L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > BMW > 2002 turbo (E20)






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

COLLECTOR (30-04-2008)

BMW
2002
turbo (E20)
(1973 - 1975)

env. 30 000 € (2008)
11 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES BMW 2002 turbo (E20)
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 8 soupapes, 1 arbre à cames en tête
Position: longitudinal AV
Alimentation: Injection indirecte Kügelfischer PL 04 + turbo KKK (0,55 bars)
Cylindrée en cm3: 1990
Alésage x course : 89 x 80
Puissance ch DIN à tr/mn: 170 à 5800
Puissance au litre en ch DIN : 85,4
Couple maxi en Nm à tr/mn: 241 à 4000
Couple au litre en Nm : 121,1
TRANSMISSION
AR + pont autobloquant à 40%
Boîte de vitesses (rapports): Boîte mécanique 4 rapports (5 rapports en option)
POIDS
Données constructeur en kg: 1080
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 6,35
ROUES
Freins AV/AR (Ø - mm) : Disques ventilés (256) / tambours (250)
Pneus : 185/70 HR 13
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 211
1 000 m DA en secondes: NC
0 à 100 km/h : 6"9
Consommation moyenne : 10,5 L/100 Km

BIEN :-)
Ligne sportive très 70's
Moteur !
Performances
Pièces disponibles (mais chères)
Cote encore "accessible"...

PAS BIEN :-(
Rareté excessive
Tenue de route sur le mouillé
Habitacle austère
Corrosion
Prix des pièces
Quelques fausses turbo...

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (30/04/2008)

LE DIVIN TURBO
On a coutume de dire que l'Histoire est un éternel recommencement et pourtant, si les faits sont là, le contexte est rarement le même. En 1973, l'année de la présentation officelle de la sulfureuse BMW 2002 turbo, les pays développés se trouvaient confrontés de façon brutale à la première crise énergétique majeure tandis que BMW essayait de se refaire une santé. 35 ans plus tard, BMW est devenu l'un des constructeurs les plus rentables mais la crise pétrolière est toujours là. Et la suralimentation fait son grand retour à Munich sur les moteurs essence, redonnant de la noblesse à cette visionnaire 2002 turbo...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

Lorsqu'elle sort en 1973, la BMW 2002 Turbo provoque la critique virulente des députés allemands et de la presse, choqués par l'effet provocateur et l'agressivité de la voiture. L'objet du délit n'est autre que la mention « 2002 turbo » inscrite à l'envers sur le bas spoiler avant. Bien sûr, ça ne veut rien dire mais lu dans le rétroviseur de la voiture qui précède (donc à l'endroit), le message signifie quasiment « pousse-toi d'là que j'passe» ! Avec un moustachu en cheveux longs, lunettes noires et t-shirt de matelot au volant (cf. photos d'époque!) c'était effet garanti ! A une époque ou les limitations de vitesse entraient en vigueur avec les bonnes intentions d'économie d’énergie, la BMW 2002 turbo n'avait donc rien de très "politiquement correcte". Mais qu'importe, pour les versions route le message fût supprimé rapidement par BMW, la voiture étant avant tout destinée à promouvoir la suralimentation triomphant en sport automobile. Si la Chevrolet Corvair conserve la primeur de cette technologie appliquée à l'automobile, BMW fût néanmoins le premier à la proposer en Europe. Et pour ceux qui n'ont pas connu la 2nde guerre mondiale - soit pas mal d'entre nous ! - il faut se rappeller que déjà en 1942 BMW sortait son premier moteur suralimenté pour l'aviation. Ce principe ayant l'avantage de ne pas perdre de puissance en fonction de la pression atmosphérique et du manque d’oxygène dans les hautes altitudes tout en augmentant la puissance des moteurs. En 1969, BMW est la première marque automobile à aligner une voiture à moteur turbo en Championnat d'Europe de voitures de Tourisme. Produite en très petite série, la BMW 2002 turbo va donc inaugurer cette technologie sur les routes européennes, bientôt rejointe par la formidable Porsche 911 turbo (930). Véritable Graal de la performance, le mot "turbo" va s'inscrire durablement dans la tête des passionnés d'automobile et écrire les plus belles années des voitures de sport...

