election sportive 2014
GUIDE






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > RETRO > FORD > MUSTANG
::
RETRO (23-11-2004)
FORD
MUSTANG
(1964 - 2004)
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
FORD MUSTANG V8 289 HP 1967

Moteur: 8 cyl. en V, 16 soupapes
Cylindrée: 4 728 (289 ci)
Alésage x course en mm : 101,6 x 72,8
Puissance: 275 ch SAE à 6 000 tr/min
Rapport ch/litre en ch SAE : 58,16
Couple maximum: 43,1 Mkg à 3 400tr/min
Transmission: AR, BVM 3 ou BVA 3
Poids à vide (constructeur) en kg : 1 476
Rapport poids/puissance en kg/ch SAE : 5,36
PNEUMATIQUES
6.50/8.95-14 ou 6.50/6.70-15.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h : 200 km/h env.

Nota : La multitude de variantes nous contraint à ne mettre que les caractéristiques techniques du modèle le plus courant.


La première en 1964 : celle qui a démarré la généalogie Mustang.


Très rapidement, la Mustang MkI sera proposée en variante Hatchback. Elle est aujourd'hui la préférée des collectionneurs.


Premier restyling dès 1967 : faces avant et arrière plus imposants...


Pour les Européens, c'est en version coupé que tous ont découvert la Mustang dans le filme "Un homme et une femme".


La Mustang se muscle avec des V8 toujours plus performants.


La génération des Boss 302 était des autos très performantes au look évocateur !


En 1971, la Mustang MkI est relookée une dernière fois avant de disparaître.


Dernière variante cabriolet des Mustang. Il faudra attendre la Mustang MkIII pour voir réapparaître ce type de carrosserie.


La Mustang MkII offrait un T-Top en remplacement du cabriolet.


Basée sur la plate-forme de la Pinto, la Mustang MkII est moins grande et moins lourde.


A l'image des Mustang MkII, cette Cobra II affiche la couleur, mais pas la puissance. Son V8 ne dépasse pas les 140 ch !


Très moderne de ligne, la Mustang MkIII inaugure une nouvelle plate-forme.


Grand retour du cabriolet chez les Mustang !


Restyling bienvenu pour les Mustang MkIII.


Fin de série pour les Mustang MkIII qui ont enfin retrouvé la voie de la puissance...


Nouvelle Mustang MkIV cabriolet.


La Mustang MkIV GT reprend le bio design alors très en vogue.


Un heureux lifting avec le New Edge Design dynamise la ligne des Mustang en 1999.


La future Mustang MkV qui sera commercialisée en 2005.


Le concept car Mustang GTR ! Un monstre de puissance.

BIEN :-)
Mythe vivant
Mustang MKI, IV et V
Moteurs typés US
Diffusion des modèles
Prix d'achat
PAS BIEN :-(
Tenue de route US
Prix des pièces
Etat incertain de nombreux modèles
Image Mustang MKII et III


©L'AUTOMOBILE SPORTIVE / 23-11-2004

ICONE DE L'ONCLE SAM…
Dans le catalogue de la Ford Motor Company, il existe un modèle qui vient tout juste de fêter ses quarante printemps ! La Mustang, révélée en 1964, sous l'impulsion du visionnaire et ambitieux Lee Iaccoca, allait devenir le symbole de la voiture de sport abordable de l'Amérique entière. Mais en Europe, sa rareté et son exotisme, lui a conféré une image plus prestigieuse encore. Flash-back...

Texte: Nicolas LISZEWSKI - Photos: D.R.

