L'AUTOMOBILE SPORTIVE > AVIS DES PROPRIETAIRES > AVIS MAZDA > LIRE LES AVIS

Avis MAZDA 3 MPS (II)

Fiabilité, consommation, prix d'entretien, problèmes et pannes connues, qualités et défauts...

> Ajoutez votre avis sur les MAZDA 3 MPS (II)

> Lire notre guide d'achat sur les MAZDA 3 MPS (II)

Avis du 23/08/2016 :

Bonjour à vous qui me lisez ! BANZAI !!! C’est le titre d’un article que j’ai lu il y a quelques années, à propos de la Mazda 3 MPS de seconde génération… Ce terme nippon (ni mauvais diront les plus comiques !) désignant l’exclamation est utilisé lors de célébrations d’événements heureux afin d’exprimer le bonheur ! Et du bonheur, de l’exaltation, cette MPS en donne beaucoup ! Quelques années que je lorgnais sur ce modèle qui serait une digne remplaçante de feu ma Xsara 2.0 16s 137ch, conservant 5 portes et une once de confort, tout en gagnant nettement en sportivité ! Adieu donc les confortables françaises de la marque aux chevrons (ZX.. Xsara) que j’ai eu étant jeune.. passé la trentaine, il me fallait quelque chose de plus costaud et « sérieux » ! Après 7 années passées à observer le marché de l’occasion des MPS, à m’informer sur le forum « Mazda French Club » (dont la section MPS est fort animée, j’en salue d’ailleurs les membres ^^ !), je me suis enfin décidé !! 7 ans c’est long… j’ai d’ailleurs pensé pendant 5-6 ans à devenir acquéreur d’une MPS première génération avant de passer à la seconde, ses prix devenant plus abordables à mesure que le temps passait ! ____________________________________________________________ Mon véhicule est un modèle de 2010, totalisant à l’achat 80000km, et ayant appartenu à un sympathique membre averti du forum Mazda French Club (gage de qualité/suivi/passion bien évidemment !) Aujourd’hui, nous sommes fin août 2016 et déjà + de 9000kms parcourus à son volant! Voici déjà mon avis ! ____________________________________________________________ >> Moteur : Malgré les + de 1400kgs à tracter, l’ensemble est propulsé rapidement à des vitesses inavouables (merci le couple du 2.3 DISI)! On a la sensation d’avoir un moteur à la force inépuisable une fois le turbo déclenché en pression positive (un indicateur graphique entre les compteurs restitue la pression du turbo en temps réel ! Fun !)! On ne s'en lasse pas... C'est grisant et on ressent en accélérant franchement un coup de pied aux fesses un peu « ON/OFF » comme on n’en fait plus (rien à voir avec un bloc plus moderne tel qu’un TSI bien rond et coupleux dans le bas du compte tour !). On peut aussi rouler tranquillement sur le couple et c'est ce qui fait aussi le charme de ce moteur : un moteur à deux facettes, tantôt "atmosphérique" bien aidé par ses 2.3L de cylindrée, et tantôt "turbo" et stratosphérique dès qu'on titille la pédale de droite! Avec de base 260ch et 380Nm on est déjà bien servi! Avec deux trois modifications, on dépasse facilement les 300ch et + de 450Nm... Une reprogrammation sur mesure permet d'ailleurs de palier au creux ressenti après 5000-5500trs et de monter jusqu'à 6250 sans broncher! Les reprises sont bien entendu impressionnantes et vous en surprendrez plus d'un sur autoroute! Modifier ce moteur est donc plutôt facile et la fiabilité du bloc ne sera que peu éprouvée. Preuve en est l'utilisation de ce moteur sur les dernières sportives chez Ford. Datant de 2005 (1ère utilisation sur la Mazda 6 MPS), ce 4 pattes cubant 2261cm3 est monté sur les Ford Focus 2 ST250, Focus 3 RS350, Mustang 2.3 Ecoboost... et sans doute aussi sur la future Focus 3 RS500 et ses 400ch qui arrivera en 2017! Ce qui prouve bien une certaine robustesse/longévité pour un moteur datant de + de 10 ans non? ____________________________________________________________ >> Tenue de route : Cette MPS tient bien le pavé