L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SPECTRE > R42






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

SPECTRE R42 (1996 - 1997)

spectre r42
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (21/06/2010)

UNE VOITURE DE COURSE EN TENUE DE SOIREE

Il y a maintenant 15 ans, une petite entreprise anglaise se lança comme défi de sortir un véhicule dédié à la course automobile. Son nom : Spectre. S’associant à GT Developments et récupérant une mécanique américaine, ce projet alléchant aboutit à la R42. Mais voilà, une faillite précipitée la condamna à jamais à l’anonymat...

Texte : Maxime JOLY
Photos : Cédric AUGUSTO

Il nous arrive parfois de dénicher de véritables raretés. C’est un peu par hasard que nous avons eu la chance de découvrir le seul exemplaire de cette anglaise circulant en France : une Spectre R42.

PRESENTATION

r42r42

Présentée pour la première fois au public au London Motor Show de 1996, il était possible d’y passer commande afin de faire partie des premiers livrés durant l’été de la même année. Le design fut d’abord confié à Ray Christopher de GT Developments, connu pour avoir à son actif plusieurs répliques de la Ford GT40. Il avait pour but de faire de la R42 une réincarnation moderne de la mythique GT. Des coûts très élevés de production obligèrent GT Developments à céder son bébé à une filiale anglaise appelée Spectre Supersports Ltd qui repris le projet à zéro, toujours sous la responsabilité de Ray Christopher, mais pas pour longtemps. Il fut rapidement remplacé par Anders Hildebrand qui amena des investisseurs et convint Derek Bell d’accepter le poste de président de la compagnie. Cela permit d’aboutir à la vente de 23 modèles avant qu’en 1997, la firme anglaise ne fit faillite causant la fin de la R42. Cette britannique eut droit à son instant de gloire (enfin tout est relatif…) puisqu’elle fut la vedette du film RPM Projet avec David Arquette. A l’image de la voiture, le film ne connut pas un succès retentissant… Une supercar se doit avoir une vraie gueule capable de déchaîner les passions. La R42 fait très fort dans le domaine comme pourraient en témoigner les passants que nous avons croisés durant notre tour. Dotée de mensurations de rêve (4120 mm en longueur, 1860 mm de large et seulement 1090 mm au-dessus du sol), elle allie en plus un vrai look de prototype. Le plus important reste à coup sûr le visuel offert lorsque le compartiment moteur est ouvert. Fantastique ! Les feux rétractables font aussi leur petit effet. Dommage qu’au final l’arrière fasse relativement banal et ses sorties d’échappement… pas du meilleur goût. Les pneus arrière bénéficient de dimensions plus que généreuses (335/35/17 !) tandis que ceux à l’avant sont eux plus conventionnels. Une tentative de R45 fut envisagée mais resta au stade de prototype.

HABITACLE

interieur r42

Comme écrit sur la brochure officielle, le slogan de la Spectre R42 était « a racing car in a dinner jacket », formule traduite dans le titre de ce dossier. Le manufacturier anglais se vantait d’avoir doté sa stricte 2 places d’un habitacle extrêmement luxueux. Pourtant quand on s’y installe, on est bien loin de partager sa vision des choses avec un intérieur digne des productions américaines… L’équipement était plutôt complet avec les vitres électriques, la climatisation, la sellerie cuir, l’autoradio, l’anti-démarrage et le verrouillage centralisé des portes. De quoi utiliser sa Spectre au quotidien ? Pas vraiment en fait… Le coffre est plus là pour faire joli que pour satisfaire à une quelconque utilité, étant donné sa capacité de rangement ridicule.