La Ford Motor Company, en proie à quelques difficultés, notamment avec sa filiale Ford Europe, aborde chaque salon comme un véritable feu d'artifice, une vitrine pour la dynamique et la créativité du groupe. Toutefois, loin du Edge Design, si cher au designer français Claude Lobo, c'est dans son passé riche et intense que Ford puise désormais son inspiration. Ainsi, de nombreux modèles singent leurs illustres aînés sur le plan du style pour le plus grand bonheur des nostalgiques. On peut ainsi citer pèle mêle des modèles déjà commercialisés ou en voie de commercialisation : Ford Thunderbird, Bronco, Marauder, certaines Lincoln… Pour le renouvellement de son modèle phare, la Ford Mustang, l'exercice est toujours délicat tant l'attente des nombreux fans est très forte et intransigeante. En effet, pour mieux se rendre compte du phénomène Mustang aux USA, il faut savoir que lors du Mustang Day à Nashville pour la célébration des 40 ans de la naissance du modèle, 5 200 Mustang étaient alignées dans l'enceinte (sans compter celles sur les parkings visiteurs) et 110 000 visiteurs sont venus les admirer. Un vrai mythe, on vous le dit ! Alors, plutôt que d'innover et d'explorer de nouvelles formes, les designers de Dearborn ont puisé leur inspiration dans le passé pour la Ford Mustang MkV. Pour le plus grand plaisir de tous, tant le résultat semble à la hauteur des espérances. Cela restera à confirmer une fois sur la route pour un essai complet. En attendant, nous vous proposons un petit rappel de l'évolution des Ford Mustang au fil de ces 40 années passées à nous faire saliver...

FORD MUSTANG MKI (1964 ½-73) : INSPIRATION ET MUSCLE CAR !
L'histoire est désormais connue, et tout le monde ou presque connaît la genèse de la première Ford Mustang. A la fin des années 50, une lutte de pouvoir a lieu dans les hautes sphères de la Ford Motor Company. Un jeune visionnaire aux dents longues, Lee Iaccoca, entend bien dépoussiérer la marque à l'ovale de son image de voitures traditionnelles de " père tranquille ". Pour arriver à ses fins, il va devoir d'abord œuvrer en coulisse pour se défaire de certains dirigeants encombrants et rétrogrades. L'Amérique a gagné les guerres, le babyboom est devenu en âge de consommer et les jeunes américains rêvent d'autre choses que de la tradition et du train-train quotidien. Le film mythique de James Dean, " la Fureur de vivre " est le plus bel exemple (aujourd'hui totalement hors de propos) de cet envie de la jeunesse (dorée ?) américaine de sortir du carcan traditionaliste et conservateur. La future Ford Mustang devra donc avoir une allure sportive, des performances à l'avenant, des pièces issues de la grande série et corollaire de ce dernier point, être vendue à un prix abordable. En renfort de cette préparation, une campagne marketing sans précédent est organisée par la Ford Motor Company. Ainsi, lorsque la Mustang 64 ½ (le demi signifie chez les Américains que la Mustang a démarré sa commercialisation en cours d'année) est commercialisée, les concessionnaires Ford ne savent plus où donner de la tête les premiers jours tant les commandes affluent en masse (22 000 commandes passées le premier jour !!). Il faut reconnaître que l'image dégagée par la Mustang (grâce notamment à la compétition, les concept cars présentés et la campagne marketing agressive à souhait), de même que son design est sans faille, et, ce qui ne gâche rien, son prix est des plus concurrentiels : Le coupé de base équipé du 6 cylindres en ligne et de sa boîte mécanique à 3 rapports coûte en effet 10$ de moins qu'une Volkswagen ! Vous auriez hésité à l'époque ? Nous, non ! Son succès dépasse toutes les prévisions et espérances de Lee Iaccoca et son équipe qui avaient prédit une production annuelle de 100 000 exemplaires. En réalité, après 12 mois de commercialisation, ce sont 417 000 Ford Mustang qui sont sorties des chaînes de production ! Dès l'année 1966, la Ford Mustang a dépassé le million d'unités produites. Un record pour une voiture de sport, qui restera à ce jour inégalé, et certainement inégalable. Initialement proposée en deux carrosseries : coupé et cabriolet, Ford va doter sa Mustang d'une troisième variante en coupé " fastback " dès septembre 1964. Détail amusant, si cette dernière variante a été la plus boudée lors de sa période de commercialisation, c'est elle aujourd'hui qui remporte les suffrages des " Mustangers ". Pour la mécanique, l'acheteur pouvait opter au choix entre un 6 cylindres en ligne ou des V8 de diverses cylindrées, tandis que la transmission était dévolue à des boîte mécanique à 3 ou 4 rapports, ou des boîtes automatiques. Aujourd'hui, il est quasiment impossible de trouver des Ford Mustang MkI identiques, tant le catalogue des options permettait de se construire une auto à la carte. Carroll Shelby, pilote US émérite et père des fameuses Cobra, eu la mission de faire des Mustang sauvages pour aller remporter le championnat américain de ce qui ne s'appelait pas encore le NASCAR. Mission accomplie, avec en prime des fabuleuses GT commercialisées pour la route : Mustang GT 350, GT500… Ford y est allé également de ses versions pimentées avec les " Boss 302 ". L'ère du Muscle Car pouvait démarrer, et ses concurrents durent prendre le train en marche : Chevrolet Camaro, Dodge Charger, Pontiac Firebird… En 1967, la Ford Mustang MkI est restylée avec une proue et une poupe redessinées et plus agressives., En 1969, Ford retouche encore son modèle à succès, et en 1971 il récidive avec une carrosserie plus anguleuse. C'est sous cette forme qu'elle fut à l'apogée de sa gloire (en gabarit, puissance et …consommation d'essence !) et fut la monture de James Bond dans " Les diamants sont éternels " dans les rues de Las Vegas. Entre 1964 et 1973, Ford a ainsi produit 2 978 372 Mustang MkI ! Cela explique qu'aujurd'hui, elles sont encore nombreuses sur la route et que leur cote n'est pas exagérée. A partir de 9 000 euros pour les premiers prix d'un modèle basique en bon état. Les rares versions Shelby peuvent atteindre des sommets avec 50 à 70 000 euros si leur pedigree et leur état le justifient.

