2025 : la fin du Diesel ?

21/12/2016

2025 : la fin du Diesel ?

 C'est un véritable pavé dans la marre à gasoil que vient de jeter la banque UBS. Une banque oui, et pas l'un des nombreux spécialistes-experts de l'automobile, vient en effet de publier une analyse qui pourrait se montrer lourde de conséquences sur le marché...

Celle-ci démontre de façon complexe que les jours des moteurs Diesel sont comptés et que sa disparition, presque totale, au moins sur le amrché du neuf, pourrait intervenir dès 2025, autrement dit demain.

D'après UBS, cette conclusion repose sur plusieurs faits récents, dont l'inévitable Volkswagengate et ses multiples incidences. Un électrochoc qui a déclenché une série de réactions en chaîne qui a pris la forme d'une allergie au Diesel, à commencer par le marché américain. A tel point que plusieurs constructeurs semblent déjà avoir renoncer à y exporter leurs modèles à gazole dès l'année prochaine.

Mais la réaction, un brin hypocrite, à ce scandale avéré s'est propagée dans toutes les grandes villes du monde. Désigné coupable des fogs et autres pics de pollution, Londres, Madrid, Paris et Athènes, le diesel sera banni des centres-villes dès 2020, si les projets actuels sont tenus dans le cas de notre capitale.

Et ces projets incluent le développement massif de l'électrique et de l'hybride (ou mild-hybrid) comme solution à court terme. L'augmentation des ventes sur ces modèles devrait s'accélérer et ainsi faire baisser dans le même temps les prix, si l'on en croit les experts du domaine. Ces mêmes véhicules électrifiés permettront aussi aux constructeurs de respecter leurs engagement en matière de baisse du co2 de leur gamme, moyenne calculée sur les ventes, les exposant à des sanctions financières en cas de dépassement (cf. Ferrari et Aston Martin).

Ajoutez-y des normes européennes qui vont devenir par lien de cause à effet beaucoup plus contraignantes - et donc coûteuses - notamment en matière de Nox et de particules, un prix à la pompe en cours d'harmonisation dans les derniers bastions du "gazole moins cher" (France et Belgique) et il ne faudra donc pas s'étonner que la part du Diesel dans les ventes automobiles globales régresse rapidement. De 13,5% aujourd'hui (moyenne mondiale) à 4% à peine en 2025, la cure de désintox sera encore plus violente en Europe où les ventes de gazole pourraient chuter de 50 à 10 % durant la même période.

UBS conclut enfin son analyse en déclarant que « la direction suivie est on ne peut plus claire et sera très probablement irréversible ».



ACTUALITES autre :



Election Présidentielle 2017 : les projets des candidats pour l'automobile
Election Présidentielle 2017 : les projets des candidats pour l'automobile
A quelques jours du scrutin de deuxième tour de l'élection Présidentielle, nous vous proposons de découvrir le positionnement des deux candidats encor...
Lire la suite

Bi-ION : le carburant propre du futur selon NanoFlowcell
Bi-ION : le carburant propre du futur selon NanoFlowcell
La startup NanoFlowcell propose une énergie propre et écologique produite à partir de bi-ION, une solution d'électrolyte saline qui est le résultat de...
Lire la suite

Jeep Grand Cherokee Trackhawk
Jeep Grand Cherokee Trackhawk
Salon de New York oblige, l'actualité des sportives américaines est plus dense que d'habitude. Cette fois c'est Jeep qui fait parler de lui avec un SU...
Lire la suite

> TOUTE L'ACTUALITE autre...

A LIRE AUSSI

Forum

DERNIERS SUJETS « autre » DU FORUM :



> ACCES AU FORUM
Liens

Devis tarif d'assurance pour une autre

Financez votre achat de voiture autre
Pièces détachées pour autre
Pneus moins chers pour autre
Tous les produits autre sur Amazon.fr
Voitures Miniatures autre
Photos, fonds d'écran
Journées circuit