L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > FORD > FOCUS (3) ST TDCI 185






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

FORD FOCUS (3) ST TDCI 185 (2015 - )

ford focus st 185 tdci
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (27/07/2015)

LE COTE OBSCUR DE LA FORCE...

Ford France nous avait proposé d’essayer la Focus ST TDCI lorsque nous avions rendu la ST 250 restylée. Notre ligne éditoriale faisant volontairement l'impasse depuis des années sur le Diesel, nous avions refusé. Mais ça, c'était avant. Une autre occasion se présentant, notre curiosité maladive nous a finalement donné envie de voir si une telle offre pouvait vraiment avoir des qualités autres que sa faible consommation…

Texte : Maxime JOLY - Photos : Étienne ROVILLÉ

Après notre essai de la Golf GTE à la technologie hybride rechargeable, vous aurez sans doute l'impression qu'un changement s'opère avec cet autre essai d'un nouveau genre sur L'Automobile Sportive. Nouveau, pas exactement en fait. Nos plus anciens lecteurs se souviendront qu'à une époque, nous avions déjà abordé la question du « Diesel sportif » lorsque Volkswagen (encore lui) avait dégainé sa Golf GTI TDI. Un sacrilège pour beaucoup de puristes, mais la brèche était ouverte. Depuis, VW a renommé plus sobrement "GTD" sa super Golf Diesel mais le mazout de sport a continué de se propager, notamment au sein du groupe Volkswagen. On pourra ainsi citer Seat avec ses Ibiza et Leon Cupra TDI ou encore Skoda avec la première Fabia RS, uniquement nourrie au gazole. Dans la catégorie des compactes survoltées, Renault Sport s'est aussi laissé séduire par l'idée en dégainant une Mégane 2 RS avec un puissant Dci. Un dossier classé sans suite car jugé néfaste après coup à l'image de Renault Sport. Après la Twingo II Dci Gordini (pauvre Amédée!) nous étions prêts à tout et d'autres n'ont pas eu de scrupules pour remettre le couvert. Ainsi, même les premiums allemands n’ont pas hésité à franchir le pas et les premiers à s’essayer à cet exercice furent Mercedes avec la C30 AMG CDI. Les concurrents ont récemment pris la relève : Audi a posé son "S" sur le Q5 TDI, BMW a collé le "M" mythique à la 550d et même Porsche a converti son Cayenne S au Diesel ! Le poêle à fioul sportif n'est donc plus tabou, y compris chez ceux qui criaient bien volontiers que leur plaisir commençait là où le Diesel s'arrêtait...

Ayant à sa disposition un moteur TDCI de bonne cylindrée, puissant et coupleux, Ford ne put donc résister à la tentation de se faufiler sur ce nouveau marché, de plus en plus prisé en France mais aussi un peu partout en Europe. Aussi, lorsque Ford nous a invités une nouvelle fois à essayer la Focus ST TDCI à l'occasion de notre voyage en Angleterre (cf. le reportage au Festival of Speed de Goodwood et l'essai de la Zenos E10S), nous avons saisi l'opportunité de voir si, dix ans après, le « Diesel sportif » était encore une pure lubie marketing ou enfin une réalité. Le monde évolue et il ne serait pas juste de ne pas au moins essayer ces différentes technologies au lieu de camper sur des principes et préjugés. Peut-être vous êtes vous d'ailleurs posé vous-même cette grande question un jour : un Diesel peut-il être sportif ? Après tout, Audi et Peugeot ont bien réussi à l'imposer aux 24H du Mans...

PRESENTATION

ford focus st 185 tdcilogo focus st 185 tdci

Proposée en carrosseries 5 portes et break, sur les deux motorisations, la Focus ST assume pleinement son rôle de voiture familiale et sportive. Extérieurement, impossible de différencier la TDCI de son homologue Ecoboost. Bien que cela fasse hurler les puristes, c’est un bon point pour notre version diesel qui offre à son propriétaire un look que certaines sportives essence pourraient lui envier… L'occasion de souligner que le restylage de la Focus lui a fait beaucoup de bien, avec des lignes plus aiguisées et affinées qui renforcent son attrait visuel. La nouvelle teinte de carrosserie gris foncé baptisée “Stealth” dont est recouvert notre modèle d'essai est une exclusivité de la Focus ST. Le Bleu Impact apparait également dans le nuancier, aux côtés des Tangerine Scream, Blanc Glacier, Noir Scala et Rouge Racing.

