stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

L'AUTOMOBILE SPORTIVE > REPORTAGE > TEST PNEUS HIVER GOODYEAR

TEST PNEUS HIVER GOODYEAR ULTRAGRIP 8

test pneu hiver goodyear ultragrip 8
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 08-02-2014

BAL D'HIVER

La saison hivernale est bien avancée et n'a pas été spécialement dure cette année, pour autant, négliger les pneus hiver n'est pas forcément un bon calcul. Nous nous sommes rendu dans la station Alpine de Tignes pour tester les Goodyear Ultra Grip 8 dans des conditions pour le moins fraiches...

Texte : Valérie DRUAIS - Photos : Étienne ROVILLÉ

Tout d'abord, un peu de technique de base. Les pneus hiver (aussi appelés pneus neige), se différencient des pneus été avant tout par l'utilisation de polymères spécifiques garantissant une bonne élasticité à basse température. En évitant que le pneu durcisse, celui conserve le grip tant recherché et si utile. Pour aider au grip, autre différence importante, le profil du pneu est très entaillé, comportant 5 fois plus de lamelles qu'un pneu été, avec plus d'angles d'attaque pour garantir l'évacuation et l'adhérence dans la majorités des cas.

pneu neige goodyear ultragrip 8Le pneu neige Goodyear Ultra Grip 8
Il est le premier pneumatique directionnel équipé de la technologie 3D-BIS sur toute la bande de roulement. Cette technologie, brevetée Goodyear, permet un verrouillage des lamelles tridimensionnelles sur les parties du pneu n'étant pas en contact avec la route. A contrario, les arêtes mordantes de lamelles s'ouvrent quand le pneu entre en contact avec le sol. Cette technologie permet d'avoir plus de lamelles - et donc plus de grip - mais également de garder une meilleure rigidité au pneu qui lui permet d'être très à l'aise également sur route sèche. D'après des tests réalisé par le TÜV, comparant l'Ultra Grip 8 à deux concurrents leaders, le pneu Goodyear offre une amélioration de 3% de la performance sur route mouillée et enneigée, un freinage plus court de 4% sur route mouillé et 3% sur la neige, une augmentation de 16% de la résistance à l'aquaplaning en courbe ou encore une augmentation de 5% de la traction sur la neige. Pour encore plus de sécurité, il y a le Goodyear Ultra Grip 8 Performance.

LES DIFFERENTS TYPES DE PNEUS

Les différents types de pneumatiques :
- Le pneu été, que tout le monde connait, optimal sur route sèche et même humide mais au-dessus de +7°C.
- Le pneu marqué M+S, pour Mud + Snow (Terre + Neige). Monté sur la plupart des 4*4 et SUV en première monte. Ce sigle est purement déclaratif de la part des manufacturiers et n'est soumis à aucune règlementation ni aucun test.
- Le pneu hiver Snowflake 3 Peak Mountain, dont le symbole est un flocon de neige dans une montagne à 3 pics. Ce marquage est réglementé par l'ERTRO (European Tyre and Rim Technical Organisation) et passe des tests normalisés de performance sur sol enneigé. Ce pneu a une utilisation optimale entre +7°C et -20/25°C, que se soit sur route humide, enneigée ou verglacée.

Si la limite légale du témoin d'usure reste de 1,6mm pour tous les pneus, hiver ou été, il est fortement conseillé de ne pas descendre sous les 4mm avec un pneu hiver.

Il est également recommandé d'ajouter 0,2 bar à la pression de gonflage recommandé par le constructeur. Nous avons donc fait différents ateliers pour prendre conscience de l'intérêt du pneu hiver, mais également du risque du pneu été la saison froid venue.

DEMARRAGE EN COTE

Le premier test est réalisé avec deux Peugeot 308 II, une en pneus été et l'autre en pneus hiver. Pour ce qui est de là côte, elle ressemble plus à un gros faux plat qu'à une véritable pente. La chaussée, quant à elle, est recouverte d'une neige bien tassée proche du verglas. Le but de l'exercice n'est pas compliqué : on s'arrête dans la pente et on essaie de repartir. En dosant très légèrement avec les pneus été, voire en démarrant en seconde, il est possible de s'en sortir mais non sans peine. On sent que le train avant cherche l'adhérence en permanence sous l'effet du couple et que le véhicule se dandine. Avec les Goodyear Ultra Grip 8, faites juste comme d'habitude et la voiture démarre sans rechigner. Il ne faut néanmoins pas abuser de la pédale de droite, simplement avoir une conduite normale. Le verdict sur ce premier exercice est déjà flagrant, et avec un angle de pente plus important, nul doute que la différence serait d'autant plus marquée en faveur du pneu hiver.

