L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > MERCEDES-BENZ > COUPÉ-SEC (W126)






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

GUIDE OCCASION (03-11-2003)
MERCEDES-BENZ
COUPÉ-SEC
(W126)
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MERCEDES-BENZ COUPE SEC W126 (1981-1991)
380 / 420 / 500 / 560 SEC
MOTEUR
Type: 8 cylindres en V, 16 soupapes 1 arbre à cames en tête
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection électronique
Cylindrée en cm3: 3 839 / 4 196 / 4 973 / 5 547
Alésage x course en mm: 88 x 70,9 / 92 x 78,9 / 96,5 x 85 / 96,5 x 94,8
Puissance ch DIN à tr/mn: 205 à 5 250 / 218 à 5 200 / 231 à 4 750 / 300 à 5 000
Puissance au litre en ch: 51,8 / 51,9 / 46,4 / 54,1
Couple maxi en mkg à tr/mn: 32,1 à 3 250 / 33 à 3 600 / 41,3 à 3 000 / 43 à 3 500
TRANSMISSION
Aux roues AR
Boîte de vitesses (rapports): 4 auto
POIDS
Données constructeur en kg: 1 585 / 1 600 / 1 610 / 1 750
Rapport poids/puissance en kg/ch: DIN 7,7 / 7,3 / 6,9 / 5,8
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 210 / 218 / 225 / 250
400 m DA en secondes: ND / ND / ND / 14,9
1 000 m DA en secondes: 29,8 / 29,6 / 28,3 / 26,9
0 à 100 km/h : ND / ND / ND / ND


Oubliez toute notions de frivolités à l'intérieur des coupés Mercedes SEC. Seuls les intérieurs velours rayurés des premiers modèles nous semblent aujourd'hui kitsch à souhait. Sinon c'est bien fait, bien fini, relativement bien équipé (suivant les options retenues) et très fonctionnel. Les passagers derrière sont égaement à leur aise...

> BIBLIOTHEQUE :

Mercedes
Éditeur : Könemann

BIEN :-)
Ligne
Fiabilité mécanique
Image
Performances
Comportement routier
Prix d'achat
PAS BIEN :-(
Coût d'entretien
Rares en bon état
Origines parfois douteuses
Tenue de route sur le mouillé
Equipement sur les modèles de base


© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (03/11/2003)

UN GRAND CLASSIQUE DE STUTTGART
Le coupé Grand Tourisme est devenu une des spécialités de Mercedes. Toutefois, la génération W107, dénommée SLC, n'avait pas réellement convaincu les amateurs du genre en raison d'une esthétique alors peu classique et d'un habitacle étriqué. Pour sa remplaçante, Mercedes renoue avec la tradition et utilise la plate-forme de sa nouvelle classe S W126 pour ses coupés SEC…

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

Bien que commercialisés dans les années 70, les coupés SLC (génération W107), utilisant une plate-forme allongée de SL pour offrir un habitacle 2+2. Mais le traitement de son pavillon quelque peu original et son habitabilité médiocre, n'a pas réellement séduit la clientèle potentiel, d'autant que les tarifs Mercedes étaient déjà à l'époque en rapport avec le standing et la qualité des produits vendus. Pour le remplaçant des SLC, Mercedes revoie sa copie et utilise la plate-forme de la toute nouvelle Classe S W126 pour ses futurs coupés SEC. Outre le partage de nombreux éléments mécaniques, cette option technique se révèle également avantageuse pour l'habitabilité, la tenue de route et l'élégance de la carrosserie.