dans l’absolu (par rapport à ma Xsara que je ne trouvais pas si mal pour une voiture soi-disant de « papy »), mais attention en conduite rapide sur sinueux et petites routes, elle n'est pas si à son aise (pas aussi agile qu'une Mégane 3 RS)… Son domaine c'est les belles routes avec virages plutôt larges et autoroutes lisses pour y exercer ses reprises canon ou encore atteindre sans effort les + de 250 compteur sur les portions d’autoroutes illimitées allemandes! Sur petites routes de montagne, j’ai essayé de cerner les limites de la MPS, et il faut vraiment du métier pour exploiter la cavalerie et le couple déboulant sur le train avant ! Ce dernier a en effet du mal à ne pas suivre les aspérités de la route (sensations de zigzags, remontées de couple dans le volant) et l’autobloquant et le limiteur de couple sur les premiers rapports n’y suffisent pas. En conduite rapide, il faut se battre avec le volant de la 1ère à la 3ème (même en 4ème, bien tenir le volant à deux mains) et ne pas presser trop fort la pédale de droite. Il m’a fallu rester très concentré et ne lâcher les chevaux que lorsque j’avais 2 ou trois enfilades en vue sans zones où pourrait se cacher un véhicule à contre sens. Preuve du gros couple envoyé au roues avant, sur route par temps de pluie, j’ai aperçu le voyant d’anti-patinage lors d’une franche pression sur l’accélérateur alors que j’étais à 110km/h en… 5ème ! ____________________________________________________________ >> Budget : ouille.. d'une certaine manière. A l’achat, elle n’est pas si chère vu ce qu'elle donne niveau sensations et par rapport à des équivalents germaniques (ex au hasard: Golf 6 GTI)… La consommation : 10L en ville avec un œuf sous le pied..., 9L sur autoroute à 140 compteur (132-133 réels), 8L sur route (ou moins si vous ne vous faites jamais plaisir)... 9L en moyenne (valeurs réelles, l'ODB donnant bien -5/-8% par rapport à la réalité). Ayant un Scangauge (écran affichant des informations sur le véhicule en temps réel) étalonné et relié à la prise de diagnostique en permanence, cela permet de pallier au manque de précision de l’ODB intégré à la MPS ! Attention : SP98 uniquement (précisé dans le manuel d’utilisation  )… Carte grise : 17 CV ... sans compter les 24gr de CO² au dessus de la barre des 200gr, valant 2€ chacun (+ de 870 € la carte grise dans mon cas...). Les pneus : attention au train avant, c'est un véhicule coupleux qui peut vous fumer la gomme rapidement si vous avez le pied lourd :D Coût récurrent : la Mazda MPS peut coûter assez cher si vous piochez dans les meilleures marques et équipementiers proposant des pièces « performances » ou « course ». Il faut être rigoureux et ne pas lésiner sur les matières premières (huiles de qualités), bons pneumatiques, disques et plaquettes… si vous suivez les entretiens rigoureusement et respectez la mécanique (pas mettre le pied dedans si moteur froid ni sous les 3000 tours, laisser tourner un peu le moteur avant de l’éteindre…), la Mazda restera d’une grande fiabilité (pour ma part, disques d’origine, embrayage, amortisseurs d’origine sur la mienne qui totalise 90 000kms à l’heure où j’écris ces lignes) ____________________________________________________________ >> Confort : Venant d’une Citroën Xsara (et ayant roulé en ZX.. ainsi que BX et Xantia du paternel..) je pensais me retrouver avec une planche à roulettes ! Et bien non ! J’ai été agréablement surpris la première fois que je suis monté à bord pour l’essai sur routes champenoises! Les suspensions d’origine sont fermes mais loin des amortisseurs sport que j’ai pu tester sur d’autres véhicules à vocation sportive. Les nombreux dos d’ânes de la région parisienne sont bien absorbés ! Côté assises de sièges, les semi baquets sont confortables (chauffants même si je ne m’en sers jamais) et permettent de trouver facilement une bonne position de conduite. L’insonorisation est assez bonne malgré des bruits de roulements (pneus de 18 pouces tailles basses = pas de miracle) et quelques « rossignols » provenant de quelques plastiques durs qui peuvent craquer/vibrer… mais on y reviendra plus tard. J’ai fait pas mal de bornes donc et aucun mal de dos à signaler, ni pour moi ni pour les passagers ! Seul le passager de la place centrale sur la banquette arrière sera un peu moins bien loti (mais comme toutes les voitures à de rares exceptions) ____________________________________________________________ >> Aspects pratiques / équipements : Il y a tout ce qu'il faut pour une petite famille.. 5 portes, un coffre de 350L (pas énorme pour une auto de 4m50 mais bon… au pire on rabat la banquette 1/3-2/3). Pour les marmots, ils ont pensé aux fixations Isofix. Côté petits détails: porte gobelets, rangement pour lunettes au plafond, rangements en nombre (accoudoir, sur les 4 contre portes, grande boîte à gants) que demande le peuple?! Aussi on s’habituera vite à la clé « mains-libres » fournie d’office : on quitte le véhicule : les portes se verrouillent. Par contre ces dernières ne se déverrouillent pas lorsqu’on s’approche, dommage.. il faut presser un bouton sur une des portières ou le bouton de télécommande. L'équipement pléthorique comprend : la sono Bose 9 haut-parleurs + caisson de basses dans le coffre (à la place de la roue de secours), GPS (écran tout petit mais peut dépanner), Bluetooth, 6CD MP3, 4 vitres électriques (séquentielle uniquement côté conducteur... mesquin!), climatisation bi-zone, sièges chauffants cuir tissu... rétroviseurs électriques-dégivrants-rabattables électriquement, démarrage sans clé etc... etc... tout est de série à part la peinture métallisée à choisir (si je me rappelle bien). ____________________________________________________________ >> Intérieur : Peut mieux faire... des grincements / craquements de mobilier se font entendre à 6 ans et 90 000kms... les plastiques sont durs et peu qualitatifs sauf sur la partie haute du tableau de bord qui est bien moussée. Les boutons de réglages de clim/autoradio sont quant à eux dotés d’illuminations changeant selon que vous tourniez à gauche ou à droite (exemple : les flèches clignotent rouge ou bleu pour la température de climatisation – le bandeau éclairé bleu de l’autoradio clignote tantôt à gauche ou à droite en changeant le volume). Très sympa ce côté boîte de nuit! C’est donc une japonaise dans la moyenne côté finitions, la MPS ne fait pas de miracles ici. Pour avoir vraiment plus fini et mieux assemblé : passer choisir une allemande premium ! ____________________________________________________________ >> Design : On aime ou on déteste... Quelques-uns disent que ça fait un peu kéké mais qu’il y a pire... d'autres qu'elle est très belle... peu diront honnêtement qu'ils n'aiment pas du tout mais les goûts et les couleurs... ne regardent que l'acheteur n'est ce pas?! Cette Mazda 3 MPS attire dans l’ensemble les regards et intrigue beaucoup de gens. On sent qu’il s’agit d’un véhicule sportif au premier coup d’œil ! Capot bombé surplombé par une prise d’air réelle, jantes de 18 pouces, bas de caisse, gros béquet à l’arrière et double sortie d’échappement chromée. La première génération était plus discrète (pas de prise d'air capot, de gros gros aileron... de double sortie échappement…) et sera à privilégier si vous souhaitez ne pas être trop remarqué ! ____________________________________________________________ En résumé : Une compacte sportive, performante et très homogène, donnant des sensations et l'impression de ne pas rouler dans la même voiture que "Mr et Mme tout le monde" !»