DESIGN
La BMW 2002 se distingue aisément de ses soeurs de la série 02 dessinée par l'italien Michelotti. Tout d'abord, il y a l'objet de la controverse : le fameux spoiler avant et son sticker 2002 turbo, qui sera remplacé par la suite par un bandeau bleu et rouge, les couleurs du département Motorsport fraîchement inauguré. Ensuite il y a les extensions d'ailes, presque sauvagement rivetées sur la caisse, et le petit aileron en caoutchouc noir sur l'extrémité du coffre. Plus tard il sera peint en blanc et ornementé d'un logo "turbo". Enfin, les 3 bandes Motorsport parcourant le flanc jusqu'au bouclier chromé de l'arrière étaient en option. De manière moins visible, la caisse a été renforcée en de nombreux points et le plancher modifié pour accueillir un réservoir plus gros de 70 L et une roue de secours plus large. Chacun des 1672 exemplaires fût donc ainsi fabriqué par une équipe dédiée sur la ligne de l'usine d'où sortaient toutes les 2002. A l’intérieur, la 2002 turbo impose le style BMW : austérité et rigueur ! Toutefois la 2002 turbo se distingue des autres 2002 par quelques particularités; des sièges en cuir beaucoup plus enveloppants (ceux des 2002 standard n'ont aucun maintien), le volant trois branches est gainé de cuir et les trois compteurs sont intégrés dans un combiné rouge qui attire particulièrement l'oeil. Enfin, pour l'exotisme (à l'époque), un manomètre de pression de suralimentation fourni par VDO s'agite au gré des charges de la pédale de droite. A côté, une plus paisible horloge à aiguilles se charge elle de vous rappeller le temps qui passe comme une lettre à la Poste au volant de cette sportive d'anthologie ! De ce dépouillement acquis à la noblesse sportive, on pouvait toutefois agrémenter la vie à bord avec un dégivrage arrière, des ceintures arrières, un rétro côté passager, des moquettes en velours, un toit ouvrant manuel, des antibrouillards, des laves-phares, des vitres teintées et même une radio K7...

MOTEUR
La 2002 Turbo emprunte le bloc M10 en fonte, traduisez un quatre cylindres en ligne simple arbre à cames en tête de 1990 cm3, qui devient M31 après la greffe du turbo. Ce moteur avait déjà eu un écrin magnifique dessinné par Paul Bracq : la BMW Turbo présentée en 1972. Comme sur la 2002 Tii où il fait déjà recette, il est associé à une injection mécanique Kugelfischer. Pour gagner massivement de la puissance sur un moteur de ce type, il fallait donc avoir recours à la suralimentation. Depuis bien longtemps le compresseur était déjà utilisé en compétition mais cette solution consommatrice d'énergie n'allait pas être retenue par BMW. Le turbo-compresseur lui fût en effet préféré. Cet "accessoire" utilise en effet une petite turbine entraînée par les gaz d’échappement qui, elle-même, entraîne une deuxième turbine chargée de puiser de l’air pour l'envoyer comprimé dans les cylindres. Le turbo en lui-même ne consomme donc pas de puissance et permet d'augmenter le rendement du moteur toujours gavé comme il faut en air. Dans la réalité, si le turbo peut apporter des vitamines à un moteur de faible rendement, la mutation n'a rien du bricolage rapide car il faut gérer la pression de suralimentation ainsi que le risque de cliquetis. Le plus faible taux de compression requis par le moteur turbo (6.9:1) nécessite des pistons spéciaux. La culasse en alliage léger a également été revue. Mais une fois l'usine à gaz fiabilisée, le miracle du divin turbo peut s'accomplir. L'adjonction d'un turbo KKK augmentant la pression de l'air de 0,55 bars fait grimper d'un coup la puissance du 2.0L de 130 à 170 ch DIN à 5800 tr/mn pour un couple assez remarquable de 241 Nm à 4000 tr/mn. Les ingénieurs de Motorsport ont réussi leur pari et la petite BMW, assez légère (1080 Kg) se permet de taquiner pas mal de sportives prestigieuses sur le terrain des performances pures. Chez Porsche il faut alors s'offrir une 911 Carrera RS 2,7L pour ne pas prendre une insolente correction ! En quelque sorte, tout l'esprit des futures M3 est déjà là... il ne manque que le logo ///M. Sur la 2002 Turbo BMW propose 2 transmissions manuelles : la Getrag 232 à 4 rapports, légèrement renforcée et la Getrag 235/8 à 5 rapports dont l'étagement a été raccourci. Le rapport de pont de 3.36:1 pouvait même être lui aussi raccourci avec un 3.45:1 disponible en option. Les deux transmissions étaient livrées avec l'autobloquant à 40%. A faible allure, la 2002 turbo apparaît tout a fait ordinaire, le 4 pattes émettant une note assez quelconque à l'échappement. Toutefois, dès que l'on met en pleine charge la turbine, une bête sauvage semble sortir du capot et ejecte l'aiguille du compte-tours vers la zone rouge avec une force surpenante ! Dr Jekyll et Mr Hyde. Le 0 à 100 est ainsi expédié en 7" secondes malgré une motricité très perfectible. On se retrouve plaqué dans l'armature du siège dont les mousses semblent avoir disparu en attendant avec un sourire béat sur le visage le prochain changement de rapport ! Ouch, quel choc ! L'effet turbo agit directement sur votre santé (mentale). N'hésitez pas à consulter un spécialiste après cette séance de turbothérapie...

