stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

L'AUTOMOBILE SPORTIVE > COMPARATIFS > EVOLUTION COMPACTES SPORTIVES

COMPARATIF : 20 ANS DE GTI COMPACTES

comparatif compactes sportives 1985 2005
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (01/01/1970)

C’ETAIT MIEUX AVANT ?

Depuis les années 80, le segment très concurrencé des compactes se livre une véritable lutte sans merci entre les différentes forces en présence. Les grands constructeurs n'ont donc pas hésité depuis plus de 20 ans à rivaliser d'audace, de style et de sportivité pour mettre en avant leurs gammes compactes. Si au départ, la simple pose d'un moteur plus gros et puissant sous le capot avant d'une placide compacte en tenue de sport suffisait, l'escalade à la puissance s'est transformé course à l'armement…

Texte : Nicolas LISZEWSKI - Photos : D.R.

Le segment des compactes sportives fleurit de nouveautés ces deux dernières années avec des offres alléchantes, que cela soit en tarifs ou en performances. Afin de faire le point sur les ténors de la catégorie en 2005, nous avons retenu pour ce comparatif les quatre modèles suivants : Renault Mégane RS, VW Golf V GTI, Opel Astra OPC 2.0 Turbo et Ford Focus ST 220 ch. Certes, le segment des compactes sportives ne se réduit pas à ces quatre là, mais nous avons sélectionné ces dernières en fonction de critères de prix, de performances et de puissances approchant. Les cousines Peugeot 307 Féline 180 ch et Citroën C4 VTS 180 ch nous semblaient un peu justes en puissance, la Honda Civic Type R joue dans un autre registre totalement en marge et intégriste de la sportivité mécanique et enfin, les Golf 5 R32, BMW 130i ou encore l'actuelle Alfa Romeo 147 GTA ont un se positionnement résolument plus haut de gamme.

LA LOI DU TOUJOURS PLUS...

renault 11 turborenault 11 turbomegane 2 rs

On peut résumer grossièrement la catégorie de ce que l'on appelait dans les années 80 les " GTI " comme des modèles issus de la série, dans lesquels on glissait un gros moteur à peine modifié avec une présentation sportive et des trains roulants revus à la hausse. C'est sur ce postulat de base que nous avons remonté la chaîne de l'évolution à travers les modèles retenus. Avec des moteurs à deux soupapes par cylindres, la seule réelle innovation technique concernait dans les années 80 l'adoption quasi généralisé de l'injection électronique, la Renault 11 Turbo faisant même office dans notre comparatif de dernier défenseur de l'antique carburateur, autant que de pionnière du moteur turbo.

Pour le reste, chaque génération a vu ses caractéristiques enfler de manière croissante et conséquente. Après un passage par la grande époque des "16 soupapes" dans le années 90 (Renault 19 16s, Megane Coupé 16v), on a vu progressivement deux phénomènes s'installer. Le premier, c'est l'émergence d'une nouvelle catégorie de compactes dotées de "gros" moteurs, jusqu'alors réservés au segment supérieur. Sous l'impulsion de la Golf VR6 et de la BMW et sa 323ti, les compactes ont pris une nouvelle dimension. Parallèlement, le moteur Turbo fait son grand retour depuis le début des années 2000 pour faire faire face à une prise de poids globale sur le segment. En moyenne, entre les GTI compactes des années 80 et les derniers présentés on constate une puissance doublée (!), un poids en hausse de 400 kg, et une vitesse maximale en progression de 40 km/h. Mais si les compactes sportives d'hier étaient des autos vivantes sans édulcorants, les dernières venues disposent de tous les équipements et garde-fous électroniques pour aider les "pilotes" modernes à rester sur la route en cas d'imprévu. Il aura fallut une décennie aux constructeurs pour digérer certains éléments perturbateurs comme les catalyseurs et la maîtrise de la gestion moteur cohérente des moteurs multi-soupapes. Les années 2000 voient donc ariver des compactes sportives plus confortables, moins polluantes et surtout beaucoup plus sûres et homogènes.

LA COMPACTE SPORTIVE DE 2005

renault megane rsopel astra opc turboford focus 2 st

Toutes nos rivales se disputent le titre envié de la meilleure compacte sportive de sa catégorie. Comme souvent, ce n'est pas la plus puissante du comparatif qui s'en sort le mieux. La Renault Mégane 2 RS malgré ses 225 ch et une réputation d'habitude flatteuse chez Renault pour ses châssis, affiche là quelques erreurs, en partie corrigée par la version Trophy. La Renault est donc plus une petite GT qu'une véritable furie des circuits. L'Opel Astra OPC Turbo joue sur sa puissance léevée et son châssis plus réussi grâce à la suspension active. Le compromis est intéressant, mais son absence d'image ne l'aidera pas dans sa tentative de putch. Enfin reste l'indétrônable VW Golf V GTI et une challenger aux dents longues, la Ford Focus 2 ST. Cette dernière nous semble à ce jour être la plus réussie, tant par son moteur enchanteur que par un châssis sportif qui ravira les amateurs de pilotage. Et sur toutes les autos, bien que l'électronique veille, elle le fait suffisamment discrètement pour ne pas gâcher le plaisir.

EVOLUTION EN CHIFFRES

vw golf 2 gtivw golf 3 gti 16vvw golf 3 gti 16v

> VW GOLF II GTI
PRIX NEUF (1985) : 86.400 FF
9 CV FISCAUX
1781 cm3, injection
112 ch à 5500 tr/mn
153 Nm à 3500 tr/mn
Boîte : manuelle (5)
Frins : Disques ventilés/pleins (239/226)
Pneus : 185/60 HR 14
Poids : 930 kg
0 à 100 km/h : 9"4
  > VW GOLF III GTI 16V
PRIX NEUF (1996) : 142.900 FF
9 CV FISCAUX
1984 cm3, 16 soupapes
150 ch à 6000 tr/mn
180 Nm à 4800 tr/mn
Boîte : manuelle (5)
Freins : Disques ventilés (280/226)
Pneus : 205/50 R 15
Poids : 1165 kg
0 à 100 km/h : 8"4
  > VW Golf V GTI
PRIX NEUF (2005) : 29.350 €
12 CV
1984 cm3, turbo
200 ch de 5100 à 6000 tr/mn
280 Nm de 1800 à 5000 tr/mn
Boîte : double embrayage (6)
Freins : Disques ventilés (312/286)
Pneus : 225/45 R 17
Poids : 1355 kg
0 à 100 km/h : 6"9

 

CONCLUSION

Les compactes sportives entrent dans leur troisième décennie d'existence avec pour points forts des moteurs plus puissants et efficaces, des châssis plus rigides et sûrs et un équipement très complet, rendant les voyages au quotidien confortables. En un mot, elles sont surtout plus homogènes et polyvalentes que leurs aînées, tout en ayant progressé très nettement en performances globales. Preuve s'il en est que les voitures de sport ne sont pas mortes, bien au contraire, et sont toujours mises en avant comme locomotive de toute une gamme...




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
RECHERCHE