Avis du 02/06/2014 :

Je roule en Mégane III RS 250cv cup de 2010 depuis un an. Mon père possède la Mazda MPS de seconde génération depuis 2010. Pour la conduire régulièrement, je dois avouer que j'adore cette japonaise. Elle n'a pas la même philosophie que la Renault. Elle est moins typée sport, plus polyvalente. C'est dans cet esprit qu'elle a été crée à la base. La Renault a été crée pour être une bête de circuit. La MPS c'est plutôt une GT qu'une sportive très affutée. Pour un usage quotidien routier normal, la Mazda est nettement plus confortable (sièges/suspensions) que la Renault. Meilleure habitabilité (garde au toit plus haute/5 portes), coffre plus pratique par sa forme et son seuil de chargement plus bas. On peut y charger facilement des objets bien plus volumineux. L'équipement n'est pas en reste avec notamment une super sono Bose d'origine (avec caisson de basse amplifié dans le coffre et chargeur 6 cd en frontal). le système audio Arkamys 3d de la Mégane RS est archi nul en comparaison. Même pas de chargeur cd en option dans la Renault ! certes la taille du gps de la Mazda est assez ridicule, mais il fonctionne bien et a le mérite d'être proposé de série. La Mazda est super bien équipée d'origine. pour elle, la seule option possible est la peinture métallisée. avec la Renault, la liste d'options est longue et chère. Au niveau moteur, en terme d'accélérations, la Mazda pousse nettement plus que celui de la Mégane. C'est flagrant. En reprises pareil. Ce 2,3 litres turbo nippon est tout simplement exceptionnel. Coup de pied au derrière sur tous les rapports dès 3000 tr/min. Le coffre de ce moteur est impressionnant. En reprises il y a de quoi déposer littéralement bon nombre de grosses berlines allemandes diesel ou essence. Je lui reproche cependant d'avoir une plage d'utilisation bien trop courte. Dès 5000 tr/min, il ne se passe plus rien, il faut changer de rapport. Quel dommage que cette énorme main qui vous pousse dans le dos ne dure pas 1000 tr/min de plus ! Ce serait le rêve. Le bruit d'échappement (perçu en extérieur/intérieur) est nettement plus sympa/prononcé que celui de la Mégane RS. Le moteur de la Renault est bien plus linéaire en comparaison. Attention, il pousse très correctement, mais sans le magique "coup de pied au derrière" ressenti dans la MPS. Le moteur de la Renault permet cependant de grimper nettement plus haut dans les tours, ce qui est assez jouissif. Le fait que le moteur de la Mégane soit moins brutal, plus linéaire, participe je pense à son excellente motricité permanente. Niveau comportement châssis en usage très sportif, la Mégane est nettement plus efficace. Le freinage Brembo est bien mordant, très puissant et endurant. Quasiment pas de prise de roulis des suspensions dans les virages, le différentiel dgl est bluffant d'efficacité. La voiture se place vraiment au millimètre. Le train arrière est assez joueur à la limite. Les vitesses de passage en courbes sont impressionnantes. Le châssis est tellement bon qu'il est même difficile d'en cerner la limite pour l'amateur que je suis. Les relances à la corde (même sur routes grasses ou humides) se font quasiment sans aucunes pertes de motricité, même roues braquées. La Mazda est moins typée sport. Elle ne réagit pas vraiment de la même manière quand on la pousse à la limite. On ressent au volant une plus grande lourdeur dans son train avant. Le ressenti à la pédale de frein n'est pas du tout le même qu'avec la Renault. Il n'y a pas vraiment de mordant et on ne sait pas trop ou situer le niveau de puissance quand on appuie fort. La puissance finit cependant par arriver et semble correcte mais le feeling n'est pas vraiment là. Pour un dépassement éclair sur route nationale avec la Mazda, il faut prendre garde de bien mettre les deux mains sur le volant avant de déboiter en accélérant fort. Sinon le train avant cherche sa route et la voiture se met à faire comme des virgules. Impressionnant, surtout quand on est déjà lancé à 90/100 km/h. La Mazda prend plus de roulis dans les virages/ronds-points. Son train arrière n'est pas aussi joueur. Au moment d'accélérer en sortie de virage, il faut bien doser avec le pied droit. Sinon le train avant part de suite en sucette et le tout droit vous guette. Rouler vite avec la Mazda MPS réclame plus de métier, plus de concentration qu'avec la Mégane RS, mais c'est possible. Il y a largement de quoi perdre son permis en quelques secondes avec les deux voitures. Comme il faut se battre un peu avec elle quand on accélère le rythme, la Mazda me parait moins avare en sensation que la Renault. c'est ce qui la rend pour moi très attachante. Dès que l'on reprend un rythme à peu près normal, la Mazda se fait grandement apprécier aussi par son confort général. J'adore ce côté pépère/confort/pratique au quotidien, tout en étant capable de passer en mode dragster pour laisser sur place quasiment tout ce qui roule à la moindre accélération (Mégane RS incluse au moins en ligne droite). J'aime aussi ma Mégane RS, mais ce n'est pas le même trip. Elle est plus fatigante au quotidien, nettement moins pratique, mais quasiment parfaite en châssis. C'est une question de goûts, de choix, d'usage et peut-être d'age aussi. Les plus sportifs adeptes des circuits (et certainement les plus jeunes) préfèreront sans doute la Mégane RS. Ceux qui ne font pas de circuit trouverons largement leur compte avec la Mazda MPS. Mmoi en tout cas je saurais largement m'en contenter. En compensation d'un châssis certes un peu moins affuté, la Mazda offre le plaisir d'avoir une voiture moins fatiguante pour tous les jours. Avec un moteur vraiment époustouflant en reprises et accélérations. Un autre point qui est sympa quand on roule en Mazda MPS, c'est que l'on n'est pas près d'en croiser une autre sur son trajet. Depuis son achat en 2010, nous n'avons jamais croisé moi et mon père, une autre MPS. Par contre des Mégane RS comme la mienne, j'en croise régulièrement.»

