L'AUTOMOBILE SPORTIVE > REPORTAGE > R.S. DAYS 2020

RENAULT SPORT R.S. DAYS 2020 (LE CASTELLET)

rs days 2020 circuit paul ricard le castellet renault sport
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (07/10/2020)

La passion avant tout

En dépit du contexte sanitaire compliqué, les R.S. Days ont pu se tenir les 3 et 4 octobre derniers au Castellet. Les passionnés Renault Sport y étaient, et nous aussi…

Texte & Photos : Maxime JOLY

Jusqu’à la dernière journée, il aura fallu guetter les annonces pour être sûr de pouvoir participer à ce rassemblement de mordus de Renault Sport. Malgré un contexte flou pour Renault Sport, les passionnés ont été nombreux au rendez-vous en ce weekend d’octobre où nous avons finalement échappé à la pluie. Pour la première fois réellement, de nombreuses Mégane IV RS (dont plusieurs Trophy-R) furent présentes. Bien sûr, les autres générations de Mégane RS, ainsi que toutes celles de Clio RS, étaient largement représentées. Les Spider et Twingo RS étaient également en nombre tandis qu’une R11 Turbo s’invita aussi sur la piste. Résumé de ce week-end un peu hors du temps...

R.S. DAYS
Pendant longtemps, les équipes Renault Sport et les clients se rencontraient à l'occasion des World Series mais, depuis 2019, les R.S. Days se sont imposés dans l'agenda. Organisés dans divers pays d’Europe, presque systématiquement dans le cadre des championnats Formule Renault Eurocup et Clio Cup, il s’agit de la deuxième édition sur le circuit Paul Ricard. En juin de l’année dernière, nous étions présents à Spa-Francorchamps pour être témoins du record de Laurent Hurgon au volant de la Mégane RS Trophy-R. Cette année, c'est un week-end autour des courses de Clio Cup France, Alpine Cup et GT4 qui s'est déroulé sur le mythique circuit. Un circuit qui fête cette année son demi-siècle d'existence !

MEGANE RS

clio 5 cup renault sport 2020

Renault Sport Cars présentait sur son stand la Mégane 4 RS fraîchement restylée. Celle qui reste le porte drapeau de Renault Sport Cars - les autres modèles n'étant plus que des "RS Line" - est désormais équipée uniquement du moteur de 300 ch, en Trophy avec le châssis Cup ou en châssis sport. Parallèment à la gamme route, le stand RS Performance (gamme d’accessoires, dont certains sont homologués pour la route et d’autres non) occupait une place importante du fait de la présentation de la spectaculaire Mégane TC4, réalisée avec les Suisses de Vuković Motorsport. S'agissant d'une voiture non homologuée et limitée à 30 exemplaires, la puissance du moteur a pu être poussée à 360 chevaux. Sans oublier l’exemplaire surnommé en interne TC3² peint en Jaune Sirius, avec les éléments hérités de la Trophy-R tels que le capot carbone et le duo diffuseur arrière / ligne titane Akrapovi qui fit une sortie remarquée ! A faire regretter que la dernière radicale n’ait pas été proposée dans cette teinte.

CLIO CUP

clio 5 cup renault sport 2020

Ces R.S. Days 2020 étaient aussi l’occasion de voir en vrai la toute nouvelle Clio V Cup. Le projet Clio RS de Renault Sport Cars ayant été annulé, c’est cette déclinaison piste réalisée par Renault Sport Racing qui sert pour l’instant d'unique modèle sportif sur base Clio 5. Renault Sport insiste toutefois sur le fait que la base technique est une Clio RS-Line avec le 1.3 litre turbo boosté à 180 chevaux pour un poids à vide de 1 050 kg. La boîte de vitesses est une Sadev de type séquentielle.

CLASSIQUES

rs days 2020 renault spider trophy benoit jacob

Si le Spider Renault Sport est connu de tous, sa version compétition baptisée Trophy l’est un peu moins. C’est donc d’autant plus intéressant que c’est l’un de ces exemplaires qui était exposé à l’entrée du circuit par Renault Sport. Et pas n’importe lequel, Benoît Jacob (designer du Spider) m’ayant confié, je cite : « Je me souviens de cette Trophy, j’étais allé spécialement à Nogaro la décorer ! ». J’ai la chance d’avoir rencontré Benoît Jacob lors de l’écriture du livre « Renault Sport : les extraordinaires » qui revient longuement sur le Spider, mais aussi sur une dizaine d’autres modèles, en clôture de la trilogie de livres revenant sur l’univers Renault Sport.

EN PISTE !

circuit paul ricard le castellet rs days 2020

Après le tour des stands, les roulages sur piste se sont répartis sur quatre sessions, deux par journée. Nous avions à notre disposition une Mégane 4 RS Trophy en boîte manuelle, chaussant les Bridgestone Potenza S007 sur les jantes Fuji Light. Sans surprise, la traction française a fait preuve d’une efficacité redoutable sur le très exigeant circuit F1 du Castellet. Cependant, le guidage de la boîte mécanique étant perfectible alors même que l’EDC à double embrayage a atteint un excellent niveau d’agrément, il y a vraiment de quoi hésiter entre les deux transmissions.

A coup sûr, le clou du weekend fut sans aucun doute la session de nuit, samedi soir. Ne connaissant pas bien le tracé de ce superbe circuit, l’humilité fut de rigueur. D’autant qu’un missile se faufila entre les participants. Installé dans son baquet, Laurent Hurgon eu pour rôle pendant les deux jours (en plus de participer à ses courses en Alpine Elf Europa Cup – dont une qu’il remporta pour le compte de Mantes-Le Vexin) d’emmener un passager à la fois pour un tour de manège en Trophy-R. Signes en travers tout du long avec l’un des maîtres du Nürburgring pour vous faire la démonstration des aptitudes de l’engin allégé de 130 kg, c’est quelque chose ! Pour l’anecdote, cette Trophy-R a 5 000 km de baptêmes au compteur. C’était déjà elle pour les mêmes exercices lors des précédents R.S. Days.

Quelques jours après l’annonce d’un énième durcissement du malus écologique, les R.S. Days sont un bol d’air rappelant qu’il existe toujours des passionnés d’automobiles dans notre pays. Mais c’est surtout l’occasion pour ces mordus de sportives d’aller à la rencontre des concepteurs de leur voiture dans un lieu mythique… un privilège rare.

VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une PORSCHE 718 Spyder
PORSCHE 718 Spyder

GUIDE D'ACHAT