L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > HONDA > LEGEND COUPE MKI






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (08-09-2003)
HONDA
LEGEND
COUPE MKI
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES HONDA Legend Coupé MkI
MOTEUR
Type: 6 cylindres en V, 12 soupapes 2 arbres à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: Injection électronique
Cylindrée en cm3: 2 675
Alésage x course en mm: 87 x 75
Puissance ch DIN à tr/mn: 177 à 6 000
Puissance au litre en ch: 66,17
Couple maxi en mkg à tr/mn: 228 à 4 500
TRANSMISSION
Aux roues AV
Boîte de vitesses (rapports): 5 manuelle ou 4 Auto
POIDS
Données constructeur en kg: 1 400
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7,9
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 215
400 m DA en secondes: 16,2
1 000 m DA en secondes: 29,2
0 à 100 km/h : 8,2


Le coupé Legend est issu de la berline du même nom. Les intérieurs nippons étaient alors vendus "full" options pour le marché français et rien ne manquait alors à l'appel. Pour l'époque, le degré d'équipement est même impressionnant !


Sur route, l'enchantement initial disparaît malheureusement trop vite. Si le moteur et la boîte (manuelle ou automatique) sont à porter au crédit de ce charmant coupé, les amortisseurs n'offrent pas la qualité requise et adoptent un comportement trop typé US pour nous convenir.


C'est après 538 611 exemplaires (incluant la berline) que le Honda Legend Coupé MkI a tiré sa révérence. Tellement rare en France, qui l'eut alors cru !.


Aux Etats-Unis, c'est sous la marque Acura, dès 1990, que le coupé Legend MkI est commercialisé. A l'instar de Lexus plus tard, Honda fut le premier constructeur japonais à investir le haut de gamme avec une marque spécifique pour se débarrasser de son étiquette de constructeur généraliste..

BIEN :-)
Ligne
Fiabilité Honda
Présentation
Comportement
Moteur agréable
PAS BIEN :-(
Gros kilométrages
Prix des pièces
Rares sur le marché
Pas sportive
Amortissement


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 08-09-2003

LA PREMIERE ET L'AVANT-DERNIERE…
Il est désormais très loin le temps où Sochoiro Honda, le fondateur de la marque, ne construisait que des motos ou des petites autos. Avec une image très forte et des produits de caractère, Honda n'hésite plus à investir des créneaux haut de gamme. C'est notamment le cas avec le Coupé Legend MkI… Mais ce n'est pas toujours facile de se mesurer aux étalons établis depuis des décennies du segment.

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

Oublié l'époque des moteurs de moto sous les capots des S600 et S800. Désormais, Honda a développé des moteurs 4 et 6 cylindres pour sa gamme voiture pour le plus grand bonheur des passionnés de japonaises. Au début des années 80, Honda sait que le développement de sa gamme vers le haut ne peut s'établir que sur une stratégie d'image et de technologie adéquats. C'est donc vers la Formule 1 que Honda va concentrer ses efforts en tant que motoriste. Après quelques débuts infructueux dans une petite écurie, c'est Franck Williams qui va abriter rapidement sous ses capots le V6 turbocompressé Honda. Cela sera alors une longue période de succès qui se poursuivra même avec la nouvelle réglementation des moteurs atmosphériques obligatoires en Formule 1 sous les capots des Mc Laren pilotées par deux champions : Alain Prost et Ayrton Senna. Le moment est donc venu pour Honda d'investir des segments haut de gamme plus lucratifs et porteurs d'image…

A L'ATTENTION DE L'ONCLE SAM.
C'est au salon de Tokyo qu'Honda lance en 1985 la première Honda Legend en berline. Basée sur la même plate-forme que les Rover série 800, la nouvelle venue tente de percer ce marché très fermé des berlines haut de gamme avec des arguments propres aux japonaises. Le design est avant tout consensuel pour plaire au plus grand nombre, et sur tous les continents, la finition est exemplaire, quoiqu'un peu trop plastique et l'équipement est ultra complet. Pour les versions françaises, importées seulement à partir de 1987, il n'existe même pas d'options. Curieusement, surtout dans ce secteur, le cuir en France n'est pas disponible, et l'ABS (enfin l'ALB chez Honda) non plus ! Le V6 de 2,5 litres développe 172 ch mais ses courbes de couple et de puissance font état de peu de souplesse et de maximums atteints très haut perché dans les tours. Si le design de l'auto est purement une affaire de goût et rend les jugements partisans en raison de la subjectivité de chacun, la presse reconnaît alors unanimement les premiers défauts constatés que sont le moteur peu agréable à l'usage et un amortissement trop souple. L'amortissement à lui seul rappelle à l'ordre le client et conducteur européen sur la destination première de cette berline nipponne : les Etats-Unis.