FORD MUSTANG MKII (1974-78) : LE SPORT DANS LA CRISE…
Le début des années 70 est bien sombres, tant pour les américains que pour le reste du monde. En pleine guerre froide, les G.I. de l'armée US sont embourbés dans le conflit du Vietnam, les tensions au Moyen-Orient sont à leur paroxysme, avec des affrontements entre Israël et ses voisins, et le prix du pétrole monte en flèche. Enfin, c'est la fin de la période des " Trente Glorieuses " qui a avait mis au pinacle la croissance et la société de consommation. L'heure est donc aux économies, à l'écologie (Flower Power) et à la libération des mœurs. Lorsqu'il s'agit de remplacer la Ford Mustang MkI définitivement, sans passer par un énième replâtrage, les stylistes envisagent alors de changer radicalement l'esprit du modèle en augmentant ses cotes. Mais Lee Iaccoca, alors encore leader de la Ford Motor Company, s'oppose à cette stratégie. La Ford Mustang doit rester un modèle compact (pour les standards américains...) et à prix abordable. De plus, les voitures de sport n'ont plus la cote, surtout aux USA en raison des limitations de vitesse, de l'augmentation des primes d'assurances et aussi de la pression écologique et sécuritaire. La Californie sera d'ailleurs (et l'est toujours) l'un des états les plus sévères et draconiens pour les constructeurs automobile. Certains petits constructeurs de prestige comme Lamborghini ou Ferrari seront contraints parfois de retirer du marché US leurs modèles. C'est à cette période que les réglementations américaines rentreront dans le cahier des charges de leurs futurs modèles. Même Alpine, sous l'impulsion de Renault, avait étudié et fabriqué moins de 30 Alpine V6 Turbo adaptées aux normes US. Lee Iaccoca rappelle en outre à ses ingénieurs et designers que le consommateur américain est alors très friand des petits modèles économiques européens et surtout japonais. La copie est donc revue, et c'est le petit modèle compact et économique de Ford USA qui servira de base : la Ford Pinto ! Exit donc les volumineux V8 gargantuesques à la consommation insolente. Cela peut paraître avec le recul des plus surprenant pour un modèle qui a bâtit sa réputation sur ses mécaniques V8 surpuissantes et sonores. La Ford Mustang MkII sera donc équipée de " petits " quatre cylindres en ligne à arbre à came en tête de la Ford Pinto. Leur cylindrée de 2,3 litres était de plus réduites pour les standards américains de l'époque. Ford a tout de même prévu une mécanique plus grosse avec un V6 2,8 litres dérivé d'un moteur de Ford Europe. La Ford Mustang MkII est donc présentée en une seule carrosserie (exit le cabriolet et le coupé) fin 1973 en pleine guerre du Kippour. La crise de l'énergie est à son comble, et une fois encore, Lee Iaccoca avait vu juste. Malgré les critiques et les performances indignes d'une voiture de sport, la Ford Mustang MkII se vend à 385 993 exemplaires pour sa première année de commercialisation. Si les fans de Mustang sont aujourd'hui très critiques sur ces Mustang MkII, il faut cependant rappeler que leur design, notamment pour la face avant s'inspire très nettement des premières générations 64 avec une large calandre centrale et deux feux de chaque côté. Elles mesurent 17 cm de moins que les premiers modèles et ont surtout gagné une bonne centaine de kilos sur les dernières Mustang MkI. Grande nouveauté pour la Mustang, sport rime avec pratique ! En effet, un hayon a fait son apparition en reprenant le principe de celui de la Pinto dont la Ford Mustang MkII dérive. La Ford Motor Company, qui a acquis le carrossier italien Ghia, va utiliser son blason pour signifier les versions haut de gamme sur sa production européenne. La Ford Mustang MkII va donc elle aussi profiter de ce blason prestigieux sur une version plus luxueuse. En 1975, la crise énergétique s'éloigne à petit pas et un V8 revient enfin sous le capot de la Mustang. Mais pas d'excès d'enthousiasme pour autant puisque si sa cylindrée est de 5 litres, sa puissance est limitée à… 124 ch ! En 1976, Ford la portera pourtant à 136 ch, et 141 ch pour 1976 et 77. Popularisées par la série TV Charlie's Angels (Drôle de dames) diffusées dans les années 70-80 dont les héroïnes Jaclyn Smith, Farrah Fawcett et Cheyl Ladd vont sillonner leurs aventures à son volant, la Ford Mustang MkII sera arrêtée en 1978. Ce sont ainsi 1 107 718 exemplaires qui auront été diffusés et produits en l'espace de seulement 4 millésimes. Contrairement à son image aujourd'hui confuse et boudée par les collectionneurs et amateurs de Mustang, la Ford Mustang MkII a été un véritable succès commercial, preuve s'il en était de ses qualités et de son intérêt. Il est à noter quelques version " venimeuses " baptisées Cobra II, mais qui n'avaient de sportif que la présentation évocatrice. Le V8 sous le capot restait malheureusement trop timide avec sa puissance d'origine… Comptez à partir de 5 000 euros pour les versions 4 cylindres. Mais elles sont si peu nombreuses en France, qu'il faut être patient pour en trouver une.

