header








stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

fangio


circuit de reims

REPORTAGE : MASERATI SUR LE CIRCUIT DE REIMS (51)

Dans le monde automobile, il existe plusieurs dogmes. L'un d'entre eux stipule qu'une voiture performante devrait être inconfortable et incapable de faire de longs trajets. Chiche ! Un petit voyage de Modène à Reims, ça vous tente ? Alors en voiture, à bord de la bien nommée Maserati GranTurismo...

Texte : Maxime JOLY - Photos : Roberto Carrer

Avec la GranTurismo, Maserati a démenti cette croyance et combiné les deux qualités recherchées de tout conducteur : sportivité et confort. C'est pour cela que nous avons choisi la GranTurismo S équipée du récent kit MC Sport Line. Le but était de confirmer que le niveau de performances et de confort de ce véhicule sont en parfaite adéquation avec son appellation : le Grand Tourisme. Le trajet était le suivant : départ de Modène au siège du Trident, direction Reims en Champagne, soit 2400 km de routes inoubliables parcourus en trois jours avec quelques belles escales pour profiter des grands lieux de cette région riche en patrimoine.

MONUMENT HISTORIQUE
Sur la ligne d'arrivée, le circuit Reims-Gueux nous attend, tel le vestige d'une civilisation disparue. Pourtant, ce temple religieusement admiré sur de vieilles photos d'époque, ce monument du sport automobile, ne demande qu'à ne pas être oublié grâce à l'initiative de passionnés. Le circuit de Reims est utilisé pour la première fois en 1925 pour le premier Grand Prix de Marne organisé par l'Automobile Club de Champagne, avant de devenir le théâtre du Grand Prix de France en accueillant la première course de Formule 1 officielle en 1950. Il accueillera en tout quatorze Grand Prix de France. Le circuit est à ses débuts constitué de trois longues lignes droites de la RN31, de la CD26 et de la CD27 et de trois virages Gueux, La Garenne et La Bonne Rencontre. Le circuit de Reims connaitra des affrontements légendaires entre les plus grands noms de la course automobile, tels que Fangio, Moss, Behra, Musso ou Villoresi. Mais les conditions de course y sont particulièrement dangereuses enr aison des vitesses atteintes et les organisateurs aménagent les lieux par l'abattage des arbres en bord de route et de vieilles maisons... permettant aux pilotes d’être encore plus rapides ! En 1952, le tracé du circuit contourne le village de Gueux et sa longueur est portée à 8,347 kilomètres. Jugé trop dangereux par la fédération du sport automobile, le circuit vivra sa dernière course de F1 en 1966. C'est le début d'une longue agonie financière qui conduit à sa fermeture définitive en 1972.

UN CIRCUIT ENCORE VIVANT !
2011 est l'année du centenaire de la naissance de Fangio et c'est en 1958 qu'il prit part à son dernier grand prix de F1 avec une Maserati 250F, terminant 4ème de la course. C'est aussi pourquoi nous sommes venus à Reims avec la Maserati Granturismo S, comme en pélerinage. Luigi Musso trouva la mort dans cette même course avec une Ferrari. Depuis longtemps les stands ont été abandonnés et l'ancien circuit est désormais ouvert au trafic comme une route ordinaire, ou presque. Gérard Cuif —président d'honneur de l'association des amis du vieux circuit de Gueux et organisateur des Week-End de l’Excellence de Reims nous a beaucoup aidés. L'association est dévouée dans la préservation des structures restantes sur la piste. M. Cuif confie : "avec Spa et Monza, c'est une des rares pistes dans le monde qui permettait aux vrais champions de montrer toute l'étendue de leur talent." Le virage du calvaire portait bien son nom, à tel point que peu de pilotes savaient comment le négocier. Le "5ème Week-End de l'Excellence de Reims" aura lieu les 16, 17 & 18 Septembre 2011 sur le circuit de Champagne. Un évènement qui va une nouvele fois réunir les plus belles et authentiques voitures du monde, un trésor de 190 voitures et 90 motos lors de la précédente édition de 2010 faisant du Week-End de l’Excellence de Reims une des plus grandes épreuves réservées aux véhicules historiques. Défendant son éthique, parfois dans les cris et la douleur, le jury chargé de sélectionner les concurrents a refusé l’engagement de véhicule ne présentant pas de châssis original. Ce fut donc le refus pour les « répliques » et autres copies. Pour l’épreuve de Reims-Gueux les voitures sont divisées en 6 catégories: les véhicules d’avant la seconde Guerre Mondiale, les voitures de Rallye, les monoplaces – Les barquettes – les Proto, les Gt de 1948 à 1958, les GT de 1958 à 1970, les Modernes.