Avis du 08/09/2011 :

je possède une mazda 3 mps modèle 2010 depuis presque 6 mois et j'ai déjà parcouru 8000 km à son volant et je dois dire que c'est une auto très attachante. les reprises sont excellentes et vous collent au siège, le chassis est efficace et le look ne passe pas inaperçu. pour moi, son seul défaut est le couple qui remonte dans le volant de façon importante, celui-ci peut tirer de façon très importante. la première fois sur une accélération à fonds ça calme direct, puis avec le temps on s'y fait. après c'est sur qu'elle a des défauts (surtout au niveau motricité) mais elle sait rester efficace et sûre en toutes circonstances il faut juste bien tenir le volant. la direction est précise et il y a peu de roulis. sur le marché il y a plus radical et plus efficace c'est certain (focus rs...), mais la mps reste utilisable au quotidien et est très bien équipée de série pour un prix inférieur. une dernière petite précision, la tige qui dépasse à gauche et à droite des compteurs ce n'est pas le régulateur de vitesse mais les réglages d'intensité de l'éclairage des compteurs et la remise à 0 des km.»

> Ajoutez votre avis sur les MAZDA 3 MPS (II)






Forum

Pour discuter des MAZDA 3 MPS (II), fiabilité, consommation, prix des entretiens et tous les conseils d'achat, inscrivez-vous sur notre forum !

SUJETS RECENTS DU FORUM SUR MAZDA


> Accès au forum


Liens

. Lire notre guide d'achat MAZDA 3 MPS (II)
. Tous les avis sur les MAZDA
. Devis assurance pour MAZDA

. Annonces occasions MAZDA
. Pièces détachées pour MAZDA
. Stages de pilotage
. Voitures Miniatures
. Fonds d'écrans et photos de MAZDA

VOUS POURRIEZ AIMER