L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > ASTON-MARTIN > DB2






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

RETRO (22-06-2009)

ASTON-MARTIN
DB2
(1950 - 1959)

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ASTON-MARTIN DB2
MOTEUR
Type: 6 cylindres en ligne 12 soupapes
Position: longitudinal AV
Alimentation: 2 carburateurs SU
Cylindrée (cm3): 2580
Alésage x course (mm): 78 x 90
Puissance maxi (ch à tr/mn): 107 à 5000
Puissance spécifique (ch/L): 41,5
Couple maxi (Nm à tr/mn): 180 à 2750
Couple spécifique (Nm/L): 69,8
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): 4 manuelle
ROUES
Freins : tambours
POIDS
Données constructeur (kg): 1120
Rapport poids/puissance (kg/ch): 10,6
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h): 165-190 (selon rapport de pont)
0 à 100 Km/h : 11"2

La DB2 est d'une ligne beaucoup plus moderne que ne l'était la DB1. Sa carrosserie en aluminium dont le dessin est dû à Frank Feeley s'inspire des meilleures réalisations de Farina du moment.


Une version améliorée baptisée DB2/4 arrive dès 1953. Extérieurement, elle se distingue par un positionnement de phares plus haut.


La qualité de fabrication est remarquable. Sellerie cuir Conolly, tableau de bord en bois, chromes... Déjà pour Aston sport rime avec élégance.


La ligne du pavillon est également retouchée pour permettre d'offrir 2 places supplémentaires.


En 1957, la MK III, reconnaissable à une calandre plus fine et plus plongeante étrenne le 3 litres de 162 ch en standard et une version Vantage forte de 195 ch.


L'Aston Martin DB2 restera l'ambassadrice du grand retour de la firme au plan international.

BIEN :-)
Voiture de légende
Présentation soignée
La plus pure des DB ?
PAS BIEN :-(
Extrême rareté
Prix

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (22/06/2009)

LE REGNE DES DB
A la fin de la seconde guerre mondiale, bon nombre de constructeurs automobiles sont en graves difficultés financières. La survie d'Aston Martin tient du miracle et à l'engouement particulier d'un riche industriel anglais, fabricant de tracteurs de son état, David Brown. Il rachète la société en 1947 et dès 1948, remet l'entreprise sur les chemins de la gloire avec une victoire inespérée aux 24H de Spa. Une nouvelle ère s'ouvre alors pour Aston Martin, sous le règne des D.B...

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : D.R.

Martin, comme Lionel Martin, qui créa son entreprise en 1922, et Aston, en référence à la course d'Aston-Hilton qu'il remporta en 1913. C'est dire si les origines de la marque ont toujours été liées à la course automobile. Aujourd'hui, on parle volontiers d'Aston, comme un raccourci, mais aussi comme pour se souvenir que son créateur ne resta pas longtemps attaché à son aventure automobile. A travers le prototype Atom mis au point en 1939, Claude Hill invente une structure tubulaire de type châssis-coque (ancêtre du space-frame) avec une suspension à bras oscillant et ressorts hélicoïdaux à l'avant et essieu rigide avec ressorts hélicoïdaux à l'arrière. Mise de côté pendant la guerre, la voiture renaît sous le nom de "2 litres sport" avec une carrosserie remaniée. Ce modèle deviendra plus tard la toute première "DB" de l'histoire et fréquemment appellée DB1. Peu après le rachat de la société Lagonda par Brown, W.O. Bentley, ex-fondateur de Bentley embauché par Aston Martin en 1931, prend une retraite bien méritée, après avoir dirigé la mise au point du modèle qui signera le grand retour d'Aston Martin au premier plan : la DB2.

DB2
La DB2 est d'une ligne beaucoup plus moderne que ne l'était la DB1. Tout d'abord, le cabriolet est abandonné au profit d'une forme fermée de coupé comme sur le prototype DB Mark II engagé au Mans. Ce coupé profilé avec son arrière fast-back marque son arrivée par une participation en force aux 24H du mans 1949. 6 voitures sont sur la ligne de départ, dont 3 par l'usine elle-même. Sa carrosserie en aluminium dont le desin est dû à Frank Feeley s'inspire des meilleures réalisations de Farina du moment. D'ailleurs, elle a été conçue en relation avec Touring à Milan puis construite par Mulliner. Après avoir produit 49 exemplaires, on remarque une nouvelle calandre calandre en forme de T inversé, formée d'une seule ouverture comme sur les DB3-S de 1954, au lieu des 3 éléments chromés de la DB1, et qui restera la signature officielle des Aston aujourd'hui encore. Par rapport à ses rivales de l'époque, Ferrari 212, Jaguar XK, Bristol 401, l'Aston Martin n'a pas à rougir et son prix élevé reflète les ambitions de la marque. L'accueil qui lui est réservé à sa présentation officielle en avril 1950 est exceptionnel et de toute évidence, la grande similitude de la voiture avec celle engagée au Mans n'y est pas étrangère. L'Aston Martin DB2 hérite directement du châssis créé pour l'Atom. La carrosserie est fixée sur un châssis composé d'une structure de tubes à section rectangulaire. A noter que la DB2 est aussi disponible en cabriolet (ou Drop Head Coupe), qui va représenter un quart des ventes totales du modèle. Le freinage à quatre gros tambours et les roues de 16" à rayons sont les attributs d'une voiture de son temps. La qualité de fabrication est également remarquable. Sellerie cuir Conolly, tableau de bord en bois, chromes délicatement apposés. Déjà chez Aston Martin sport rime avec élégance. La nouvelle Aston DB2 inaugure une évolution du moteur élaboré chez Lagonda (appartenant aussi à Brown) par l'ingénieur Willie Wilson sous la supervision de W.O.Bentley. Le 6 cylindres en ligne 2.6 litres à double arbre à cames en tête fournit 105 ch à 5000 tr/mn et un couple de 180 Nm dès 2750 tr/mn. Une puissance qui permet des performances déjà remarquables à ce coupé pesant tout juste plus de 1100 Kg. Selon le rapport de pont choisi, la belle anglaise accélère de 0 à 96 km/h en 11"2 et file à 190 Km/h. Pour les besoins de la course sarthoise, la puissance du 6 cylindres 2.6L avait été dopée à 123 ch par une culasse modifiée et des carburateurs plus gros. Dès le mois de janvier 1951, une version spéciale de la DB2 dénommée Vantage fut ajoutée à la gamme. Avec les 123 chevaux de la voiture de course elle attire l'attention de nombreux clients qui perçoivent tout son potentiel sur circuit ou en rallye.

