L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > LOTUS > ESPRIT






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

RETRO (13-12-2007)

LOTUS
ESPRIT
(1975 - 2003)

593 428 FF (1992)
10 CV
FISCAUX

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES LOTUS ESPRIT TURBO SE (LA PLUS CONNUE)
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbres à cames en tête
Position: longitudinal central AR
Alimentation: Gestion électronique intégrale et de l'injection GM-Delco + turbocompresseur Garrett TB03 (0,65 à 0,95 bars selon usage et température) + chargecooler.
Cylindrée en cm3: 2 174
Alésage x course : 95,3 x 76,2
Puissance ch DIN à tr/mn: 264 à 6 500 (+overboost permettant 285 ch pendant 30 secondes).
Puissance au litre en ch DIN : 121,43
Couple maxi en mkg à tr/mn: 36 à 3 900 mkg
Couple au litre en mkg : 16,55
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports): mécanique 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 330
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 5,03.
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV (Ø 260 mm) et 2 disques pleins AR (Ø 274 mm) + étriers flottants monopiston.
Pneus : GoodYear Eagle AV 215/50 ZR 15 et AR 245/50 ZR 16.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 262
400 m DA en secondes: 13,6
1 000 m DA en secondes: 25
0 à 100 km/h : 5,9
0 à 200 km/h : ND
Consommation moyenne : L/100 Km.


La MAserati Boomerang inspira très largement le design de la Lotus Esprit. Giorgetto Giugiaro présenta en effet la Maserati au salon de Genève en 1972 et devant le succès rencontré auprès du public, Colin Chapman, dubitatif au départ se laissa convaincre.


Afin de pouvoir accéder à la demande de délai de Colin Chapman, le premier prototype sera réalisé avec une carrosserie en aluminium, technique que maîtrise parfaitement Ital Design.


Au salon de Paris en septembre 1975, Lotus peut enfin dévoiler l'Esprit S1 au public français. Le prix affiché alors est de 45 000 francs, soit environ le double d'un coupé d'un constructeur généraliste (Ford Capri, Opel Manta…) mais nettement moins cher que ses rivales annoncées (Porsche 911 notamment).


En 1978, Lotus commercialise une version S2 qui remplace la S1. Si le néophyte ne fera pas la différence entre les deux versions, de nombreux détails ont été améliorés pour rendre cette Lotus toujours performante mais plus efficace.


En avril 1981, c'est l'année de commercialisation de l'Esprit S3 : pare-chocs avant et arrière plus gros et enveloppants, feux arrière plus gros, moteur atmo ou turbo, becquet et gros bas de caisse sur la turbo.


Suite au succès de l'Esprit Turbo dans James Bond, Lotus commercialise une série limitée " James Bond 007 " limitée à 57 exemplaires basée sur des Esprit Turbo pour commémorer l'utilisation par James Bond d'une Esprit Turbo dans " Rien que pour vos yeux ".


Les USA furent un marché de prédilection pour l'Esprit. Ici une Turbo.


En octobre 1987 au salon de Londres, présentation de la nouvelle Esprit S4 : nouveaux feux arrière, boucliers avant et arrière mieux intégrés et arrondis, nouvelles jantes, moteurs turbo ou atmo.


Lotus a lancé son Esprit dans plusieurs directions. Tout d'abord, apparition en compétition avec la Sport 300 et deux participations aux 24 Heures du Mans en 1994 et 1995.


Février 1980, Lotus commercialise une série spéciale limitée à 100 exemplaires : l'Esprit " Essex ". Son nom lui vient du sponsor principal de l'écurie Lotus de Formule 1. Elle était dotée d'un moteur turbocompressé annonçant la future Lotus Esprit S3.


Dans le même temps, l'Esprit S4 tire sa révérence est remplacée par une version " discount " et allégée, la GT3.


Un moteur quatre cylindres qui dénombra d'innombrables qualités et ressources. Sans parler de ses performances avec le turbo !