CARACTERISTIQUES


SPECTRE R42
r42
MOTEUR
Type : 8 cylindres en V à 90 °, 32 soupapes
Position : longitudinal central AR
Alimentation : Injection électronique
Cylindrée (cm3) : 4601
Alésage x course (mm) : 90,2 x 90,0
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 350 à 5900
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 463 à 4850
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés
Pneus Av-Ar : 235/35 - 335/35 R 17
POIDS
Données constructeur (kg) : 1247
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 3,6
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 281
400 m DA : 12"9
1 000 m DA:
0 à 100 km/h : 4"4
0 à 160 km/h : 10"5
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km) :
PRIX NEUF (1996) : 70.000 £
COTE (2010) : 50.000 €
PUISSANCE FISCALE : 17 CV
- Offre partenaire -

MOTEUR

La Spectre R42 emprunte une mécanique d’origine Ford, le “modular engine” comme appelé en interne, cubant 4601 cm3 à double arbre à came (DOHC) et disposant de 4 soupapes par cylindre. Ce bloc aluminium a subi quelques modifications (apparemment bien restées secrètes…) pour voir la puissance passer à 350 ch à 5900 tours/min et est placé en position centrale arrière. Nous sommes bien dans une mécanique américaine où le couple est privilégié et ce ne sont pas les 463 Nm disponibles qui me feront mentir.

Grâce à un poids assez limité, les performances sont dignes d’un avion de chasse : 281 km/h en vitesse de pointe et 4,4s pour abattre le 0 à 100 km/h. A la moindre accélération, ça pousse fort, très fort ! L’avantage de récupérer une mécanique connue se retrouve au moment d’entretenir le véhicule que son côté exotique ne pénalise pas.

Le plus marquant est aucun doute le son qui se libère des échappements, absolument hors du commun. Le grognement rauque du démarrage nous avait déjà mis en appétit avant que le ton très grave ne nous serve de plat de résistance pendant notre trajet. Attention à ne pas abuser des bonnes choses si vous ne voulez pas finir derrière les barreaux.

SUR LA ROUTE

r42

Le châssis monocoque de la R42 est fait en aluminium pour générer un gain de poids, préoccupation également prise en compte pour les autres parties de la voiture telles que les suspensions ou bien encore la carrosserie en fibre. Ainsi, le poids total n’excède pas les 1250 kilos. La répartition des masses est de 42% à l’avant et 58% à l’arrière et les larges pneus arrière offrent à cette supercar un comportement de sport-prototype chaussé en pneus de route, bien épaulés par les freins signés AP Racing. Tous droits issus de la compétition eux aussi, ils assurent un freinage de qualité à l'endurance invincible. Primordial pour tout amateur de sorties circuit. Quelques aides à la conduite ont été rajoutées afin de civiliser autant que possible ce monstre, l’ABS, l’anti-patinage bien utile pour juguler le couple dévastateur. La direction assistée n’a pas été oubliée pour satisfaire à la polyvalence souhaitée par ses géniteurs. Dommage qu’ils n’aient pas penser que circuler avec un véhicule si bas est juste impossible, tant ça frotte partout. L’état du pare-choc le confirme… Mais au moins, on est très confortablement installé grâce à la suspension indépendante ajustable en fermeté.

CONCLUSION

:-)
Vraie voiture de sport !
Quelle gueule !
Sonorité démoniaque !
Poids contenu
Performances
Mécanique connue
:-(
Frotte partout…
Qualité de farication très "artisanale"...
23 exemplaires dans le monde…
Qui connaît ?

En voilà un drôle d’engin ! Davantage assimilable à la voiture de course qu’à la GT de parade, elle n’en est que plus désirable. Animée par une mécanique qui lui offre un tempérament de feu et une sonorité à tomber, elle ne laisse pas indifférent. Dommage que ses créateurs aient voulu faire de cette Spectre R42 une sportive polyvalente, sans y parvenir, alors que ce n’est de toute façon pas sa philosophie. Un vrai collector comme on en voit trop peu…

Nous remercions le garage Gil Oks (giloks.fr) à St Maur (94) pour la découverte de cet exemplaire unique.


Devis d'assurance pour une SPECTRE R42

AVIS

Vous possédez une R42 ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets SPECTRE sur le forum :
Forum
RECHERCHE