UN COUPE INSPIRE.
En 1987, alors que la berline effectue des débuts timides en France, Honda dévoile le coupé dérivé de la berline portant le même nom : le Coupé Legend. Il est intéressant de constater que le design réussi d'une auto tient à peu de chose en vérité. Si la berline est plutôt discrète et presque banale, le peu de changements apportés à la ligne du Coupé Legend, et les deux portes en moins transfigurent le design originel de la Legend. Le coupé Legend se montre ainsi élancé, élégant. Certes, nous sommes loin des extravagances de certaines réalisations italiennes, mais le compromis stylistique global est plutôt convaincant. On décèle même un inspiration puisée à Münich pour ces lignes. Comme une actualisation du design alors vieillissant des coupés série 6.

MOTEUR !
Avouons-le, sur les premières berlines Legend, les amateurs de belles mécaniques étaient alors restés sur leur faim. Les techniciens d'Honda ont remis une nouvelle copie qui correspond enfin à l'image des performances de la marque en Formule 1. Le V6 a été réalésé à 2,7 litres pour développer une puissance de 177 ch et un couple en augmentation notable avec 288 Nm à 4 500 tr/mn. C'est toujours un V6 avec 12 soupapes et un arbre à came en tête par rangée de cylindres. Honda aime à rappeler que le système de gestion électronique intégrale de l'injection est issu de celui utilisé en Formule 1. Il est à noter que la berline Legend récupère le moteur du coupé ce qui lui donne un surcroît d'agrément. L'acheteur pouvait alors opter pour une classique boîte de vitesse mécanique à 5 rapports ou une transmission automatique à 4 rapports.

PAS D'EVOLUTIONS…
Dès la commercialisation du coupé Legend, l'ALB (l'ABS version Honda) est enfin monté en série. L'équipement est des plus complet, surtout pour la fin des années 80 où chez de nombreux constructeurs l'acheteur est obligé d'avoir recours à la liste des options pour profiter d'un rétroviseur extérieur droit. Ainsi, sont de série : les vitres électriques, le toit ouvrant électrique également, la centralisation des portes, les jantes alu en 15", le volant réglable en hauteur, une mini-chaîne hi-fi, le régulateur de vitesse et l'air conditionné à régulation automatique. De son lancement en 1987, jusqu'en 1991, le Coupé Legend ne connaîtra aucune évolution. La seule nouveauté concerne le marché US où le coupé Legend MkI est commercialisé désormais sous le label Acura, pour faire oublier ses origines "roturières". A partir de 1991, Honda va remodeler sa gamme Legend, tant en berline qu'en coupé, et le nouveau Coupé Legend sera plus cossu et imposant. Un atout pour le marché US ?…

SUR LA ROUTE
La ligne fine et élégante peut laisser augurer un comportement routier gracile. Las, l'amortissement, tant décrié par la presse française à l'époque, est trop typé US. Vient s'ajouter une direction hyper assistée, et toute envie d'attaque s'envole. Dommage car le moteur est réussi et disponible. C'est plus une GT qu'un coupé sport, ce que son concept initial avait laissé supposer. Puisque les américains ont dicté leurs us et coutumes automobile, il faut donc l'utiliser en conséquence. Et quitte à rouler cool, pourquoi ne pas opter pour la transmission automatique particulièrement adaptée à ce coupé nippon tout en profitant de l'équipement exceptionnellement riche.

