L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > VOLVO > S40 T5






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

ESSAI (03-06-2004)
VOLVO
S40
T5
(2003)
31 750 Euros (01/08/2004)
14 CV FISCAUX

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES VOLVO S40 T5
Type: 5 cylindres en  ligne, 20 soupapes
Alimentation: Gestion inétgrale Bosch ME 9.0 + turbo KKK K04 (0,6 bar) et échangeur air/air
Cylindrée: 2 521 cm3
Puissance: 220 ch à 5000 tr/mn
Couple: 320 Nm de 1500 à 4800 tr/mn
Transmission: AV BVM 6
Poids: 1 419 Kg
Pneumatiques: 205/50 ZR 17
PERFORMANCES
Vitesse maxi: 240 Km/H
1000m D.A: 28,1s
0 à 100Km/H: 6,8s
CONSOMMATION
Moyenne: 13.2 L/100km


Immédiatement, la carrosserie de la Volvo S40 génère un sentiment de compacité et de sportivité accentué


La console centrale à déplacement libre est une innovation qui marque une approche entièrement neuve du design intérieur.


Grâce à ses cinq cylindres et à sa cylindrée élevée, le moteur de la Volvo S40 T5 offre un couple généreux dès les plus bas régimes mais s'essoufle assez tôt.


Conçue grâce aux technologiques les plus récentes, la nouvelle Volvo S40 s’avère 68 % plus rigide que sa devancière.


La Volvo S40 a été développée dans le même esprit que les Volvo S60 et Volvo S80. L’expérience acquise grâce à la Volvo S60 R de pointe a constitué la base de développement du nouveau modèle compact.


Sur la route, la Volvo S40 T5 est une voiture rapide mais qui ne vous surprendra pas vraiment, ni positivement, ni négativement.

BIEN :-)
Comportement
Sonorité moteur
Equipement
Performances flatteuses
Consommation
PAS BIEN :-(
Amortissement trop "confort"
Moteur/boîte peu sportifs
Présentation trop "banale" ?


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 03-06-2004

LE CONCENTRE DE VOLVO
La nouvelle Volvo S40 a été présentée au Salon de l’automobile de Francfort 2003. Version la plus puissante du moment, la S40 T5 accorde une grande importance au plaisir de conduire et à la fonctionnalité. En attendant une hypothétique S40 "R", contentons nous de goûter aux, rares, joies du 5 cylindres en ligne turbocompressé de cette bien nommée T5...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: D.R.

La nouvelle Volco S40 a commencé sa carrière commerciale en fin d’année dernière. Plus chère que sa devancière, elle justifie cette augmentation par la plus grande richesse de ses équipements. Fabriquée à Gand en Belgique, aux côtés de la S60, la S40 devrait représenter à terme la majeure partie des ventes de Volvo Cars sur un marché très disputé, celui des berlines moyennes haut de gamme, et sur lequel règnent depuis toujours les allemands.