COMPORTEMENT

test comportement pneu hiver sur neige

L'exercice est réalisé avec les mêmes véhicules que précédemment, sur un petit circuit plein de virages. La voiture équipée de pneus été part avec un demi tour d'avance sur celle équipée de pneus Snowflake. Avec les pneus été on peut, encore une fois, s'en sortir avec un dosage tout en douceur à la fois sur l'accélérateur et sur le volant, mais cela demande beaucoup d'implication à des vitesses pourtant peu élevées. Le circuit est plus large qu'une voie de circulation normale, ce qui laisse de la place pour prendre large et il est faisable de suivre le tracé. Pour autant, la voiture en pneus été n'a pas le temps de boucler un tour que celle en pneus hiver l'a rattrapée. Pour que le test soit complet, nous inversons les chauffeurs. A l'instar du démarrage en côté, dès les premiers mètres la différence se fait sentir, on ne cherche quasiment pas à doser l'accélérateur, le grip est bien présent et le véhicule garde une bien meilleure directivité et réactivité. On suit plus facilement le tracé, sans élargir à outrance les trajectoires tout en prenant plus de vitesse, plus sereinement.

STABILITE

test stabilité pneu hiver goodyerar ultragrip 8

Il arrive fréquemment que l'on opte pour le montage de seulement 2 pneus hivers pour garder de la motricité et limiter la dépense. Ce n'est pas, du tout, un bon calcul ! Cet atelier réalisé également avec des Peugeot 308, montées avec des Ultra Grip 8 à l'avant et des pneus été à l'arrière, va rapidement nous le prouver. On se rend compte que ce genre de montage déséquilibre totalement le comportement de la voiture. Si nous avons effectivement du grip et de la motricité sur le train avant, l'arrière, lui, se balade à droite à gauche mais rarement là où il devrait se trouver. C'est amusant sur piste à faible vitesse (35-40 km/h), mais en ville ou pire sur route, dans une utilisation normale, voir l'arrière de son véhicule sur la voie opposée ou dans le trottoir est nettement moins ludique. C'est un coup à se retrouver avec des frais de carrosserie ou d'assurance dépassants très nettement l'achat de 2 pneus supplémentaires... A la limite, quitte à garder vos pneus été toute l'année, il vaut mieux que ce soit les 4.

EVITEMENT D'URGENCE

test pneu hiver goodyear ulktra grip 8 evitement

Un exercice classique de sécurité routière, un "couloir" avec des cônes au bout, en face, qu'il faut éviter, ici réalisé avec des Citroën DS5. Toujours le même principe, des véhicules identiques avec pour seul différence une monte de pneus hiver ou été. Le but est d'arriver à une vitesse donnée (qui augmente au fur et à mesure des passages) et, en premier lieu, de freiner à partir d'un repère. Là encore, l'exercice laisse peu de place au doute quant à la supériorité des Snowflake. Avec les pneus été, en rentrant à 30 km/h, on se retrouve à glisser jusqu'aux cônes, que l'on a bien du mal à éviter, même en s'y prenant tôt et en douceur sur le volant. Avec les Goodyear Ultra Grip 8, l'arrêt s'effectue en revanche très nettement avant les cônes ! En augmentant la vitesse à 40 km/h, l'évitement complet devient impossible en pneus été là où l'arrêt s'effectue quasiment au niveau des plots avec les pneus hiver. Pour se mettre plus en situation de conduite, il est mis dans l'axe du couloir un dispositif qui nous indique de quel côté effectuer l'évitement et le freinage de doit pas intervenir avant le signal lumineux. Test sans appel en faveur du pneu hiver, le freinage est nettement plus court et l'évitement se fait sans problème tant les pneus gardent du grip. La différence en matière de sécurité est véritablement impressionnante.