Face-lift important pour son Esprit avec la nouvelle S4. Cette dernière connaîtra une évolution plus radicale avec la " S4s " qui est ni plus ni moins qu'une Sport 300 de 304 ch habillée en S4.


En 1995, Lotus dévoile son Esprit à moteur V8. Une révolution après 21 ans à attendre ce V8 qui était annoncé à la conception de l'auto dans les années 70 ! Ce très beau bloc V8 tout alu biturbo était donné pour 354 ch et 280 km/h.

ez ici !

- Offre partenaire -

© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (13/12/2007)

ESPRIT DE CONTRADICTION
Chez Lotus à Hethel, on n'aime pas faire comme les autres. Chez ce constructeur de voiture de sport, l'ingéniosité doit toujours être très présente pour palier aux déficits chroniques d'argent. Mais Colin Chapman a toujours su étonner avec son esprit créatif et mettre sur la route des sportives digne de ses Formule 1 victorieuses et avant-gardistes. La Lotus Esprit, présentée en 1975, incarne à merveille la philosophie de Lotus. Il lui manquait toutefois un moteur qu'elle devra attendre pendant 21 ans ! Histoire d'une des voitures de sport qui ne manque pas d'esprit...

Texte : Nicolas LISZEWSKI
Photos : D.R.

Si la Lotus Esprit définitive fut dévoilée au salon de Paris en 1975, la genèse de l'Esprit remonte à quelques années plus tôt. En juillet 1970, le " board " de Lotus Cars va demander à Tony Rudd, ingénieur bien connu du milieu de la compétition automobile notamment chez B.R.M. de développer un nouveau programme de voitures sportives de tourisme. Ce programme qui comprend un développement moteur et châssis, va aboutir sur l'Elite, l'Eclat et l'Esprit. Cette dernière est alors connue sous le nom de code interne M70 et M72. La " M70 " serait dotée d'un quatre cylindres, et la " M72 " d'un moteur V8 maison (type 909), qui ne verra pas le jour hélas, et dont l'idée sera développée finalement vingt ans plus tard avec l'Esprit V8. L'architecture retenue pour la future Lotus Esprit est une berlinette deux places avec moteur en position central arrière. Les ingénieurs de Lotus ayant en effet été très satisfaits des résultats de la tenue de route de la Lotus Europe/Europa, qui avait la même architecture, ont souhaité reprendre le même principe. Mais bien évidement, les cotes de l'Esprit seront supérieures.

LE PROJET PREND FORME !
Devant l'ampleur des projets en cours (ses équipes sont déjà très mobilisées sur l'Elite et l'Eclat), Colin Chapman doit se résoudre à l'évidence et se tourner vers une aide extérieure pour avancer sur le projet M70. Au milieu de l'année 71, il contacte donc Giorgetto Giugiaro d'Ital Design, dont les dernières réalisations ont été originales et novatrices. Les premières ébauches d'Ital Design ressemble à s'y méprendre à un projet déjà entamé pour une exposition au salon de Genève 1972 : la Maserati Boomerang. Si Colin Chapman n'apprécie que modérément cet usage intensif du concept stylistique de la ligne en coin, Giorgetto Giugiaro l'incite à continuer sur cette voie avec des arguments qui sauront convaincrent ce génie anglais dont l'avarice n'était pas qu'une légende : ce premier prototype sera développé aux frais d'Ital Design. Il n'en fallait pas plus pour convaincre Chapman, tandis qu'Ital Design y trouvait alors également son compte pouvant ainsi travailler sur une carrosserie plastique (technique peu connue et maîtrisée alors par Ital Design) avec une firme qui était passée maître avec ce matériau. E mars 1972, Ital Design expose au salon de Genève le prototype de la Maserati Boomerang, et Colin Chapman pourra alors apprécier de visu le succès auprès du public de ce dessin, très proche de celui de la future Esprit. C'est également l'occasion pour Chapman d'aller poser aux côtés du moteur type 907 utilisé par la nouvelle Jensen-Healey. Chapman convaincu définitivement par les talents et qualités professionnelles d'Ital Design, le projet va pouvoir prendre de la vitesse, car désormais l'Esprit se précise.

LES PROTOTYPES
Lotus envoie depuis l'Angleterre un châssis d'Europe modifié (empattement allongé de +10 cm, les voies avant de +12 cm, et les voies arrière +15 cm) et presse Giugiaro d'aller vite. Mais les barrières tant en distances que culturelles et linguistiques ne rendront pas la tâche facile au carrossier italien. Afin de pouvoir accéder à la demande de délai de Colin Chapman, le premier prototype sera réalisé avec une carrosserie en aluminium, technique que maîtrise parfaitement Ital Design. Puisque l'avancement du prototype est rapide, Lotus va devoir trouver un nom à ce nouveau produit, avec évidemment une première lettre qui sera un " E " pour rester fidèle à la tradition Lotus. Cela sera donc "Esprit ", un nom qui marquera le milieu des voitures de sport pendant les vingt prochaines années. En novembre 1972, après un travail sans relâche, Ital Design et Lotus peuvent dévoiler au salon de Turin le premier prototype de l'Esprit. Lotus, alors en pleine gloire en Formule 1 s'attire les faveurs du public et l'Esprit avec sa ligne en coin étonne et subjugue. Le prototype exposé est équipé pour l'occasion du moteur Twin Cam de la Lotus Europe et il va rester un travail énorme avant de pouvoir l'industrialiser, ce dont Tony Rudd et son équipe vont devoir s'acquitter. Lotus va détacher un de ses designers, Oliver Winterbottom, avec son équipe, chez Ital Design pour les aider à faire passer le projet d'un prototype à carrosserie alu à une auto à carrosserie en fibre de verre renforcé selon le procédé VARI. Ils seront confrontés à de nombreux problèmes à résoudre dont le refroidissement de la mécanique sans dénaturer le Cx d'origine plutôt bon pour cette auto (0,34). Les normes de visibilité ont également imposé tout un travail et une réflexion sur l'inclinaison du pare-brise qui va finalement être solutionnée par un… nouveau capot légèrement rehaussé à la base du pare-brise ! Tony Rudd et son équipe à Hethel poursuivent le développement des prototypes pour la partie châssis et mécanique. La boîte de vitesse retenue sera ainsi celle de la Citroën SM pour sa bonne disposition naturelle à une implantation longitudinale arrière, choix qui sera aussi retenu pour la Maserati Merak. Autre avantage de cette boîte, elle permet d'un montage de freins arrière " on-board " et de diminuer le poids des masses non suspendues. Evidemment l'incidence positive sur le comportement avec ce type d'architecture est notable et va participer à la très bonne tenue de route de la future Esprit. Le châssis conserve le principe désormais traditionnel chez Lotus (mais aussi chez Alpine puis chez Venturi) de châssis poutre. Il est prévu pour épouser le quatre cylindres Lotus, mais également à terme un moteur V8 qui se fera appeler désir. Tout le train avant est repris de l'Opel Ascona sans réelles modifications, tandis que le train arrière est totalement inédit avec comme sur l'Europe l'arbre de transmission qui participe au guidage.

