L'AUTOMOBILE SPORTIVE > REPORTAGE > ASSURANCE QUE FAIRE EN CAS DE SINISTRE ?
demarches assurance apres sinistre auto

Assurance auto : en cas de sinistre, comment ça se passe ?

Texte : D.R.
Photos : Beton Studio - stockadobe.com

En théorie, nul ne souhaite se trouver confronté à pareille situation mais la vie en décide parfois autrement. Si vous êtes dans une situation difficile et que vous devez faire face à un sinistre auto, voici un petit guide qui vous permettra peut-être d'y voir un peu plus clair.

Commencer par faire un constat

En matière de sinistre auto, les possibilités sont malheureusement nombreuses. Bris de glace, vol de voiture ou accident : ces situations, bien différentes, ont pourtant un point commun : elles doivent toutes faire l'objet d'un contrat. Ce document est à remplir et ce, qu'une tierce personne soit impliquée dans le sinistre ou non. De même, il est absolument indispensable, que vous soyez responsable dudit sinistre ou pas. Il permettra en effet d'inscrire noir sur blanc les détails du sinistre constaté, première étape indispensable vers l'indemnisation. Un assureur tel que la MAIF pourra ainsi débloquer les garanties auxquelles, en qualité d'assuré, vous avez le droit.

Transmettre les informations à votre assureur

Vous pensez peut-être avoir le temps mais en matière de sinistre auto, rien n'est plus faux ! En effet, pour être indemnisé, il est important d'envoyer votre déclaration dans les temps. Pour un bris de glace ou un accident, on parle de 5 jours ouvrés. Pour un vol de voiture, de seulement deux jours ouvrés.

Pour éviter les pertes de temps inutiles, pensez bien évidemment à détailler votre sinistre avant de transmettre les faits à votre assureur. Le jour, l'heure, les dommages et l'identité du tiers potentiellement engagé ont leur importance.

Bon à savoir : aujourd'hui, les assureurs sont nombreux à vous proposer de faire cette déclaration en ligne. Ainsi, vous gagnez un temps précieux !

Attendez les instructions de votre assurance

A ce stade, l'erreur serait de faire réaliser les réparations à un garage automobile sans avoir attendu les instructions de votre assureur. Une fois toutes les informations communiquées, la règle est en effet d'attendre l'aval de la compagnie d'assurance. Si besoin, cette dernière pourra mandater un expert pour qu'il vienne constater les dégâts. Vous pourriez également avoir le droit à un remplacement de votre véhicule pour une durée déterminée, un moyen de locomotion qui vous dépannera jusqu'au lancement des réparations !

Lorsque le temps de ces dernières arrivera, il vous faudra confier votre véhicule à un garage partenaire de votre assureur. Selon les cas, vous pourriez également toucher des indemnités. Dans ce cas, il vous sera possible de procéder aux réparations dans le garage de votre choix.

Quelles conséquences ?

Si vous n'êtes pas responsable du sinistre auto auquel vous êtes confronté, vous ne subirez aucune pénalité. Malheureusement, si vous avez une quelconque responsabilité, votre coefficient malus/bonus pourrait bien être modifié. Cette modification n'est pas sans conséquence puisqu'elle va généralement de pair avec une augmentation de vos cotisations mensuelles.

Le Code des assurances impose à tout assuré de déclarer ses sinistres à son assureur. En cas de vol, d'accident, de panne ou même de catastrophe naturelle : pas le choix ! Il vous faudra vous plier aux règles établies et remplir votre constat amiable ! Pourtant, pas de panique : ces démarches sont simples et faciles à appréhender.

VOUS POURRIEZ AIMER


Guide des sportives
A la Une MASERATI GHIBLI (III) Trofeo
MASERATI GHIBLI (III) Trofeo

GUIDE D'ACHAT