FORD MUSTANG MKIII (1979-93) : RENAISSANCE SANS PANACHE.
Troisième volet de la Saga Mustang, la Ford Mustang MkIII est présentée en septembre 1978. Basée sur la nouvelle plate-forme Fox, elle est plus grande que sa devancière. Le quatre cylindres est toujours de la partie mais il a été doté d'un turbocompresseur qui lui permet d'offrir initialement 142 ch à son conducteur. Soit autant que le V8 de 5 litres atmosphérique. Sa puissance sera toutefois revue à la hausse jusqu'à 177 ch pour 1984. Le V8 suit les mêmes évolutions de puissance. Si les performances de ces nouvelles Ford Mustang sont quelconques, même pour l'époque (certaines versions musclées des Ford Mustang MkI sont plus performantes, un comble !), c'est surtout par un design étonnement moderne pour l'époque qu'elles se distinguent. Avec sa carrosserie aux lignes plus anguleuses et surtout ses très larges surfaces vitrées, la Mustang MkIII va faire date dans le design automobile. La Ford Escort, qui sera la première voiture mondiale de Ford, reprendra à son compte bon nombre de caractéristiques stylistiques du mythe 3ème du nom de Dearborn. Même L'Escort européenne y aura droit… Toujours côté carrosserie, une variante cabriolet est enfin de retour et sans arceau dès le millésime 1983. Ford reprend le destin et le patrimoine sportif de la Mustang en main et décline dès les années 80 diverses variantes musclées : la GT (1982, la SVO (1984) et la SVT Cobra (1993). En 1986, le carburateur est abandonné au profit de l'injection. Cela permet ainsi de satisfaire pleinement aux normes antipollution alors en vigueur. En 1987, Ford opère un face-lift bienvenu sur la Mustang MkIII. Elle gagne une poupe et une proue plus lisse et actuelle, avec notamment des blocs optiques avant plus large avec clignotants sur les côtés. Dans le même temps, la puissance du V8 de 5 litres se stabilisé à 228 ch. Seule la SVT Cobra de 1993 verra sa puissance augmentée de +11 ch. En 1993, la Ford Mustang MkIII a réussi son pari : faire revenir le pony de Dearborn sur des contrées plus sauvages… Quelques exemplaires circulent dans nos contrées, mais ils sont souvent mal entretenus et ont parfois été importés à la hâte. Un bel exemplaire V8 se négociera aux alentours de 8 000 euros tandis que les cabriolets, plus rares et plus récents autour de 13-15 000 euros.