LA S1, DES DEBUTS RETARDES
Au salon de Paris en septembre 1975, Lotus peut enfin dévoiler l'Esprit S1 au public français. Le prix affiché alors est de 45 000 francs, soit environ le double d'un coupé d'un constructeur généraliste (Ford Capri, Opel Manta…) mais nettement moins cher que ses rivales annoncées (Porsche 911 notamment). Les commandes sont prises en nombre sur le stand, mais les clients devront faire preuve de patience, car les premières livraisons n'interviendront réellement qu'à partir de juin 1976. Et pour cause, puisqu'au salon de Paris, si l'auto est présentée, le processus d'industrialisation n'est pas encore opérationnel, loin s'en faut ! Autre mauvaise surprise, non seulement il faudra attendre la livraison plusieurs longs mois, mais en prime, le prix passe à 60 000 francs, puis 85 000 francs l'année suivante. Désormais l'écart de prix avec les ténors des GT est comblé (Jaguar XJS et Porsche 911) ! Tout l'attrait de cette première génération d'Esprit (dénommée " S1 " par la suite) est sa pureté de style, très proche de l'étude de style de Giugiaro. Son moteur quatre cylindres deux litres tout alu est 100% Lotus et se singularise par ses deux arbres à cames en tête et son alimentation assurée par deux carburateurs Dell'Orto double corps de 45 mm. Avec une puissance de 160 ch, la Lotus Esprit est performante (220 km/h) mais mériterait mieux. Aux USA, au contraire, elle est dotée de carburateurs simple corps Zenith Stromberg pour passer les normes de pollution avec une puissance ramenée à 140 ch. Si l'auto enthousiasme sur sa tenue de route et son caractère charmeur, elle n'est pas exempte de défauts, dont certains ne seront résolus que plus tard sur l'Esprit S3 avec une suspension indépendante de la puissance. La finition est artisanal et peu homogène, tandis que de série les selleries reprennent les dessins écossais du prototype exposé. En 1977 les arbres à cames son modifiés afin d'améliorer la souplesse moteur mais surtout le fait marquant est le début au cinéma de la Lotus Esprit dans le dernier opus de James Bond : " L'espion qui m'aimait ". L'usage intensif de l'Esprit blanche par l'agent de sa très gracieuse Majesté l'utilisera même comme sous-marin ! Cela donnera ainsi une notoriété à la Lotus Esprit sans précédent.

LE DEBUT D'UNE LIGNEE GLORIEUSE !
En 1978, Lotus commercialise une version S2 qui remplace la S1. Si le néophyte ne fera pas la différence entre les deux versions, de nombreux détails ont été améliorés pour rendre cette Lotus toujours performante mais plus efficace (nouvelles jantes alu Speedline à profil de pneus plus bas, nouveau volant, commandes intérieures modifiées et reprises de l'Austin Princess, nouveaux bas de caisse arrière, spoiler avant redessiné…). En octobre, Lotus est sacré champion du Monde de Formule 1. Une bonne occasion pour le constructeur anglais de fêter ce titre sous la forme d'une série spéciale " Commemorative World Champion " annoncée à 300 exemplaires. Jusqu'en 1980, la gamme Lotus Esprit restera stable, mais dès février 1980, Lotus commercialise une série spéciale limitée à 100 exemplaires : l'Esprit " Essex ". Son nom lui vient du sponsor principal de l'écurie Lotus de Formule 1. Elle était dotée d'un moteur turbocompressé annonçant la future Lotus Esprit S3. En mai, l'Esprit S2 reçoit un nouveau moteur 2,2 litres atmosphérique.