CHASSIS
La BMW 2002 Turbo reprend en bonne partie les trains roulants de la 2002tii, avec un essieu MacPherson à l'avant dont on a conservé l'amortissement. La barre antiroulis passe de 16mm à 20mm. A l'arrière, les amortisseurs Bilstein sont réglables en 3 positions. Les bras de suspensions et tous les éléments de suspension ont été renforcés à l'arrrière. Pour ce qui est du freinage, la BMW 2002 Turbo utilise des disques ventilés devant et de très classiques tambours à l'arrière. Côté contact ave cl'asphalte, il se fait via 4 pneus de dimensions modestes, en 185/70 VR 13 sur des jantes en 5.5x13. Une option jantes en 6x13 était toutefois disponible pour augmenter la surface au sol. Presque sous-vireuse en entrée de courbe, la 2002 Turbo accuse du roulis et puis sous l'effet du couple, uen dérive génreuse est faicle à amorcer en sortie. Au volant, on se sent presque obligé (ou contraint...) d'adopter un pilotage plus généreux en style qu'en efficacité, mais quel pied ! A ne pas confier à un novice en contre-braquage toutefois... La BMW 2002 Turbo est réellement une sportive d'homme, virile, exigeante, brutale et éprouvante à vive allure mais aussi particulièrement vivante et enthousiasmante. Comme souvent avec les anciennes, ses défauts deviennent des qualités, et ses qualités sont exacerbées pour former un tout, un caractère entier et personnel qui souvent fait défaut aux créations modernes...

BMW 2002 TIK
En 1969, BMW est le premier à aligner une voiture à moteur turbo en Championnat d’Europe de voitures de Tourisme. Cette BMW survitaminée, appelée 2002 TIK délivrait jusqu'à 290 ch, au gré d'une fiabilité très limitée... Avec le pilote autrichien Dieter Quester au volant, la BMW 2002 TIK remporte sa première victoire au Grand Prix de Belgrade et d'autres suivront. Mais le plus important est que cette voiture a joué pleinement son rôle de banc d'essai et de laboratoire roulant. Le turbocompresseur ainsi soumis à l'épreuve de la compétition va débarquer sur de nombreuses sportives durant la décennie 80.

ACHETER UNE BMW 2002 turbo (E20)
La production de la BMW 2002 Turbo relève du Collector en puissance. Assemblée sur les lignes de montage des 2002 à Munich, toutes ont reçu le volant à gauche. 1672 exemplaires au total, répartis sur la période janvier 1974 à octobre 1975, à quoi il faut ajouter les 12 voitures de pré-série produits de juillet à décembre 1973. Il va de soi que dénicher la perle rare relève d'une quête ausis longue que complexe, à séparer les vraies des fausses 2002 turbo. La plupart des voitures ont par ailleurs été largement "coursifiées" avec plus ou moins de génie et de fins heureuses. Combien en reste-t-il aujourd'hui ? Voilà une question à laquelle il est bien difficile de répondre. Mais malgré cette excessive rareté, la cote des 2002 turbo n'atteint pas les sommets vertigineux de certaines autres productions de Munich, estampillées ou non Motorsport. Car même si celle-ci n'en porte pas les marques au fer rouge, elle n'en est pas moins un pur produit du M, avec tout le caractère qu'on en attend. Comptez donc une enveloppe minimum de 20.000 euros pour vous offrir ce morceau d'histoire et soyez peut-être prêts à faire l'impasse sur certaines imperfections (les BMW 2002 aiment la rouille) ou à y mettre bien plus...

BMW TURBO CONCEPT
Présenté en 1972 à l'occasion des jeux olympiques de Munich, la BMW Turbo Concept inaugure le nouveau moteur 2.0 turbo qui va animer la 2002. Vision avantgardiste de la voiture de sport des années 70, elle inspirera fortement la supercar M1. Dessinnée par le français Paul Bracq elle emprunte beaucoup à l'aéronautique, domaine étroitement lié à l'histoire de BMW. Des portes papillon, un nez d'avion de chasse, des ailes arrière tranchantes et des portes papillons : le concept BMW Turbo va marquer sa décennie.

:: CONCLUSION
C'est vrai, la BMW 2002 turbo n'est pas officiellement estampillée du "M" de Motorpsort. Mais tous les gènes du département compétition de la marque transpirent en elle pour lui insuffler un caractère rare. Bien plus spectaculaire et attachante qu'une 2002 Tii, la turbo est de cette espèce d'oiseaux exotiques qui vous fascinent par leur plumage et vous séduisent par leur ramage. Pièce de collection, et de choix, elle contribue aux côtés du coupé 3.0 CSL à forger les bases de l'image sportive de BMW au début des années 70 à travers son entité Motorsport. 3 décennies plus tard, il est toujours stupéfiant de constater le potentiel exceptionnel de cette sportive de légende. C'est à cela que l'on reconnaît les grands parait-il...


Devis d'assurance pour une BMW 2002 turbo (E20)

AVIS

bonjour moi aussi j en possede une 45000km boite 5 autobloquant a 75% je suis sur bayonne j ai fait les club de bm france horizon 02 et le club d allemagne ! maintenant fini depuis 2005 ! j ai un turbo kkk a vendre beaucoup de revues depuis 1985 concernant celle ci carnet d entretien factures dans classeur ! biensurs il y a mieux mais la mienne est pas mal !! compteur d huile temp et pression et temp d air d admission ! jantes cromodora alu pneus 205/60/13 ...
Lire tous les avis sur la BMW 2002 turbo (E20)

Vous possédez une 2002 turbo (E20) ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets BMW sur le forum :
Forum
RECHERCHE