stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !


Pas de doute, sur circuit, la R26.R est devant.


Le poids en moins et les pneus Toyo, particulièrement tendre (efficaces sur le sec uniquement), rendent les reprises et relances plus dynamiques encore.


Deux Mégane "superstar" de concert dans la longue ligne droite de Lurcy Levis. Près de 180 km/h au freinage au bout tout de même !


Rien ne vaut les échanges de volant entre les deux autos pour mieux se rendre compte des différences et du travail opéré par Renault Sport.


Les vitesses de passage en courbe étonnent, même au volant. Dans la grande parabolique de Lurcy Levis, la R26.R était dans son élément, mettant même à mal quelques autos sur le papier plus légères et plus véloces !

MATCH : Renault Mégane R26 vs R26.R

TOUJOURS PLUS !

Avec la Mégane R26.R, il était tentant de lui opposer la Mégane RS F1 Team R26 pour mieux se rendre compte des différences et des avantages de la nouvelle venue. Des avantages qu'elle paie cependant au prix fort sur l'autel du sport et de l'efficacité face à une Mégane RS F1 Team R26 plus polyvalente et certes moins performante…

Textes : Gabriel LESSARD et photos : Benjamin DAGUINOT.

On ne vous refera pas tout l'historique de la Mégane RS ici, mais sachez que Renault Sport Technologies n'a eu de cesse de peaufiner sa compacte sportive pour la rendre toujours plus sportive et efficace lui permettant ainsi de s'adjuger de nombreuses récompenses très courues (Sportive de l'année Echappement 2007 et 2008 et Car of the Year chez Evo). Avec environ 21 000 Mégane RS toute génération confondue, Renault Sport a démontré que si le talent et la passion sont de la partie, le succès est au rendez-vous. En 2007, c'est l'évènement dans la gamme Mégane " sport " puisque la F1 Team R26 semble venir clore une saga exceptionnelle. Ce qu'elle apporte en plus, c'est un châssis encore optimisé avec l'adoption de série du châssis Cup, mais surtout d'un autobloquant sur le train avant et d'un moteur qui gagne 10 ch, quelques Nm de couple en plus et un échappement travaillé qui sonne mieux. Ainsi gréée, la Mégane RS devient vraiment exceptionnelle, terrible d'efficacité, de performances et de plaisir de conduite. On pensait s'en tenir là et que la Mégane terminerait sa carrière de la sorte. Mais c'était sans compter sur les envies des passionnés qui animent Renault Sport. Avec la R26.R, c'est l'intégrisme qui a prévalu en conservant toutefois quelques stigmates de la série pour un minimum d'usage courant. Alors, au-delà des différences d'usages évidentes entre la R26 et la R26.R, la dernière venue mérite-t-elle tous les honneurs ?...

TOUS LES JOURS
Le débat n'a pas réellement lieu en fait, comme on s'en doutait. La R26 est nettement devant la R26.R. C'est bien simple, si on devait faire un départ type Le Mans à l'ancienne, le temps de se mettre dans les baquets de la R26.R, régler puis attacher les harnais, la R26 aura déjà joué les filles de l'air ! L'intérêt d'une compacte sportive est de fournir des performances de rang supérieur tout en restant polyvalente (vacances, quotidien, famille…). Une donnée que la R26.R oublie volontairement pour se concentrer uniquement sur le pilotage et le plaisir de conduite.

SUR LA ROUTE
La R26.R se montre rapidement plus véloce et performante que la R26. L'inertie au démarrage et à chaque relance a disparu, tandis que le son du moteur est plus présent, notamment le turbo. Tout cela est vrai…. Tant qu'il fait beau. Dès que les conditions météo se dégradent, la R26 avec ses Michelin PilotSport prend évidemment le dessus. Les Toyo R888 très accrocheurs sur sols secs, sont en revanche très bruyants sur la route. Plus rigide en carcasse, la R26.R garanti un roulis encore réduit sans compter la perte de poids. De nombreux équipements sacrifiés sur l'autel de l'allègement viennent vite agacer dans la R26.R. Grosse progression sur le feeling de la direction assistée électrique qui semble enfin vouloir donner des informations précises. Désormais avec la R26.R, on sait où est placé le train avant. Mieux vaut tard que jamais…

SUR LA PISTE
Evidemment le poids en moins et surtout les pneus Toyo semi-slicks font toute la différence. La R26.R semble encore plus vive, plus alerte, reprend un poil mieux. Bref elle améliore tout par petites touches sur tous les domaines. Les baquets avec harnais sont en outre un réel plus, car on pilote encore plus avec ses fesses ! Freinage et reprises sont plus tonitruants encore... Mais n'imaginez pas que la R26 "standard" soit dépassée. Bien au contraire. D'ailleurs si comme nous vous lui chaussez des pneus semi-slicks, vous vous apercevrez une amélioration très nette encore de l'adhérence. Mais il faut rester honnête, la R26.R sur circuit est devant, assurément.

:: CONCLUSION
Alors ? Difficile de les départager, car d'un point de vue purement concept et polyvalence, la R26 standard suffit largement selon nous, est plus conciliante et quotidien et toujours une balle sur petites routes et sur circuit. Rien ne vous empêche en outre de chausser des pneus Toyo qui sont sur la R26.R pour progresser encore. La R26.R est réservée avant tout pour les fans de Renault Sport, accrocs aux sorties circuits et qui veulent avoir la possibilité de profiter d'un collector en devenir.


>Pour découvrir en détail la Mégane RS F1 Team R26 et sa fiche technique complète cliquez ici !


>Pour découvrir en détail la Mégane R26.R et sa fiche technique complète cliquez ici !