L'AUTOMOBILE SPORTIVE > ACTUALITES > autre

Convention Citoyenne pour le Climat : l'interdiction au coeur de la pensée verte

21/06/2020

Convention Citoyenne pour le Climat : l'interdiction au coeur de la pensée verte

 La Convention Citoyenne pour le Climat, expérience démocratique inédite en France, a pour vocation de donner la parole aux citoyens et citoyennes pour accélérer la lutte contre le changement climatique. Elle a été mandatée par le Président de la République lui-même pour définir une série de mesures permettant d'atteindre une baisse d'au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale.

La convention réunissant 150 personnes, toutes tirées au sort mais formant un ensemble statistiquement représentatif de la nation, illustre la diversité de la société française... et de ses modes de pensées. Cette consultation du grand public s'étendait même, pour ceux qui n'avaient pas la chance de faire partie des 150 "élus" du peuple, à toute personne volontariste par le biais du site internet spécialement créé pour l'occasion. Via une section dénommée "Contributions citoyennes", tout un chacun pouvait ainsi exposer au grand jour ses idées pour sauver la planète et le climat. Un livre ouvert aux pensées les plus sérieuses qui, pour l'avoir parcouru, met en lumière une pensée écologique flirtant volontiers avec un extrémisme assez effrayant...

Si vous pensiez que les français étaient avant tout attachés à leur devise républicaine, oubliez dès maintenant l'idée de "liberté, égalité, fraternité"... Nous allons vous présenter un petit florilège de propositions qui font voler en éclat tous ces beaux principes ! Accrochez vos ceintures...

Parmi les idées les plus récurrentes, c'est de loin celle d'interdire qui domine largement les propositions. De l'accès au centre-villes pour les véhicules utilisant des énergies fossiles en passant par la publicité pour les véhicules polluants, la vente de SUV ou encore subventions pour les sports mécaniques, pour nos concitoyens les plus écolos, tout est bon à interdire pour se débarrasser le plus vite possible du moteur à explosion.

Mais d'autres vont plus loin, beaucoup plus loin, à l'image de "Jassifun" dont la proposition n'est pas si fun. Ce cher monsieur, ou madame, pense en effet qu'il faudrait carrément "interdire les voitures de collection", considérant qu'elles "doivent etre traitées comme les armes de collection et etre passivées" au motif que "ce sont des armes contre la planete et doivent etre considerees comme telles". Pour cela, il préconise tout simplement de "souder des parties mobiles ou remplacer le moteur par un systeme non polluant. Cette proposition digne d'un sniper anti-bagnole vise donc avec une infinie précision une portion du parc automobile des plus restreintes et qui, de surcroit, parcourt généralement très peu de kilomètres à l'année. Mais ce n'est peut-être pas tant le problème du CO2 qui préoccupe notre cher contributeur qui conclue sa réflexion en indiquant que "L'elimination des automobiles de collection dimininuera en outre la fascination pour l'automobile, la moto, etc."

Enfin, pour un autre contributeur, c'est l'idée-même de voiture individuelle qui est à interdire totalement dans les villes et notamment imposer cette idée via "une campagne de pub pour que se déplacer en voiture devienne une honte!". Comme le dit "Zane", le problème et la solution sont simples à résumer : "Raz-le bol des publicités pour les voitures ! Les interdire comme on a interdit les pub pour les clopes et l'alcool". Pour venir en aide à tous ces publicitaires démunis, "Zane" a heureusement une idée de substitution : "supprimer les publicités pour les voitures et les remplacer par des campagnes de sensibilisation pour l'utilisation des moyens de transports alternatifs (pieds, vélo, bus, tram, trains, autopartage, covoiturage...)" reste à savoir qui les financera ?

Dans le même état d'esprit, "Augiat" propose quant à lui de "Interdire les voies de gauche des autoroutes, nationales et périphériques au conducteur seul dans leur véhicule afin d’inciter le covoiturage". Vous avez compris ? Si vous voulez rouler plus vite que les camions, faites-le en famille ou en co-voiturage ! D'ailleurs, cette personne suggère d'inciter "les constructeurs automobiles à installer des applications de covoiturage". Demain mettons-nous tous taxis pour sauver la planète et rouler peinard.

Certains comme "Dassencourt" comprennent toutefois que "En démocratie, il est difficile d'interdire totalement." Au lieu d'interdire, celui-ci suggère donc que, à la place... "le service public peut interdire les publicités faisant la promotion des voitures particulières en général et des SUV en particulier". Voilà, donc si on ne peut pas interdire, alors on interdira ! Et pour ce qui est du timing, tant pis pour le secteur de la pub (dont l'automobile est le premier contributeur) : "Application souhaitée dès que possible" !

