L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > CHEVROLET > CORVETTE C6 Roadster






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (17-01-2005)

CHEVROLET
CORVETTE
C6 Roadster
(2005 - )

environ 70 000 Euros (01/01/2005)
32 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CHEVROLET CORVETTE C6 Roadster
MOTEUR
Type: 8 cylindres en V à 90°, 16 soupapes, 1 arbre à cames en tête
Position: Longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique séquentielle SFI.
Cylindrée en cm3: 5 967
Alésage x course : 101,6 x 92
Puissance ch DIN à tr/mn: 400 à 6 000.
Puissance au litre en ch: 67,03
Couple maxi en Nm à tr/mn: 542 à 4 400
Coupe au litre en Nm : 90,83
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): automatique 4 rapports Hydra-Matic 4L65-E.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 451
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 3,62
ROUES
Freins : Disques ventilés AV (325x32 mm) et disques AR (305x26 mm) + ABS.
Pneus : AV 245/40 ZR 18 et AR 285/35 ZR 19.
PERFORMANCES

Vitesse maxi en km/h: 300
400 m DA en secondes: ND
1 000 m DA en secondes: ND
0 à 100 km/h : 4,2
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : 12 L/100 Km.

 

BIEN :-)
Ligne sublime
Performances
Châssis efficace
Finition en progrès
Technologie
PAS BIEN :-(
Ergonomie discutable
Capote souple
Boîte auto désuète


© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (17/01/2005)

LE REVE AMERICAIN
Après la première présentation de la Chevrolet Corvette C6 coupé, General Motors poursuit la déclinaison de la GT made in USA avec la Chevrolet Corvette C6 cabriolet. Si le coupé s'était déjà remarqué par une homogénéité (inaugurée sur la Corvette C5) encore en progrès, et un look plus agressif, il aura fallu attendre quelques temps pour admirer la ligne de la Chevrolet Corvette C6 sublimée : la version ouverte. Avec la Corvette C6 Roadster, Steve Sanders aura trouvé une monture à sa hauteur pour flâner sur les boulevards de Beverly Hills...

Texte: Gabriel LESSARD - Photos: D.R.

Chez Chevrolet, c'est en version découverte que la Corvette a fait ses premiers pas et construit sa légende depuis les années 50. Depuis, chaque génération nous gratifie d'une version décapotable. Alors, avec la nouvelle Corvette C6 (Cf. dossier Corvette C6 Coupé) à la ligne réaffirmée et au comportement toujours en progrès, nous ne pouvions nous passer de la Corvette C6 en version découverte. Si le coupé possède un T-Top, un toit targa à la sauce américaine, le roadster dévoile totalement ses atours pour mieux nous séduire. Si le coupé semble un peu ramassé de l'arrière avec sa bulle et son épais montant central, le roadster semble plus équilibré de ligne et plus harmonieux. Séduisant même avec ses petits bossages sur la malle de coffre pour marquer le prolongement des appuie-tête. Les observateurs les plus fins remarqueront que le dessus de la malle arrière, outre les bossages évoqués précédemment, possède également un léger bombage central qui se resserre à son extrémité rappelant ainsi la mythique Stingray des années 60 dessinée par Bill Mitchel. Et c'est dans ce léger bombage qu'est encastré délicatement le troisième feu stop. Du grand art ! Un petit filet anti-remous peut vous éviter d'être ébouriffé. Un bon point pour votre brushing. L'habitacle ne diffère pas de la Chevrolet Corvette C6 Coupé. La finition est en progrès mais pas encore au niveau de la concurrence allemande ou japonaise notamment mais l'équipement de série est généreux. L'ergonomie de certaines commandes pourrait être encore améliorée, mais ne boudons pas notre plaisir de contempler cette planche de bord dont les cadrans électroluminescent annoncent la couleur.