COUP DE " BOOST "
En avril 1981, c'est l'année de commercialisation de l'Esprit S3 : pare-chocs avant et arrière plus gros et enveloppants, feux arrière plus gros, moteur atmo ou turbo, becquet et gros bas de caisse sur la turbo. L'Agent 007, James Bond, alias Roger Moore, reprend du service dans Rien que pour vos yeux avec Carole Bouquet et roule de nouveau en Lotus Esprit (S3 Turbo). La greffe du turbo permet ainsi à la Lotus Esprit de regagner du terrain pour aller se frotter avec les ténors de la catégorie. A noter que cette Esprit turbo portait le nom de code M71 en interne ce qui pourrai laisser croire qu'un quatre cylindres plus performant était déjà envisagé dès l'origine (à comparer avec la M70 -Esprit- et M72 -Esprit V8-). Les 210 ch délivrés par la brillante mécanique faisaient progresser notablement les performances avec 245 km/h en vitesse maxi. Et malgré cette augmentation de puissance, la Lotus Esprit Turbo conserve toujours les qualités dynamiques des versions précédentes. On regrettera juste des suspensions trop souples et l'absence d'autobloquant. Suite au succès de l'Esprit Turbo dans James Bond, Lotus commercialise une série limitée " James Bond 007 " limitée à 57 exemplaires basée sur des Esprit Turbo pour commémorer l'utilisation par James Bond d'une Esprit Turbo dans " Rien que pour vos yeux ". En décembre, Colin Chapman décède. Les Lotus Esprit sont alors ornées d'un logo Lotus sur fond noir en souvenir de son célèbre créateur. En 1984, Lotus apporte quelques modifications sur le train avant de l'Esprit, puis en 1986 la Lotus Esprit Turbo HC récupère un moteur haute compression. Elle partage les modifications du modèle américain à injection H.C.I. mais conserve des carburateurs Dell'Orto. On les distinguent à leur couvre-culasses rouges.

L'ESPRIT CONTEMPORAINE
En octobre 1987 au salon de Londres, présentation de la nouvelle Esprit S4 : nouveaux feux arrière, boucliers avant et arrière mieux intégrés et arrondis, nouvelles jantes, moteurs turbo ou atmo. En France les deux versions étaient commercialisées. Cette génération a été retouchée avec habileté par Peter Stevens, designer anglais bien connu et surtout talentueux à qui nous devons quelques voitures d'exception (McLaren F1, Jaguar XJR15,…). En mars 1988, nouvelle série spéciale " Limited Edition " USA produite à 88 exemplaires. Equipement et présentation spécifique. C'est la première Esprit a être équipée d'un aileron de série. En novembre, série limitée à 40 exemplaires " 40ème Anniversaire " pour fêter les 40 de production des Lotus. Basée sur des Lotus Esprit Turbo HC carburateurs en Angleterre et MPFI aux USA. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Lotus est passé maître dans l'art des séries spéciales. Véritable star de cinéma, la Lotus Esprit Turbo SE se fait remarquer dans le film Pretty Woman avec Richard Gere et Julia Roberts au cours de l'année 1989. La gamme Esprit connaît quelques améliorations : rétroviseurs extérieurs aérodynamiques (ceux de la Citroën CX) réglables électriquement et dégivrants, fermeture centralisée et ouverture électrique de la trappe à essence de série. La Lotus Esprit atmosphérique n'est plus importée en France. Une série limitée Esprit " Colin Chapman " (10 exemplaires) avec présentation et équipements spécifiques est commercialisée en France : couleur verte, signature de Colin Chapman, jantes alu 3 parties noires, spoiler et jupes spécifiques. Pour le millésime 1993, à l'automne 92, Lotus modifie en douceur son Esprit Turbo SE : habitacle plus vaste avec +7 cm en hauteur, +4 cm en largeur et +8 cm entre le volant et le siège, nouvel aileron arrière plus efficace, spoiler avant différent, nouvelles ailes arrière, capot moteur modifié, soubassement amélioré, tunnel de transmission, pose d'un ABS de série, planche de bord améliorée, nouvelle console centrale… La Lotus Esprit devient le seul modèle du catalogue Lotus avec l'arrêt de l'Elan. Décidément le cinéma aime l'Esprit puisque deux Turbo SE sont les montures de Sharon Stone dans le sulfureux Basic Instinct.

NOUVEAUX DEFIS
L'Esprit voit sa destinée entre de nouvelles mains. General Motors, lassé d'éponger les dettes de la firme anglaise, et ne sachant pas gérer des constructeurs de sport avec de si faibles volumes, revend le constructeur britannique à Bugatti Automobili. La production de la Lotus Elan est relancée et l'Esprit va s'atteler à de nouveaux défis. Lotus a lancé son Esprit dans plusieurs directions. Tout d'abord, apparition en compétition avec la Sport 300 et deux participations aux 24 Heures du Mans en 1994 et 1995. Puis face-lift important pour son Esprit avec la nouvelle S4. Cette dernière connaîtra une évolution plus radicale avec la " S4s " qui est ni plus ni moins qu'une Sport 300 de 304 ch habillée en S4. Enfin, en 1995, Lotus dévoile son Esprit à moteur V8. Une révolution après 21 ans à attendre ce V8 qui était annoncé à la conception de l'auto dans les années 70 ! Ce très beau bloc V8 tout alu biturbo était donné pour 354 ch et 280 km/h. Mais malgré ce moteur beaucoup plus performant, l'Esprit gardera ses qualités routières et son compromis confort/efficacité intact. La présentation diffère quelque peu notamment dans l'habitacle. Dans le même temps, l'Esprit S4 tire sa révérence est remplacée par une version " discount " et allégée, la GT3 (voir dossier Lotus Esprit GT3). Progressivement, la GT3 va disparaître en 1998 et seule l'Esprit V8 va subsister au catalogue Lotus jusqu'en 2003 après quelques évolutions de style.

