L'AUTOMOBILE SPORTIVE > AVIS DES PROPRIETAIRES NISSAN > LIRE LES AVIS

Avis NISSAN 370Z Roadster

Fiabilité, consommation, prix d'entretien, problèmes et pannes connues, qualités et défauts...

> Ajoutez votre avis sur les NISSAN 370Z Roadster

> Lire notre guide d'achat sur les NISSAN 370Z Roadster

Avis du 26/01/2021 :

Eric, oui cette voiture donne du plaisir, son rapport qualité/prix est sans concurrence, le petit défaut constaté, c'est ses sautillements du train avant, trouver le gonflage optimal relève d'un exercice compliqué, mais on peut vivre avec, merci à tous ceux qui font des commentaires et part de leur expérience.»

Avis du 28/10/2020 :

Salut les zédistes, Oui, je partage l'essentiel des commentaires, cette z cabriolet est surprenante et sous-estimé, bien sûr, comme tout véhicule elle à ses petits défauts, mais souvent des questions de goût et de couleur, mais le plaisir de conduire est total. Un peu gourmande et lourde, heureusement compensé par un moteur généreux et qui peut se montrer très doux. Plaisir assuré pour un petit prix.»

Avis du 20/10/2020 :

Bonjour à tous, Fan d'"automobile sportive" depuis plusieurs années, j'ai longuement consulté ce "guide" avant d'acheter quelques unes des sportives que j'ai eues. La plupart de celles-ci, je les ai achetées après les avoir essayées. Acquérir une voiture de sport sans l'avoir conduite au préalable est pour moi une pure hérésie. Mais bien évidemment, cette réflexion n'engage que moi. Les sensations de conduites sont tellement personnelles. Amoureux de PSA, j'ai eu beaucoup de tractions de chez Peugeot qui, oh miracle de la marque étaient très "survireuses". Ce qui pour ce type de transmission reste un tour de force. Après une 205 rallye, une 106 rallye, une 206 s16 et Rc, je suis passé à Renault avec une clio 16s, puis RS, et enfin une mégane *RS phase 3 265ch. Et je me suis dit qu'il était peut-être temps de goûter à la propulsion, tellement déçu par les sensations trop neutres des Renault. Mise à part Alpine A110 et autre propu Le survirage sur les tractions renault n'existe pas (hormis peut-être la mégane rs phase 4...)) sans compter la nouvelle politique de PSA. Alors J'ai fait un choix plus exotique, une Mazda RX8, un chef d'œuvre de liaisons au sol qui aurait mérité un moteur plus noble, même si le birotor est surprenant d'allégresse. Bref, si je vous raconte tout cela, c'est qu'à plus de 50 ans, j'ai eu pas mal de jouissances sportives et que le choix de ma dernière voiture s'est fait sur mon expérience personnelle mais aussi sur un coup de loterie car pas d'essai avant l'achat... Bienvenue chez les hérétiques!!C'est en lisant automobile sportive mais aussi et surtout en regardant les essais de cette voiture par Soheil Ayari, que j'ai fait ce choix osé. Soheil privilégie les joies du comportement à l'efficacité inébranlable des châssis trop aseptisés et malheureusement bien dans l'air du temps. Je voulais une Honda S2000, mais trop chère, souvent trop de kilomètres et dont la côte ne cesse d'augmenter ces dernières années. J'ai donc jeté mon dévolu sur la Nissan 370 Z roadster. Je voulais une "décapsulable". C'était quitte ou double! Je l'ai achetée en Juillet 2020 à 36000kms et 20000€. Qui dit mieux? Au début je fus très sceptique. Habitant depuis peu une région qui manque de virolos et me donne la nostalgie de ma Haute-Savoie natale, je ne pouvais pas faire autrement que d'exploiter les tendances de cette Nissan, annoncées par les essayeurs comme "valses viennoises", dans les épingles montagnardes. Mon deuxième terrain de jeu qui a également été mon deuxième juge de paix toutes ces années de passion, c'est la Corse! Alors direction la Corse été 2020, juste le lendemain de la livraison. Première surprise. On disait la voiture un peu lourde. Elle le paraît au premier contact. Mais que neni! C'est vrai, sur l'autoroute, elle est tellement stable et réellement confortable qu'on l'imagine tendance très GT avec quelques kilos en trop. Mais arrivé sur l'île de beauté et ses routes tout droit sorties du second empire, elle a montré une jovialité, une légèreté et une agilité insoupçonnée. Un popotin qui enroule les épingles, au point de me rappeler ma 106 et 205 rallye. Oui, oui, vous avez bien lu! Une capacité à tourner sur elle-même avec un effet gyroscopique jouissif. Au levier de pied, l'arrière engage, à charge pour le conducteur de le faire dériver en sortie de virage selon la lourdeur de son pied droit. Le train avant est très incisive tout en gardant un esprit consensuel. On pourrait le vouloir un peu plus ferme, mais franchement c'est du "chipotage" pour chercher la petite bête, tant ce dernier réagit avec incision. On ne cherche jamais les roues avant car on les sent dans le volant et au point de corde. Pas une once de sous-virage. On disait la 370 Z "trop" survireuse. Tant mieux! Tout dépend ce que l'on recherche. Quelqu'un qui a l'habitude de conduire avec l'arrière, prendra un pied monstrueux. Pour les autres, ils trouveront cette voiture délicate à la limite. Mais celui qui flirte avec cette architecture depuis longtemps sur les routes gavées de virages et d'épingles, saura en tirer toute la quintessence. Ainsi la rendra-t-il bien plus efficace que des tractions ou des intégrales surpuissantes. Le tout, est de connaître le mode d'emploi. Et tout ça avec un pied énorme. Les pif/paf, les enchaînements comme il y en a beaucoup sur les routes corses donnent toute la mesure de la nature du châssis Nissan. Et la rigidité de ce roadster dans tout cela me direz-vous? Sur-pre-nante!!!Il ne se désunit pratiquement jamais, même si parfois, sur la grosse attaque, il se dandine bien plus que les allemandes. Mais c'est ce qui le rend si excitant, si attachant à l'image de ce qui peut encore se faire mais qui tôt ou tard est voué à disparaître. Du Bio! Que du bio! Un moteur atmo, sans turbo, une très belle allonge et une souplesse à bas régime tout simplement incroyable. Mieux qu'un diesel, elle enroule sur un filet de gaz en quatrième à 30, oui, oui à 30, sans toussoter et à moins de 1000 tours sur des ralentisseurs. Au début, en ville, je me disais, elle n'est pas faite pour ça. Et si mesdames et messieurs, en ville en quatrième et cinquième, le moteur ronronne avec onctuosité et d'une note rauque. La boîte est courte. Une boîte japonaise dans toute sa splendeur! D'une précision digne d'une boîte allemande, voire mieux... Elle est ferme juste ce qu'il faut et tombe pile poil sous la main avec l'avant bras qui se repose sur le pont sans avoir à l'avancer. Je passe les vitesses sans le lever. Une position allongée au plus juste, dans le prolongement du regard sur la route et une nuque qui n'a pas besoin de se décoller de son appui-tête. Moi qui commence à avoir un dos fatigué, j'ai fait 4000 kms cet été dont 1000 en Corse avec de la grosse attaque sur les routes de mon enfance que je connais par cœur, notamment celle du centre de l'île, mais aussi celles du littoral. Et bien croyez-moi, je n'ai pas eu besoin d'un ostéo. Le dos est bien calé par des sièges douillets et enveloppants. Par ailleurs, l'agilité de ce roadster est féline malgré ses plus de 1500kgs sur la balance. Quelle prouesse de la part des ingénieurs. Et les défauts dans tout ça? Juste un. La souplesse de ce moteur et sa large plage d'utilisation ( 7500 tours, voire 8000) mériterait une voix moins discrète, plus affirmée, plus résonante, sans bercer pour autant dans l'ostentatoire. J'ai essayé un Boxster 981 il y a deux ans. Oui, le flat 6 est un morceau de choix pour les oreilles tant que pour la pédale de droite. C'est indéniable. Une légende... Mais pour le comportement, je l'ai trouvé beaucoup moins joueur, plus neutre à l'approche des limites. Alors oui peut-être plus efficace, mais si c'est pour sacrifier sur l'hôtel du plaisir tant d'émotions, je préfère la "bougeotte" japonaise car elle implique davantage son conducteur et fait ressentir ses limites bien plus tôt tout en les repoussant paradoxalement dès lors que l'on apprend à maîtriser le ressenti de sa réactivité, de sa vivacité et de sa progressivité. Bref, elle vit! C'est du pure naturel, et c'est une super pédagogue tant pour le novice qui veut apprendre l'esprit "survireur" que pour le passionné confirmé des joies de la dérive et mangeur de virages. Je terminerai en disant que cette voiture est redoutablement polyvalente et qu'elle se plie au gré de vos envies à vos humeurs du jour. Courses ménagères, balades, dîners en famille ou chez les potes, tourisme franchouillard ou à l'étranger, et enfin pilotage couteau entre les dents. Merci d'avoir lu un si long témoignage, et cela jusqu'au bout... Mais dites vous bien, cher(e)s lectrices et lecteurs, que cette philosophie finira par mourir un jour au profit d'une facilité ennuyeuse et au travers laquelle vous ne vous sentirez plus aussi vivant... Eric»

> Ajoutez votre avis sur les NISSAN 370Z Roadster






Forum

Pour discuter des NISSAN 370Z Roadster, fiabilité, consommation, prix des entretiens et tous les conseils d'achat, inscrivez-vous sur notre forum !

Les derniers sujets NISSAN sur le Forum


> Accès au forum


Liens

Lire notre guide d'achat NISSAN 370Z Roadster
Tous les avis sur les NISSAN
Devis assurance pour NISSAN

Annonces occasions NISSAN
Fonds d'écrans et photos de NISSAN

VOUS POURRIEZ AIMER