FORD MUSTANG MKIV (1994-2004) : RETOUR AUX AFFAIRES !
Lorsque la Ford Mustang souffle ses 30 bougies, ses concepteurs lui offre un nouveau visage. Pour la seconde fois, le mythe Mustang est réinterprété sans singer la première génération, comme avait pu le faire la Ford Mustang MkII. La Plate-forme Fox est toujours de la partie, mais elle est totalement réactualisée. Le bio design est alors très en vogue au début des années 90 (Toyota Celica, de nombreuses japonaises…), et Ford y puise son inspiration pour sa nouvelle Mustang. Fines et élégantes, la Ford Mustang MkIV sont disponibles en cabriolet et coupé fastback. Malgré un design innovant, de nombreuses références au passé sont de retour pour le plus grand bonheur des fans : prise d'air latérale avec découpe sur tout le flanc de l'auto, proportions… Sous les capots, c'est toujours un V8 qui est au programme mais avec la puissance en plus. Dès 1995, une version très affûtée est commercialisée : la Mustang Cobra R, en série limitée à 250 exemplaires, avec un V8 de 5,8 litres de 303 ch ! En outre, les trains roulant de cette génération ont été revus et sont beaucoup plus efficaces, même si les ingénieurs font toujours confiance à un train arrière rigide (!). Après quelques millésimes de bons et loyaux services, Ford retouche son modèle fétiche. Le New Edge Design est alors très en vogue dans les bureaux de style de la marque Ford et en 1999 les Ford Mustang MkIV sont retouchées. Si l'allure générale demeure, les Mustang perdent un peu leur mièvrerie due au bio-design, et reprennent des couleurs. Des arêtes vives viennent en effet dynamiser le profil de l'auto tandis que les blocs otiques redessinés sont nettement plus évocateurs de performances. Evocateurs ? Pas seulement, car sous les capots, la révolution est également en marche. Dès le millésime 1995, l'antique V8 302 est abandonné. Un nouveau V8 modulaire de 4,6 litres à un ACT par rangée de cylindres est monté développant 228 ch. Puissance et surtout couple et souplesse sont au rendez-vous selon les standards US. La version Cobra équipée de ce nouveau bloc à 2 ACT développe donc 309 ch ! Mais dès 1999, avec en prime une suspension indépendante (enfin !), le V8 développe 324 ch, et même 395 ch sur la version Cobra 2003 équipée pour l'occasion d'un compresseur Eaton. Sur la version standard, le V8 4,6 litres évolue lui aussi. Sa puissance est portée à 228 ch pour 1998 et 265 ch dès le millésime 1999. Les séries spéciales voient le jour comme au bon temps des Ford Mustang MkI, même si ce n'est plus Carroll Shelby qui s'en charge. On retiendra surtout la Ford Mustang Cobra R2000 avec son V8 5,4 litres à double ACT de 390 ch qui est en outre la première Mustang à être équipée d'une boîte mécanique à 6 rapports. Début 2004, les usines Ford ont fabriqué leur 300 millionième voiture. C'était un cabriolet Mustang 40ème Anniversaire. Simple hasard ou véritable requiem pour une voiture de sport à qui Ford doit tant ? Pour 2005, la Mustang MkIV cédera son trône à la 5eme génération qui s'annonce prometteuse et manie la nostalgie avec allégresse… A partir de 14 000 euros pour les premiers exemplaires.