Le nerf de la guerre de cet affrontement entre les deux carburants est le prix et la comparaison révèle quelques surprises pour le moins inattendues… L’écart officiel entre les deux motorisations de la Focus ST 2015 est de 1.500 €. Sauf que l’Ecoboost est malusé à hauteur de 2.200 € tandis que le TDCI est affranchi de tout malus avec ses 110g de CO2 par km. Mais ce n’est pas tout, Ford France fait en ce moment une offre promotionnelle mettant les deux versions à 26.000 € au catalogue ! De quoi permettre à notre ST grise d’être moins chère à l’achat que sa sœur qui roule au "sans plomb". Un argument de poids... Enfin, un diesel de cette puissance à ce prix, il n’y en a à notre connaissance aucun autre sur le marché !

HABITACLE

compteurs focus st 185 tdciintérieur focus st 185 tdci

La politique tarifaire agressive de Ford cache cependant une liste d'options qui peut devenir rapidement coûteuse si on se fait plaisir dans le catalogue. C’est la nouvelle caractéristique de la finition ST, déjà évoquée dans notre essai de la 250 chevaux restylée. Il y a par exemple le système multimédia Sync 2 à commandes vocales, facturé 1.150 €. Mais puisqu’une Golf GTD n’est pas en-dessous de 34.750 € et que même 308 GT HDI ne démarre - officiellement - pas à moins de 33.900 € (en boîte auto uniquement), cela laisse de la marge aux clients Ford. Seule la Seat Leon FR TDI 184 reste dans les mêmes eaux que la Focus ST avec son prix de départ fixé à 29.720 € et un bon équipement de série.

Tout comme pour la carrosserie, la Focus ST TDCI propose rigoureusement la même présentation que la version essence. Seule exception, bien visible puisqu'elle est juste devant nos yeux, la zone rouge du compte-tours débute ici à 5000 tr/mn... nous voilà prévenus. Pour le reste, nous avons apprécié les sièges Recaro de la ST qui offrent un excellent maintien et une touche sportive à l’habitacle. Le reste est plus convenu et correct, sans plus. Ce n’est pas la mieux finie de la catégorie mais si cela n’est pas votre principal critère d’achat, vous vous en accommoderez largement.

CARACTERISTIQUES


FORD FOCUS (3) ST TDCI 185
moteur focus st tdci 185 ford
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : injection directe à rampe commune + turbo Borg Warner à géométrie variable
Cylindrée (cm3) : 1997
Alésage x course (mm) : 85 x 88
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 185 à 3500
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 400 de 2000 à 2750
TRANSMISSION
AV (avec autobloquant électronique à vecteur de couple)
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés (300) - disques (271)
Pneus Av-Ar : 235/40 R 18 Goodyear Eagle F1
POIDS
Données constructeur à vide (kg) : 1389
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 7,5
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 217
400 m DA :
1000 m DA :
0 - 100 km/h : 8"1
0 - 200 km/h :
80 - 120 km/h (5ème) :
CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 km) : 4.2
Moyenne de l'essai (L/100 km) : 6
CO2 (g/km) : 110
PRIX NEUF (06/2015) : 30.500 €
PUISSANCE FISCALE : 10 CV

- Offre partenaire -

MOTEUR

Le moteur Diesel 2,0 litres TDCi de la Focus ST est constitué d'un bloc en fonte et d'une culasse en aluminium à 16 soupapes. Il est typé "longue course" comme la majorité des diesels et accueille une injection directe à rampe commune de dernière génération, fonctionnant à 2000 bars de pression et un turbocompresseur à géométrie variable. Quelques évolutions technologiques comme le système actif de gestion thermique, la pompe à huile variable à faible frottement ou encore le piège à NOx permettent d'améliorer l'efficacité du moteur et de réduire les émissions pour se conformer à la norme Euro6. Alors que jadis le Diesel sportif "enfumait" surtout ses rivaux à essence au sens propre (ou sale), il a depuis appris à retenir ses suies tout en devenant plus performant.