DESIGN
Très proche du style de la récente S60, la carrosserie de la nouvelle S40 se démarque immédiatement par un sentiment de compacité et de sportivité accentué; elle contribue par ailleurs aux excellentes performances aérodynamiques du véhicule. La face avant se distingue par ses surfaces fluides et régulières et ses coins arrondis ainsi que sa calandre proéminente. Preuve s'il en était besoin, de l'engagement sécuritaire de Volvo, ces formes particulières ont été dessinées de façon à réduire le risque de blessures aux piétons et aux cyclistes en cas d’accident, notamment avec une structure à absorption d’énergie dissimulée par le bouclier. En outre, les nouveaux moteurs à essence compacts permettent de libérer un espace généreux entre le sommet de la culasse et la face inférieure du capot. La nouvelle S40 présente un capot court et un profil où la structure à habitacle avancé se détache nettement. Si l’on examine la voiture du dessus, sa carrosserie rappelle les formes d’une coque de bateau, avec une proue arrondie, une section centrale plus large et une poupe plus étroite. Pourtant plus courte que sa devancière (4,47 m), la nouvelle Volvo S40 est toutefois plus large (1,77 m) et plus haute (. Ainsi, les voies et l’empattement ont progressé au bénéfice de l’espace intérieur et de l'aérodynamique. Si le style extérieur de la nouvelle Volvo S40 est une évolution du design carrosserie Volvo actuel, l’habitacle, en revanche, s’apparente davantage à une révolution. La caractéristique la plus exclusive étant la console centrale, dégagée et extrêmement fine, qui relie élégamment le tunnel central à la planche de bord. Il s’agit d’une solution tout à fait inédite dans l’industrie automobile, découverte récemment sur le concept car Volvo VCC et mise au point spécifiquement pour la nouvelle Volvo S40. Les designers se sont semble-t-il influencés de l’architecture et du mobilier nordique, connus pour leurs aspects fonctionnels. Les commandes de la nouvelle console centrale présentent une ergonomie agréable, autant à l'oeil qu'à l'usage. La plupart permettent d’agir sur plusieurs fonctions de façon logique et intuitive. La moitié supérieure du panneau de commande permet d’intervenir sur le système audio et le téléphone intégré, tandis que la partie inférieure concerne le système de climatisation. Derrière la console centrale se trouve alors dégagé un compartiment de rangement, bien pratique pour des objets personnels, et aisément accessible des deux côtés. Par ailleurs, l’empattement long a permis d’adopter des portières arrière de dimensions appréciable, mais qui malheureusement, donnent accès à des places très exigues. Enfin, soulignons l'introduction en série du "système intelligent d’information du conducteur" (IDIS), influencé par la technologie aéronautique, et qui évite au conducteur d’être distrait lorsqu’il conduit – par exemple, lors d’un dépassement ou d’un freinage – les signaux émanant de certaines informations périphériques se trouvant retardés jusqu’à ce que la situation soit redevenue plus calme.

MOTEUR
En dépit de ses dimensions compactes, la toute nouvelle Volvo S40 reçoit donc un moteur cinq cylindres en ligne turbocompressé, plus "gros" que celui de sa grande soeur la S60. La plupart des composants externes du moteur ont été conçus et agencés de façon à ce que l’encombrement du moteur soit réduit au minimum, celui-ci étant monté transversalement. Résultat : un moteur 200 mm plus étroit et 25 mm plus court que celui monté dans les grands modèles Volvo. Par ailleurs, cette compacité se traduit également par un gain de poids, renforcé par l'usage exclusif d'aluminium. Grâce à ses cinq cylindres, son turbo basse pression (0,6 bar) et à sa cylindrée élevée, ce groupe motopropulseur offre un couple généreux dès les bas régimes, et assure de bonnes accélérations. Le T5, développe un maximum de 220 ch à 5000 tr/mn seulement, pour un couple de 320 Nm maxi disponible sur une large plage d'utilisation, soit de 1500 à 4800 tr/mn. En revanche, vous l'aurez compris, ce moteur Volvo n'est pas vraiment un fan de la zone rouge et fréquente avec non-chalance les hauts-régimes. Dommage, on aurait apprécié un caractère plus enjoué et surtout plus "sportif" car la sonorité typique du 5 cylindres est toujours un vrai régal, même à travers une insonorisation poussée. La boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, développée pour la S60 R, fait à présent son entrée sous le capot de la Volvo S40 T5 et on apprécie sa précision et ses débattements rapides. En revanche son étagement trop long ne favorise pas les reprises, surtout sur le dernier rapport. Les clients plus "calmes", peuvent également choisir, en option, la boîte auto à 5 rapports. Par ailleurs, la Volvo S40 T5 est depuis peu disponible avec une transmission à quatre roues motrices "AWD". Cette transmission intégrale Haldex® est semblable à celle des Volkswagen. Géré électroniquement, le système répartit automatiquement le couple entre les roues avant et arrière en quelques fractions de seconde. La voiture demeure une traction mais l'adhérence devient maximale en toutes circonstances. Face au chronomètre, la S40 T5 s'en tire honorablement, avec un 0 à 100 Km/h abattu en 6"8 et une vitesse maxi de 240 Km/h. Enfin, Volvo annonce des chiffres de consommation, certes favorisés par un taux de compression élevé de 9:1, une boîte 6 longue et un excellent Cx (0,31), mais qui semblent assez surprenants : imaginez un peu que la moyenne normalisée serait de 8,7 L/100 km ! Mais au vu du poids de la bête (1419 Kg) et de notre premier contact, il nous semble bien impossible de confirmer cette valeur...