FORD MUSTANG MKV (2005-…) : LE MYTHE RESCUSSITE ?
Au début de l'année 2004, Ford comme à son habitude dévoile bon nombre de Show cars à l'occasion du salon de Detroit. Et comme d'habitude, certains sont des avant-goûts de ce qui nous attend sur la route. Nous n'avons pas été déçu, tant la vision de cette Ford Mustang MkV 2005 est intéressante. Certes, les plus critiques, argueront que les designers de Ford étaient en panne d'inspiration et ont ré-interprété le design des Mustang MkI. Soit. Mais avec la Mustang MkV et la Ford GT (qui reprend l'esprit de la mythique GT40, mais totalement revue et nouvelle), Ford prolonge le succès enregistré par sa Ford Thunderbird. Le style neo-rétro plaît au public, et lorsqu'il est bien réalisé, nous sommes d'accord avec lui. L'agressivité du design de la nouvelle Ford Mustang est en accord avec son passé, la finition semble avoir fait un bon significatif et sous le capot on retrouve un V8 totalement nouveau qui semble très performant. Nous attendrons de pouvoir effectuer une prise en main sur route (et idéalement sur circuit) pour juger du potentiel de l'engin. La seule incertitude concerne sa commercialisation en France et surtout son prix. Car n'oublions pas que la Ford Mustang a bâtit sa notoriété et son succès sur des tarifs abordables et " populaires ", et malheureusement, lorsque les voitures américaines passent le " mur de l'Atlantique ", elles connaissent au passage des augmentations salées de la facture. Les dirigeants de Ford ont l'air en revanche décidé à tomber pour notre plus grand bonheur dans la démesure des Muscle Cars, comme en témoigne le concept car Ford Mustang GT-R Concept 2005 qui fut présenté au salon de New York le 7 avril 2004. Un véritable hommage au versions musclées Boss 302 des Mustang MkI qui remportèrent tant de succès sur les circuits et dans l'esprit des amateurs. C'est bientôt 2005 ?…

:: CONCLUSION
Quelle Saga, que celle de la Ford Mustang ! Déjà la 5ème génération qui se profile à l'horizon. En Europe, nous avons la Porsche 911, qui est également un modèle de longévité et une référence, pardon, un étalon pour la catégorie des voitures de sport. Mais la Mustang, de par sa diffusion et ses prix plus abordables, est la seule et unique voiture de sport du peuple. Si elle avait du naître outre-Rhin, on l'aurait appelé " SportVolksWagen " ! Aujourd'hui elle fait le plus grand bonheur des passionnés et des collectionneurs, à des tarifs toujours abordable pour les versions standards. Un véritable mythe sur roues qui est encore promis à un bel avenir si Ford opte pour les bons choix : sport et image...