Basé sur le TDCi 150 ch déjà présent dans la gamme, le 2.0 affiche sur la Focus ST une puissance de 185 ch, en hausse de 23 % grâce à des réglages électroniques spécifiques, une admission d’air revue et un échappement plus sportif. Le pic de puissance est atteint dès 3500 tr/min, avec un couple maximal de 400 Nm disponible de 2000 à 2750 tr/min. Evidemment, avec de tels chiffres, niveau sport on est plus près du tractor pulling que de la F1. Mais il convient de dire aussi que la généralisation des moteurs turbos essence contribue de son côté à rapprocher les deux caractères...

power grpah focus st tdci 185

Comme l'Ecoboost, le TDCI est couplé à une transmission manuelle à six rapports, avec un levier de vitesse aux débattements courts mais un étagement spécifique. Par rapport à l’Ecoboost de 250 chevaux, les performances sont naturellement en baisse. La vitesse maximale n’est « que » de 217 km/h, ce qui devrait être plus que suffisant à moins d’aller régulièrement se dégourdir les bielles sur Autobahn. Quant au 0 à 100 km/h, il réclame 8,1 secondes pour être exécuté, contre 6,5 pour l’essence. Là encore, les quelques 65 ch d'écart ne permettent pas au Diesel de faire des miracles.

En revanche, la Focus ST diesel vous fera gagner du temps lors des arrêts aux stands. Elle est donnée pour une consommation moyenne de 4,2 l/100 km (soit des émissions de CO2 de 110 g/km), ce qui en fait de loin la sportive Ford la plus sobre en carburant...

SUR LA ROUTE

Fini le blah-blah, place à ce qui nous intéresse vraiment. Que vaut l’association du badge ST avec un moteur qui fait clac-clac ? Pour être honnête, le premier contact déçoit. Justement car le 2 litres TDCI claque beaucoup au démarrage et à froid. Aucun doute n’est permis, c’est bien l'invention de Rudolf Diesel qui nous tracte. Cependant, cette sonorité agricole disparaît à allure modérée grâce au système acoustique qui remplace le Sound Symposer à membrane. Sans en faire de trop pour faire croire que l’on est à bord d’une voiture de course, il a le mérite de masquer le son typique de tracteur. Voilà quelque chose que l’on apprécie à sa juste valeur...

Avec seulement 185 chevaux et un rapport poids/puissance assez quelconque, le TDCI ne fait pas d'étincelles en accélération, même si dans l'absolu on est déjà suffisamment au-dessus des performances d'une compacte "moyenne" pour commencer à parler de sportive. Mais son truc à lui, c’est surtout le couple. Et avec 400 Nm, il en a à revendre le bougre. Les reprises sont vigoureuses, à condition ne pas trop repartir sous 2.000 tr/min. En sixième, la Focus ST diesel passe de 80 à 120 km/h en seulement 9,7 secondes. L’allonge moteur n’a évidemment rien à voir avec l’Ecoboost. Sur le TD, on peut tirer au grand maximum jusqu’à 4.700 tr/min. Cela oblige l’habitué de moteurs essence à revoir ses repères et à ne pas hésiter à jouer du levier de vitesse, ce qui en plein virage n’est pas recommandé...