ACHETER UNE HONDA LEGEND COUPE
Inutile de faire le tour du réseau Honda pour en trouver une, car il serait surprenant qu'un concessionnaire en accepte en reprise véhicule occasion dans son stock. Cela est d'autant plus vrai que les concessionnaire aujourd'hui préfèrent revendre immédiatement à des marchands VO des reprises qui sont âgées de plus de 10 ans et qui ont plus de 100 000 km au compteur. C'est trop d'ennuis à gérer derrière en raison des multiples chartes qualités qu'ils mettent en avant et de leurs obligations professionnelles. Il faut compter environ 5 000 € pour acquérir un coupé Legend MkI en bon état lorsqu'il y en a un qui se libère. Si le kilométrage est très faible, et que l'état et l'historique de l'auto sont sans surprise, il ne faut pas hésiter à lâcher 1 000 ou 2 000 € de plus, car derrière le prix des pièces en cas de remplacement est prohibitif. Pas de défauts particuliers à constater sur les Coupés Legend, qui présentent la fiabilité légendaire des japonaises, et des Honda en particulier. L'entretien est sans surprise et à réaliser dans le réseau Honda de préférence. Comptez entre 200 et 350 € suivant le type de révision et le coût de la main d'œuvre du concessionnaire. Vérifiez bien que la courroie de distribution a bien été changé selon les préconisations du constructeur.

:: CONCLUSION
Le Coupé Legend Honda MkI est certainement l'un des coupés les plus rares dans l'hexagone, avec son successeur le Coupé Legend MkII, malgré une production globale de 538 611 exemplaires (avec la berline) !Attachant si on le considère avec ses qualités propres, le Coupé Legend se pose en alternative pour rouler différent au quotidien. Fiable, bien fini, pratique avec ses 4 places et son coffre de 440 litres et confortable, il complèterait alors à merveille votre auto passion sportive du week end. Alors, à quand le vôtre ?…

PRODUCTION (incluant la berline): 538 611 ex.

CHRONOLOGIE
1985 : Présentation de la berline Legend (V6 2.5 172 ch) au salon de Tokyo.
1987 : Importation de la berline en France.
Présentation et commercialisation au Japon et aux USA d'un Coupé Legend.
1988 : Importation en France des coupés Legend.
1991 : Arrêt de la première génération de Coupé Legend. Le Coupé Legend MkII est présenté en même temps que la berline Legend deuxième génération

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Bien que, au fond, son comportement soit sain et équilibré, la Legend, en raison de suspensions faiblement amorties et de freins (antiblocage ALB de série) moyennement endurants à l'échauffement, s'accommode plus volontiers -et ses passagers avec elle !-d'une conduite calme et coulée que d'une cadence sportive. Silencieuse, agréable et confortable aux allures de balade, elle perd en effet une grande partie de son agrément et de son efficacité lorsque la conduite devient trop énergique."
ACTION AUTOMOBILE ET TOURISTIQUE - SEPT. 1989 HS SPECIAL HAUT DE GAMME.

"Le Coupé Legend offre quatre vraie places. Le moteur est toujours le beau V6, 24 soupapes, en alliage, alimenté par le système d'injection dérivé de celui utilisé en F1. La cylindrée est de 2 675 cm3, la puissance de 177 ch. Ce moteur est merveilleux d'agrément et de souplesse. En revanche, les accélérations sont d'un niveau quelconque… Le poids élevé de la voiture se paie également en consommation. Les 217 km/h relevés correspondent à peu près aux 220 km/h revendiqués. Le Coupé Legend est destiné au marché américain, il ne faut donc pas s'étonner que la direction soit assistée à la mode US. En revanche cette direction est d'une précision et d'une stabilité sans reproche. Les regrets viennent d'un comportement routier perfectible, l'amortissement est en cause parce que trop souple. Dans les grandes courbes, elle fait preuve d'un bon équilibre et d'une rassurante neutralité. Le Coupé Légend arrive à masquer un manque de brio par l'agrément de son moteur."
AUTO-JOURNAL - AOÛT 1988.


Devis d'assurance pour une HONDA LEGEND COUPE MKI

AVIS

Vous possédez une LEGEND COUPE MKI ? Ajoutez votre avis !

Suggestions

Forum
>Sujets HONDA sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE