header








stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !


Pas question de prendre l'autoroute depuis Paris jusqu'en Touraine. Les petites routes avec la casquette vissée sur la tête, certainement une idée du voyage...


Après la visite du Château de Chambord (François 1er nous voilà !), arrivée à la chambre d'hôtes pour permettre à la mécanique de se reposer.


Château de Chenonceau : une merveille ! Après plusieurs propriétaires successifs, c'est la même famille qui le possède et l'entretien depuis le déut du siècle.


Cap sur Amboise; En plus d'un château bâti sur les hauteurs, des petites ruelles avec maisons d'époque très pittoresques... Notez notre petit roadster en bas à gauche !


Une gargouille d'Amboise surveille la rue...


Avant d'aller visiter les caves champignonnières de Bourré, rencontre d'une "rivale" sur le parking!


Sur le chemin du retour, petite halte à Blois avec son château sur les hauteur et sa particularité architecturale avec trois époques différentes réunies...


BALADES : LES CHATEAUX DE LA LOIRE EN ROADSTER

SUR LA ROUTE DES ROIS...
Avec les beaux jours qui reviennent et les ponts qui s'annoncent en avril et en mai, il est tant de se programmer des petits week-ends prolongés. Une bonne excuse pour briquer son petit bolide et aller goûter aux joies simples des petites routes en même temps que de se profiter de notre patrimoine si riche en histoire. Pour cette année 2006, nous avons décidé d'aller à la rencontre des des routes des rois de France, dans les Châteaux de la Loire...

Textes et photos : Nicolas LISZEWSKI

Cabriolet ou non, lorsque les beaux jours approchent, il est temps de penser à quelques itinéraires délicieux. Remarquez, heureusement qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un cabriolet pour en profiter. Votre sportive du moment ou votre voiture de prestige peut également vous permettre de goûter aux joies du petit week end en amoureux... Cette année 2006 s'annonce d'ailleurs sous les meilleurs cieux pour les amoureux (et les autres aussi !) car le mois d'avril et surtout le mois de mai vont fleurir de week end de trois jours. Vous allez apprécier, mais pas vos patrons ! Tant pis pour eux. A cette occasion, nous avons décidé de faire une excursion de 3 jours et 2 nuits dans la vallée de la Loire. Une bonne occasion de remonter le temps et de se remémorer le passé prestigieux des Rois de France qui venaient alors à la campagne dans leurs résidences secondaires. Un week end prolongé... royal !

PREMIERE ETAPE : CHAMBORD !
En partant de Paris, nous avons pris l'autoroute jusqu'à Orléans histoire de gagner du temps. Mais passé Orléans, nous n'avons emprunté que les départementales. Avec un mot d'ordre : privilégier impérativement les petites routes blanches sur la carte Michelin ! Et comme notre plaisir n'était pas suffisant, nous avons ôté le couvre-chef de notre roadster afin de pouvoir humer les bonnes odeurs de la campagnes et des bois traversés. Un régal ! Arrivés à Chambord, nous avons visité le Château du même nom. Chambord, c'est avant tout le château de François 1er. Une visite en règle sous un soleil radieux pour mieux faire jouer les reliefs des multiples tours ciselées de ce château.

DEUXIEME JOUR : AMBOISE ET BOURRE...
Après une nuit paisible dans une chambre d'hôte permettant le repos des pilotes et de la mécanique, cap sur Amboise. Une petite ville elle aussi chargée d'histoire. Une nouvelle fois, quelques détours seront empruntés pour rester sur le réseau secondaire voire tertiaire. A Amboise, petite visite du château haut perché lui aussi (décidément ces rois de France aimaient bien prendre de la hauteur !). Après une petite balade pédestre dans les rues de la vieille ville, nous sommes allés visiter les caves champignonnières de Bourré. Des anciennes carrières de la pierre de Bourré (600 âmes qui vivent...) dont l'exploitation a été arrêtée au début du siècle dernier. En effet, déjà 80 km de galeries sur sept niveaux sillonnent les dessous de la ville. Plus et tout s'effondrerait. La guide, sympathique et pleine d'humour nous conta donc l'histoire de la culture des champignons. Rigolo et surprenant pour les "parigos" que nous sommes.

DERNIER JOUR : RETOUR SUR PARIS
La route de départ est à prendre mais pas question pour autant de tracer comme l'éclair. Toujours les petites routes secondaires pour aller jusqu'à Blois et son cœur de ville très médiéval lui aussi. Une des particularités de Blois est son château qui cumule trois styles architecturaux différents de trois époques différentes. Intéressant et original. Mais comme tout a une fin, le départ est donné et nous rentrons sur Paris les yeux pleins de bons souvenirs, et surtout heureux d'avoir pu mêler conduite plaisir, culture et détente.

:: CONCLUSION
Pas besoin de rouler à 300 km/h sur autoroute avec la crainte du képi pour goûter aux joies de la route. Un petit roadster, des petites routes et une allure autorisée suffisent à notre bonheur. Les odeurs de l'herbe fraîchement coupé ou de la rosée des bois satisfont nos sens olfactifs tandis que les yeux profitent du paysage. Et dans la vallée de la Loire, si la culture en profite avec tout ces châteaux, les estomacs aussi avec des petits restaurants gastronomiques qui ne vont pas améliorer notre rapport poids/puissance...