essai ford focus st 185 tdci

Toutefois, le train avant de la Focus ST fait toujours aussi bonne impression et encaisse le surplus de couple du TDCI sans broncher. Il n’est ni flou ni fainéant à l’inscription, un vrai bonheur à manier sur les petites routes où on n’a pas à composer avec du sous-virage. On pouvait craindre une surcharge sur l’avant du fait du surpoids induit par le diesel mais je n’ai rien ressenti de tel. D'ailleurs les chiffres officiels font état de seulement 25 kg d'écart entre l'essence et le Diesel, autant dire presque rien. Le seul reproche concerne la direction assistée électronique EPAS qui a du mal à retranscrire les informations. Un effort notable ayant été fait pour ne pas avoir trop de retour de couple dans le volant, cela en est peut-être la cause. Autre point positif côté châssis, la ST TDCI profite du même arrière qui enroule à la demande pour offrir de vraies sensations de pilotage. L’amortissement de la Focus est lui aussi toujours de très bonne qualité sur cette version ST Diesel. Doux, y compris sur routes dégradées, il est également efficace pour limiter la prise de roulis. Un compromis idéal pour les grands rouleurs à la recherche de confort sur les longs trajets mais aussi de dynamisme en conduite plus soutenue.

A ce propos, notre consommation moyenne qui a à peine dépassé les 6L/100 km sur 2.700 km est un joli tour de force. Sur pareil périple, je doute que nous aurions été en mesure de tabler sur moins de 9 litres avec la ST 250. Et l’autonomie de 1.000 km nous a permis de faire seulement un plein et demi en Angleterre. Une bonne chose compte tenu du prix du carburant lourd chez nos voisins anglais ! En parlant d'eux, nous vous proposons pour conclure cette partie une petite vidéo qui oppose les versions TDCI et Ecoboost de la Ford Focus ST sur un tour de circuit...

focus st 250 FOCUS ST 250 : LE BON COTE DE LA FORCE ?
La Ford Focus 3 ST a progressé dans tous les registres à l'occasion du restylage de 2014. Devenue plus séduisante, cette "anti-Golf GTI" ne cherche toujours pas à être la plus sportive de la catégorie puisqu’elle laisse ce rôle à la RS. Sa philosophie est de combiner homogénéité, polyvalence et performances, mais pour un prix nettement inférieur à ce que propose la concurrence. Dès lors, il faut admettre que la mission est accomplie...
Lire notre essai de la Focus ST 250 phase 2

CONCLUSION

:-)
Look sportif
Reprises vigoureuses
Consommation / autonomie
Confort
Châssis sportif
Sonorité correcte en phase de roulage...
:-(
...mais pas au démarrage et à bas régime
Régime maximal (de Diesel…)
Direction à revoir
Beaucoup d’équipements en options

La Ford Focus ST diesel, sacrilège ou vraie bonne idée ? Partis avec un a priori négatif, nous devons avouer objectivement que cette déclinaison a pour elle des arguments non négligeables. Les gros rouleurs apprécieront de bénéficier à la fois d’un châssis de sportive et d’une autonomie de grande routière. Le meilleur des deux mondes ! Dommage que la sonorité à froid et à faible allure soit encore typée tracteur alors qu’en accélération, ce défaut s’efface…



Devis d'assurance pour une FORD FOCUS (3) ST TDCI 185

AVIS

bonjour j’ai pris livraison de ma nouvelle focus ST diesel courant mai 2015. (commandé en février). Auparavant j’avais une opel astra cdti 160ch 2.0. Franchement ravi de ma nouvelle acquisition, certes 185ch ce n’est pas 250ch j’imagine bien, certes aussi c'est un gas oil et point une essence... Je conçois que cela choque les puristes et fasse rigoler... mais à mon avis ce discours est bien puéril. En effet c’est une voiture que j’utilise pour me (nous) transporter et pas pour faire du rallye… par ailleurs le tarif d'assurance n'est pas du tout le même entre la version diesel et la version essence.... ni la conso je suis à 6,1L/100km... Pourtant cette ST diesel est déjà une bombe amplement suffisante, amusante à conduire au quotidien et à user avec modération si je ne veux pas pulvériser mon permis… Seuls bémols mais que je connaissais avant de passer commande, c’est un rayon de braquage un peu court et une suspension un peu trop ferme (par rapport à une autre Focus)....
Lire tous les avis sur la FORD FOCUS (3) ST TDCI 185

Vous possédez une FOCUS (3) ST TDCI 185 ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets FORD sur le forum :
Forum
RECHERCHE