L'AUTOMOBILE SPORTIVE > REPORTAGE > PRATIQUER LE SPORT AUTOMOBILE
pratiquer un sport automobile en france

Pratiquer le sport automobile, un rêve accessible ?

Qui n'a jamais rêvé d'enfiler la combinaison de pilote ? Sentir monter l'adrénaline sur la grille de départ, la tension du premier virage ou l'ivresse du podium, est-ce vraiment le privilège d'une petite élite ? Beaucoup de passionnés d'automobile se demandent comment pratiquer le sport auto et pensent que ce n'est pas pour eux, notamment pour une raison de coût, et pourtant...

Textes & Photos : D.R.

SOMMAIRE :

France, mère patrie du sport automobile !

Acheter un véhicule de compétition

La première course !

Le sport automobile et la France, c'est une vraie et longue histoire d'amour. En effet, saviez-vous que c'est dans notre beau pays qu'a été créée la toute première compétition de « voitures sans chevaux » avec l'épreuve Paris-Rouen, le 22 juillet 1894 ? De nombreuses autres suivront pour donner naissance au sport automobile, une discipline nouvelle dont les débuts s'accompagneront de nombreux drames malheureusement. Mais la pratique évoluera rapidement, inventant ses propres règles de sécurité et la passion aura le dernier mot pour inscrire certains rendez-vous de renommée internationale dans la légende du sport.

Création de la FFSA

Depuis 1952, c'est la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA) qui a la charge d'organiser et de développer le sport automobile en France en réunissant tous les clubs, associations et licenciés autour de la pratique des différentes épreuves et disciplines sur le territoire français. Cette Fédération compte aujourd'hui 70 000 licenciés, plus de 400 clubs et presque autant de circuits homologués !

Une multitude de disciplines

commencer sport auto

Qu'il se pratique sur circuit ou route fermée, sur asphalte ou en tout-terrain, le sport automobile français est un des plus riches qui soient. Par ailleurs, si certaines disciplines requièrent un budget conséquent, la pratique du sport automobile à un niveau amateur reste encore accessible au plus grand nombre, ce qui explique d'ailleurs sa popularité constante. Du Rallye au Circuit, en passant par le Karting, les compétitions sont nombreuses mais il est également possible de se dédier à l'encadrement du sport automobile pour vivre pleinement sa passion de 7 à 77 ans !

Voici en résumé les différentes disciplines encadrées par la FFSA :

Le Karting

Accessible dès 6 ans, le Karting constitue non seulement un tremplin vers les autres univers (beaucoup de grands pilotes de F1 y ont fait leurs classes) mais également une discipline à part entière, avec ses Championnats ou Coupes de France. Répartis sur l'ensemble du territoire hexagonal, les Écoles Françaises de Karting répondent à une charte établie par la FFSA pour la formation des jeunes pilotes. Une fois cette formation achevée, ils disposent de multiples options pour débuter en compétitio​n. Au niveau national, on compte pas moins d'une quinzaine de Championnats et une dizaine de Coupes : Long Circuit, Superkart, KZ2, X30, Rotax Max, Nationale, Universitaire, Handikart...

Le Rallye

Avec plus de 250 épreuves inscrites au calendrier de la Fédération chaque saison, sur terre ou apshalte, le rallye est la discipline dominante du sport automobile français ! Que ce soit pour les pilotes amateurs ou les professionnels, il y a toujours une épreuve pour mettre le pied à l'étrier et qui sait, de faire peut-être d'un loisir et une passion, un métier. Ainsi, depuis sa création en 1994 par la Fédération Française du Sport Automobile et accessible à tout Français âgé de 18 à 25 ans titulaire du permis de conduire, l'opération Rallye Jeunes FFSA repose sur une série de sélections régionales pour démocratiser le sport automobile en offrant à plusieurs milliers de jeunes l’occasion de découvrir le rallye, et permettre aux meilleurs d’entre eux d’accéder au plus haut niveau national, voire international.

Le Circuit

Richement doté en circuits homologués, le territoire français accueille un large éventail de compétitions se déroulant sur circuit asphalté. Parmi les nombreuses formulent qui co-existent, certaines peuvent mener vers le plus haut niveau, comme le Championnat de France F4 tandis que d'autres sont réservées à des pilotes plus amateurs (aussi connus sous le nom de "gentleman driver"), à l'instar de la Coupe de France. Quelques séries permettent également de faire s'affronter Professionnels et Amateurs, à l'image du Championnat de France FFSA GT.

La Montagne

Devenue au fil des saisons l'une des pièces maîtresses du sport automobile national, cette discipline compte trois types d'épreuves distinctes : les Courses de Côte, les Slaloms et les Courses d'accélération et Dragsters. Les plus connues sont le Championnat de France de la Montagne, la Coupe de France de la Montagne et la Coupe de France des Slaloms...

Le Tout-Terrain

Domaine de prédilection des pilotes ayant un certain sens de la glisse, le Tout-Terrain désigne les épreuves qui se déroulent sur des circuits mixtes, c'est à dire pas uniquement composés d'asphalte. Souvent spectaculaire, cette discipline regroupe un grand nombre de compétitions différentes dont la plus connue est le Rallycross. L'éventail d'épreuves est encore plus vaste sur les pistes en terre où l'on trouve l'Autocross, le Sprint Car ou encore le Fol'Car, dans lequel les pilotes, souvent amateurs, se défoulent assez librement...

