L'AUTOMOBILE SPORTIVE > ACTUALITES > autre

Les voitures hybrides rechargeables pas si vertueuses ?

21/10/2020

Les voitures hybrides rechargeables pas si vertueuses ?

 Selon une étude récente relayée par autonews.com, la plupart des modèles hybrides rechargeables ne sont pas plus écologiques que leurs homologues thermiques. Un sacré pavé dans la mare à l'heure où tous les construteurs se tournent vers cette solution de transition visant à prolonger l'existence du moteur à combustion...

Les résultats de l'étude font même apparaître que le bilan global est pire si les véhicules hybrides rechargeables ne sont pas régulièrement chargés, leurs émissions de CO2 pouvant dépasser celles d'un modèle classique à essence ou diesel, notamment en raison du surpoids impliqué par les systèmes électriques et batteries.

Alors que les constructeurs automobiles allemands en particulier adoptent massivement les systèmes hybrides rechargeables pour réduire efficacement les émissions de CO2, cette étude met une fois de plus en lumière les limites des normes d'homologation. Comme NEDC avant elle, WLTP souffre donc toujours de failles que les constructeurs savent habilement exploiter pour annoncer des consommations records, parfois inférieures à 2 L /100 km. Mais la réalité est encore une fois bien différente...

Et que disent les chiffres ? Eh bien, des chercheurs de l'institut Fraunhofer ISI et de l'International Council on Clean Transportation (ICCT) ont examiné les données d'utilisation de plus de 100 000 PHEV sur plus de 66 modèles différents vendus en Europe, aux États-Unis et en Chine. Ce qu'ils ont constaté, c'est qu'au mieux, une voiture hybride rechargeable produit des émissions moyennes de CO2 deux fois plus élevées que ce que les constructeurs prétendent, quel que soit le cycle d'essai (NEDC ou WLTP).

Mais dans les cas les pires, la production de CO2 des PHEV est 4 fois supérieure aux chiffres officiels, ce qui signifie qu'un modèle hybride rechargeable avec un niveau officiel de CO2 de 50 grammes par km émettra en fait entre 100 et 200 g/km.

Une des principales raisons à cela est le fait que les véhicules hybrides rechargeables sont très souvent utilisés comme voitures de société et donc utilisés sur des distances dépassant leur autonomie électrique, laquelle est relativement limitée. En outre, les conducteurs de voitures de société sont dans la plupart des cas incités à faire le plein d'essence, car leurs employeurs paient le carburant et non la recharge à domicile...

«Si nous voulons réduire la consommation de carburant et les émissions de CO2 dans la vie réelle, la puissance du moteur doit être réduite et l'autonomie électrique augmentée», a déclaré le principal auteur de l'étude, Patrick Plotz.

Selon ses estimations, pour qu'un hybride rechargeable remplace efficacement les modèles ICE conventionnels (au moins en Allemagne), son autonomie entièrement électrique devrait être comprise entre 80 km et 90 km au lieu de seulement 30 km à 60 km aujourd'hui.

Il faut toutefois savoir que Plotz lui-même a présenté une recherche différente en 2017, laquelle se mon=trait beaucoup plus favorable à la technologie PHEV. Le mois dernier, VW s'est appuyé sur cette étude pour intitulé «Les véhicules hybrides rechargeables valent mieux que leur réputation» pour appuyer l'électrification massive de ses modèles thermiques.

Cependant, Plotz a depuis ajouté que «À l'époque, nous nous sommes penchés uniquement sur le nombre de kilomètres parcourus électriquement. Nous n'avons pas examiné l'écart par rapport au cycle de test, et c'est là que ces résultats peu flatteurs peuvent être trouvés.»

La nouvelle étude conclut donc que les voitures hybrides rechargeables ne sont économes en carburant que sur le papier mais émettent en réalité, dans leur globalité, autant de CO2 que les modèles thermiques conventionnels. L'étude menée par des chercheurs allemands recommande de ce fait que les gouvernements doivent cesser d'attribuer des aides à l'achat aux véhicules hybrides rechargeables.

Pour le moment, la France soutient efficacement la vente des hybrides rechargeables, notamment car notre industrie automobile se trouve confrontée à l'une de spires crises de son histoire. C'est une façon de baisser les émissions de CO2 globales. Une baisse que l'on a refusée à la technologie Diesel après le scandale du Dieselgate ayant révélé la triche plus que massive des constructeurs face aux normes d'homologation.

Bis repetita ?

ACTUALITES autre



Naran Automotive : une nouvelle hypercar dans le club des 1000 ch

Naran Automotive : une nouvelle hypercar dans le club des 1000 ch
L'été dernier, la start-up Naran Automotive avait diffusé quelques premières images concernant une nouvelle hypercar à la puissance folle. Le projet a...
Lire la suite

Formule 1: Edition anniversaire 70 ans (Livre)

Formule 1: Edition anniversaire 70 ans (Livre)
L'année 2020 marque le 70ème anniversaire de la Formule 1, sport automobile officiellement créée en 1950. Raconter une histoire aussi riche dans un se...
Lire la suite

Elation Freedom : l'hypercar de Californie

Elation Freedom : l'hypercar de Californie
Les startups qui se lancent dans l'aventure de la voiture électrique sont nombreuses et le petit segment des super sportives n'y fait pas exception. L...
Lire la suite

> TOUTE L'ACTUALITE autre...

 

Forum

DERNIERS SUJETS « autre » DU FORUM :



> ACCES AU FORUM

VOUS POURRIEZ AIMER