L'AUTOMOBILE SPORTIVE > MATCH > RENAULT MEGANE RS 280 VS HYUNDAI i30N

MATCH : RENAULT MEGANE RS vs HYUNDAI I30N

comparatif renault megane rs 280 cup vs hyundai i30n
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (30/08/2018)

Autour du Ring

Chez les compactes comme ailleurs, la mythique Nordschleife du Nürburgring s'inscrit comme terrain sportif de référence. L'une y a bâtie sa réputation à coups de chronos, l'autre y fait directement référence par son nom. C'est pourtant loin de l'enfer vert que nous avons trouvé des routes à virages pour opposer la Mégane 4 RS à son nouveau challenger, la Hyundai i30N...

Texte : Sébastien DUPUIS
Photos : Thomas POSLUSZNY

A ma droite, la Mégane RS. Même si elle a fait peau neuve cette année, tout le monde la connaît. Etendard tricolore de la sportive populaire capable de bousculer des blasons prestigieux, elle a acquis ses lettres de noblesse au fil d'une évolution constante depuis près de 15 ans (voir Saga Megane RS). De quoi tenir, encore, le rôle de favori mais attention de ne pas baisser sa garde dans une catégorie où la débauche de puissance fait continuellement bouger les lignes. A ma gauche, sortie de nulle part ou presque, une petite coréenne qui a décidé de s'inviter à la fête du volant et des plaquettes. Humblement, avec les 275 ch du Pack Performance, ce nouveau challenger se place à équidistance de la Peugeot 308 GTI et de la Megane 4 RS. Mais entre ces deux piliers du savoir-faire français en matière de compactes sportives, peut-elle prétendre à autre chose que de la figuration ?

PRESENTATION

comparatif renault megane 4 rs vs hyundai i30n

Sur le plan du style, on peut dire qu'il y a match. De Namyang en Corée, où est basé le centre R&D de Hyundai Motor, au Nürburgring en Allemagne, où le constructeur a débauché un ancien responsable de BMW Motorsport, la nouvelle série N de Hyundai entend séduire un maximum de clients et remettre l'émotion au coeur d'une gamme plus ambitieuse que jamais. Pour cela, la i30N s'offre d'abord une personnalité grâce à sa couleur Performance Blue, tout en mixant un peu tous les codes du moment pour séduire. Aussi européenne qu'asiatique, la i30N s'inscrit dans le sillage d'une Ford Focus ST en étant capable de plaire aux quatre coins de la planète.

Côté couleur emblématique, difficile pourtant de faire mieux que le dispendieux jaune Sirius de la Renault. Evidemment, réunir ces deux là avec leur plus belle robe ravit autant le photographe que le lecteur. Mais puisque nous sommes là pour aller au fond des choses, c'est dans le détail que se cachent, déjà, leurs différences de philosophie. Alors que la Hyundai minimise les éléments de carrosserie spécifiques en adoptant un simple "kit" - boucliers, bécquet et jupes latérales - la Renault va nettement plus loin en s'offrant des ailes larges (4) qui lui donnent un air véritablement plus bestial, surtout lorsque vous l'avez dans le rétro. Une fois qu'elle vous a doublé, elle laisse aussi admirer son diffuseur - pas là pour décorer contrairement aux nids d'abeilles factices de la bleue - et sa large canule d'échappement qui ne manquera pas de vous rôtir les tibias en fouillant dans le coffre moteur allumé...

interieur hyundai i30ninterieur renault megane 4 rs cup

A l'intérieur on découvre aussi deux styles bien distincts. Sans en faire des caisses, la française se montre plus soignée avec des matériaux plus flatteurs à l'oeil comme au toucher. Dans les deux compactes la construction est sérieuse et aucun bruit parasite n'a été à déplorer pendant l'essai. Il n'y a finalement que sur l'équipement de série que la Megane RS concède un point à la i30N. Pour faire oublier sa présentation plus "cheap", la coréenne offre d'emblée des baquets simili cuir et alcantara (option à 1500 € sur la Renault), à réglage électrique s'il vous plait, un échappement actif, une alarme, une suspension pilotée et, de série en France, le Performance Pack. Le tout ne laisse place à quasiment aucune option et se voit enrobé d'une garantie 5 ans. La Megane accuse donc un surcoût de plus de 5000 € à équipement équivalent, loin d'être compensé par son malus moins élevé. Vous aurez donc de quoi faire jouer la concurrence dans un sens plus que l'autre...

