L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > OPEL > SPEEDSTER Turbo






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (03-08-2003)
OPEL
SPEEDSTER
Turbo
36 800 Euros (01/07/2003)
13 CV FISCAUX

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES OPEL SPEEDSTER TURBO
MOTEUR

Type: 4 cylindres en ligne, 16s, Central AR Transversal
Alimentation: Gestion électronique intégrale + turbo
Cylindrée en cm3: 1 998
Puissance ch DIN à tr/mn: 200 à 5 500
Puissance au litre en ch: 100,10
Couple maxi en Nm à tr/mn: 250 à 1 950
TRANSMISSION
Aux roues AR, BVM 5 rapports
POIDS
Données constructeur en kg: 930
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN: 4,65
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 250
400 m DA en secondes: 13,7
1 000 m DA en secondes: 25
0 à 100 km/h en secondes: 5,2


Enfin un habitacle spartiate comme on les aime ! Du cuir, de l'alu et une planche de bord minimaliste pour rappeler que le sport ne se passe pas dans les équipements lourds et coûteux, mais bien au volant.


Le moteur deux litres turbocompressé de 200 ch fait taire les critiques émises sur le 2,2 litres de 147 ch. Coupleux, élastique et très progressif, il est merveilleusement mis en valeur dans ce châssis Lotus à l'origine.


Le look général du Speedster y est pour beaucoup dans son pouvoir de séduction. Sa ligne aiguisée posée sur les nouvelles jantes avec branches en Y affiche haut et fort les prétentions de l'engin.


Facile à conduire, le Speedster Turbo est un peu la version pour adulte des Smart Roadster-Coupé. Mais attention, car les Speedster Turbo semblent tellement dociles, que vos limites seront vites dépassées et il sera alors trop tard.

BIEN :-)
Ligne
Présentation
Comportement
Performances
Suspensions
PAS BIEN :-(
Usage exclusif
Diffusion limitée
Tout le monde n'habite pas en montagne
BV5 seulement

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (03/08/2003)

TOYS ARE US…
Depuis la fantastique Calibra, Opel ne nous avait pas réellement impressionné. Ses autos classiques ne déchaînaient pas réellement les passions mais faisaient leur office avec sérieux. Mais depuis 2 ans, un souffle nouveau frappe les dirigeants d'Opel avec la présentation du Speedster. Sympa, mais tous souhaitaient plus de chevaux. Ils ont été entendus…

Texte : Gabriel LESSARD
Photos : D.R.

Dans les années 70, Opel avait initié du sport dans sa gamme, notamment pour ses coupés Manta et Kadett. Les recettes de l'époque étaient simples : une présentation sport avec capots noirs mats et couleurs très seventies, une mécanique quelque peu modifiée et une tenue de route pour expérimentés des travers de porcs et autres figures de style. Dans les années 80 on pensait qu'Opel poursuivait ainsi sa stratégie avec les Kadett GSI 16V, l'Omega Lotus et Calibra Turbo. Mais dans les années 90, le sport dans le catalogue de la marque au Blitz a été oublié. General Motors avait alors oublié que même si le cœur de cible des clients Opel étaient traditionnels, ils ont besoin eux aussi d'une image porteuse à laquelle ils peuvent s'identifier. Au printemps 1999, c'est le choc avec la présentation du Speedster. Reprenant le châssis de la Lotus Elise, le moteur provient de la gamme Opel puisque c'est le 2,2 litres de 147 ch. La légèreté et un châssis au top, en font un jouet amusant et efficace. Mais l'efficacité du châssis est telle, que les 147 ch ne permettent pas d'exploiter tout le potentiel entrevu en matière de comportement routier.

T'AS LE LOOK COCO !
Bien que partageant le même châssis que la Lotus Elise, le style extérieur est radicalement différent pour notre plus grand bonheur. Non pas que la Lotus Elise ait un design qui ne nous convienne pas, mais que la diversité des genres n'est pas pour nous déplaire. Avec ses flancs acérés qui semblent avoir été découpés à la serpe, le Speedster en jette un max'. La partie la plus réussie à notre goût reste la poupe qui intègre un petit becquet et des feux ronds réunis sous des blocs fumés. Et fin du fin, la double sortie d'échappement qui est centrale superposée juste sous la plaque minéralogique. Petite modification par rapport au Speedster 2.2 147 ch, les jantes alu sont toujours de la même pointure, mais offre un dessin nouveau avec des branches en Y.