CHASSIS
L’expérience acquise grâce à la Volvo S60 R aurait constitué la base de développement du nouveau modèle compact. La technologie châssis est en effet héritée des modèles Volvo de gabarit supérieur. Conçue grâce aux technologiques les plus récentes, la carrosserie de la toute nouvelle Volvo S40 s’avère 68 % plus rigide que celle de sa devancière. Sa rigidité torsionnelle supérieure contribue à la stabilité ainsi qu’à la prévisibilité et à la cohérence du comportement du véhicule sur la route. Le châssis lui-même, avec ses voies larges et son empattement long, a également un effet positif sur la stabilité. Ainsi, la suspension arrière indépendante multibras offre un alliage réussi de confort et de cohérence des réactions, bien que le compromis ne soit pas franchement sportif. Indépendante sur les quatre roues, la suspension possède des jambes de force à ressorts hélicoïdaux à l’avant et un système multibras à l’arrière. La suspension arrière offre de plus un certain degré de direction passive qui permet de contrecarrer toute tendance à la dérive. La direction est pour sa part de type électro-hydraulique, gage d’une réponse claire et maîtrisée. La nouvelle Volvo S40 peut également recevoir les systèmes électroniques, désormais classiques : Système antipatinage STC (Stability and Traction Control, contrôle de la stabilité de la traction). Contrôle de trajectoire DSTC (Dynamic Stability and Traction Control, contrôle dynamique de la stabilité et de la traction), qui corrige la trajectoire de la voiture et rééquilibre celle-ci dès qu’une tendance à la dérive se manifeste. La toute nouvelle Volvo S40 possède des freins à disques extrêmement puissants de 300 et 278 mm (Av/Ar), doublé d'un ABS et associés à un répartiteur électronique de la puissance de freinage agissant sur les roues arrière et à une aide au freinage d'urgence automatique (Emergency Brake Assistance, EBA).

:: CONCLUSION
Plutôt sexy et originale à l'intérieur, la Volvo S40 accentue son pouvoir de séduction. Son gros moteur 5 cylindres allie sonorité et souplesse, efficacité et sobriété mais manque cruellement de tempérament sportif. De toutes façons, la partie châssis avoue elle aussi son penchant pour la conduite calme et décontractée, en parfait accord avec le reste. En clair, sur la route, la Volvo S40 T5 est une voiture rapide mais qui ne vous surprendra pas vraiment, ni positivement, ni négativement. Politique "sécurité" oblige...

CE QU'ILS EN ONT PENSE :
"La S40 s'inscrit dans la lignée des S60 et S80. L'habitacle se veut innovant avec sa console centrale formant une tablette suspendue, assez réussie. Côté moteur, le 5 en ligne turbo met l'accent sur la vigueur en reprises et le couple à bas régime. Le châssis n'est pas réellement sportif."
SPORT AUTO PLUS - GUIDE D'ACHAT.

"La S40 T5 est une routière rapide, efficace, sûre et confortable qui s'apprécie surtout lorsqu'on enroule sur le couple. Mais si le dynamisme est bel et bien présent, la sportivité lui fait défaut à nos yeux. Elle aurait pourtant pu nous plaire avec un étagement de boîte plus convenable et une presentation un zeste plus agressive. En somme, nous aurions souhaité quelques chose de plus caféiné..."
ECHAPPEMENT - N°444 - ESSAI VOLVO S40 T5.


Devis d'assurance pour une VOLVO S40 T5

AVIS

Vous possédez une S40 T5 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions

Forum
>Sujets VOLVO sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE