L'AUTOMOBILE SPORTIVE, le portail des voitures de sport
election sportive 2014
GUIDE






Assurland.com

Nos Stages de pilotage :
Stage Porsche
Stage Ferrari
Stage Lamborghini
Stage Subaru
Stage Aston Martin
Stage 4 voitures
Stage Rallye
Cours pilotage
Stage Drift
Essais routiers
Journées circuit
Stage incentive
L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > GUIDE OCCASION > MERCEDES-BENZ > CLASSE-C (W202) C43 AMG

MERCEDES-BENZ CLASSE-C (W202) C43 AMG (1997 - 2000)

mercedes c43 amg
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 17-11-2009

POUR PAPA PRESSÉ

Après l’intéressante C36 AMG, Mercedes se devait d’aller plus loin suite aux diverses évolutions de l’ennemie jurée, la BMW M3, et profite du restylage de sa berline phare pour la doter d’une évolution qui peut sembler radicale, sur le papier, avec la présence d’un V8. Reste à voir si le sport prend le pas sur le confort...

Texte: Maxime JOLY - Photos: Romain MONTI

La tradition des berlines sportives, ou à défaut performantes, remonte assez loin dans la généalogie Mercedes. On se souvient ainsi des fameuses 300 SEL 6.3 ou des coupés 560 SEC. Mais c'est véritablement avec la création de la baby-benz, la W201 et sa turbulente variante 190E 2.3-16 que la firme à l'étoile va renouer avec la sportivité. Ayant fait ses preuves depuis longtemps en compétition et sur route, le tuner allemand AMG spécialiste de modèles étoilés deviendra alors, après son travail remarqué sur la 190E 3.2 AMG et sur les 2.5-16 du DTM, le préparateur attitré de la marque. L'union est scellée officiellement sous la forme commerciale avec la classe C W202 C36 AMG, puis la C43, avant qu'AMG ne devienne filiale à part entière de Mercedes-Benz en 1999. C’est au cours d’une après-midi pluvieuse que j’ai eu la chance de rencontrer Guillaume, membre de notre forum et heureux possesseur d’une C43 AMG berline. L'occasion de vous faire redécouvrir cette berline survitaminée venue de Stuttgart, véritable TGV grand confort conçu pour les Autobahns, mais pas seulement...

mercedes c43 amginterieur mercedes c43 amg

CARACTERISTIQUES


MERCEDES-BENZ CLASSE-C (W202) C43 AMG
v8 mercedes c43 amg
MOTEUR
Type : 8 cylindres en V à 90°, 24 soupapes
Position : longitudinal AV
Alimentation : Injection électronique
Cylindrée (cm3) : 4266
Alésage x course (mm) : 89,9 x 84
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 306 à 5850
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 410 à 3250
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : automatique (5)
POIDS
Données constructeur (kg) : 1570
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 5,1
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés (300/289)
Pneus Av-Ar: 225/45 - 245/40 ZR 17
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
400 m DA : 15'1
1 000 m DA : 27"2
0 à 100 km/h : 6"4
CONSOMMATION
Moyenne (L/100 Km) : 11,7
COTE (2009) : 13.000 €
PUISSANCE FISCALE : 22 CV


PRESENTATION

Cette Mercedes C43 AMG a remplacé la C36 AMG à partir de 1997, date qui correspond au restylage de la berline, mais aussi du break également doté de cette version. Le classicisme est ce qui définit certainement le mieux cette W202 et sa déclinaison AMG ne bouscule pas la donne. Peu de signes ostentatoires de puissance, si ce n’est la jolie double sortie d’échappement signée par le préparateur. Les autres spécificités AMG se situent au niveau du bas de caisse et des boucliers arrière, sans oublier le logo AMG pour affirmer l’identité de la voiture. A noter que les pneus sont montés sur les mêmes dimensions que sur la précédente C36 AMG, c’est à dire en 225/45 ZR 17 pour l’avant et 245/40 ZR 17 à l’arrière. Tout ceci reste très sobre et absolument pas tape à l’œil pour obtenir un véhicule finalement très passe-partout, une bonne chose pour ceux désirant passer inaperçus. Pour le reste, le design est très old-school, en particulier les feux arrière qui accusent un peu le poids des années.

HABITACLE

L’intérieur de la C43 AMG est typiquement Mercedes avec une belle qualité d’assemblage et de finition, mais une certaine austérité. Pas de mauvaise surprise donc et cet intérieur devrait voir passer les années sans montrer de signes d’usure. Les compteurs blancs, le volant et la sellerie sont badgés AMG, et en option il est possible de trouver le magnifique cuir bi-ton, assorti au volant et au pommeau. La seule finition disponible sur l’AMG est la Sport, et malgré tout, la liste des options est conséquente avec entre autres les feux xénons, les sièges chauffants à multicontour pneumatique réglables électriquement, le régulateur de vitesse, … Cette finition aurait pu s’appeler Confort tant c’est le maître mot à bord de cette voiture, la clientèle Mercedes est parfaitement ciblée. Les suspensions filtrent les imperfections de la route et il fait bon rouler en C43 AMG en toute circonstance, les longs trajets se faisant sans sourciller. L’habilité est également très bonne, un peu moins aux places arrière, et le coffre autorise une ballec apacité de chargement pour les vacances en famille. Vous aurez de quoi loger les nombreuses valises de Madame ainsi que les affaires de vos petits bambins. Une autre bonne nouvelle est son excellente maniabilité en ville grâce à son faible rayon de braquage, impressionnant.

MOTEUR

Pour remplacer le six en ligne de la C36, Mercedes/AMG n’ont pas fait les choses à moitié en logeant sous le capot de la W202 le V8 4.3 déjà présent sur la classe E et qui le sera plus tard sur le CLK. Il s’agit donc du moteur M113 d’origine Mercedes, qui contrairement au 3.6 n’aura pas nécessité de réalésage, augmentant ainsi la fiabilité du bloc et réduisant le coût des pièces, n’étant pas spécifiques à AMG. Pris en main par les ingénieurs d’Affalterbach, la puissance passe de 279 à 306 ch à 5850 tr/min. Le couple reste inchangé à 410 Nm, soit une coquette valeur largement suffisante pour permettre à la berline d’abattre le 0 à 100 km/h en 6.4s. L’admission a été modifiée, il en résulte des conduits séparés chacun doté de son propre filtre à air et des admissions directes sur la face avant. L’échappement et les arbres à cames ont été retaillés et le calculateur moteur modifié. Bien que les performances par rapport à sa devancière évoluent peu, c’est au niveau de l’agrément que la différence se ressent au volant de la C43 AMG. Le couple dont la valeur varie peu (à peine 20 Nm d’écart), c’est avec sa disponibilité dès 3250 tr/min que le V8 se démarque. On aurait aimé l’entendre davantage dans l’habitacle sans avoir à rouler fenêtre ouverte. Tant pis, ce seront surtout les passants qui en profiteront… Autre déception, lors de l’ouverture de l’énorme capot, il est très frustrant de trouver un cache moteur, certains oublient qu’un moteur, ça s’admire ! La traditionnelle signature du motoriste AMG n’était pas encore au goût du jour sur ce modèle, il faudra attendre le gros V8 5.5 du CLK 55 pour en profiter. Qui dit AMG dit boîte automatique. L’antique boîte à quatre rapports est aux oubliettes, les derniers exemplaires de la C36 ayant déjà goûté à la boîte cinq vitesses. Ici, nous voici avec la boîte apparue en 1998 sur le SL 500 (R129), officiellement revue par AMG pour lui offrir un meilleur agrément dans les hautes sphères du compte-tours. Inutile de préciser qu’une boîte manuelle, ne serait-ce que pour le marché européen, aurait fait le bonheur de beaucoup d’amateurs de sportives qui se détourneront sans doute de la Mercedes C43 AMG pour cette seule raison.

SUR LA ROUTE

essai mercedes c43 amg

306 chevaux aux roues arrières, voilà de quoi s’amuser pourrait-on penser. Dans les faits, c’est autre chose. En bonne familiale étoilée qui se respecte, la Mercedes C43 AMG soigne la sécurité des occupants. Les aides électroniques sont là mais tout père de famille, sportif dans l’âme, aura remarqué le bouton « ESP OFF » s’exhibant fièrement sur la console centrale, comme pour mieux narguer le bouillonnant conducteur harcelé par sa compagne sur sa manière de conduire. Pardon, je m’égare quelque peu. Pour profiter de l’ESP déconnecté, mieux vaudra pour lui d’attendre d’être seul à bord de la routière pour le tester. Après tout, ça fera une bonne raison de sortir faire un tour ; égoïstement. Toujours confortable, c’est un plaisir que de parcourir des longs trajets assis dans cette Classe C première génération, mais il faut rester lucide, sur les petites routes, les virages serrés, le poids du V8 sur le train avant se fait ressentir et n’incite pas à l’ « arsouille ». Ce n’est pas vraiment son domaine de prédilection. Le freinage est très puissant et endurant. Sur route mouillée, le voyant de l’antipatinage sur le tableau de bord s’affole, mais l’ESP veille au grain, évitant ainsi toute frayeur.