DB2/4
A cette époque, la concurrence entre constructeurs de voitures de sport devient plus intense que jamais. D'année en année, le niveau de performances est relevé ! A tel point que rapidement, la firme installée à Feltham doit optimiser son modèle. Par ailleurs, David Brown pense qu'une sportive qui ménage des aspects pratiques doit pouvoir trouver une clientèle plus large. Une version améliorée de la DB2 baptisée DB2/4 arrive au salon de Londres en 1953, bénéficiant de nombreuses améliorations. Extérieurement, elle se distingue par un positionnement de phares plus haut et le renvoi des clignotant en-dessous. L'empattement est allongé de 18 cm et la ligne du pavillon est également retouchée pour permettre d'offrir 2 places supplémentaires, dont le dossier est rabattable. La DB2 devient alors une 2+2 (ou 2/4 seater en anglais) et, même si ces places n'ont absolument rien de spacieuses, l'auto est appellée "family saloon" dans les brochures commerciales. Le nouveau hayon arrière facilite l'accès aux bagages et le volume de chargement, se montrant alors très novateur face aux coupés de sport classiques. A noter quelques rarissimes réalisations signées Bertone (3 spiders, 1 berlinetta) ou Allemano, au design bien différent. La motorisation n'est pas nouvelle en revanche, hormis une puissance portée à 125 ch en standard, ce qui compense à peine le poids supérieur. Mais dès 1954 le 6 cylindres gagne en volume et atteint désormais 2922 cm3 par augmentation de l'alésage (83 mm) pour une puissance de 142 ch. La DB2/4 décroche la barre symbolique des 200 Km/h et se positionne ainsi parmi les meilleures sportives du moment. Dans une Europe de vitesse libre, l'Aston Martin séduit des millionnaires prêt à dépenser 3 millions et demi de francs (en 1955) pour s'offrir ce bijou. Un effort financier récompensé dès la mise en route du 6 cylindres, dont la sonorité rauque et métallique anime la conduite. Par ailleurs, bien que fermement suspendue, la DB2 se revèle être une GT avant l'heure, douce et fiable autant qu'amusante à conduire.

MK II & MK III
A partir de 1955, la DB2/4 est assemblée chez Tickford à Newport Pagnell. Une version éphémère baptisée "Fixed Head Coupé" fait une apparition contestée par sa ligne, et dès 1958 Aston l'abandonne (34 exemplaires). La MK II est livrée en option (Vantage) avec un moteur poussé à 165 chevaux à 5500 tr/mn grâce à des soupapes plus larges et des arbres à came splus pointus, mais son poids grimpe à 1200 Kg. On note quelques rares châssis carrossés par Ghia ou Touring sur base de DB2/4 Mark II. En 1957, la MK III la remplace à son tour. Reconnaissable à une calandre plus fine et plus plongeante, elle étrenne le 3 litres revu par l'ingénieur Tadek Marek de 162 ch en standard et une version Vantage forte de 195 ch. Les freins sont renforcés pour compenser la prise de poids (1270 Kg) avec des disques Girling à l'avant. Cette version fut la dernière évolution sur base du châssis Atom avec le moteur dessinné par W.O. Bentley. En 1958, l'entreprise déménage dans l'usine de Tickford qui est intégrée au groupe et en octobre, David brown présente la remplaçante des DB2, la DB4, qui marque l'arrêt définitif du modèle en juillet 1959.

PRODUCTION ASTON MARTIN DB2
DB2 : 309 coupés, 100 cabriolets
DB2/4 MKI : 492 coupés, 73 cabriolets
DB2/4 MKII : 141 coupés, 24 cabriolets, 34 Fixed head coupés
DB2/4 MKIII : 551 exemplaires

:: CONCLUSION
Produite pendant 9 ans, l'Aston Martin DB2 est la concrétisation de la passion de David Brown pour les voitures de sport de grande qualité. La DB2 restera donc comme l'ambassadrice du grand retour de la firme au plan international, qui après avoir frôlé la faillite au lendemain de la guerre va poursuivre son ascencion vers les sommets de la catégorie naissante des "Grand Tourisme". Pour les fanatiques de la marque, elle reste la meilleure lignée des Aston, celle qui privilégiait le plus le sport au confort.


Devis d'assurance pour une ASTON-MARTIN DB2

AVIS

Vous possédez une DB2 ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets ASTON-MARTIN sur le forum :
Forum
RECHERCHE