L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SKODA > OCTAVIA (III) RS 230






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

SKODA OCTAVIA (III) RS 230 (2017 - )

skoda octavia rs 230 phase 2 2017
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (28/04/2017)

La GTI des familles

Comme d'autres productions récentes du groupe, l'Octavia entre à son tour dans le milieu de sa carrière. Cela s'accompagne de l'habituel restylage pour lequel la version 230 chevaux ouvre le bal, non sans certaines différences par rapport à précédemment. En attendant l'arrivée prochaine de la RS 245…

Texte : Maxime JOLY
Photos : D.R.

Dans la famille des compactes sportives du groupe Volkswagen, je demande la berline. Réponse : c'est chez Skoda que ça se passe. Ni la Golf GTI ni la Leon Cupra n'existent dans cette carrosserie. De plus, la première n'est pas disponible en break tandis que la seconde joue, dans un registre supérieur, la carte de la performance avec sa version ST (désormais également accessible en quatre roues motrices 4Drive). Preuve de la pertinence de ce positionnement, le constructeur automobile tchèque a vendu 200.000 Octavia RS, dont 100.000 pour la seule troisième génération introduite en 2013. Telle est la force du géant allemand : proposer des modèles à la carte pour chacune de ses marques…

PRESENTATION

skoda octavia rs 230

Restylée fin 2016, l'actuelle 3ème génération (Typ 5E) de l'Octavia est, de loin, la Skoda la plus vendue, en attendant sans doute de voir les chiffres du SUV Kodiaq. Positionnée en tant que compacte, elle s'installe donc l'air de rien sur la troisième marche de la catégorie la plus vendue en Europe. Son restylage est cependant quelque peu controversé et risqué. En cause, la nouvelle face avant et ses doubles optiques dont une partie est collée à la grille de calandre. Derrière ce choix de style, original dirons-nous, se cache tout de même une bonne nouvelle : les phares sont dorénavant de type full-LED et les feux à technologie AFS. Ajoutons que les grilles de part et d'autre du bouclier avant ont été agrandies, ce qui ne s'imposait pourtant pas d'un point de vue technique puisqu'elles sont intégralement pleines. L'arrière est toujours marqué par un pseudo-diffuseur noir proéminent, surmonté d'un bandeau réfléchissant rouge sur toute la largeur et un petit aileron de coffre. Contrairement à son homologue TDI, les embouts d'échappement du TSI ne sont, eux, pas factices, un silencieux étant visible de chaque côté.

L'autre bonne nouvelle de ce restylage, c'est que les deux carrosseries berline (appelée Limo) et break (Combi) sont toujours proposées sur la RS. A l'heure où tout le monde tend à réduire le nombre de carrosseries proposées, on ne eput que saluer encore une fois la diversité offerte par le groupe Volkswagen à ce niveau. Les pères de famille apprécieront également le supplément modeste réclamé pour le plus gros volume de chargement, ce dernier réclamant un surcoût de 1.100 €, sachant que le prix de départ à 31.790 € est déjà très compétitif.

HABITACLE

interieur baquets skoda octavia rs 230 2017 restyléeinterieur compteurs skoda octavia rs 230 2017 restylée

L'intérieur progresse en qualité perçue à différents endroits. Malheureusement, l'ambiance globale manque encore de charme et apparaît très austère, en dépit de quelques touches sportives (pédalier alu, seuils de porte chromés vRS, sellerie tissu-alcantara spécifique badgée à l'identique).

Comme toutes les versions de la gamme du modèle, la ŠKODA OCTAVIA RS intègre également les systèmes d'infodivertissement de dernière génération. Le nouvel écran multimédia Glass Design (100% tactile et de 9,2 pouces) fait son apparition. Le système de navigation Colombus présente un point d'accès Wi-Fi et un module LTE en option.

CARACTERISTIQUES


SKODA OCTAVIA (III) RS 230
moteur boite skoda octavia rs 230 ch
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : Bi-injection + turbo IHI avec refroidissement liquide
Cylindrée (cm3) : 1984
Alésage x course (en mm) : 82,5 x 92,8
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 230 de 4700 à 6200
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 350 de 1500 à 4600
TRANSMISSION
AV + XDS
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle ou double embrayage (6)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : disques ventilés (340-310) + ABS
Pneus Av-Ar : 225/40 R18 92Y XL
POIDS
Données constructeur (kg) : 1345
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 5,8
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
0 à 100 km/h : 6"7
CONSOMMATION
Moyenne constructeur (L/100 Km) : 6,5
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 10
CO2 (g/km) : 149
PRIX NEUF (01/2017) : 31.790 €
PUISSANCE FISCALE : 13 CV

MOTEUR

Ce TSI 230 n'est donc pas une nouveauté, aussi bien pour l'Octavia RS que vous, lecteurs de l'A.S. Nous l'avons déjà essayé dans la VW Golf 7 GTI Performance ou encore l'Audi TT Roadster et même, avec une cartographie, revue dans l'Audi S1. Oubliez le temps de l'Octavia II RS et son 2 litres aux spécificités hybrides (bloc fonte de 200 ch), cette dernière génération a droit à toutes les attentions de la maison-mère.