UNE GT TRADITIONNELLE ET INNOVANTE…
Les nouveaux coupés SEC symbolisent à merveille l'esprit Mercedes : tradition, robustesse et sérieux, et innovations. C'est la berline Classe S W126 commercialisée depuis 1980 qui va servir de base et d'étalon. Mais l'opportunité du coupé va sublimer le concept. L'empattement est réduit de 10 cm pour gagner en maniabilité, les coupés SEC sont en outre plus bas, plus larges et avec un centre de gravité abaissé. Malgré les proportions non négligeables de ce coupé Mercedes (4,93 mètres de long !), l'aérodynamisme a été étudié de près et peaufiné. Ainsi, la calandre traditionnelle des Mercedes a disparu au profit d'une calandre rectangulaire beaucoup plus agressive et suggestive qui encadre l'étoile imposante de Stuttgart. Et à la taille de l'étoile, pas de doute possible, c'est bien une " Mercos ". Les rétroviseurs extérieurs ont bénéficié eux aussi de soins particuliers pour contribuer au mieux à l'efficacité aérodynamique tant qu'acoustique. Les vitres latérales sont affleurantes et sans montant, contribuant ainsi à l'élégance quasi naturelle de ce prestigieux coupé. Le capot moteur remonte sur le pare-brise pour camoufler les essuie-glaces qui détériorent l'efficience aérodynamique et les feux arrières sont selon la tradition Mercedes striés pour être anti-salissure. Le résultat de cette étude donne un Cx de 0,34 (mesure qui ne semble plus intéresser personne aujourd'hui…), ce qui est remarquable pour une auto de cette catégorie.

UN INTERIEUR CLASSIQUE.
Doté de quatre vraies places, au contraire des Mercedes SLC, les Mercedes coupés SEC offrent une habitabilité correcte comparée à la concurrence directe (Aston Martin, Porsche, Maserati et Jaguar). Seuls les gros coupés américains, Cadillac notamment, sont aussi habitables, mais nettement moins efficaces et prestigieux sur nos routes européennes. C'est la planche de bord de la Classe S qui est reprise presque à l'identique, tout au moins au niveau du dessin et des parements en bois. La dotation de base est plus ou moins complète en équipements suivant les marchés visés. Ainsi, les versions vendues en Allemagne sont nettement moins équipées de série avec beaucoup d'équipements vendus en option. Ainsi, certains coupés SEC étaient livrés avec un intérieur velours souvent bleu très kitsch aujourd'hui avec des fines rayures. Quelques équipements bien venus et bien pensés sont présents comme le réglage électrique des sièges avec des commandes symbolisant les sièges en question, le régulateur et limiteur de vitesse, les vitres électriques, les rétros électriques… Véritable must alors, les ceintures de sécurité s'avancent automatiquement à l'aide d'un guide pour assister le conducteur et son passager avant. Cela évite ainsi de se contorsionner pour attraper les ceintures toujours très en arrière sur les coupés en raison de la largeur des portes.

MOTEURS !
Pour ses nouveaux coupés SEC, Mercedes a décidé de faire la priorité à l'agrément et au prestige. Ainsi, pas question de mettre sous ses longs capots des " petits " six en ligne. C'est donc le V8 en 3,8 et 5 litres qui seront installés. Le premier développe ainsi 204 ch et 32,1 mkg de couple, et le second permet 231 ch et un couple coquet de 41,3. Ils sont secondés exclusivement par des boîtes automatiques en 4 rapports. Avec des vitesses maximales impressionnantes pour l'époque (nous sommes alors en 1981) avec 210 et 225 km/h, les accélérations ne sont pas en reste avec le 500 SEC. Relativement lourds, le 380 SEC se distingue plus par un agrément de conduite que par ses performances pures. Il faut noter que l'autre priorité du constructeur de Stuttgart dans l'étude et le développement de ses moteurs était la réduction de la consommation. Ainsi, les 3,8 et 5 litres sont légèrement moins puissants que leur prédécesseurs mais leur couple et disponibilité ont été améliorés. La réduction de la consommation passe essentiellement par une régulation électronique du régime de ralenti, à une meilleure pulvérisation du carburant et à un abaissement du régime qui entraîne une diminution de 40% au régime de ralenti intégral.

