L'AUTOMOBILE SPORTIVE > ACTUALITES > PEUGEOT

Interview (508 PSE) : François Wales, Directeur de Peugeot Sport

28/09/2020

Interview (508 PSE) : François Wales, Directeur de Peugeot Sport

 A la suite de la présentation de la Peugeot 508 Peugeot Sport Engineered, nous avons pu nous entretenir avec François Wales, Directeur de Peugeot Sport depuis mai 2019.

AS : Peut-on détailler les niveaux de puissance ? Si nous demandons cela, c’est parce que la 308 R Hybrid disposait d’un mode Launch permettant de passer la puissance officielle de 500 ch. Qu’en est-il sur la PSE ?
PS : La 308 R Hybrid a en effet ces deux niveaux de puissance, à cause de sa batterie de faible capacité, mais à la puissance instantanée forte. C’est ce qui permet d’obtenir ce niveau de puissance sur une courte durée tandis qu’un second mode de 400 chevaux existe.
La 508 Peugeot Sport Engineered est moins sportive dans sa définition. C’est davantage une GT dans l’esprit des modèles S d’Audi, et non des RS. En revanche, la 508 PSE offre 360 chevaux de façon durable et pérenne. Nous avons travaillé la récupération d’énergie pour avoir toujours un niveau de batterie suffisant.
La puissance se fait par les 200 chevaux du moteur thermique et les 160 chevaux permis par la batterie. En réalité, la somme totale de puissance est supérieure à 400 chevaux mais la batterie ne peut pas délivrer plus de 160 chevaux, c’est pourquoi nous annonçons 360 chevaux et 520 Nm.

AS : La base technique de départ est-elle le système hybride de 300 chevaux ou bien est-ce l’hybride 225 ? Quelles sont les différences ?
PS : L’hybride 225 chevaux utilise une partie des technologies Peugeot en Front Wheel Drive (traction). Le 3008 en utilise l’intégralité en All Wheel Drive (transmission intégrale) par l’ajout du moteur arrière. La 508 PSE reprend tous les équipements du 3008 avec une nuance importante ! Elle peut utiliser le moteur arrière sur une plage de vitesse plus importante (jusqu’à plus de 190 km/h). Il s’agit d’une version hardware spécifique du All Wheel Drive.
D’autre part, si les chaînes de traction plug-in hybrides Peugeot sont orientées vers la consommation et l’autonomie, une philosophie permise par la Peugeot Sport Engineered, nous avons développé en parallèle une autre philosophie proche de ce que nous retrouvons en compétition axée sur la performance.
Le boost de l’électrique distille un niveau de performances équivalent à un gros moteur. Le client peut aussi bien faire 42 km en 0 émission que de bénéficier des performances qu’il attend.

AS : Etes-vous partis des trains roulants de la 508 GT ?
PS : En jouant avec les composants du groupe, nous avons augmenté de façon sensible les voies avant et arrière. Aussi, nous avons apporté des modifications à l’amortissement et aux barres anti-devers, en plus du rabaissement sensible et des roues de 20 pouces. Le freinage est réadapté à partir de celui de la 308 GTi (du moins à l’avant).
Le compromis efficacité et confort est bluffant. Il en est de même pour l’équilibre sur circuit bien que cela ne soit pas la philosophie de la 508 PSE.

AS : La boîte subit-elle des réglages spécifiques pour gagner en sportivité ?
PS : Il n’y a pas de modification matérielle mais les stratégies ont été adaptées notamment en mode Sport.

AS : Pouvez-vous détailler les différents éléments concernant la masse du véhicule ?
PS : Nous sommes presque sur une répartition des masses de 50/50 entre l’avant et l’arrière. Par rapport à la 508 Hybride 225, le surpoids est de 60 kg ce qui correspond au moteur arrière.

AS : Pourquoi avoir limité la puissance thermique à 200 chevaux ?
PS : Nous avions le choix avec la version 270 chevaux mais cela aurait pu trop de temps et de budget pour effectuer les modifications nécessaires à son utilisation. Nous avons déjà un niveau de puissance jamais vu sur une Peugeot ! Nous avions des impératifs de temps et d’investissements pour sécuriser le projet. Il faut être rentable.

AS : Quels pneumatiques utilisez-vous ?
PS : Des Michel Pilot Sport 4S

AS : Pourquoi avoir lancé la gamme PSE sur une berline ?
PS : Dans un premier temps, c’était plus facile de faire correspondre la philosophie Peugeot Sport à une berline qu’à un SUV. Mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas possible de faire un SUV PSE.

AS : Votre objectif a vraisemblablement été de rester sous la barre des 50 g/km. Qu’en est-il du break ?
PS : Notre objectif était de ne pas dépasser 49 g/km de CO2. Avec 46 g/km, nous avons fait mieux. Le grammage est identique entre la berline et le break.

AS : Communiquez-vous sur les ambitions commerciales ?
Nous ne communiquons pas officiellement sur les ambitions mais nous avons, en interne, un mix souhaité.

AS : Un produit en particulier a-t-il servi de benchmark ?
PS : Nous sommes fiers d’être un peu les premiers sur ce segment, d’où la communication de néo-performance. Nous sommes en compétition avec les premiums allemands thermiques d’un point de vue performances mais avec une solution technique bien différente.
Notre seule vraie concurrente est la Volvo Polestar.


Photo: D.R.

ACTUALITES PEUGEOT



La Peugeot 205 GTi de Stirling Moss mise aux enchères

La Peugeot 205 GTi de Stirling Moss mise aux enchères
Si la bombinette sochalienne est entrée au Panthéon des sportives, cet exemplaire y ajoute un statut encore plus particulier s'agissant du modèle livr...
Lire la suite

Peugeot 508 PSE : la néo-performance matérialisée

Peugeot 508 PSE : la néo-performance matérialisée
Derrière les grands noms et concepts marketing se cachent souvent des intentions plus que des technologies. Chez Peugeot, c'est le terme de néo-perfor...
Lire la suite

Peugeot Sport dévoile les esquisses de son hypercar Le Mans Hybride

Peugeot Sport dévoile les esquisses de son hypercar Le Mans Hybride
Dans le cadre de la 88e édition des 24 Heures du Mans, PEUGEOT et TOTAL donnent officiellement le coup d'envoi de leur projet Le Mans Hypercar (LMH). ...
Lire la suite

> TOUTE L'ACTUALITE PEUGEOT...

 

Forum

DERNIERS SUJETS « PEUGEOT » DU FORUM :



> ACCES AU FORUM

VOUS POURRIEZ AIMER