CHRONOLOGIE
1952 : Fondation de la marque Lotus par Colin Chapman.
1971 : Au milieu de l'année, Colin Chapman commande une étude à Ital Design pour une berlinette 2 places à moteur central arrière.
1972 : En mars, au salon de Genève, la Jensen-Healey dispose en première mondiale du moteur Lotus type 907.
En novembre, au salon de Turin, Ital Design présente le premier prototype de la future Lotus Esprit.
1975 : Au salon de Paris, en septembre, Lotus dévoile sa toute nouvelle Lotus Esprit S1 (moteur quatre cylindres 2 litres tout alu 160 ch).
1976 : En juin, les premières Lotus Esprit S1 sont enfin livrées aux clients.
1977 : La Lotus Esprit fait une apparition remarquée dans le film James Bond L'espion qui m'aimait. La valeureuse Lotus se transforme en sous-marin !
1978 : Lotus améliore son Esprit en la dotant d'un spoiler avant intégré et de bas de caisse noirs. C'est la Lotus Esprit " S2 ".
A partir d'octobre, Lotus Cars fête le titre de F1 de 1978 avec une série spéciale " Commemorative World Champion " annoncée à 300 exemplaires.
1980 : En février, Lotus commercialise une série spéciale limitée à 100 exemplaires : l'Esprit " Essex ". Son nom lui vient du sponsor principal de l'écurie Lotus de Formule 1. Elle était dotée d'un moteur turbocompressé annonçant la future Lotus Esprit S3.
En mai, l'Esprit S2 reçoit un nouveau moteur 2,2 litres atmosphérique.
1981 : En avril, commercialisation de l'Esprit S3 : pare-chocs avant et arrière plus gros et enveloppants, feux arrière plus gros, moteur atmo ou turbo, becquet et gros bas de caisse sur la turbo.
L'Agent 007, James Bond, alias Roger Moore, reprend du service dans Rien que pour vos yeux avec Carole Bouquet et roule de nouveau en Lotus Esprit (S3 Turbo).
1982 : Série limitée " James Bond 007 " limitée à 57 exemplaires basée sur des Esprit Turbo pour commémorer l'utilisation par James Bond d'une Esprit Turbo dans " Rien que pour vos yeux ".
En décembre, Colin Chapman décède. Les Lotus Esprit sont alors ornées d'un logo Lotus sur fond noir en souvenir de son célèbre créateur.
1983 : Série limitée à 50 exemplaires " Investor's Special " qui étaient offertes aux investisseurs américains acceptant d'injecter plus de 150 000 dollars dans Lotus Cars Ltd.
1984 : En octobre, au Salon de Londres, Lotus dévoile quelques petites améliorations de détails avec des pare-chocs peints de la même teinte que la couleur de la carrosserie. Première apparition en option du toit ouvrant transparent intégral.
Lotus améliore les suspensions et freins avant des Esprit.
1986 : Rachat de Lotus par General Motors.
En octobre, la Lotus Esprit Turbo HC récupère un moteur haute compression. Elle partage les modifications du modèle américain à injection H.C.I. mais conserve des carburateurs Dell'Orto. On les distinguent à leur couvre-culasses rouges.
Série spéciale " 20 ans à Hethel " qui dispose d'une présentation spéciale.
1987 : Nouveau moteur HC 912S qui permet un taux de compression plus élevé. Ce moteur développe désormais 172 ch.
En octobre au salon de Londres, présentation de la nouvelle Esprit S4 : nouveaux feux arrière, boucliers avant et arrière mieux intégrés et arrondis, nouvelles jantes, moteurs turbo ou atmo. En France les deux versions étaient commercialisées.
1988 : En mars, série spéciale " Limited Edition " USA produite à 88 exemplaires. Equipement et présentation spécifique. Première Esprit a être équipée d'un aileron.
En novembre, série limitée à 40 exemplaires " 40ème Anniversaire " pour fêter les 40 de production des Lotus. Basée sur des Lotus Esprit Turbo HC carburateurs en Angleterre et MPFI aux USA.
1989 : Véritable star de cinéma, la Lotus Esprit Turbo SE se fait remarquer dans le film Pretty Woman avec Richard Gere et Julia Roberts. Mais sa puissance est également à la hausse avec 264 ch.
Rétroviseurs extérieurs aérodynamiques (ceux de la CX) réglables électriquement et dégivrants, fermeture centralisée et ouverture électrique de la trappe à essence de série.
1991 : La Lotus Esprit atmosphérique n'est plus importée en France, tandis que l' " Esprit Turbo SE " devient " Esprit SE " avec quelques aménagements dont la pose d'un ABS.
Série limitée Esprit " Colin Chapman " (10 exemplaires) avec présentation et équipements spécifiques : couleur verte, signature de Colin Chapman, jantes alu 3 parties noires, spoiler et jupes spécifiques.
Sur le marché US, série spéciale Esprit x180R "World Challenge Esprit Turbo" Fabriquée pour commémorer la saison 1990 de la Lotus x180 R.
Lotus lance sur le marché italien une Lotus Esprit SE avec un moteur à la cylindrée réduite à deux litres (type 920).
1992 : Pour le millésime 1993, à l'automne, Lotus modifie en douceur son Esprit Turbo SE : habitacle plus vaste avec +7 cm en hauteur, +4 cm en largeur et +8 cm entre le volant et le siège, nouvel aileron arrière plus efficace, spoiler avant différent, nouvelles ailes arrière, capot moteur modifié, soubassement amélioré, tunnel de transmission, pose d'un ABS de série, planche de bord améliorée, nouvelle console centrale… La Lotus Esprit devient le seul modèle du catalogue Lotus avec l'arrêt de l'Elan.
Décidément le cinéma aime l'Esprit puisque deux Turbo SE sont les montures de Sharon Stone dans le sulfureux Basic Instinct.
1993 : Au printemps, présentation de la Lotus Esprit Sport 300 : version allégée de 110 kg avec moteur de 300 ch, version destinée aux divers championnats GT en Europe.
En juin, participation de la Lotus Esprit Sport 300 aux 24 Heures du Mans.
Commercialisation de la Lotus Esprit S4 : face-lift important (boucliers avant et arrière, feux arrière, aileron, jantes), direction assistée de série, train avant amélioré.
General Motors annonce que la marque est à vendre.
1994 : Lotus est racheté par Bugatti Automobilli, qui relance une série de 800 Elan S2 (suite à la découverte de 800 châssis inutilisés).
La Lotus Esprit Sport 300 est commercialisée en France.
En juin, participation aux 24 Heures du Mans d'une Lotus Esprit Sport 300.
1995 : Lotus présente sa nouvelle auto dotée d'un moteur V8 biturbo maison : l'Esprit V8.
La Lotus S4S est commercialisée : il s'agit d'une Sport 300 avec présentation et look de la S4.
1996 : En octobre, présentation au salon de Paris de la l'Esprit GT3.
1997 : Commercialisation de a Lotus Esprit GT3, une version plus " économique " à prix étudié. Présentation spécifique avec " strippings " GT3.
1999 : Une version radicale, limitée à 50 exemplaires est commercialisée sur la base de l'Esprit V8 : l'Esprit GT 350. Habitacle et look plus sportif (jantes magnésium OZ, aileron arrière proéminent et spécifique,…), suspensions et freinage améliorés.
Arrêt de la version GT3.
2001 : La Lotus Esprit V8 est disponible en version V8 GT avec équipement allégé (40 kg de moins) et quelques retouches aérodynamiques.
2002 : La Lotus Esprit V8 évolue avec de nombreux détails de présentations qui diffèrent : roues OZ, nouveaux feux arrière ronds, habitacle amélioré… et également un freinage renforcé. Le V8 demeure inchangé.
2003 : Lotus stoppe définitivement la (longue !) carrière de l'Esprit.