CHRONOLOGIE
1964 : Commercialisation des premières Ford Mustang le 17 avril. 6 cylindres et V8 sont au programme, ainsi que 2 carrosseries : coupé hard-top et cabriolet.
1965 : Commercialisation de la Mustang GT350 construite par Shelby. V8 289 ci et 306 ch.
1966 : En mars, un millions de Mustang ont déjà été vendues.La Mustang est exposée au 86e étage du New York Empire State Building. Les Ingénieurs l'avaient démonté en octobre 1965 pour la passer par les ascenseurs.
1967 : Premier lifting sur la gamme Mustang. Elle est considérée comme l'une des plus belles Mustang, surtout en fastback.Shelby commercialise la Mustang GT500 avec un V8 de 428 ci de 355 ch.
1968 : En milieu d'année, le moteur V8 302 ci remplace le 289 ci.Le premier avril est commercialisée pour la Mustang une option avec le moteur 428 Cobra Jet.
1969 : Introduction des Mustang modèle 70. La Boss 302 reçoit des soupapes d'admission plus petites pour améliorer son ralenti.11 combinaisons châssis différentes sont au catalogue.Introduction du modèle Grande, traité luxueusement.Commercialisation du nouveau V8 351 ci Windsor de 250 ch, ou 290 ch.
1970 : Présentation des nouvelles Mustang avec trois carrosseries disponibles : coupé, cabriolet et Sports-roof.
1971 : La Mustang Boss devient Boss 351 avec un nouveau moteur.
1972 : Série spéciale " Sprint " à la présentation et l'équipement spécifique.
1973 : Dernière année de la Mustang basée sur la plate-forme de la Falcon. Le cabriolet est arrêté.
1974 : Commercialisation de la nouvelle Mustang MkII. 2 carrosseries disponibles, finition Ghia pour le luxe, moteur quatre cylindres 2,3 litres 90 ch et V6 2,8 litres 100 ch. La Plate-forme retenue est la même que la Pinto.
1975 : Le retour du V8 5 litres sous le capot des Mustang. 130 ch seulement.
1976 : Commercialisation du modèle Cobra II qui est plus une présentation à l'évocation des Muscle cars d'antan, car les performances demeurent inchangées.
1977 : Pour compenser l'absence de version cabriolet, une variante avec T-Top targa est disponible.Sur le V8 302 ci (5 litres) une boîte manuelle à 4 rapports est disponible dans le Sport Performance Package.
1978 : La nouvelle Mustang King Cobra est la première Mustang à arborer une mesure européenne avec le logo V8 5 litres au lieu de 302 ci.Dernière année des Mustang MkII.
1979 : Commercialisation des Mustang MkIII. Elle inaugure une nouvelle plate-forme : la Fox. Cette nouvelle Mustang est plus grande et plus lourde que la MkII. Le design est très innovant et plus européen. Moteurs 2,3 litres turbo 140 ch, V6 2,8 litres 140 ch, 3,3 litres six en ligne et V8 5 litres 140 ch.
1980 : Le V8 302 ci est remplacé par un plus économique V8 255 ci de 119 ch.
1981 : Les mesures anti-pollution font chuter le V8 255 ci à 115 ch.
1982 : Retour de la Mustang GT après 12 ans d'absence. V8 5 litres de 157 ch. Retour de l'option T-Top.
1983 : Après 10 ans d'absence, c'est le retour du cabriolet pour la Mustang. Le V8 5 litres passe à 175 ch.
1984 : Le département véhicules opérations spéciales (SVO) de Ford créé la Mustang SVO. Présentation spécifique, 2,3 litres turbo 175 ch.Autre série spéciale Mustang est la série spéciale 20ème anniversaire avec comme base une version V8 5 litres GT en coupé et cabriolet.