Enfin, si vous pensiez que la solution viendrait des carburants renouvelables détrompez-vous. Certains pensent qu'il faut dès maintenant "Stopper les agrocarburants (4b) longtemps présentés comme une alternative écologique au pétrole" au motif qu'ils "émettent tout autant de CO2 que du pétrole" et surtout " ce sont principalement des forêts primaires qui sont brûlées pour être remplacées par des plantations d'huile de palme". Apparemment, cette personne semble assez mal documentée sur la production d'E85 en France mais précise tout de même que "Même pour les produits agricoles français, avec les très mauvais rendements (i.e. l'énergie nécessaire à la fabrication du carburant), il demeure moins nuisible de brûler du pétrole que des agrocarburants". Alors là, il manque à notre avis des chiffres pour appuyer l'argumentation...

Bon, tout n'est pas absolument noir dans ce couloir des interdictions et une petite lueur d'espoir subsiste. Pour les plus modérés, c'est l'idée de dissuader ou de taxer qui prend la place des interdits. Ainsi, l'un des contributeurs suggère de pénaliser "les SUV et grosses voitures" tout au long de leur vie, par exemple via un "forfait supplémentaire lors du contrôle technique".

Parmi les propositions plus constructives, outre celle d'abaisser la vitesse pour réduire la consommation, revient l'idée de construire des véhicules plus sobres et plus légers, quitte à l'imposer aux constructeurs automobiles. Si pour notre part nous ne pouvons qu'être favorable à l'idée (light is right n'oubliez pas ces mots du visionnaire écologiste Colin Chapman !), il faut bien garder en tête qu'un retour en arrière semble pour le moins très compliqué, autant pour les constructeurs que pour les automobilistes. Ce qui n'empêche pas certains utopistes de leur proposer de "en quelque sorte, réinventer des 2CV, Méhari ou 4L, encore plus légères, bon marché, et plus sobres car dotées de moteurs performants." Alors plus léger qu'une Deuche, mais avec le confort et la sécurité du 21ème siècle, bon courage chers amis ingénieurs !

Enfin, la solution globale au problème serait, une fois n'est pas coutume, de généraliser l'utilisation des transports en commun (preuve que l'impact de la pandémie n'a pas bien été compris de tous) ou du vélo, moyen de transport non polluant par excellence (sauf lorsqu'on s'intéresse à la fabrication de sa batterie et de l'électricité qui va dedans...).

Conscient qu'on ne pourra pas remplacer tous les véhicules thermiques par des véhicules électriques, un autre propose de conserver le parc actuel et d'interdire la vente de véhicules neufs. Par ailleurs, il pousse sa réflexion jusqu'à imaginer qu'on pourrait rationner le pétrole utilisable par personne par an. une solution "combinant écologie et justice" selon lui.

Toutes ces "Contributions citoyennes" sur la thématique "Se déplacer" sont consultables en intégralité sur le lien ci-dessous. Et, on vous dit ça comme ça mais, ce qui est intéressant avec le site internet de la convention, c'est que chaque contributeur possède un profil. Vous pouvez donc envoyer un message à chacun pour lui présenter votre point de vue et peut-être, ouvrir un débat citoyen constructif...

Lire les contributions citoyennes de la thématique Se déplacer

ACTUALITES autre



Touring Superleggera Aero 3 : le rétro dans le viseur

Touring Superleggera Aero 3 : le rétro dans le viseur
Le célèbre carrossier italien Touring Superleggera a dévoilé l'Aero 3, sa dernière création au style rétro qui fera ses débuts plus tard cette semaine...
Lire la suite

24h United : les 24h du Mans 2020 en direct, comme si vous y étiez

24h United : les 24h du Mans 2020 en direct, comme si vous y étiez
Alors que la 88e édition des 24 Heures du Mans se déroulera à huis clos, l'Automobile Club de l'Ouest lance une opération spéciale. Elle permettra de ...
Lire la suite

Lucid Air : la berline aux 1100 ch

Lucid Air : la berline aux 1100 ch
Près de quatre ans après avoir été présenté sous forme de prototype, la Lucid Air est désormais prête pour la production avec la ferme intention de dé...
Lire la suite

> TOUTE L'ACTUALITE autre...

 

Forum

DERNIERS SUJETS « autre » DU FORUM :



> ACCES AU FORUM

VOUS POURRIEZ AIMER