LES SERIES SPECIALES ET LIMITEES
Esprit S2 Commemorative World Champion (1978/1979) - 300 ex. prévus
Esprit Turbo Essex (1980-81) - 100 ex.
Esprit Turbo "J.Bond 007" (1982) - 57 ex.
Esprit T "Investor's Sal" (1983) - 50 ex.
Esprit Turbo "20 ans Hethel" (1986-87)
Esprit Turbo "40ème an." (1988) - 40 ex.
Esprit Turbo HCi "Limited Edition" USA (1988)
Esprit SE "C. Chapman" (1991) - 10 ex.
Esprit SE "25ème an." (1990) - 25 ex.
Esprit x180R "World Challenge Esprit Turbo" (1991) - 20 exemplaires
Esprit S4 GT (1993) - 11 exemplaires
Esprit Sport 350 - 48 exemplaires
Esprit V8 25e Anniversaire (2002) - 25 ex.

PRODUCTION
Lotus Esprit S1 714 ex.
Lotus Esprit S2 2 litres 1 060 ex.
Lotus Esprit S2 2.2 litres 88 ex.
Lotus Esprit S3 atmo 1 057 ex.
Lotus Esprit S3 turbo 2 274 ex.
Lotus Esprit Turbo (SE + HC + Turbo + HCI + MPFI) 3 407 ex.
Lotus Esprit S4 625 ex.
Lotus Esprit Sport 300 64 ex.
Lotus Esprit S4S 367 ex.
Lotus Esprit GT3 196 ex.
Lotus Esprit V8 1 244 ex.
Lotus Esprit V8 GT 204 ex.
Lotus Esprit V8 Sport 350 48 ex.
TOTAL LOTUS ESPRIT : 10 682 exemplaires

:: CONCLUSION
Quelle sportive cette Esprit ! Tout au long de sa longue carrière, elle a su garder intact son charisme stylistique de ses débuts, améliorer ses performances mais aussi ses qualités dynamiques. Et malgré la concurrence, malgré des blasons parfois plus prestigieux, l'Esprit a su rester toujours dans le coup, charmer le public et surtout nous offrir un final en beauté avec un moteur V8 dans l'Esprit du même nom, et la rare et précieuse GT3 en gardienne du temple de l'esprit de Colin Chapman....

Nous tenons à remercier très chaleureusement Jean-Pierre Genoud-Prachex et le Club Lotus de France pour leur aide et leurs apports précieux à la réalisation de ce dossier.


Devis d'assurance pour une LOTUS ESPRIT

AVIS

Vous possédez une ESPRIT ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets LOTUS sur le forum :
Forum
RECHERCHE