stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

L'AUTOMOBILE SPORTIVE > PRATIQUE > ACHAT MANDATAIRE AUTO

LES MANDATAIRES AUTO

mandataire auto audi
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 12-11-2015

DE LA BONNE AFFAIRE À L'ARNAQUE ?

Depuis quelques années et en réponse à la crise, les Français souhaitant acheter un nouveau véhicule se tournent de plus en plus fréquemment vers un mandataire. Le mandataire automobile est un intermédiaire de vente qui n'est pas tenu de respecter les prix de vente des constructeurs et qui peut donc faire des offres promotionnelles, notamment grâce à l'achat de véhicules à l'étranger, avant de revendre des véhicules à leurs clients. Un marché qui offre en théorie autant de garanties qu'un concessionnaire classique mais qui connaît une forte croissance, avec ses bons et ses mauvais côtés.

Texte & Photos : D.R.

Un mandataire auto est un professionnel de l’automobile. Il est mandaté par un particulier pour lui acheter une voiture occasion ou un véhicule neuf chez un autre professionnel à l’étranger, mais également en France. Le nom « mandataire » s’est généralisé dans la profession et on appelle ainsi les professionnels (courtiers) qui vendent directement aux particuliers le véhicule. Le mandataire est un parfait négociateur, il va d’abord négocier les prix sur des lots de voitures neuves ou des remises à l’année chez des concessionnaires pour les voitures d’occasion. Son indépendance lui permet de pratiquer les remises qu’il veut, sans être soumis aux directives du constructeur comme cela peut être le cas chez les concessionnaires. Il est bon de savoir que les véhicules français sont bien moins chers à l’étranger, par exemple en Espagne, en Belgique, en Allemagne… enfin partout en Europe. Les mandataires peuvent donc ainsi proposer des remises incroyables sur des véhicules neufs de l’ordre de 10 à 55% et en moyenne de 30% sur les voitures d’occasion.

Les mandataires auto : vendre et acheter en toute simplicité

Depuis la mise en place du certificat de conformité communautaire en 1997, valable sur tout le territoire de la Communauté Économique Européenne, il est théoriquement plus simple d’acheter un véhicule automobile au sein de l'Europe. Grâce à internet et aux nouvelles technologies, l'achat de véhicules neufs ou d'occasion en provenance de pays voisins est facilité, tout comme le travail des mandataires auto. Les consommateurs accèdent plus facilement et plus rapidement à l'information, tant pour trouver un prestataire qu'un véhicule particulier en promotion. Les mandataires automobiles sont actuellement des intermédiaires de référence pour la vente de véhicules neufs et d'occasion.

Et la garantie ?

Sachez que pour l'achat d'une voiture neuve, même si elle est d’origine européenne, elle bénéficie des mêmes garanties constructeur qu’une voiture achetée en France. Pour l’occasion c’est pareil, si votre voiture est toujours sous garantie constructeur elle sera prise en charge par votre concessionnaire local. Certains mandataires proposent également d’étendre la garantie jusqu’à 10 ans.

Les dangers d'un marché en expansion

Si les remises sur les prix d'achat sont très alléchantes, avec des rabais pouvant aller jusqu'à -45%, le marché des mandataires automobiles attire une foule de professionnels plus ou moins scrupuleux et plus ou moins rigoureux. De plus en plus d'arnaques sont signalées, constatées et très souvent classées sans suite. La virtualité d'internet a ses avantages et ses inconvénients. TVA triangulaire sur les véhicules d'occasion, versement d’acomptes pour des véhicules jamais livrés, trafic du moteur ou du compteur kilométrique, les arnaques sont nombreuses et les consommateurs parfois trop peu méfiants.

Trois points à vérifier en priorité pour éviter la fraude

Trop de mandataires pratiquent ce que l'on appelle la fraude à la TVA via la triangulaire. Le site explique : « Ce système pratiqué par certains vendeurs peu scrupuleux permet de ne pas payer la TVA sur l’ensemble du véhicule, mais uniquement sur la marge, en passant par une société espagnole pour acheter une voiture d’occasion en Allemagne dans la plupart des cas. » Alors quels sont les conseils à appliquer ?

 Si le client retrouve l'annonce de vente de son véhicule, avec les mêmes photographies, publiée par plusieurs vendeurs, le mandataire n'est pas en possession directe du véhicule. Mieux vaut se méfier.

 Grâce à des conseils précis, Mandataire-auto.com invite les internautes à chercher si leur véhicule est en vente sur des sites allemands et à comparer le prix de ce véhicule avec le prix de l'annonce qui les intéresse. Si le prix est le même ou moins cher, il s'agit très certainement d'une fraude à la TVA.

 Enfin, il est conseillé au futur acheteur de toujours contacter directement le propriétaire et de s'assurer que le véhicule voulu compose bien son stock actuel. L'acheteur ne devra jamais hésiter à poser des questions, à demander le plus de renseignements possibles sur le véhicule et devra veiller à payer directement le prix du véhicule au mandataire et jamais à un autre pays (sauf sous mandat, mais en vérifiant que le destinataire est bien le revendeur du véhicule).

Autre fraude habituelle, celle à l'acompte : le client verse un acompte pour réserver son véhicule et attend de payer le reste, en une ou plusieurs fois, à la livraison de celui-ci. Problème : le véhicule n'arrive jamais et le vendeur disparaît sur la toile.

Quand l'expérience mène à la création d'un site et d'un forum d'informations
Jonathan Luck, ancien commercial pour le compte d'un mandataire automobile a fondé le site mandataire-auto.com. Son expérience professionnelle passée lui a permis de connaître toutes les facettes de cette profession, bonnes comme mauvaises. Pour en savoir plus : mandataire-auto.com

CONCLUSION

Les mandataires ne sont pas les seuls impliqués dans la fraude lors des transactions d'achat et vente de voitures, il s'agit parfois de réseaux bien plus grands, d'où la nécessité de vérifier avec quel professionnel on s'apprête à faire affaire.