TIMIDES EVOLUTIONS.
Les Mercedes coupés SEC ne seront pas réellement modifiés, preuve s'il en est de l'excellence de la conception initiale de l'auto. A partir du millésime 1986, Mercedes dépoussière pourtant son coupé vedette pour le replacer face à la concurrence. Exit donc le 380 SEC, qui est remplacé par un 420 SEC avec un V8 réalésé à 4,2 litres développant 218 ch. Le 500 SEC conserve son moteur, mais reçoit quelques équipements et aménagements supplémentaires, comme les sièges toujours électriques mais avec mémorisation des positions. Ainsi l'ASR Mercedes est monté en série, augmentant ainsi encore plus le niveau de sécurité active des SEC en complément de la sécurité passive déjà très étudiée. Les jantes alu sont désormais d'un dessin nouveau, et les boucliers sont très légèrement plus enveloppants avec des habillages de caisse mieux intégrés. Et pour coiffer la gamme et donner plus de tonus et de prestige, le mythique coupé 560 SEC est commercialisé. Plus puissant avec 300 ch (soit autant qu'un V12 Jaguar 5,3 litres !!), très coupleux avec 43 mkg de couple, il s'impose comme la star de la gamme. Dans les concessions huppées parisiennes, les personnalités s'arrachent les 560 SEC et c'est par dizaine qu'on en vend. Pourtant, les tarifs à l'époque étaient déjà prestigieux. Le coupé 560 SEC hérite bien entendu de l'ASR en série mais aussi du correcteur d'assiette à l'arrière. La dotation de base est généreuse. Jusqu'en 1991, les coupés Mercedes SEC demeureront identiques à quelques détails près et c'est avec peu d'enthousiasme que les clients accueilleront la nouvelle génération, trop imposante à leurs yeux.

SUR LA ROUTE
Que cela soit en 380, 420, 500 ou 560 SEC, ces coupés Mercedes offrent un comportement sain et équilibré. Malgré les éléments de sécurité qui sont de série ou en option sur ces coupés (ABS, ASR, correcteur d'assiette…), il ne fait pas perdre de vue que sur route humide cela reste des propulsions traditionnelles, à boîte auto et dont le poids est conséquent. Les performances sont correctes, voire excellentes avec le coupé 560 SEC et le confort est sans reproche. Un peu souple cependant en usage réellement sportif, ces coupés sont de véritables GT, plus à leur aise sur les autoroutes et nationales que sur les petites routes de montagne. TGV de la route avant l'heure, les coupés Mercedes SEC dispensent un agrément à la hauteur de leur fiabilité et de leur image.

AUJOURD'HUI
Comme la plupart des GT des années 80, même avec un blason prestigieux, les prix en occasion deviennent largement accessibles au plus grand nombre puisqu'il faut compter environ 4 000 euros au plus bas pour un coupé 380 SEC fatigué et au maximum 14 000 euros pour un très beau 560 SEC avec un faible kilométrage, un historique complet et une origine connue. Si le dernier prix énoncé peut paraître élevé, il reflète en réalité la sécurité de votre porte-monnaie pour l'acquisition d'un tel modèle. En effet, si les Mercedes coupés SEC sont très fiables, voire indestructibles si entretenus, le prix des pièces et des grosses interventions mécaniques est conséquent et pas à la portée de n'importe qui. Ainsi, si l'entretien courant tourne autour des 250 à 500 euros suivant l'importance et le kilométrage des révisions, il faut compter minimum 1 000 euros pour une intervention conséquente, sans parler de moteur V8 en échange standard. Rassurez-vous, nombre de coupés SEC ont parcouru déjà plus de 300 000 km avec le V8 et la boîte auto d'origine. La priorité numéro une lors de la recherche et de l'achat est de trouver la bonne : origine et historique connus, véhicule français, kilométrage pas trop élevé… Ensuite, suivant le kilométrage, vérifier que le train avant n'est pas affaissé, en raison de la lourdeur de l'ensemble mécanique sur l'avant, que le châssis ne craque pas dans les courbes (silent-blocs de barres stabilisatrices secs et usés), pas de problème de ralenti moteur, bon état de marche de tous les accessoires et équipements électriques. Les seuls petits problèmes concernent des relais ou certains petits équipements électriques qui peuvent vous lâcher avec le temps. Pensez également à contrôler la climatisation et demandez quel est le gaz de climatisation utilisé, car sur les anciens véhicules, il est de plus en plus difficile de faire des recharges de climatisation puisque l'ancien gaz n'est plus autorisé. Le passage au nouveau coûte très cher car il entraîne des modifications.

