 3 litres fournit 260 ch à 7500 tr/mn, c'est plus que le 3L Ferrari. Plus légère, la Silhouette passe de 0 à 100 km/h en 6"5 et atteint 260 km/h en pointe. A l'usage, le moteur se montre rageur mais manque légèrement de couple à bas régime (27 Mkg perchés à 5750 tr/mn !) pour le poids de l'auto. Lamborghini impose à Bertone d'habiller la Silhouette en "targa", c'est à dire avec un toit escamotable rangeable derrière les sièges avant. Bertone invente une ligne superbe, directement inspirée de la supercar Countach et renforce le châssis en de nombreux points avec arceau type "roll-cage". Le freinage est à quatres disques ventilés Girling de diamètre 278 mm derrière des jantes en magnésium Campagnolo de 15". La Silhouette fût le premier roadster "de série" à sortir des usines de Sant' Agata. Il y avait bien eu deux 350 GTS et une Miura Roadster et une Jarama à toit amovible, mais elles restaient des cas isolés. Contrairement à l'Urraco, la Silhouette est un coupé strit deux places. Il n'y a que peu d'options proposées : couleur, cuir ou cuir retourné, vitres électriques et chaîne stéréo. Au salon de genève 1976, la P118 reçoit un accueil chaleureux. C'est même l'une des sportives les plus désirables qui soit mais après un second choc pétrolier, le marché est au plus bas et le modèle souffre de problèmes de fabrications. Et malheureusement, comme ce fût déjà le cas, Lamborghini se montre incapable de résoudre les problèmes d'homologations aux USA. Faute de clients et acculés de dettes, la société est mise en liquidation 3 ans après. Seuls 52 voitures furent produites sur cette période (une trentaine seulement serait encore en circulation dans le monde) mais malgré tout, la Silhouette pâtit toujours d'une mauvaise image et ses cours restent très bas au regard de ses performances et de sa rareté. Seul l'entretien pourra refroidir le collectionneur soucieux de profiter au maximum de ce bolide....


Devis d'assurance pour une LAMBORGHINI SILHOUETTE

AVIS

Vous possédez une SILHOUETTE ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets LAMBORGHINI sur le forum :
Forum
RECHERCHE