ACHETER UNE MERCEDES-BENZ CLASSE-C (W202) C43 AMG

Cote abordable, fiabilité des meilleurs jours, la Mercedes C43 AMG a tout pour plaire en occasion. Le moteur est « increvable », bien aidé par la boîte ne le fatigant pas, la distribution est par chaîne, par conséquent les coûts d’entretien restent raisonnables (pour une Mercedes) sauf en ce qui concerne les pièces de carrosserie spécifiques AMG. Les jantes peuvent être un point à vérifier du fait d’une fâcheuse tendance à se salir, au mieux, ou à carrément s’abîmer prématurément, dans le pire des cas. Ceci dit, rien de catastrophique non plus. Gare à l’état de fonctionnement de la boîte automatique, tout changement de celle-ci étant synonyme de quasi-ruine. Pour la vidange, l’huile utilisée est de la 0W40 et l’opération vous coutera au minimum 200 € chez Mercedes. Bientôt à l’état de collector, cette C43 risque de voir sa cote grimper d’ici quelques années, mais pour autant, sa revente n’est pas aisée, ce modèle ne jouissant pas de l’aura d’une M3 e36, à laquelle elle est sans cesse opposée. Cette AMG reste avant tout une Mercedes, et par conséquent privilégie le confort au sport. Son terrain de jeu est avant tout l’autoroute et non le circuit comme c’est le cas de la BMW, plus polyvalente. Plutôt que d’aller à l’affrontement, Mercedes a préféré soigné sa clientèle, principalement américaine, et proposer une autre alternative, à défaut d’aller chasser sur les terres de sa grande rivale bavaroise. Choix quelque peu schizophrène étant donné que cette déclinaison V8 fut été lancée pour contrecarrer la version 3.2 du modèle de chez Motorsport. Au final, deux philosophies bien distinctes et du point de vue de la fiabilité et des coûts d’entretien, un net avantage pour la firme de Stuttgart.

PRODUCTION MERCEDES C43 AMG : 4200 exemplaires (80% berline / 20% break)

CONCLUSION

:-)
V8
Performances
ESP déconnectable
Excellente fiabilité
Rayon de braquage
Futur collector
:-(
Tarifs d'entretien Mercedes...
Boîte auto obligatoire
Plus typé confort que sport
Motricité sur le mouillé
Liste d’options

Relativement peu connue, la Mercedes C43 AMG mérite que l’on parle d’elle. Habitable, fiable et performante, cette voiture est l’archétype de la berline parfaite pour quiconque ne veut pas s’embarrasser d’un monospace. Trop sage et pas assez démonstrative pour le quidam recherchant le grand frisson sur piste, elle saura malgré tout ravir nombre de papas désireux de ne pas sacrifier leur plaisir au profit du bien être des passagers...

L’Automobile Sportive.com remercie Guillaume pour sa disponibilité et pour nous avoir proposé l'essai de sa très belle Mercedes C43 AMG.



Comparez les tarifs d'assurance pour une MERCEDES-BENZ CLASSE-C (W202) C43 AMG
AVIS
AVIS > AVIS MERCEDES-BENZ > AVIS CLASSE-C (W202) C43 AMG
Vous possédez une MERCEDES-BENZ CLASSE-C (W202) C43 AMG ? Ajoutez votre avis !
Forum
Vous voulez parler des MERCEDES-BENZ CLASSE-C (W202) C43 AMG ou de leurs concurrentes ? Besoin d'avis, de conseils d'achat, consultez le Forum : cliquez ici !

>Sujets récents sur MERCEDES-BENZ :
Annonces
Newsletter
Actualites
Actualites
Newsletter
Newsletter
> INSCRIVEZ-VOUS !
Comparatif
WM

> TECHNIQUE : Les 6 cylindres BMW
Liens
RECHERCHE