FINITION SPORTIVE…
Enfin un habitacle entièrement dédié au sport automobile. Exit tous les lourds équipements qui viennent grever le poids de l'engin, et qui nous font oublier l'essence même du plaisir automobile : vivacité, légèreté et communion avec les éléments. Les sièges baquets sont bien dessinés, et sous les yeux du pilote, euh du conducteur, se déroule une planche de bord dans sa plus simple expression. L'alu et le plastique noir se font la part belle, et une fois n'est pas coutume, la finition semble de très bonne facture. On en attendait pas moins d'un modèle fabriqué en si petites quantités. Le petit volant et le levier en alu représentent à seuls la philosophie de l'engin. Sur les seuils de portes, des plaques chromées portent l'inscription " Speedster " stylisée.

MOTEUR !
Comment donner plus de puissance à une automobile ? Rien de plus simple, soit on augmente la cylindrée, soit on greffe quelques artifices techniques comme les turbocompresseurs et les compresseurs. Opel a choisi la deuxième solution pour une raison bien simple : le moteur 2 litres turbo de 200 ch est déjà monté sur les Astra Coupé Turbo et les nouvelles Astra OPC 190 ch. Avec deux arbres à cames en tête et 16 soupapes, cette bouillante mécanique a tout des mécaniques les plus récentes et possède un moelleux dû en partie par l'adjonction de 2 arbres d'équilibrage contrarotatifs. Seul regret, si la transmission se fait heureusement par les roues arrière, la boîte mécanique ne propose que 5 rapports, et reste classique. On imagine une boîte séquentielle robotisée avec palettes derrière le volant sur une auto aussi racée.

SUR ROUTE
Pour essayer cette diablesse, il faut déjà descendre dans l'auto. La manipulation n'est pas si aisée, car il faut enjamber l'épais seuil de porte tout en glissant sa jambe droite le plus loin possible sous le volant. Après on pose son postérieur et on ramène la jambe gauche. Première surprise, il aurait fallu que j'amène mes chaussons de pilote, car le pédalier est très resserré et l'espace digne d'une chambre d'étudiant. Comme cela se fait de plus en plus, j'appuie sur le bouton de démarrage pour lancer le deux litres turbo qui vrombit derrière mon dos. Première engagée, et je roule d'abord à allure modérée. Pas question de brusquer la mécanique à froid. Cela permet déjà de prendre la mesure de la direction idéale et directe à souhait. Autre surprise, le confort est certes relatif, mais nous sommes loin du bout de bois auquel on s'attend en prenant connaissance de l'engin. Comme terrain de jeu, nous sommes allés sur des routes de montagnes, afin de juger pleinement les capacités du châssis et du moteur. Bonne idée, car avec ses chevaux supplémentaires, le deux litres turbo permet à l'auto des relances appropriées et de placer le châssis au millimètre. A chaque virage, on passe de plus en plus vite et la confiance s'installe. Le freinage est lui aussi exceptionnel, sans atteindre les performances des Porsche, mais on sent que la légèreté de l'ensemble lui est favorable. On vient juste à regretter la présence de l'ABS, parfois trop présent. Aller une dernière ligne droite qui nous laisse à penser que ce n'est pas le fort de ce Speedster, et puis on coupe les gaz. Sérieusement, le Speedster c'est comme le Smart Roadster-Coupé. Sauf que le premier est la version pour débutants et le Speedster est déjà réservé aux conducteurs avertis. Car sous sa docilité déconcertante, il ne faut pas perdre de vue qu'une bombe de 200 ch lancée ne se rattrape pas au pied levé…

:: CONCLUSION
Vous ne l'avez pas encore acheté ? Qu'attendez-vous… Clairement, si vous ne pouvez avoir qu'une seule auto, le Speedster Turbo n'est pas pour vous, mais pour les autres, il faut foncer, d'autant plus qu'elle offre le meilleur rapport prix/performances/enthousiasme du marché. A méditer sérieusement avant d'opter pour les ténors de la catégorie, à priori plus renommés.


Devis d'assurance pour une OPEL SPEEDSTER Turbo

AVIS

superbe auto ! aussi bien en terme de design que de performance et de sensation.véhicule d’exception comme les constructeur n’ose produire que très rarement. mérite de figuré parmi les collector et bientôt les youngtimers de l'automobile sportive !...
Lire tous les avis sur la OPEL SPEEDSTER Turbo

Vous possédez une SPEEDSTER Turbo ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets OPEL sur le forum :
Forum
RECHERCHE