LE GRAND TOURISME MASERATI
Jadis, les voitures de Grand Tourisme permettaient à leurs pilotes, professionnels et gentlemen drivers, de s'affronter sur piste, tout en venant et en repartant par la route. Chose impensable aujourd'hui, nous avons pourtant essayé de renouer avec cet esprit à travers ce périple jusqu'à Reims. C'est maintenant à notre tour de partir à l'assault des 8.2 km de l'ancien tracé, avec une nostalgie certaine. L'envie de faire résoner les hurlements du V8 de 440 chevaux dans la ligne droite des stands prend le dessus même si la vitesse y est régulièrement contrôlée par les forces de l'ordre... mais le potentiel sonore du V8 de la Maserati Granturismo S s'avère tellement irrésistible ! Le kit « MC Sport Line » disponible depuis fin 2009 n'apporte d'ailleurs rien de plus à cette sonorité diabolique (le mode sport est toujours vivement recommandé !) mais il est supposé renforcer la sportivité de la belle GT italienne. On y trouve ainsi une débauche de fibre de carbone grâce à l’ajout d’un spoiler avant et d’un becquet arrière, des coques de rétroviseurs et des poignées de porte faites du même matériau. Les jupes latérales avec panneau central en finition noire mate ne sont pas en carbone mais ajoutent une note de dynamisme au niveau du profil, de même que les jantes 20’’ en noir brillant parfaitement assorties. L’inscription « MC Sport Line » un peu partout sur les éléments en fibre de carbone marque l’entrée dans cet univers typé compétition. On en retrouve ainsi sur les panneaux de porte, le tableau de bord, le tunnel central, l’habillage extérieur du volant, tout comme les manettes de commande pour la transmission à présélection électronique. Dommage que la noble matière se contente d'être décorative et ne permette pas d'abaisser le poids de la diva gavée au régime riche en protéines... Au niveau des sensations, la suspension a été abaissée de 10 mm et raffermie grâce à des ressorts et des amortisseurs retarés et une nouvelle barre anti-roulis. Accordée à l'ensemble, la gestion spécifique de l'ESP offre même au conducteur un plus grand plaisir de conduite en conditions extrêmes. Histoire de finir sur une note plus vertueuse, l'ordinateur de bord indique une consommation moyenne du V8 4.7 sur notre périple de 11.2 l/100 km, avec 4 personnes à bord et de la place pour tous les bagages. Vous avez dit grand toursime ?

:: TOUS NOS ESSAIS & GUIDES D'ACHAT MASERATI :
MASERATI 2.24V (1988-1992)
MASERATI 222 (1988-1990)
MASERATI 222 4V (1991-1994)
MASERATI 222 E / SE / SR (1988-1993)
MASERATI 228 Biturbo (1986-1992)
MASERATI 3200-GT (1999-2002)
MASERATI 430 (1988-1994)
MASERATI 430 4v (1991-1994)
MASERATI BITURBO / E (1982-1988)
MASERATI BITURBO Si (1986-1991)
MASERATI BITURBO Spyder (1984-1989)
MASERATI BITURBO Spyder (i) 2800 (1989-1992)
MASERATI BORA (1971-1978)
MASERATI COUPÉ 4200 (2002-)
MASERATI GHIBLI (1967-1973)
MASERATI GHIBLI II (1992-1998)
MASERATI GRAN-SPORT-V8 (2004-2005)
MASERATI GRANCABRIO Sport (2011-)
MASERATI GRANTURISMO (2007-)
MASERATI GRANTURISMO MC Stradale (2011-)
MASERATI GRANTURISMO S (2008-)
MASERATI GRANTURISMO Sport (2013-)
MASERATI INDY (1969-1975)
MASERATI KARIF (1988-1992)
MASERATI KHAMSIN (1972-1982)
MASERATI MC12 (2004-2005)
MASERATI MERAK (1972-1983)
MASERATI MEXICO (1966-1972)
MASERATI MISTRAL (1963-1970)
MASERATI QUATTROPORTE 4.7 S (2008-)
MASERATI QUATTROPORTE V (2004-)
MASERATI RACING (1990-1992)
MASERATI SHAMAL (1990-1996)
MASERATI SPYDER 4200 (2002-2004)
MASERATI SPYDER 90th Anniversary (2004)