L'AUTOMOBILE SPORTIVE > ACTUALITES > PEUGEOT

Interview : Pierre Budar, chef de projet Peugeot 308 GTI

26/09/2015

Interview : Pierre Budar, chef de projet Peugeot 308 GTI

 Pierre Budar, chef de projet 308 GTI, 308 Racing Cup et 308 R Hybrid, était présent aux journées de présentation de la 308 GTI by Peugeot Sport. En attendant de lire l'essai complet (disponible dans le Club AS), voici les réponses aux questions que nous lui avons posées !

L'AUTOMOBILE SPORTIVE : Cela fait trois années d’affilée que Peugeot Sport présente un véhicule de série au Festival of Speed de Goodwood. Que nous préparez-vous pour la prochaine édition ?
PIERRE BUDAR : Je ne sais pas. Je dirais même que, l’année dernière à la même période, je ne savais pas non plus si nous allions dévoiler quelque chose.

AS : Quelles sont les ambitions commerciales pour Peugeot Sport ?
PB : Le but est de créer un label sportif comme il y en a pour d’autres marques.

AS : Avez-vous les coudées franches sur la philosophie de vos modèles ?
PB : Oui ! Tant que le projet est viable, nous sommes libres.

AS : Peugeot Sport travaille sur d’autres projets que 308R Hybrid ?
PB : Oui, bien sûr. Après, il faut que le projet soit viable financièrement pour que cela débouche sur une production en série.

AS : Une 208 R relève-t-elle du fantasme ?
PB : (sourires) Je ne peux rien dire...

AS : Que pouvez-vous nous dire sur le succès des 208 GTI 30th et GTI by PS ?
PB : Nous avons vendu 1.100 208 GTI 30th alors que nous n’en prévoyions que 500 ! Nous avons d’ailleurs proposé à certains clients de basculer sur la GTI by Peugeot Sport. Le bi-colore Coupe Franche est également un immense succès.

AS : Quel est le mix des ventes entre 208 GTI et GTI by PS ?
PB : Nous vendons 45% de GTI by PS ! La production de 160 véhicules par mois est insuffisante pour répondre à toute la demande.

AS : Plus précisément sur la 308 GTI, combien de temps a duré le développement ?
PB : 18 mois.

AS : Peugeot a été le premier constructeur à proposer des pivots découplés sur une voiture de série. Pourquoi ne pas avoir monté de pivots découplés sur la 308 GTI ?
PB : Après l’avoir essayée, vous trouvez qu’il y en a besoin ?
AS : Non…
PB ; Le développement de pivots découplés est colossal par rapport à ce que l’on gagne en agrément. Qu’est-ce que j’aurais dû retirer à la place ?

AS : Il faut un peu se battre avec le volant de la 208 GTI 30. Sur la 308, il n’y a aucune remontée de couple. Comment avez-vous fait ?
PB : Nous avons travaillé sur la géométrie avant et sur la direction assistée électrique.

AS : Pourquoi avoir opté pour un train arrière "figé" ?
PB : D’abord, il n’est pas si figé que ça ! Nous avions des mulets avec un arrière plus mobile mais cela ne correspondait à la philosophie d’une voiture avant tout polyvalente, amenée à rouler par toutes les météos.

AS : Les rapports de boîte ont-ils été rallongés ?
PB : Non, mais le rapport de pont légèrement.

AS : Quels sont vos objectifs de vente pour 308 GTI ?
PB : A partir de 3.000 exemplaires par an, nous serons à l’équilibre.

Outre Pierre Budar, nous avons aussi pu nous entretenir avec d’autres personnes travaillant chez Peugeot. Voici la suite de notre interview :

AS : Pourquoi ne pas vendre la GTI 250 en France et quel est l’écart de prix entre les deux versions ?
PEUGEOT : La commercialisation de la 308 GTI 250 varie selon les pays. Elle est par exemple vendue en Espagne, en Angleterre ou encore en Suisse, mais pas en Allemagne. Chaque pays choisit de la commercialiser ou non. La direction commerciale française a estimé que les clients français préféreraient prendre la version complète qui, pour 3.000 € de plus, offre le Torsen, les jantes 19", les gros freins et les baquets. S’il faut revenir sur cette décision dans le futur, nous le ferons.

AS : Pourquoi ne pas proposer de boîte automatique ?
PEUGEOT : Nous ne pouvons pas tout faire. Rien n’interdit dans l’avenir de proposer une telle transmission si la demande est réelle.

AS : La mode est au break surmotorisé et plusieurs de vos concurrentes en proposent dans la catégorie. Une GTI SW est-elle envisageable ?
PEUGEOT : Elle peut l’être dans le sens où la GTI est sur les chaînes de montage classiques. Par conséquent, lancer une GTI SW ne présente pas de difficulté particulière.

AS : Verrons-nous un jour la 308R Hybrid sur nos routes ?
PEUGEOT : Elle roule ! Si la question est de savoir si une commercialisation, il est trop tôt pour répondre. Nous en avons très envie ! Nous savons à quel prix il faudrait la vendre pour être rentable mais y a-t-il une clientèle pour ce produit ? Cela fait partie de nos réflexions.

AS : Et une version de série moins ambitieuse/moins puissante que le concept ?
PEUGEOT : Non car il faut qu’il y ait une différence notable de puissance et de performances par rapport à la GTI.

Lire l'essai de la Peugeot 308 GTI dans le Club AS

ACTUALITES PEUGEOT



Une 508 R en préparation chez Peugeot Sport ?

Une 508 R en préparation chez Peugeot Sport ?
La nouvelle 508 a remis Peugeot sur les rails du succès dans la catégorie des berlines. Déclinée également en break SW au salon de Paris, il ne manque...
Lire la suite

Peugeot e-Legend : Carlos Tavarès ne dit pas non à une production !

Peugeot e-Legend : Carlos Tavarès ne dit pas non à une production !
On a coutume de dire que les concepts-cars de salon créés par Peugeot, notamment pour le Mondial de l'auto à Paris, sont rarement, pour ne pas dire ja...
Lire la suite

Hybrid4 : 300 ch et 4 roues motrices pour le 3008

Hybrid4 : 300 ch et 4 roues motrices pour le 3008
La Peugeot 3008 est enfin disponible avec une motorisation Hybrid4, présentée au Salon de l'auto de Paris. Un nouveau groupe motopropulseur qui promet...
Lire la suite

> TOUTE L'ACTUALITE PEUGEOT...

 

Forum

DERNIERS SUJETS « PEUGEOT » DU FORUM :



> ACCES AU FORUM
Liens

Devis tarif d'assurance pour une PEUGEOT

Financez votre achat de voiture PEUGEOT
Pièces détachées pour PEUGEOT
Pneus moins chers pour PEUGEOT
Tous les produits PEUGEOT sur Amazon.fr
Voitures Miniatures PEUGEOT
Photos, fonds d'écran
Journées circuit

VOUS POURRIEZ AIMER