Avantage Renault

MOTEUR

moteur 2.0 tgdi hyundai i30n 275 ch performancemoteur renault megane 4 rs 280 ch m5pt 2018

Sur le papier, il n'y a que 5 petits chevaux pour séparer nos deux 4 cylindres turbo qui boxent en catégorie poids moyen. En effet, inutile pour ces deux protagonistes d'espérer rivaliser avec une Audi RS3 de 400 ch. Néanmoins, rassurez-vous, il est encore possible de survivre avec une sportive de moins de 300 ch en 2018 et même d'envisager chatouiller une certaine Honda Civic Type R qui, elle, les dépasse depuis longtemps.

Armée d'un overboost passant temporairement le couple maxi à 378 Nm, la Hyundai tente de faire oublier le moindre rendement de son 2.0L T-GDi pour s'accrocher à l'échappement central du petit 1800 franco-japonais sortant jusqu'à 390 Nm. Mais, handicapée par son poids plus élevé et sa boîte plus longue, il est vrai profitable aux consommations, elle peine à tenir la cadence. Concernant la transmission, ajoutons que le levier, à la fois plus précis et plus rapide de la Megane, participe un peu plus au plaisir de conduire une GTI "à l'ancienne" tandis que la Hyundai génère des coups de gaz pour faciliter les rétrogradages. Pas de quoi s'attrister pour autant, les reprises à mi-régime et la souplesse du 2.0L coréen sont finalement appréciables en conduite plus tranquille, là où le moteur Renault se montre plus creux avec un lag plus prononcé en bas et, malheureusement, pas beaucoup plus de tempérament dans le haut du compte-tours.

boite manuelle 2.0 tgdi hyundai i30n 275 ch performanceboite manuelle renault megane 4 rs 280 ch

Même si vous aurez peu l'occasion d'en profiter, de l'extérieur la i30N tente aussi de compenser en donnant de la voix via son échappement à clapets actifs. Les pétarades post-combustion façon coups de fusil en mode N sont effrayantes pour les passants mais, bizarrement, ne s'entendent pas plus que ça dans le cockpit. Dans tous les cas, c'est du bruit et non de la musique qui sort de cette double sortie. A l'inverse, la Megane diffuse une sonorité très quelconque de l'extérieur mais pas désagréable ni envahissante au volant. A moins d'être sourd, on pourra se passer manuellement de l'amplification via les haut-parleurs activée par défaut en mode Sport et Race.

Egalité

FICHES TECHNIQUES

logo i30n hyundailogo r.s. renault sport megane 4 rs

> HYUNDAI i30N Performance
PRIX NEUF (09/2018) : 35 100 €
CO2 (g/km) : 163
17 CV FISCAUX
>1998 cm3
>275 ch à 6000 tr/mn
>353 Nm (378 avec overboost) de 1450 à 4700 tr/mn
>Freins AV-AR (mm) : disques ventilés (345/300)
>Pneus AV-AR : 235/40 R 18
>Poids : 1429 kg
>RPP (kg/ch) : 5,2
>0 à 100 km/h : 6"1
>Consommation de l'essai : 10 L/100 km
  > RENAULT MEGANE RS 280 Cup
PRIX NEUF (09/2018) : 39 100 €
CO2 (g/km) : 161
17 CV FISCAUX
>1798 cm3
>280 ch à 6000 tr/mn
>390 Nm de 2400 à 4800 tr/mn
>Freins AV-AR (mm) : disques ventilés (355) - disques pleins (290)
>Pneus AV-AR : 235/40 R 18
>Poids : 1407 kg
>RPP (kg/ch) : 5
>0 à 100 km/h : 5"8
>Consommation de l'essai : 11 L/100 km
> Fiche technique de la Hyundai i30N   > Fiche technique de la Renault Megane 4 RS

 