FREINAGE

test goodyear ultra grip neige freinage

Cet atelier est réalisé avec deux Jeep Grand Cheerokee qui, à l'instar de la grande majorité des 4x4 et SUV sont équipés de pneus mixtes M+S en monte d'origine. Les propriétaires de 4x4/ SUV pensent en majorité qu'avec l'aide des 4 roues motrices et des pneus mixtes ils n'ont pas besoin d'investir dans des pneus hiver... grosse erreur ! Encore une idée reçue qui tombe : si le sol est verglacé ou enneigé et donc que l'adhérence est faible, vous aurez simplement 4 roues qui patinent au lieu de 2... Certes, nous grossissons un peu le trait et les 4 roues motrices peuvent aider, mais certainement pas autant que de vrais pneus hiver. La physique étant ce qu'elle est, le poids supérieur de ces véhicules les entraine et en condition de manque d'adhérence joue grandement en leur défaveur. Ce test le démontre sans équivoque, avec un freinage de 50 km/h jusqu'à l'arrêt complet il faut environs 20 mètres supplémentaires à la Jeep en pneus M+S par rapport à celle équipée des pneus neige Ultra Grip 8. Pour finir, quelques chiffres parlants sur les distances de freinage. De 50 à 0km/h, sur neige et par -5°C, un pneu hiver freine 37 mètres plus court qu'un pneu été avec un véhicules du type VW Golf ou Peugeot 308 ! Jusque là, personne n'en doutait aux vues des tests décrits plus haut. Plus intéressant, sur sol mouillé (pas de neige ni de verglas, juste de l'eau) et par +2°C, le pneu hiver freine tout de même 11 mètres plus court. Dernier chiffre, toujours sur sol mouillé, par +6°C, le Snowflake permet encore un arrêt complet 4 mètres plus court. Sur la saison hivernale, une route mouillée et une température comprise entre +2°C et +6°C sont bien moins rares qu'une route enneigée dans la plupart des régions de France et les pneus hiver peuvent dans ces conditions sauver votre carrosserie... ou plus.

tignes goodyear pneu neigeTIGNES, PARTENAIRE DE GOODYEAR
Un petit mot sur Tignes, partenaire de Godyear en 2014. Tout d'abord, la station permet aux vacanciers de tester la conduite / le pilotage sur glace, de tester les pneus hiver du manufacturier, de faire du quad ou du buggy sur glace et neige sur le circuit modulable située à Tignes Brévières (1550m). Mais Tignes, c'est surtout une station de ski très dynamique, avec 300 km de piste de ski compris entre 1550m et 3450m d'altitude, un snowpark, une piste de boardercross, un Half-pipe. Tignes, c'est également des animations tout au long de l'hiver, mais aussi le reste de l'année et toutes sortes d'activités aussi bien en hiver qu'en été. Pour les adeptes de sport d'hiver, Tignes est une destination de choix et le domaine skiable est ouvert jusqu'au 4 Mai 2014 ! Sur place vous trouverez toutes sortes de logements alliant modernité et authenticité, il en va de même pour les restaurants. L'été, ce sont les pistes de randonnées ou de descente vélo qui vous accueilleront, en plus d'activités nautiques sur le lac, ou encore différents sports praticables allant de l'athlétisme au golf en passant par le tennis ou le tir à l'arc.

CONCLUSION

:-)
Gain en sécurité flagrant
Freinage et stabilité
Utiles même sans neige !
:-(
Achat par 4 indispensable
Investissement conséquent selon dimensions
Problématique de stockage

Nous ne pouvons que vous inciter à passer aux pneus hiver, à fortiori pour les gros rouleurs. L'argument du budget n'est pas vraiment valable, les pneus étant réutilisables plusieurs hivers de suite (pas plus de 6 ans conseillé par Goodyear). Une fois achetés, les kilomètres que vous ferez avec, vous ne les ferez pas avec vos pneus été et réciproquement, au final vous garderez donc chaque jeu plus longtemps. Ajoutez à ça la diminution conséquente du risque d'accident et la tranquillité au volant et vous n'avez plus de grande raison de ne pas y penser sérieusement.


photos
goodyear_ultragrip_8_01.jpggoodyear_ultragrip_8_02.jpggoodyear_ultragrip_8_03.jpg
goodyear_ultragrip_8_04.jpggoodyear_ultragrip_8_05.jpggoodyear_ultragrip_8_06.jpg

>Voir la galerie photos GOODYEAR ULTRAGRIP 8