UN CHASSIS EN PROGRES
Comme sur la version coupé, c'est un châssis-poutre constitué de rails d'acier hydroformé qui constitue le châssis de la Corvette C6 cabriolet. La structure du poste de pilotage est en aluminium, un tunnel central à structure fermé cache l'arbre de transmission. Le poids a été optimisé et la Chevrolet Corvette C6 cabriolet confirme les améliorations notées sur le coupé avec seulement 1 451 kg. La suspension est à roues indépendantes à bras courts et longs sur ressorts à lames et montés transversalement. Trois systèmes de gestion dynamique du châssis fonctionnent de concert pour garantir une tenue de route optimale : le freinage antiblocage, l'antipatinage et le correcteur d'assiette. Les nouvelles gommes des pneus généreusement dimensionnés (245/40 ZR 18 AV et 285/35 ZR 19 AR Goodyear Eagle F1 GS Extend Mobility) contribuent également à l'efficacité de la tenue de route. Ainsi dotée, la Chevrolet C6 serait-elle plus civilisée que ses devancières et surtout efficace ? Oui et non. Oui, car sa facilité de conduite est étonnante. Manier une telle GT de 400 ch aussi simplement nous laisse pantois. Avec la boîte automatique désuète à quatre rapports seulement, toute idée d'attaque s'évapore même immédiatement, et il nous reste plus qu'à jouer avec le couple gargantuesque du V8. Mais la belle facilité et l'équilibre de la C6 deviennent moins évidents avec un rythme sportif. Les garde-foux électroniques semblent en effet se déclencher bien tard, mais les suspensions offrent un amortissement encore perfectible. Dommage, car le reste est top et le freinage puissant. Il nous tarde de pouvoir prendre contact avec l'option Z51 pour constater les améliorations...

:: CONCLUSION
Certaines GT sont ainsi faites ; le simple fait de les découvrir les rendent plus désirables encore. La Chevrolet Corvette fait partie de celles-ci. Avec son comportement routier en net progrès mais toujours viril, son V8 costaud qui autorise de très belles performances et une ligne d'une élégance rare, la Chevrolet Corvette C6 cabriolet tape dans le mille. Et comme toujours chez Chevrolet, sa Corvette reste plus abordable que les ténors européen de sa catégorie. C'est le rêve américain à portée de main ou presque...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Moteur ! Du brutal comme aurait dit Audiard ! Le V8 de 6 litres n'a rien d'une demi-portion. Dès le ralenti on sent qu'on a affaire à une forte tête ! Et c'est confirmé ; dès la barre des 3000 tr/mn franchie, la sonorité devient franchement méchante et les accélérations témoignent de la bonne santé de la bête. Ce bloc, associé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports (la boîte automatique à 4 rapports disponible en option n'est pas recommandée), permet à la Corvette C6 d'afficher des performances de tout premier ordre."
L'AUTO-JOURNAL - HS spécial essais haut de gamme 2004 - Chevrolet Corvette C6.

"Bref, il y a plus rigoureux en matière d'amortissement dans cette catégorie de sportives, mais cela n'a rien de problématique d'autant que le confort reste d'un bon niveau. Il faut néanmoins être attentif au volant de la C6. Et garder à l'esprit que, malgré une tenue de route efficace, et un freinage à la fois puissant et endurant, elle n'est pas si facile à conduire, et peut vous surprendre par de soudaines pertes de motricité du train arrière. D'autant qu'en réglant l'antidérapage ESP de manière non intrusive pour, dixit le dossier de presse, " permettre au conducteur de piloter son véhicule au plus près des limites, sans interférer avec son plaisir de conduite. ", les ingénieurs châssis ont voulu laisser une certaine liberté de dérive à la C6."
L'AUTOMOBILE MAGAZINE - janvier 2005 - Chevrolet Corvette C6.


Devis d'assurance pour une CHEVROLET CORVETTE C6 Roadster

AVIS

Vous possédez une CORVETTE C6 Roadster ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets CHEVROLET sur le forum :
Forum
RECHERCHE