L'AUTOMOBILE SPORTIVE > ACTUALITES > MCLAREN

McLaren, l'invité surprise des 24h du Mans en GT3 !

14/06/2024

McLaren, l'invité surprise des 24h du Mans en GT3 !


 McLaren Automotive se prépare à participer pour la première fois aux 24 Heures du Mans 26 ans après sa dernière apparition sur la grille de départ de cette course mythique. Trois McLaren GT3 EVO sont engagées dans l'événement, marquant la première fois que McLaren est présente au cours de la même saison dans les trois courses de la « Triple Couronne du sport automobile », qui comprend également le Grand Prix de Monaco et les 500 miles d'Indianapolis. Et pour marquer ce retour en fanfare, Brendan Iribe (McLaren 720S LMGT3 Evo2 #70 Inception Racing) a offert à McLaren hier soir l'Hyperpole LMGT3 inaugurale !

La place de McLaren dans les livres d'histoire a été assurée par l’étonnante victoire aux 24 heures du Mans de 1995 de la voiture homologuée pour la route McLaren F1. La F1 GTR est revenue au cours des trois saisons suivantes, remportant en 1997 une nouvelle victoire dans la catégorie GT1 et une deuxième place au classement général, à ce moment-là sous la forme d'une Longtail. Ces succès sont d'autant plus remarquables que la F1 n'avait jamais été conçue pour être une voiture de course et qu'en 1995, elle n'a pas eu besoin d'être modifiée énormément pour être compétitive.

Bien que des éléments de la McLaren GT3 EVO aient été modifiés par rapport à la 750S de route pour répondre aux exigences de la catégorie LMGT3, sa conception - inspirée de la course - a permis de conserver de nombreuses similitudes clés, tout comme son prédécesseur F1 GTR.

La plus importante est le châssis, qui repose sur une évolution des technologies introduites pour la première fois en Formule 1 par McLaren et poursuivies dans ses voitures homologuées pour la route, en commençant par la F1 il y a 30 ans. Le châssis monocoque, qui forme la cellule des occupants, est le même Monocage II en fibre de carbone qui est au cœur de la 750S, auquel sont attachés le cadre arrière et la structure d'impact avant, identiques à ceux de la voiture de route. Le châssis en fibre de carbone, qui fait partie de l'ADN de McLaren, a été choisi pour sa rigidité, sa solidité et sa légèreté. Ses avantages ne se limitent pas à la réduction du poids et aux performances dynamiques supérieures fondamentales pour la course. Il constitue également un environnement incroyablement sûr pour le pilote, en particulier quand on roule roue à roue à grande vitesse, comme c’est souvent le cas au Mans.

Le châssis n'est qu'une partie de l'environnement axé sur le conducteur que partagent tous les pilotes de McLaren. Les pilotes de course McLaren bénéficient de la même direction précise et fiable qui fait la réputation de tous les produits McLaren Automotive. La McLaren GT3 EVO utilise la même crémaillère et la même colonne de direction que la 750S et elle a été conçue pour faire en sorte que les gestes du conducteur se répercutent directement sur un positionnement parfait de la voiture sur piste.

L'excellence dynamique de la McLaren GT3 EVO s'appuie sur le même moteur V8 biturbo de 4 litres qui équipe la 750S, conçu à l'origine pour permettre à la voiture d’être performante aussi bien sur route que sur piste. Empruntant des technologies issues de l’univers de la compétition, notamment la distribution variable, la lubrification à carter sec et l’emploi de matériaux à la fois ultralégers et résistants, le M840T est cependant plus puissant dans la 750S. Les règlements des courses GT imposent que le moteur marche avec une puissance limitée dans la McLaren GT3 EVO. Néanmoins, les pilotes bénéficieront de sa puissance phénoménale et de la résistance inhérente à un moteur conçu et testé pour fonctionner à haute performance pendant plusieurs milliers de kilomètres entre les intervalles d'entretien.

Alors que la McLaren GT3 EVO est enrichie de nombreux atouts issus de la course, notamment les freins conçus pour la piste, les pneus slicks et des astuces aérodynamiques qui sont interdites sur route, les propriétaires de la 750S bénéficient de nombreuses fonctions qui ne sont pas autorisées par les règlements du Championnat du monde d'endurance de la FIA (FIA WEC), régissant Le Mans. Il s'agit notamment de l'aileron arrière actif, des modes réglables du groupe motopropulseur et du système sophistiqué Proactive Chassis Control III - dont les combinaisons peuvent être réglées en appuyant sur le bouton McLaren Control Launcher – et du toit rigide rétractable, en option sur la Spider, qui peut être levé ou abaissé en seulement 11 secondes.

Deux des trois McLaren GT3 EVO engagées au Mans participent pour le compte d’United Autosports, partenaire de Maclaren au Championnat du monde d’endurance. La voiture n° 59 - portant le même numéro de course que la F1 GTR lauréate en 1995 - sera pilotée par le Britannique James Cottingham, le Brésilien Nicolas Costa et le Suisse Grégoire Saucy. L'équipage de la voiture jumelle n° 95 sera composé des Japonais Hiroshi Hamaguchi et Marino Sato, ainsi que du Chilien Nicolas Pino. Le retour de McLaren au Mans fait suite à une performance époustouflante de la voiture n° 59 à Spa-Francorchamps, où l'équipe a été en lice pour la victoire, s’imposant pendant de nombreux tours comme leader de cette course de 6 Heures.

La troisième McLaren GT3 EVO est préparée par Inception Racing, qui a été admise au Mans suite au succès du pilote américain Brendan Iribe dans la classe GTD du Championnat américain WeatherTech SportsCar Championship l'année dernière. Pour Iribe, ce sera le tout dernier des nombreux jalons de sa carrière de pilote, qui a commencé en 2019 avec une série de performances étonnantes dans la Pure McLaren GT Series, précurseur du Championnat McLaren Trophy. Depuis, il a couru dans plusieurs championnats GT à travers le monde, remportant de nombreuses victoires en cours de route. Bien qu'il ait déjà couru au Mans, ce sera sa première participation aux 24 Heures avec McLaren, réalisant ainsi une ambition personnelle. Il sera rejoint par le Britannique Ollie Millroy et le Danois Frederik Schandorff.

Suivre les 24H du Mans 2024 en direct

Partager :

ACTUALITES MCLAREN



McLaren Artura Spider : ménage de printemps

McLaren Artura Spider : ménage de printemps
Après un lancement délicat de sa nouvelle supercar hybride, il ne faisait aucun doute que McLaren allait rapidement devoir donner un nouvel élan à son...
Lire la suite

La McLaren GTS ajoute du sport à la GT

La McLaren GTS ajoute du sport à la GT
La dernière supercar née chez McLaren s'appelle la GTS. Conçue pour remplacer la GT, elle remet l'accent sur le sport en pesant moins lourd et en déve...
Lire la suite

McLaren de retour au Mans en 2024 !

McLaren de retour au Mans en 2024 !
La victoire éclatante de McLaren au Mans en 1995 avec une F1 GTR qui y faisait sa première apparition reste l'une des plus grandes réussites sportives...
Lire la suite

TOUTE L'ACTUALITE MCLAREN...

 

Forum

DERNIERS SUJETS « MCLAREN » DU FORUM :



ACCES AU FORUM

VOUS POURRIEZ AIMER