:: CONCLUSION
Les Mercedes coupés SEC rencontrent actuellement une période délicate, puisqu'ils sont trop vieux pour être véritablement des véhicules d'occasion, et encore trop jeune pour être réellement considérés dans le milieu de la collection. C'est donc la bonne période pour faire des bonnes affaires, à condition d'acheter la bonne. Sinon, c'est la ruine assurée. Mieux vaut éviter les 380 SEC, peu cotés et délaissés et se concentrer sur les 500 et 560 SEC. Ces derniers offrent de loin le meilleur agrément et compromis, mais sont un peu plus coûteux en entretien que le 500 SEC en raison d'une électronique légèrement plus complexe. Bon à savoir avant de se décider…

CHRONOLOGIE
1981 : Arrêt des coupés SLC W107 (basés sur la même plate-forme que les SL).
Commercialisation en août des nouveaux coupés SEC en 380 et 500. Uniquement équipés de moteur V8, ils dérivent de la classe S W126.
1986 : Modifications de détails dans la présentation. La gamme est remaniée : un V8 4,2 litres vient remplacer le 3,8 litres un 5,6 litres de 300 ch vient coiffer le 5 litres.
1991 : Arrêt de la génération des coupés SEC W126.
Commercialisation des SEC W140 basés sur les Classe S W140.

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"Avec la nouvelle génération de coupés 380 et 500, dérivés de la classe S, Mercedes a placé la barre très haut. Il est en effet difficile de trouver ce que l'on pourrait reprocher à ces merveilleuses machines tant on est proche de la perfection. Sans toucher au brio, Mercedes a réalisé une nouvelle gamme de véhicules plus économiques, 380 et 500 sont équipés, tous deux, d'un V8 dont les cylindrées sont respectivement de 3,8 l et 5 l. Mais si les puissances sont légèrement inférieures à celles des anciens moteurs, les valeurs de couple sont en progrès. Un Cx de 0,34, excellent pour un véhicule de ce gabarit, des rapports de pont plus longs, l'utilisation d'alliage pour le coffre ou le capot, une meilleure pulvérisation du carburant, la régulation électronique du régime de ralenti ont entraîné une baisse sensible de la consommation. Ce qui n'empêche pas ces deux coupés de revendiquer 215 et 225 km/h en vitesse maxi."
AUTOMOBILE MAGAZINE - Décembre 1981 - Mercedes 380 et 500 SEC.

"Véritable bête d'autoroutes, la 420 SEC permet de dévorer des kilomètres et des kilomètres de long ruban asphalté (et allemand bien sûr !) en toute sérénité, l'aiguille du compteur négligemment posée sur le chiffre 220.Le silence reste maître à bord, on peut discuter, écouter la stéréo ou les informations hélas rapportées en langue de Goethe. N'oublions pas de couvrir d'éloge le freinage et l'antiblocage ABS qui se joue du poids du coupé."
AUTO-JOURNAL - 1986 - Mercedes 420 SEC.

"Mais c'est surtout entre 200 et 230 km/h que les passagers apprécieront le confort et l'insonorisation de ce coupé TGV, taillé pour avaler les kilomètres d'autoroute à des moyennes records tout en donnant l'impression de se promener. Et son principal atout par rapport à ses concurrents, c'est son habitabilité digne d'une véritable berline. Très bien élevée, la 560 SEC est toutefois capable de jouer les dragsters au feu vert. Bien sûr, tout se passe en douceur, ce sont les 46 mkg de couple qui s'occupent de tout, et heureusement qu'ils sont suffisamment nombreux car, en face, il y a 1760 kg à déplacer. Bref, c'est en regardant le chrono que l'on s'aperçoit que cela pousse très fort."
LE MONITEUR AUTOMOBILE - 1988 - Mercedes 560 SEC.


Devis d'assurance pour une MERCEDES-BENZ COUPÉ-SEC (W126)

AVIS

ex proprietaire de voitures "semi collection" : 911 2,7 s 1975 / 911 sc 3 l 1981 prepare par mezznarie / ferrari mondial 3.2l 1989 et a trois reprises mercedes 280 se auto puis 300 se auto 1990 et donc deux coupes 560 , le premier enversion amg 1989 et l'actuel en modele " normal " 1990 300ch et oui une des dernieres non catalyse etat collection . voila . il faut savoir qu'il est possible d'assure ce vehicule en collection pour un tarif moyen de 300 euros / an a condition de posseder un autre ve...
Lire les avis sur la MERCEDES-BENZ COUPÉ-SEC (W126)

Vous possédez une COUPÉ-SEC (W126) ? Ajoutez votre avis !

Suggestions

videos
Forum
>Sujets MERCEDES-BENZ sur le forum :
Forum
RECHERCHE