1985 : Ford revoie son V8 5 litres qui développe désormais 210 ch avec une boîte mécanique. Modification des trains roulants pour mieux passer la puissance.
1986 : Passage à l'injection sur le V8 5 litres.
1987 : La Mustang MkIII connaît un face-lift avec nouvelle face avant et arrière.Le V8 5 litres développe 225 ch.
1989 : Toutes les Mustang produites entre le 17 avril 1989 et le 17 avril 1990 reçoivent un logo spécial " 25 Years ".
1990 : Airbag conducteur monté de série.
1991 : Le modèle d'entrée de gamme reçoit un 2,3 litres de 105 ch.Tous les modèles V8 reçoivent des jantes alu de 16 pouces.
1992 : Nouvelle Mustang LX 5.0 V8 à la présentation spécifique.
1993 : Pour sa dernière année, l'équipe véhicules spéciaux de ford (SVT) s'occupe de la Mustang et réalise un petit volume de Mustang Cobra R. Présentation spécifique et performances en hausse.
1994 : Pour son 30ème anniversaire, la Mustang MkIV est commercialisée. C'est la plate-forme Fox 4 qui sert de base. 1 330 pièces et composants sont spécifiques à la nouvelle venue sur les 1 850 qui composent la Mustang MkIV. GT V8 5 litres de 215 ch.En milieu d'année est lancée la Mustang Cobra SVT de 240ch.
1995 : Fin du V8 5 litres qui avait démarré en 260 ci puis 289 ci.250 unités de la Mustang Cobra R SVT avec V8 5,8 litres de 300 ch.
1996 : Mustang GT et Mustang Cobra SVT sont équipées du nouveau V8 4,6 litres modulaire avec arbres à cames en tête. Le moteur de la Cobra développe 305 ch.
1997 : Le système PATS est monté en série sur toute la gamme Mustang.
1998 : La puissance du V8 de la Mustang GT passe à 225 ch.
1999 : Face-lift de la gamme Mustang avec un design plus musclé dans l'ère du New Edge Design. Le V6 3,8 litres passe à 190 ch et gagne 27% de puissance et est badgée " 35ème anniversaire ". La Mustang Cobra SVT est la première Mustang à recevoir une suspension à 4 roues indépendantes. Le V8 développe 320 ch.
2000 : La troisième série de Mustang Cobra R SVT est produite. Le modèle allégé homologué pour la route développe 385 ch. 300 unités sont produites et une boîte mécanique à 6 rapports est montée.
2001 : Inspirée par la Mustang 390 GT conduite par Steve McQueen dans le film Bullit, la Mustang Bullit GT est commercialisée. Présentation spécifique avec jantes 17 pouces Bullit et une suspension spécifique.
2002 : La Mustang est la dernière descendante des Muscle Cars avec l'arrêt de la Chevrolet Camaro et de la Pontiac Firebird.
2003 : Retour de la Mustang Mach 1 avec un V8 de 305 ch. Présentation spécifique et jantes alu de 17 pouces.La Mustang Cobra SVT hérite d'un compresseur Eaton : 390 ch. C'est la Mustang la plus rapide de l'histoire des Mustang.
2004 : La 300 millionième Ford sort des usines : c'est un cabriolet Mustang, une version " 40e Anniversaire ".Les modèles 2004 sont les derniers à être produits sur le site de Dearborn qui a assemblé toutes les Mustang produites à ce jour.
2005 : Nouvelle Mustang MkV qui sera produite à Flat Rock dans le Michigan.



Comparez les tarifs d'assurance pour une FORD MUSTANG
AVIS
AVIS > AVIS FORD > AVIS MUSTANG
Vous possédez une FORD MUSTANG ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des FORD MUSTANG ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur FORD :
Annonces
Newsletter
Actualites
Actualites
Newsletter
Newsletter
> INSCRIVEZ-VOUS !
Comparatif
WM

> TECHNIQUE : Les 6 cylindres BMW
Liens
RECHERCHE