On retrouve donc un bon gros 2 litres gorgé de couple dès 1.500 tr/min et ce jusqu'à 4.600 tours, soit juste avant que la puissance maximale soit atteinte. A la conduite, ce moulin se conduit comme un gros bloc atmo : un vieux 8 soupapes pour le couple en bas qui se mue en 16S pour aller chatouiller la zone rouge si affinités. L'EA888 n'est certes pas transcendant car terriblement linéaire, mais assure de belles reprises et un agrément appréciable du fait d'une bonne souplesse. Le tout, avec de bonnes valeurs de consommation en conduite normale.

Livrée de série en boîte manuelle, l'Octavia RS peut aussi recevoir la DSG6 moyennant un surcoût de 1.500 €. Inutile d'en refaire le débat, vous connaissez notre position sur la DSG d'autant que le guidage de la boîte mécanique est plutôt réussi.

Le bilan carbone est équivalent entre les deux transmissions : 149g/km. Quant au 0 à 100 km/h, il est effectué en 6,7 et 6,8 secondes. En option, la fonction Performance Sound Generator accentue la sonorité du moteur à l'arrière. Pas franchement indispensable…

SUR LA ROUTE

Pour simplifier, l'Octavia RS 230 "phase 2" est une RS 220 avec 10 chevaux de plus. Cela signifie que le différentiel piloté VAQ de la précédente RS 230 n'est plus disponible. Il faudra patienter jusqu'à la sortie (en juin) de la RS 245 pour y avoir droit de nouveau. La 230 se contente du XDS+ qui fait le travail uniquement en jouant sur les freins via l'électronique. Pas très sportif, mais il ne faut toutefois pas enterrer trop vite la Tchèque...

Basée sur l'excellente plateforme MQB du groupe, dont les voies arrière sont élargies de 30 mm et l'assiette abaissée de 15 mm par rapport aux autres Octavia, elle part sur de bonnes bases. Cela se traduit d'abord sur le poids : moins de 1350 kg à vide, officiellement, en berline BVM6. Le côté pataud et sous-vireur d'antan est largement gommé. Après l'avoir essayée sur circuit au cours des journées presse, on ne peut qu'être agréablement surpris par son dynamisme et son train avant précis. Bien sûr, on perd en réaccélération en sortie de courbe mais la voiture ne file pas bêtement tout droit. Par ailleurs, on ne ressent aucune remontée de couple dans le volant. La direction progressive, elle aussi en option, est excellente et parfaitement calibrée. Un régal.

essai skoda octavia rs 230 restylée 2017

Chaussée d'origine en 225/40 sur des roues de 18 pouces, l'Octavia RS phase 2 peut aussi "surmonter" avec du 225/35 R19, option qui n'apporte rien hormis du style et... un confort dégradé. Les freins n'ont pas semblé chauffer plus que cela malgré l'utilisation engendrée par le fonctionnement du XDS+. Comme toutes les productions Volkswagen, l'Octavia RS est donc un produit parfaitement homogène, n'excellant dans aucun domaine mais ne pêchant non plus par aucune lacune sérieuse. S'il y avait un reproche à formuler, et c'est toujours le même, il portera principalement sur l'arrière qui n'enroule pas suffisamment. Trop figée sur ses appuis, l'Octavia gagnerait en sensations avec un popotion plus mobile. A noter, enfin, que la déclinaison 4x4 est réservée à la RS TDI. Essai à lire dans les semaines qui viennent…

skoda octavia rs 245OCTAVIA RS 245
Quelques semaines après le lancement de la nouvelle OCTAVIA RS, ŠKODA a présenté une inédite variante RS 245 (245 ch). Récupérant le différentiel à glissement limité VAQ abandonné sur la nouvelle version 230 ch, elle s'adresse plus spécifiquement aux adeptes de conduite sportive. Le 0 à 100 km/h est cette fois atteint en 6,6 secondes et la présentation est sensiblement plus agressive (nouvelle grille de calandre et éléments peints en noir en laqué).

CONCLUSION

:-)
Rapport prix/performances/habitabilité
Choix de boîtes et carrosseries
Confort
Bon comportement routier...
:-(
...mais disparition du VAQ !
Arrière pas assez mobile

Grâce à sa plateforme réussie et son moteur performant, la Skoda Octavia RS restylée propose un bel agrément de conduite et un comportement routier sérieux. Trop sérieux même, peut-être. Pour plus d'efficacité encore, il faudra se tourner vers la RS 245. A moins que vous ne préfériez une transmission intégrale, auquel cas il n'y a que le TDI comme alternative…

octavia_rs230_phase2_02.jpg
octavia_rs230_phase2_03.jpg
octavia_rs230_phase2_04.jpg
octavia_rs230_phase2_05.jpg
octavia_rs230_phase2_06.jpg
octavia_rs230_phase2_07.jpg

>Voir la galerie photos SKODA OCTAVIA 3 RS230



Devis d'assurance pour une SKODA OCTAVIA (III) RS 230

AVIS

Vous possédez une OCTAVIA (III) RS 230 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets SKODA sur le forum :
Forum
RECHERCHE