stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !


Les prochaines PGO Speedster II et Cevennes bénéficient d'une capote améliorée, tant dans sa qualité que dans sa manipulation.


La versionCevennes 180 ch devrait enfin prochainement voir le jour après plus de deux ans d'attente...


C'est sur de nombreux détails que la PGO Speedster II a évolué pour notre plus grande joie.


On retrouve ce poste de conduite inimitable où les grands gabarits seront un peu à l'étroit.


Avant d'avoir le moteur 180 ch, la Cevennes sera commercialisée avec une version à moteur "standard".


Pour démarrer la PGO, il faut presser sur le bouton start ! C'est ce que font les nouveaux dirigeants de la marque.


Les trains roulants ont été améliorés pour plus de confort et d'efficacité nous dit-on. Verdict lors d'un prochaine essai.


RENCONTRE : NOUVEAU DEPART POUR PGO !

Depuis plusieurs mois déjà le ciel s'était passablement assombri au-dessus de la tête de PGO. Le petit constructeur français ne donnait plus en effet signe de vie et tous les amateurs de voitures de sport françaises se posaient légitimement la question de la survie de PGO. Désormais, tout a changé ou presque et de l'initiative, de l'envie et toujours de la passion émèrgent de PGO avec en prime un nouveau Président, Bertrand Bastard de Péré-Crisnay...

Textes et photos : Nicolas LISZEWSKI

PGO et le Salon du Coupé et Cabriolet ont toujours été fidèles. D'ailleurs, l'année dernière encore, lors de l'édition 2005, PGO avait osé un stand vaste avec plusieurs modèles en exposition preuve d'un dynamisme certain. Malheureusement, ce fut de courte durée puisque la rentabilité du petit constructeur français fit défaut et rapidement un tribunal de commerce du s'emparer du dossier. Depuis plusieurs mois, l'inquiétude régnait dans le camp des aficionados de PGO, d'autant plus que les nouvelles rassurantes n'étaient pas légion. A l'occasion du salon du Coupé et Cabriolet 2006, PGO expose de nouveau deux véhicules dont les définitions sont légèrement différentes, tout comme son nouveau Président, Bertrand Bastard de Péré-Crisnay qui a bien voulu nous accorder quelques instants pour nous exposer la sitution de PGO et l'avenir....

LA PRISE DE FONCTION
Juste avant la nomination de Bertrand Bastard de Péré-Crisnay, le cabinet EuroRSCG avait été missioné pour mener une enquête sur PGO, sa marque et sa gamme. Des distributeurs, des clients mais aussi des journalistes, dont vos fidèles serviteurs, avaient pu alors exprimer leur avis et leurs analyses sur PGO. Un instant rare et gratifiant auquel peu de constructeurs malheureusement acceptent de se livrer. Dès son arrivée, ce nouveau capitaine va justement s'appuyer sur le résultat de cette enquête pour initier ses premières actions. Contre toute attente, et dans un moment délicat de redressement judiciaire, il va lancer l'étude de modifications qui vont porter essentiellement sur les suspensions et direction, les détails de finition dont la capote, le confort avec de nouveaux sièges. Les principales critiques objectives ont été entendues par PGO qui corrige le tir, bien que la première Speedster II était déjà en soi très désirable et intéressante comme cabriolet. Mais il semble donc qu'une prise de conscience sur l'adéquation entre l'image de PGO et du Speedster II et ses clients potentiels ait été observé.

L'ACTUALITE DE PGO...
PGO va repartir de plus belle avec dans un premier temps une production d'une voiture par jour, puis à terme deux voitures par jour. La première évolution technique majeure qui va intervenir sur la gamme va être l'adaptation d'une boîte automatique afin de séduire de nombreux acheteurs du Moyen Orient, dont certains sont actionnaires. Ces derniers sont très firands de la PGO à tel point qu'une centaine d'autos ont déjà été commandées au constructeur français. La deuxième évolution dans la gamme sera la commercialisation de la PGO Cevennes avec (enfin !) son moteur de 180 ch. Inutile de vous préciser que nous sommes impatients de pouvoir essayer cette nouvelle petite bombe du constructeur Français ! Mais avant la version Cevenne "puissante", c'est la version "cosmétique" de la Cevennes qui sera commercialisée. Bien évidemment, une des priorités majeures pour les nouveaux dirigeants est de rapidement se constituer un réseau de distributeurs exclusifs, à l'image de Speedcab dirigé par Olivia Boyer, qui est l'un des distributeur défendant la marque avec passion et sérieux et dont les performances commerciales sont très satisfaisantes. Au mois de septembre prochain, PGO répondra présent au mondial de Paris.

Il ne faut pas s'enflammer avant la prise en main des nouveaux Speedster II améliorés, puis également de celle qui s'annonce comme la pétillante Cevennes 180 ch. Nous jugerons alors volant en main les progrès réalisés par PGO sur ses autos. Mais une chose est certaine, PGO et son nouveau patron semblent vouloir tirer les leçons des échecs du passé. Une opportunité donc pour rebondir et amorcer un retour tonitruant sur le segment des cabriolets rares et exclusifs...

L’Automobile Sportive tient à remercier chaleureusement Bertrand Bastard de Péré-Crisnay, nouveau Président de PGO, pour son accueil, sa disponibilité et sa passion communicative de la marque PGO. Une mention particulière également à Olivia Boyer qui anime le stand PGO au Salon du Coupé et Cabriolet.