Le VHC

Le terme VHC (Véhicule Historique de Compétition) regroupe les épreuves dites de "compétition historique" qui ont pour particularité d'être réservées aux véhicules antérieurs aux années 90. Ces compétitions se distinguent également par l'apparition d'épreuves dites "de régularité" où la victoire ne revient pas à l'équipage le plus rapide mais à celui qui finit au plus près du temps imparti. Ayant pris en compte le développement croissant de cette nouvelle approche du sport automobile, la FFSA a permis de structurer des compétitions sur les mêmes bases que leurs homologues "modernes". Les Championnats de France des Rallyes, des Circuits et de la Montagne possèdent ainsi aujourd'hui leur pendant VHC.

Le Drift

Importé du Japon, le Drift est une nouvelle façon de vivre le sport automobile. Sorte de patinage artistique sur quatre roues, le Drift ne vise pas le chronomètre mais une approche esthétique de l'art de la conduite. L'objectif est ici de faire glisser son véhicule d'un bord à l'autre d'une piste avec un maximum de fumée de pneus pour décrocher la meilleure note auprès d'un jury : vitesse d'exécution, angle d'attaque, méthode et style sont les critères qui départagent les concurrents ! Accessible financièrement, le Drift possède lui aussi son Championnat de France.

Obtenir une licence FFSA

licence ffsa sport automobile

La souscription d'une licence auprès de la Fédération Française du Sport Automobile permet ​de s'affilier à celle-ci et de participer à toute compétition​ et activité organisée sous l'égide de la Fédération ou simplement pratiquer l'entraînement à l'année). Une licence vous sera toujours imposée par les organisateurs d'une compétition officielle, ne serait-ce que pour des questions d’assurance. Les licences Junior sont disponibles jusqu'à 19 ans, le permis de conduire étant ensuite nécessaire pour prétendre à des licences de degrés supérieurs. Le Drift et le VHC sont en revanche accessibles dès 16 ans révolus.

Des licences à tous prix

Différentes licences existent selon le rôle que vous souhaitez occuper : pratiquant, commissaire, chronométreur, organisateur… Pour l'obtenir vous pourrez vous orienter vers l'ASA (Association Sportive Automobile) ou l'ASK (Association Sportive de Karting) la plus proche de chez vous. Ces associations dépendent d'une Ligue, elle-même affiliée à la FFSA.

Chaque type de licence a un tarif spécifique, auquel il vous faudra ajouter une petite cotisation correspondant à l'’adhésion de l'association, ainsi qu'une cotisation correspondant à l'adhésion de l'association à sa ligue régionale. Vous trouverez les différents tarifs de licences ici.

Certificat médical

Mais avant de décider dans quelle discipline et catégorie vous engager, il faudra aussi tenir compte de vos capacités physiques. Indispensable à toute pratique sportive encadrée, un certificat médical d'aptitude remis par un médecin conditionnera la demande de licence.

Acheter un véhicule de compétition

Acheter un véhicule de compétition

A la différence des "voitures de sport" dont notre site traite quotidiennement à travers ses rubriques actualité et guide d'achat, les véhicules de compétition ne sont généralement pas (ou plus) homologués pour un usage routier. En répondant à différents règlements sportifs (FIA ou autres), les véhicules de compétition diffèrent donc grandement de ceux que nous appelons au sens large (et peut-être un peu abusif) " voitures de sport" qui sont en effet dans leur immense majorité des véhicules de production non optimisés pour une pratique sportive au sens "compétition". C'est toute la différence entre une voiture de sport et une voiture de course dont le cahier des charges répond à des contraintes très différentes ! Si une voiture de route doit s'accomoder des différentes normes (polllution, sécurité...) et d'un usage quotidien impliquant des notions de confort et de fiabilité, les véhicules de compétition n'ont quant à eux qu'un seul but : la performance maximale !

Malgré les nombreux sites de petites annonces en ligne incontournables pour vendre ou acheter une voiture d'occasion (Leboncoin, La Centrale, etc.), et une presse spécialisée devenue rare (Echappement, AutoHebo), l'achat et la vente de véhicules de compétition et dédiés aux sports mécaniques est un marché de niche très fragmenté. Mais pour remédier à ce problème en termes d'offre et de visibilité, il existe aussi des sites comme gotothegrid.com, spécialisé dans les petites annonces de sports mécaniques pour particuliers et professionnels. Fruit d'un dialogue avec des pilotes, des team managers, des mécaniciens, des ingénieurs, des fans, des novices et des professionnels, cette plateforme propose une expérience plus en adéquation avec les besoins des acteurs du secteur.

Nos conseils pour débuter la pratique d'un sport automobile :

L'arrivée de nouvelles énergies dans le sport automobile n'a pas compromis l'engouement des passionnés de compétition, bien au contraire ! Comme on l'a vu pendant plus d'un siècle, la technologie évolue pour s'adapter à son environnement mais le principal intérêt du sport auto demeure : prodiguer un spectacle vivant et des émotions fortes capables de faire vibrer les foules jusqu'à la dernière minute ! Alors, vous vous lancez quand ?

 

VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une MASERATI SPYDER 4200
MASERATI SPYDER 4200

GUIDE D'ACHAT