SUR LA ROUTE

essai renault megane rs 280 bvm cup vs hyudnai i30n

Dynamiquement, nos deux tractions s'accordent sur le choix d'un autobloquant, de type Torsen sur la Renault et piloté électroniquement pour la Hyundai. Pour autant, les responsables respectifs des liaisons au sol ont abordé le sujet de manière tout à fait différente. Des choix qui permettront probablement aux clients de trancher plus facilement en faveur de l'une ou l'autre. D'un côté Renault Sport s'en remet à son expertise des trains roulants avec le pivot indépendant à l'avant et ajoute deux techniques offensives inédites sur la Megane RS : le 4Control et les amortisseurs à butée hydraulique. De l'autre côté, la Hyundai fait le choix d'une suspension à débit variable pour proposer 5 modes de conduite et une plus grande polyvalence permettant, en théorie, de ne pas avoir à choisir entre un châssis Sport et un châssis Cup...

La pratique est riche d'enseignement car on se rend vite compte qu'à vouloir ménager la chèvre et le chou, la Hyundai ne parvient pas à égaler l'homogénéité de la Megane. Malgré une motricité excellente dans les deux cas, l'amortissement et les réglages châssis font définitivement tourner l'essai à l'avantage du losange. Ferme, la Renault ne se montre en effet pas inconfortable, au contraire de la suspension Hyundai qui peut rebondir à outrance si vous avez la mauvaise idée d'activer le mode N sur une route de campagne oubliée des services départementaux. Fou rire assuré ! Entre ce mode caricatural à réserver au circuit et un mode Eco sans intérêt, les modes Normal et Sport offrent néanmoins plus de confort que la Megane sans égaler sa maîtrise des mouvements de caisse. Enfin, si aucun des pré-réglages d'usine ne vous convient parfaitement, sachez que vous pourrez mixer les paramètres sur les deux voitures avec la possibilité de créer une configuration "perso", sauf bien sûr concernant l'amortissement de la Megane.

essai renault megane rs 280 bvm cup vs hyudnai i30n

La française enfonce le clou dans le premier virage serré où son train arrière magique efface la courbe quand celle-ci souligne le moindre mordant de la Hyundai, plus lourde à l'inscription. Le reste des critères, direction et freinage en tête, sont au diapason : plus ferme, plus précis et plus efficace sur la Megane qui, rapidement, confirme son titre de favorite et une sportivité plus affirmée. Loin de démériter pour autant, telle une Golf GTI Performance, la Hyundai ne souffre d'aucun gros défaut. Ce bilan globalement favorable la rend donc tout à fait recommandable pour qui cherche une familiale compacte capable de donner du plaisir, mais de façon un peu moins intense que la Renault Sport...

Avantage Renault

LES NOTES


  Hyundai i30N Performance Renault Mégane RS 280 Cup
PRESENTATION 3 4
EQUIPEMENT 5 3
FINITION 3 4
POSITION DE CONDUITE 4 4
MOTEUR 3 3
BOITE 3 4
PERFORMANCES 3 3
CONSOMMATION 4 3
DIRECTION 3 4
FREINS 3 4
COMPORTEMENT 4 5
CONFORT 4 3
BUDGET 5 3
  47/65 51/65

Victoire : Renault Megane RS

CONCLUSION

Proches dans leur définition, les Renault Megane RS Cup et Hyundai i30N Performance dévoilent pourtant des personnalités différentes. Voulue plus polyvalente, la coréenne surjoue pour masquer le trac du débutant. Elle trouve en face d'elle une française solide sur ses appuis et plus précise dans ses frappes. Plus sportive, malgré un moteur qui manque un peu de souffle dans l'effort, celle-ci domine son adversaire avec une redoutable agilité et une technique mieux maîtrisée.

PHOTOS


megane-4-rs-i30n_01.jpg
megane-4-rs-i30n_02.jpg
megane-4-rs-i30n_03.jpg
megane-4-rs-i30n_04.jpg
megane-4-rs-i30n_05.jpg
megane-4-rs-i30n_06.jpg
megane-4-rs-i30n_07.jpg
megane-4-rs-i30n_08.jpg
megane-4-rs-i30n_09.jpg
Voir toutes les photos de comparatif MEGANE4RS I30N

>Voir la galerie photos comparatif MEGANE4RS I30N


VOUS POURRIEZ AIMER


Videos

VOIR NOTRE CHAINE